Bien choisir un chauffage d'appoint : consommation, types, conseils

Besoin de renseignement sur la rénovation énergétique ? Audit énergétique, DPE, isolation thermique, un conseiller Selectra répond à toutes vos questions
☎️ 01 82 88 99 59 (ouvert actuellement)
Rappel immédiat et gratuit

choisir un chauffage d'appoint

Souvent considéré comme une alternative plus économe et moins encombrante qu'un chauffage traditionnel, le chauffage d'appoint retrouve de son utilité à l'intersaison, et pendant l'hiver. Les chauffages d'appoint fonctionnent à l'électricité, au gaz, au pétrole et même au bioéthanol, et le choix du modèle dépend de l'utilisation prévue. Type, budget, puissance et consommation : voici tous nos conseils pour choisir son chauffage d'appoint sans se tromper.


Quel type de chauffage d'appoint choisir ?

EN RÉSUMÉ

  1. Le chauffage d'appoint le plus adapté varie d'un logement à l'autre ;
  2. Les chauffages d'appoint au bois sont en moyenne plus économes ;
  3. Des aides financières existent pour changer de chauffage d'appoint.

💡 Réduisez vos dépenses de chauffage avec Selectra au 📞 09 73 72 25 00

Le chauffage d'appoint électrique soufflant est le plus recommandé pour chauffer occasionnellement de petites surfaces (moins de 20 m²). Autrement, il vaut mieux choisir un modèle au bois ou à gaz pour une utilisation plus intensive et un meilleur rendement.

Bien choisir son chauffage d'appoint
Appareil Avantages Utilisations Prix moyen Aides financières
Chauffage d'appoint au bois Prix des combustibles abordable
Montée en température très rapide
Chauffage d'appoint
Chauffage en intersaison
1 000-6 000 €
Chauffage d'appoint au gaz Chaleur douce
Dispositif autonome
Chauffage d'appoint d'intérieur
Chauffage d'extérieur
100 - 400 €
Chauffage d'appoint électrique Chaleur douce
Dispositif autonome
Chauffage d'appoint d'intérieur
Chauffage en intersaison
20 - 400 €

Les chauffages d'appoint au bois

  • Quel poêle à bois choisir ?
  • Pour une utilisation ponctuelle : choisir le poêle à buche ;
  • Pour une utilisation en continu : opter pour le poêle à granulés ;
  • Pour être éligible aux aides financières : un poêle de rendement supérieur à 70% (poêle en bois).
chauffage d'appoint au bois
Un chauffage d'appoint au bois

Le chauffage d'appoint au bois, avec une restitution moyenne de la chaleur de 50 à 90% constitue une source de chaleur performante et économique. En effet, le prix du bois de chauffage, de manière générale est bien plus compétitif que l'électricité et le gaz.

De plus en plus populaire dans les foyers grâce à son design et son installation facile, le poêle à bois se décline en plusieurs modèles avec chacun leurs points forts.

Comment choisir un chauffage d'appoint au bois ?
Critère Recommandations
Consommation Habitation normée RT-2020 : 12 kWh/m²*
Puissance 0,1 kW / m²
(poêle à bois de 10 kW pour une maison de 100m²)
Rendement
(pour l'obtention du label Flamme Verte 7 étoiles)**
Chauffage à bûches : > 75%
Chauffage à granulés : > 87%
Matériau La fonte pour la bonne inertie thermique
L'acier pour la montée en température plus rapide

* pour une hauteur de plafond de 2,50 m
**Les chauffages au bois labellisé Flamme Verte 7 étoiles sont éligibles aux dispositifs MaPrimeRénov ou aux CEE

Quel modèle de chauffage d'appoint au bois choisir ?

Le poêle à bûche pour un usage ponctuel en complément du chauffage

  • Prix : de 1 000 à 6 500 € ;
  • Rendement : 50% ;
  • Autonomie moyenne : 6 heures.

Le poêle à buche est un modèle anciennement utilisé, et remis au goût du jour depuis peu, avec les hausses du prix de l'électricité et du gaz. Il ne demande pas d'aménagement particulier, et s'installe avec ou sans conduite d'aération.

  • Un combustible bon marché ;
  • Dispositif relativement fiable ;
  • Nécessite un approvisionnement régulier ;
  • Nécessite un entretien fréquent.

Le poêle à granulés, une alternative plus performante aux poêles à buches

  • Prix : de 1 000 à 6 500 € ;
  • Rendement : 80% ;
  • Autonomie moyenne : 1 à 5 jours.

Les poêles à granulés (ou à pellets) fonctionnent de la même manière que les poêles à buche. Il s'agit d'une solution plus viable que la précédente, principalement parce que les granulés offrent un meilleur rendement, et qu'ils sont plus faciles à stocker.

  • Un meilleur rendement que le poêle à bûche ;
  • Écologique ;
  • Nécessite un entretien fréquent.

Le poêle hybride, compromis entre le bois et les granulés

  • Prix : de 800 à 8 000 € ;
  • Rendement : 80% ;
  • Autonomie moyenne : 1 à 5 jours.

Le poêle hybride peut fonctionner avec des bûches ou des granulés. Ils demandent moins d'entretiens, tout en offrant une capacité de chauffe intéressante.

Le poêle à bois hybride combine les avantages du bois et des granulés :

  • L'utilisation de granulés permet un fonctionnement en autonomie, car le poêle s'auto-alimente ;
  • L'utilisation de buche permet de profiter d'un vrai feu, avec le côté authentique que cela implique.

Où utiliser un chauffage d'appoint au bois ?

Le chauffage d'appoint au bois s'utilise principalement dans le salon, la salle à manger, et de manière générale une pièce de vie.

Le chauffage d'appoint au gaz

  • Quel est le meilleur chauffage d'appoint au gaz ?
  • Pour chauffer au gaz sans altérer la qualité de l'air : choisir le chauffage infrarouge ;
  • Pour réchauffer de grands volumes : opter pour le chauffage à catalyse ;
  • Pour chauffer une petite pièce rapidement : préférer le chauffage d'appoint infrableu ;
  • Pour un chauffage d'extérieur puissance à courte distance : le brasero est l'idéal.
chauffage d'appoint au gaz
Un chauffage d'appoint au gaz

De manière générale, le chauffage d'appoint au gaz est moins onéreux que celui à l'électricité (à l'achat et à l'utilisation). Il s'avère aussi être plus agréable, car la chaleur produite est douce et progressive. C'est un système totalement autonome, qui peut aussi s'utiliser en extérieur, la seule contrainte étant la bouteille de gaz à manipuler.

Comment choisir un chauffage d'appoint au gaz ?
Critère Recommandations
Puissance Environ 100 W par m²
Norme EN 449 pour respecter les standards de sécurité en vigueur en Europe
Préservation de la qualité de l'air Opter pour un dispositif avec sécurité par thermocouple pour couper le gaz en cas d'extinction de la flamme
Sécurité supplémentaire Sécurité anti-basculement pour interrompre le fonctionnement en cas de chute

🔥 Votre chauffage d'appoint fonctionne au gaz et vos factures explosent ?Votre offre n'est sans doute plus aussi compétitive qu'avant ! Trouvez mieux avec Selectra pour vous protéger des hausses du prix de l'énergie ! :
☎️ 01 82 88 99 59 Rappel gratuit

Ne subissez plus les hausses de prixAvec Gaz Tranquillité 1 an d'Engie, payez autant que si vous étiez au tarif réglementé du gaz.
Souscrire en ligne Annonce - Service Selectra, partenaire d'Engie

Quel type de chauffage d'appoint au gaz choisir ?

Le chauffage d'appoint à gaz à infrarouge, pour des pièces qui accueillent des personnes fragiles

  • Prix : de 200 à 400 € ;
  • Consommation : 280 grammes de gaz par heure ;
  • Montée en température : moyenne à lente ;
  • Autonomie moyenne : 45 heures.

En utilisant l'infrarouge plutôt que la convection, la chaleur n'assèche pas l'air ambiant, rendant son utilisation adéquate en présence de personnes âgées ou d'enfants en bas-âge.

La montée en température n'est certes pas aussi rapide qu'avec un appareil à convection. En revanche, la chaleur diffusée est plus homogène, et l'inertie thermique bien plus importante, grâce à la présence d'une briquette de céramique réfractaire. Ce faisant, les chauffages d'appoint à gaz à infrarouges continuent d'émettre de la chaleur plusieurs heures après leur arrêt.

Le chauffage d'appoint à catalyse, pour les plus grands volumes

  • Prix : de 100 à 200 € ;
  • Consommation : 210 grammes de gaz par heure ;
  • Montée en température : moyenne à lente ;
  • Autonomie moyenne : 60 heures.

Les chauffages d'appoint à catalyse produisent de la chaleur par rayonnement. Autrement dit, le gaz n'est pas directement consommé sous forme de flamme, et l'air n'est donc pas altérée. Ce faisant, ce type de chauffage au gaz convient particulièrement aux espaces clos, sans ventilation pour peu que l'appareil ne nécessite pas d'être déplacé. En effet, même s'ils sont assez performants, les chauffages d'appoint à catalyse sont très volumineux, et assez difficile à déplacer.

Le chauffage d'appoint infrableu pour un chauffage rapide même avec du gaz

  • Prix : environ 100 € ;
  • Consommation : 250 grammes de gaz par heure ;
  • Montée en température : rapide ;
  • Autonomie moyenne : 52 heures.

Le chauffage d'appoint au gaz infrableu combine à la fois le chauffage par convection, et celui par rayonnement. Cette particularité lui confère un temps de chauffe beaucoup plus court que les autres types de chauffage au gaz.

Plus abordable que le chauffage d'appoint à catalyse, le chauffage infrableu est également moins adapté aux grandes surfaces, car ils perdent rapidement de la chaleur.

Le Brasero, pour une montée en température très rapide et une utilisation à courte distance

  • Prix : environ 300 - 1 000 € ;
  • Consommation : 300 grammes de gaz par heure ;
  • Montée en température : rapide ;
  • Autonomie moyenne : 43 heures.

Le terme brasero désigne simultanément l'outil de cuisson, et le dispositif de chauffage d'appoint fonctionnant au gaz. Les anciens modèles fonctionnent avec du bois, et les plus récents sont autonomes, pour peu qu'ils soient à raccorder à une bouteille de gaz. Souvent utilisé en terrasse, le brasero est aussi largement utilisé sur les chantiers en extérieur par temps de grand froid.

Le brasero n'est pas un dispositif que l'on choisit pour son rendement, mais pour la puissance de chauffe qu'il procure à faible distance, et de surcroit très rapidement.

Où utiliser un chauffage d'appoint au gaz ?

Le chauffage d'appoint au gaz, en fonction du modèle peut s'utiliser à l'intérieur, dans une pièce de vie comme le salon, ou dans un garage, mais également à l'extérieur, ou sur une terrasse ouverte.

Le chauffage d'appoint à l'électricité

  • Comment choisir un chauffage d'appoint électrique ?
  • Pour un dispositif abordable et une montée en température rapide : choisir le chauffage électrique infrarouge ;
  • Pour de grandes surfaces : le panneau rayonnant est la solution idéale ;
  • Pour une bonne conservation de la chaleur : les radiateurs à bain d'huile.
chauffage d'appoint électrique
Un chauffage d'appoint électrique

À l'inverse des chauffages d'appoint au gaz ou au bois, les chauffages électriques assurent un chauffage sans interruption, car il suffit de laisser l'appareil branché, contrairement aux autres modèles qui se rechargent.

L'autre point positif des chauffages d'appoint électrique est la précision qu'ils apportent quant à la sélection de la température avec le thermostat. Autrement, les temps de chauffe sont aussi en moyenne plus courts.

Comment choisir un chauffage d'appoint à l'électricité ?
Critère Recommandations
Puissance Environ 100 W par m²
Indice de protection IP24 pour une protection contre les projections d'eau et les solides de plus de 12 mm
Classe II pour une utilisation dans la salle de bain sans raccord à la terre
Thermostat Électronique plutôt que mécanique pour un meilleur contrôle de la température

⚡ Votre chauffage d'appoint fonctionne à l'électricité et vos factures explosent ?Le prix du kWh de votre offre d'électricité n'est sans doute pas aussi compétitif que vous le pensez ! Trouvez mieux avec Selectra pour vous protéger des hausses du prix de l'énergie ! :
☎️ 09 73 72 25 00 Rappel gratuit

Payez votre électricité moins cherAvec Électricité Classique d'OHM Energie, payez votre kWh d'électricité moins cher que chez la concurrence.
Voir toutes les offres

Quel chauffage d'appoint électrique choisir ?

Chauffage d'appoint électrique infrarouge

  • Prix : de 50 à 200 € ;
  • Consommation : de 1500 à 4000 kWh ;
  • Montée en température : rapide.
  • Puissance de chauffe : 60 W/m².

Loin d'être le chauffage d'appoint le plus économique, le chauffage infrarouge reste tout de même très apprécié, car la montée en chaleur est rapide. En revanche, sa portée est limitée à quelques mètres, car son fonctionnement repose sur l'apport de chaleur aux corps à proximité.

Il est possible de trouver des modèles très abordables à l'achat. Cependant, le coût de la consommation électrique associé à l'utilisation reste important et la durée de vie de ce type d'appareil n'est pas forcément très longue.

Le convecteur, pour chauffer ponctuellement de petites pièces

  • Prix : de 100 à 400 € ;
  • Consommation : de 1000 à 2000 kWh ;
  • Montée en température : moyenne.
  • Puissance de chauffe : 100 W/m².

Le convecteur réchauffe l'air ambiant grâce à une résistance électrique. L'air frais est aspiré, puis rejeté à une température plus importante. Ce type de chauffage d'appoint a longtemps souffert d'une mauvaise réputation, mais les modèles commercialisés aujourd'hui sont un peu plus performants. Toutefois, l'utilisation de convecteurs devrait se limiter à de petits volumes, très ponctuellement. En effet, la chaleur produite nécessite une consommation électrique importante, et le mode de fonctionnement rend l'air ambiant plus sec. Même si la rapidité de chauffe est dans l'ensemble convenable, le mode de fonctionnement de l'appareil est un réel inconvénient.

En effet, pour éviter la surchauffe, les convecteurs fonctionnement par intermittence. Dès lors, le réglage de la température d'une pièce avec le thermostat est bien plus compliqué, d'autant plus que le froid revient rapidement après l'arrêt de l'appareil.

Le radiateur soufflant, pour un chauffage rapide et ponctuel

  • Prix : de 20 à 100 € ;
  • Consommation : de 1000 à 2000 kWh ;
  • Montée en température : rapide.
  • Puissance de chauffe : 100 W/m².

Le radiateur soufflant produit de la chaleur en envoyant de l'air chaud grâce à une résistance électrique sur laquelle souffle un ventilateur. Même s'ils sont en général plus bruyants que d'autres appareils, leur portabilité les rend parfaitement adaptés au chauffage ponctuel de petites surfaces. Ce faisant, le radiateur soufflant est la solution idéale pour un chauffage d'appoint intersaison dans un faible volume.

Pour une utilisation optimale d'un radiateur électrique soufflant, il vaut mieux limiter l'utilisation de la ventilation mécanique. De cette manière, l'air s'assèchera moins rapidement.

Le panneau rayonnant, la solution électrique pour les grandes surfaces

  • Prix : de 100 à 200 € ;
  • Consommation : environ 2000 kWh ;
  • Montée en température : rapide.
  • Puissance de chauffe : 100 W/m².

Le panneau rayonnant fonctionne en chauffant une grande plaque métallique, qui diffuse à son tour la chaleur à la pièce. Contrairement aux autres types de chauffages d'appoint électriques, les panneaux rayonnants produisent une chaleur diffuse et plus importante, rendant son utilisation parfaitement adaptée aux grandes surfaces. Ce type de chauffage offre en moyenne un meilleur rendement que les autres dispositifs électriques, mais la chaleur à proximité veut vite être désagréable.

À cause d'un encombrement importants, il s'agit d'un type de chauffage à privilégier pour des utilisations plus prolongées dans le temps, dans de grands espaces.

Les radiateurs à bain d’huile pour un chauffage sur la durée

  • Prix : de 60 à 300 € ;
  • Consommation : de 400 à 2500 kWh ;
  • Montée en température : lente.
  • Puissance de chauffe : 100 W/m².

Les radiateurs électriques à bain d'huile fonctionnent en chauffant de l'huile, qui, à son tour diffusera la chaleur. Ce système de chauffage par inertie à l'avantage de diffuser la chaleur pendant une très longue période, même après extinction du chauffage d'appoint. En revanche, ce type de dispositif nécessite un temps de chauffe bien plus important.

Où utiliser un chauffage d'appoint électrique ?

Le chauffage d'appoint électrique s'utilise exclusivement en intérieur, pour chauffer de petits espaces comme une chambre (si l'assèchement de l'air n'est pas un problème), une salle de bain ou un bureau.

L’essentiel à savoir sur les chauffages d’appoint

Qu’est-ce qu’un chauffage d’appoint ?

Un chauffage d'appoint est un dispositif domestique de production de chaleur qu'il est possible de déplacer dans toutes les pièces d'un logement. Son utilisation est conjointe à celle d'une source de chauffage principale, et convient aux faibles volumes.

Les chauffages d'appoint constituent une solution temporaire pour chauffer rapidement une pièce et ne constitue en aucun cas une source de chauffage pérenne.

Pourquoi utiliser un chauffage d’appoint ?

Le chauffage d'appoint s'utilise surtout pour chauffer une pièce de manière ponctuelle, et très rapidement. Autrement, ces appareils permettent de :

  • Chauffer des zones non raccordées au chauffage principal ;
  • Éviter les travaux nécessaires à l'installation d'une source de chauffage ;
  • Économiser en comparaison à un chauffage traditionnel.

Les autres critères importants pour choisir un chauffage d’appoint

Choisir un chauffage d'appoint ne se limite pas à opter pour une énergie plutôt qu'une autre, ou chercher le temps de chauffage le plus court. D'autres critères, trop souvent oubliés doivent entrer en compte pour déterminer la solution la plus adaptée :

La sécurité d'un chauffage d'appoint

L'utilisation d'un chauffage d'appoint n'est pas sans risque. Ainsi, outre les performances du dispositif, il faut tenir compte de la sécurité.

  • Les poêles à bois et chauffage d'appoint au gaz nécessitent une attention particulière pour éviter le risque d'incendie. C'est pour cette raison que le choix de ce type de chauffage d'appoint est déconseillé à proximité de rideau, moquettes, tapis et autres tissus inflammables ;
  • Les chauffages d'appoint électriques, en particulier les convecteurs peuvent causer un départ de feu, par exemple, au contact d'un torchon ou tout autre tissu. Ce faisant, il est fortement recommandé d'utiliser ce type de dispositif dans des pièces équipées de détecteurs de fumées.

En France, 3 000 victimes par an d'intoxications au monoxyde de carbone Certains chauffages d'appoint non électriques, comme les poêles à bois dégagent du monoxyde de carbone, un gaz inodore et mortel. Pour cette raison, il est conseillé de limiter l'utilisation de chauffage d'appoint au gaz ou à pétrole à de courtes périodes.

Le niveau de bruit

De manière générale, il faut éviter les dispositifs électriques soufflants et choisir un chauffage au gaz pour un chauffage d'appoint silencieux. Autrement, il faut vérifier le niveau de décibel du modèle en question. À titre d'exemple, les modèles électriques les plus silencieux sont de l'ordre de 30 dB, quand les dispositifs les plus bruyants peuvent atteindre 70 dB, soit l'équivalent d'un lave-vaisselle en fonctionnement.

Le lieu d’utilisation

Les chauffages d'appoint au gaz sont à privilégier pour une utilisation en extérieur, pour des raisons évidentes de résistance à l'eau. En revanche, leur utilisation expose au risque de fuite de gaz. Pour cette raison, ce type de dispositif est à éviter dans les endroits sans ventilation. Leur mode de chauffage n'altérant pas l'air de la pièce, les chauffages au gaz sont particulièrement recommandés pour chauffer des pièces qui accueillent des personnes vulnérables (personnes âgées, enfants en bas âge, etc.).

Les chauffages d'appoint électriques conviennent de manière générale à une utilisation en intérieur, pour un chauffage ponctuel et rapide, par exemple, dans une salle de bain.

Les normes

Choisir le chauffage d'appoint le plus adapté implique de tenir compte des différentes normes en vigueur. Qu'il s'agisse de chauffage au gaz et à l'électricité, les dispositifs d'appoint doivent respecter certaines normes pour une utilisation réglementaire en France :

  • La mention CE garantit que le chauffage d'appoint respecte les standards de qualité applicables dans l'Union européenne ;
  • La norme NF traduit le niveau de qualité du dispositif. Ainsi, un chauffage d'appoint noté 3 étoiles pour le marquage NF sera plus performant qu'un appareil noté une étoile ;
  • La norme NF C 15‑100 est obligatoire pour les dispositifs de chauffage d'appoint installés dans la salle de bain. Ainsi, choisir un radiateur électrique de classe II, répondant à la norme NFC15-100 indique que le dispositif peut être utilisé sans être connecté à la terre ;
  • La norme européenne NE 449 Gaz atteste que le dispositif fonctionne sans danger, et est moins polluant que des appareils qui fonctionnent au pétrole ;
  • La norme NF D35-300 définit les exigences relatifs aux chauffages d'appoint à fonctionnement intermittent à flamme fonctionnant au pétrole sans raccord à un dispositif d'évacuation des produits de combustion, notamment en termes de teneur de monoxyde de carbone dégagé.

Choisir un chauffage d'appoint en fonction de l'utilisation qui en sera faite

La source d'énergie et la consommation sont les critères les plus regardés lorsqu'il s'agit de choisir un chauffage d'appoint. Pourtant, la décision finale dépend surtout de l'utilisation qui en sera faite. Par exemple, les modèles les plus pertinents peuvent changer en fonction du lieu d'utilisation, ou l'activité qui nécessite un chauffage.

Chauffage d'appoint pour van

Les systèmes de chauffages pour van fonctionnent pour la plupart au carburant, grâce au gain de place et la simplicité d'installation. Pour autant, d'autres alternatives existent, et il peut être judicieux de compléter l'installation avec un chauffage d'appoint pour van.

Quel chauffage d'appoint choisir pour un van ?
Système Avantages Inconvénients
Chauffage d'appoint au gaz Chaleur douce
Silencieux
N'augmente pas la consommation électrique
Installation d'une cheminée de toit parfois requise
Installation soumise à une homologation
Chauffage au carburant Prend peu de place
Montée en température rapide
Se branche directement sur le réservoir
Consommation électrique importante au démarrage
L'homologation est obligatoire
Système bruyant et onéreux
Chauffage d'appoint électrique Idéal s'il est possible de se brancher sur du 220V
Solution peu onéreuse
Réduit drastiquement la durée de vie de la batterie
Poêle à bois Longue conservation de la chaleur
Économe en énergie
Nécessite d'adapter le van (cheminée et protection contre la chaleur)
Dégagement de monoxyde de carbone
Poêle à gaz Chauffe rapidement les petits espaces
Solution compact
Nécessite une très bonne ventilation
Chauffage à la bougie Solution de chauffage d'appoint sans électricité
Facile à mettre en oeuvre
Vigilance nécessaire
Solution de dépannage

Chauffage d'appoint pour bureau

Plusieurs solutions existent, mais le chauffage d'appoint au gaz semble le plus adapté pour réchauffer un bureau. En effet, il s'agit d'une solution silencieuse, produisant une chaleur douce, et moins sèche que celle d'un appareil électrique.

Quel chauffage d'appoint choisir pour un bureau ?
Système Avantages Inconvénients
Chauffage d'appoint au gaz à catalyse Chaleur homogène
Ne produit pas de flamme
Ne dégage pas de dioxyde de carbone
Nécessite l'emploi d'une bouteille de gaz
Moins compact qu'un modèle électrique
Cheminée électrique Solution élégante
Installation facile
Dispositif encombrant
La chaleur assèche l'air

Chauffage d'appoint pour une chambre de bébé

De manière générale, pour une chambre d'enfant, il faudra éviter les chauffages d'appoint qui assèchent l'air. Il est également recommandé d'utiliser un radiateur à intertie, qui diffuse une chaleur douce.

Quel chauffage d'appoint choisir pour une chambre de bébé ?
Système Avantages Inconvénients
Chauffage d'appoint au gaz à infrarouge Chaleur homogène
Bonne inertie thermique
Montée en température plus lente

Choisir un chauffage d'appoint en fonction du budget et de la consommation énergétique

Est-ce que le chauffage d'appoint consomme beaucoup ?

En moyenne, un chauffage d'appoint électrique consomme 2 kWh, contre 250 grammes de butanes par heure pour un dispositif au gaz. Ainsi, en octobre 2022 :

  • L'utilisation de chauffage d'appoint électrique coûte environ 0,35 € TTC par heure au tarif réglementé d'électricité ;
  • L'utilisation de chauffage d'appoint au gaz coûte approximativement 0,72 € TTC par heure avec une bouteille de 13 kg.

Prix de l'électricité de 0,1740 € par kWh en octobre 2022 pour une puissance souscrite de 9 kVA
Prix d'une heure d'utilisation pour une consommation de 250 grammes par heure et un prix de la bouteille de butane de 37,43 € (hors consigne)

Je calcule le budget annuel de mon chauffage d'appoint

Puissance de l'appareil*

kW

Nombre de jours de fonctionnement par an*

jours

Nombre d'heures quotidiennes de fonctionnement*

heures
 

Quel est le chauffage d'appoint qui consomme le moins ?

Les chauffages d'appoint au bois consomment en moyenne moins que les autres dispositifs. En revanche, le coût à l'achat est plus important. À titre d'exemple, il faut compter 15 kg de bois par jour pour chauffer 40 m² par une température extérieure de 4 °C, soit 6 stères par an, ou environ 420 €.

Au prix du tarif réglementé de l'électricité d'octobre 2022, un budget de 420 € par an correspond à 3 heures d'utilisation quotidienne du chauffage d'appoint électrique, ou 1,5 heure pour le gaz.

Réduire sa facture de chauffage de 3% simplement Dans son dernier rapport sur la sobriété énergétique, l'association négaWatt affirme que baisser son chauffage de 2 °C la nuit permettrait d'économiser 3% sur sa facture de chauffage. Si 10% des foyers construits avant 2000 appliquaient cette mesure, l'économie serait de l'ordre de 300 à 500 GWh par an, soit une réduction de la consommation énergétique du secteur résidentiel de 10%.

Sélection d’offres d’électricité et de gaz pour les foyers disposants d’un chauffage d’appoint

Opter pour un chauffage d'appoint peut vite se faire ressentir au niveau de la facture d'énergie. Qu'il s'agisse d'un dispositif fonctionnant à l'électricité ou au gaz, il est essentiel de choisir une offre d'énergie adaptée au besoin. En résumé,

  • Privilégier les offres où le prix du kWh est très compétitif, c'est-à-dire les offres à prix indexé plutôt qu'à prix fixe ;
  • Penser à l'option tarifaire heures creuses pour l'utilisation d'un dispositif électrique dans la durée ;

Sélection d'offres d'électricité pour payer son chauffage moins cher ⚡

Comparatif des fournisseurs d'électricité moins chers à jour en novembre 2022
Fournisseurs d'électricité Offre Prix de l'abonnement TTC par an Prix du kWh en Heures Pleines
OHM Energies
OHM Energie
☎️09 71 07 14 21
Rappel gratuit
Offre Classique Électricité* 137.04 € 0.1665 €
TotalEnergies
TotalEnergies
☎️09 74 59 46 79
Rappel gratuit
Offre Heures Éco Électricité 137.01 € 0.1740 €
EDF
EDF
☎️09 69 32 15 15
Tarif Bleu 136.12 € 0.1740 €
Happe
Happ-e
☎️01 86 65 06 04
Contacter le fournisseur
Offre Happ-e Électricité 137.01 € 0.2333 €
Ekwateur
Ekwateur
☎️09 71 07 20 15
Rappel gratuit
Offre Électricité 100% verte variable 190.05 € 0.6088 €

Estimations réalisées pour une consommation de 5000 kWh/an en puissance 6 kVA, option Base
Référencement gratuit, sélection de fournisseurs partenaires ou non de Selectra classés par prix croissants
* Offres d'électricité d'OHM Energie activables au 31 mars 2023
**Offre réservée aux logements équipés de panneaux photovoltaïques

Sélection d'offres de gaz pour payer son chauffage moins cher 🔥

Comparatif des fournisseurs de gaz les moins chers en novembre 2022
Fournisseurs de gaz Prix de l'abonnement par an Prix du kWh TTC Contact
Energem
Energem
Offre Agilo Gaz
246.60 € 0.0879 € ☎️04 42 03 27 32
happe
Happ-e
Happ-e Offre Gaz
285.32 € 0.0880 € ☎️09 74 59 14 85
Engie
Engie
Tarif réglementé du gaz
249.72 € 0.0880 € ❌ Souscription indisponible au tarif réglementé de gaz

Estimations réalisées pour une consommation de 17000 kWh/an (tarif B1) en zone 2 (exemple : Paris, Rennes, Caen, Limoges, Toulon)
Référencement gratuit, sélection de fournisseurs partenaires et non partenaires de Selectra classés par prix croissants

Quelles aides financières pour l'achat d'un chauffage d'appoint ?

Les chauffages d'appoint au gaz sont en moyenne plus cher à l'achat, tout en étant plus économe lors de l'utilisation. Pour inciter l'investissement dans de tels dispositifs, voici les aides financières existantes :

  • Le crédit impôt pour la transition énergétique (CITE) à hauteur de 1 000 € pour les poêles à buches et 1 500 € pour les poêles à granulés ;
  • MaPrimRénov' pour bénéficier de 2 000 à 2 500 € pour les poêles à bûches et jusqu'à 3 000 € pour les poêles à granulés ;
  • Les aides financières de l'ANAH ;
  • L'éco-prêt à taux zéro ;
  • La TVA réduite à 5,5% ;
  • Les aides régionales et/ou locales.

Besoin de renseignement sur la rénovation énergétique ? Audit énergétique, DPE, isolation thermique, un conseiller Selectra répond à toutes vos questions
☎️ 01 82 88 99 59 (ouvert actuellement)
Rappel immédiat et gratuit

Questions fréquentes sur le choix d'un chauffage d'appoint ❓

Est-ce que le chauffage d'appoint consomme beaucoup ?

Un chauffage d'appoint consomme en moyenne 2 kWh, ce qui correspond à 0,35 € TTC par heure d'utilisation au niveau du tarif réglementé de l'électricité d'octobre 2022.

Quel est le meilleur chauffage d'appoint pour une maison ?

Le chauffage d'appoint au bois constitue une solution viable pour une maison. Économique et disponible dans de nombreux designs, il s'agit d'une solution respectueuse de l'environnement qui donne droit à des aides financières. Toutefois, il convient d'opter pour une solution adaptée à la pièce à chauffer.

Dans quelle pièce de la maison installer son chauffage d'appoint ?
Modèle de chauffage d'appoint Salon/Salle à manger Salle d'eau Chambre Bureau Cuisine Garage/Cave Terrasse/Extérieur
Chauffages d'appoint électriques ⚡
Chauffage d'appoint électrique infrarouge              
Convecteur électrique              
Radiateur soufflant              
Panneau rayonnant              
Radiateur à bain d'huile              
Chauffages d'appoint au gaz 🔵
Chauffage d'appoint à gaz à infrarouge              
Chauffage d'appoint à catalyse              
Chauffage d'appoint infrableu              
Brasero              
Chauffages d'appoint au bois 🔥
Poêle à bûche              
Poêle à granulés              
Poêle hybride              

Quel est le mode de chauffage d'appoint le plus économique ?

Avec un rendement allant jusqu'à 95% pour les modèles les plus performants, le poêle à granulés est le chauffage d'appoint le plus économique, d'autant plus que les granulés sont moins chers que l'électricité et le gaz.

Mis à jour le