Chaudière : modèles, prix, aides en 2022

Vous envisagez de changer de chaudière ?Faîtes le point gratuitement avec un conseiller Selectra pour trouver l'offre la plus pertinente 📞 09 74 59 22 89 Annonce - Service Selectra partenaire de Izi by EDF

chaudiere

La chaudière est un dispositif de chauffage. Pour équiper son logement, il convient de choisir le modèle le plus adapté, en fonction de ses habitudes de consommation et du prix de l'énergie. De plus, si la performance énergétique d'une chaudière est un critère essentiel lorsqu'on choisit son appareil, il y a encore tant d'autres éléments à considérer pour garantir les économies d'énergie et le confort dans son logement. Voici donc le guide complet des modèles de chaudières sur le marché, leurs prix et les aides de l'État disponibles.


Qu'est-ce qu'une chaudière ?

La chaudière désigne un système de chauffage, utilisé pour réchauffer l'air d'une pièce ou produire de l'eau chaude. Certains modèles un peu plus récents sont également réversibles, et servent également à refroidir la température d'une pièce.

Le principe de fonctionnement est en somme très simple. En effet, il s'agit de chauffer un fluide caloporteur, et pouvoir ainsi déplacer une énergie thermique.

Le chauffage dudit fluide est réalisé par combustion de gaz naturel, fioul ou bois, en fonction de l'appareil.

Quels sont les différents modèles de chaudière ?

types de chaudières

Les chaudières traditionnelles

  • L'essentiel à retenir sur les chaudières traditionnelles
  • Plusieurs énergies disponibles (électricité, gaz, fioul, bois, propane) ;
  • Bon confort thermique ;
  • Prix : 500 € - 2 500 €.

Ce type d'appareil dispose d'un circuit central de chauffage dans lequel circule de l'eau, qui alimente ensuite planchers chauffants et radiateurs.

Les appareils de ce type peuvent être classés en fonction de l'énergie utilisée :

Mais également en fonction du mode de fonctionnement.

Les chaudières à condensation

  • L'essentiel à retenir sur les chaudières à condensation
  • Rendement énergétique très élevé ;
  • Empreinte écologique limitée ;
  • Éligibles à plusieurs aides de l'État dans le cadre de la transition énergétique ;
  • Prix : 3 000 € - 20 000 €.

Les chaudières à condensation fonctionnement sur le même principe que les chaudières classiques, à savoir chauffer un fluide caloporteur pour diffuser la chaleur dans le logement.

L'unique différence est étant que les vapeurs résiduelles sont refroidies et transformées en vapeur d'eau. Ainsi, lorsque la vapeur est suffisamment condensée, elle produit de la chaleur, qui servira à réchauffer l'eau qui revient des radiateurs.

Ce faisant, il n'est pas rare que le rendement énergétique de ces dispositifs dépasse 100%.

Les chaudières basse température

  • Les chaudières basse température en bref
  • Rendement énergétique plus élevé qu'une chaudière classique ;
  • En moyenne, moins cher à l'achat ;
  • 10 à 15 % d'économies sur la facture de chauffage ;
  • Prix : 2 000 € - 5 000 €.

La principale différence des chaudières à basse température est d'utiliser une eau moins chaude que celles des chaudières classiques pour un chauffage équivalent. De fait, l'énergie consommée est réduite par rapport à un dispositif traditionnel.

Bon à savoir On parle de chaudière hybride, lorsque deux modes de fonctionnement sont associés. Par exemple, la chaudière hybride gaz est l'association d'une pompe à chaleur électrique et d'une chaudière à condensation.

Quel budget prévoir pour une chaudière ?

budget chaudiere

Prix d’achat

Le prix d'achat de la chaudière dépend non seulement du modèle, mais également de la puissance requise et de la complexité de l'installation.

A cela peut s'ajouter d'autres coûts comme celui de l'audit énergétique, ou des travaux d'aménagement en amont de l'installation de la chaudière (socle en béton, caisson ou écran anti-bruit, etc.).

  • Chaudières traditionnelles : 500 € - 2 500 € ;
  • Chaudières à condensation : 3 000 € - 20 000 € ;
  • Chaudières à condensation : 3 000 € - 20 000 € ;
  • Chaudières à condensation : 2 000 € - 5 000 €.

Le coût de l'installation et l'entretien

Au prix d'achat s'ajoute le prix de l'installation. En effet, la mise en service d'une chaudière est obligatoirement réalisée par un professionnel, en vertu du décret n° 2009-649 du 9 juin 2009. Les tarifs varient entre 1 000 € et 5 000 € en fonction du modèle.

L'entretien annuel pour les professionnels est obligatoire pour les chaudières de 4 à 400 kW. Bien qu'il n'y ait aucune sanction en cas de non-respect de cette règle, les contrevenants risquent de ne pas être couverts par leur assurance en cas de dysfonctionnement de l'appareil.

Comparatif du prix complet de différentes énergies
Énergie Coût de l'installation* Entretien*
🌲 Bois À partir de 1000€ 60€
🔥 Gaz naturel Raccordement GRDF : dès 462,17€
Installation intérieure : dès 10 000€ (chaudière, radiateurs, pose)
Certificat de conformité Qualigaz : 152,29 €
120€
💧 Fioul Installation intérieure : dès 10 000€ (chaudière, radiateurs, pose)
Achat de la cuve et raccordement : dès 5000€*
100€
💥 Propane Installation de la cuve : généralement offerte par le fournisseur
Installation intérieure : à partir de 10 000€ (chaudière, radiateurs, pose)
Certificat de conformité Qualigaz : 152,29€
150€
⚡️ Électricité Dès 30€ par radiateur
Le prix peut être bien plus élevé selon la qualité et le type de radiateur souhaité
0€

* Donnée à titre indicatif. Le prix d'une installation dépend des spécificités du projet. De même pour l'entretien de la chaudière, le prix dépendra du professionnel qui le réalisera et de son installation.

Prix de l’énergie

Le prix de l'énergie correspond à la consommation pour le chauffage d'électricité, de gaz, de fioul ou de bois de la chaudière. Ainsi, ce poste de dépense varie fortement en fonction du combustible utilisé.

  • L'électricité, bien qu'étant en moyenne plus chère que les autres énergies, avec un prix du kWh de 0.1374 € en novembre 2022 (prix du tarif Bleu d'EDF en puissance 9 kVA, tarif Base), est une option particulièrement pertinente pour les petites surfaces bien isolées ;
  • 🔥 Le gaz naturel, avec un prix du kWh de 0.0873 € (tarif réglementé d'Engie en novembre 2022 en zone 2 pour la classe de consommation B1) est plus abordable que l'électricité, et devrait être privilégié dès lors que le logement est raccordé au réseau de distribution de GRDF ;
  • 🔥 Le propane est une alternative plus écologique que le gaz naturel, et convient aux logements disposant d'un jardin, ne pouvant être raccordés au réseau de distribution de gaz ;
  • 🔥 Le fioul, reste tout de même utilisé, bien qu'étant très polluant et voué à disparaitre en 2030 ;
  • 🌳 Le bois, très écologique est également bon marché. Le seul inconvénient étant l'espace de stockage nécessaire.

Les aides financières pour l'installation d'une chaudière

aides financières chaudière

Comme mentionné plus haut, il existe de nombreuses aides accordées par l'État pour ceux qui envisagent de remplacer leur vieille chaudière par un appareil plus performant (comme les chaudières à condensation) ou utilisant les énergies renouvelables (comme la chaudière à granulés de bois).

  1. MaPrimeRénov' ;
  2. La prime Coup de pouce ;
  3. L'éco-prêt à taux zéro ;
  4. Le dispositif Habiter Mieux de l'ANAH ;
  5. Les autres aides.
Cumul des aides financières pour l'installation d'une chaudière
- MaPrimeRénov' MaPrimeRénov' Sérénité Éco-prêt taux à taux zéro Chèque énergie Certificats d'économies d'énergie TVA réduite
MaPrimeRénov' -          
MaPrimeRénov' Sérénité   -        
Éco-prêt à taux zéro     -      
Chèque énergie       -    
Certificats d'économies d'énergie         -  
TVA réduite           -

MaPrimeRénov'

MaPrimeRénov est le tout nouveau dispositif d'aides lancé en janvier 2020. Il regroupe le crédit d'impôt transition énergétique (CITE) et la subvention Habiter Mieux Agilité de l'ANAH. En 2022, cette aide est attribuée sous conditions de ressources, c'est-à-dire que seuls les foyers à revenus modestes et très modestes sont éligibles.

L'essentiel sur MaPrimeRénov
Critères Caractéristiques
Montant de l'aide pour une chaudière THPE 800€ à 1200€ (selon revenus)
Conditions d'éligibilité
  • Propriétaires occupants du logement ;
  • Logement de plus de 2 ans ;
  • Revenus ne dépassant pas les seuils imposés par l'ANAH ;
  • Travaux réalisés par un professionnel RGE.
Démarches pour l'obtenir
  • Demande en ligne sur le site de MaPrimeRénov avant le début des travaux ;
  • Dossiers essentiels : avis d'imposition et devis des travaux ;

La prime Coup de pouce

La prime Coup De Pouce est une aide du gouvernement, dans le cadre des certificats d'économies d'énergie (CEE). La prime CEE est attribuée par les différents fournisseurs d'énergie à tous les foyers souhaitant effectuer des travaux d'économies d'énergie, incluant le remplacement des vieilles chaudières gaz, fioul ou autres par des appareils à très haute performance énergétique. Cette aide est accordée sans conditions de ressources, toutefois, les ménages modestes peuvent bénéficier d'une prime bonifiée.

L'essentiel sur la prime Coup de Pouce
Critères Caractéristiques
Montant de l'aide pour une chaudière THPE 600 à 1400€ (selon revenus)
Conditions d'éligibilité
  • Propriétaires ou locataire occupant, et bailleurs ;
  • Logement de plus de 2 ans ;
  • Travaux réalisés par un professionnel RGE.
Démarches pour l'obtenir
  • Démarche à faire auprès du fournisseur choisi (avant l'engagement des travaux) ;
  • Dossiers essentiels : avis d'imposition et devis des travaux.

L'éco-prêt à taux zéro

Comme son nom l'indique, l'éco-prêt à taux zéro est un emprunt à taux nul. C'est le gouvernement qui paie les intérêts. Il sert uniquement à financer des travaux de rénovation énergétique. Le prêt est accordé sans conditions de ressources. En revanche, le montant de l'aide peut dépendre des revenus du foyer. Il est conseillé d'effectuer une simulation de prêt auprès de sa banque pour avoir une idée plus précise du montant auquel on peut prétendre.

L'essentiel sur l'éco-PTZ
Critères Caractéristiques
Montant de l'aide pour une chaudière THPE Jusqu'à 10 000€ (jusqu'à 30 000€ si l'on réalise trois travaux de rénovation)
Conditions d'éligibilité
  • Propriétaires ou locataire occupant, et bailleurs ;
  • Logement de plus de 2 ans ;
  • Travaux réalisés par un professionnel RGE.
Démarches pour l'obtenir
  • Démarche à faire auprès d'une banque participant au programme éco-PTZ ;
  • Demande à faire absolument avant la réalisation des travaux.

Le dispositif Habiter Mieux de l'ANAH

Le dispositif Habiter Mieux Sérénité de l'ANAH peut aider les particuliers à financer le changement de leur chaudière. En revanche, ce programme est plutôt dédié à ceux qui envisagent un ensemble de travaux de rénovation énergétique devant apporter un gain énergétique de 25% minimum. Il est donc recommandé à ceux qui souhaitent à la fois réaliser des travaux d'isolation et changer leur système de chauffage.

L'essentiel sur le dispositif de l'ANAH
Critères Caractéristiques
Montant de l'aide Financement de 35 à 50% des travaux (selon revenus)
Conditions d'éligibilité
  • Logement de plus de 15 ans ;
  • Le demandeur s'engage à habiter dans le logement pendant une durée minimum de 6 ans ;
  • Le demandeur n'a pas bénéficié de l'éco-PTZ dans les 5 ans précédant la demande ;
  • Travaux à réaliser d'un minimum de 1500€ ;
  • Travaux réalisés par un professionnel RGE.
Démarches pour l'obtenir
  • Démarche en ligne ou par courrier auprès de l'ANAH ;
  • Demande à faire absolument avant la réalisation des travaux.

Les autres aides au changement de chaudière

  • Le chèque énergie : une aide de l'État dédiée aux ménages modestes et très modestes, pour leurs dépenses énergétiques y compris le paiement des factures d'énergie et les travaux de rénovation énergétique ;
  • La TVA réduite à 5,5% ;
  • Les aides des collectivités locales.

Chèque énergie : plusieurs aides en 2022 Face à la hausse des prix de l'énergie, en plus du chèque énergie initial, le gouvernement propose aux consommateurs les plus modestes un chèque énergie exceptionnel, et également un chèque énergie fioul, pour permettre à tout un chacun de faire face aux dépenses énergétiques, de plus en plus importantes.

Questions fréquentes sur les chaudières

Quel est le meilleur type de chaudière ?

En comparant tous les types d'appareils, les chaudières bois-bûches sont les plus économes :

  • Le combustible utilisé, le bois est le moins cher du marché ;
  • Le rendement de tels appareils est de l'ordre de 90 % ;
  • L'installation d'un tel dispositif permet de réduire sa facture de chauffage de 30% en moyenne.

Quel type de chaudière est le plus économique ?

Les chaudières à condensation, de par le mode de fonctionnement et leur rendement parfois supérieur à 100% sont les plus économiques. Toutefois, ces appareils restent moins performants que certaines des pompes à chaleur les plus performantes, pouvant atteindre des coefficient de performance (COP) jusqu'à 7.

Quel est l'avenir des chaudières à gaz ?

L'utilisation d'une chaudière à gaz reste possible. Néanmoins, l'installation de ce type d'appareil n'est plus autorisée depuis juillet 2022. Il est possible d'opter pour les chaudière au bois comme alternative, voire une pompe à chaleur, en moyenne plus performante.

Combien coûte l'entretien d'une chaudière ?

Le prix de l'entretien d'une chaudière dépend en grande partie de la prestation. Par ailleurs, les particuliers ont souvent le choix entre faire appel à un professionnel tous les ans pour effectuer la visite de contrôle obligatoire, ou signer un contrat d'entretien de la chaudière fioul, gaz, électricité pour bénéficier de services complémentaires (souvent, les contrats d'entretien incluent également des services de dépannage chaudière tout au long de l'année).

Prix indicatifs d'entretien d'une chaudière
Prestataire Chaudière gaz Chaudière fioul Chaudière bois
Visite unique Contrat annuel Visite unique Contrat annuel Visite unique Contrat annuel
engie home services 119€ 170 à 292€ 185€ 172 à 330€ 185€ 165 à 190€
proxiserve 115€ 106 à 215€ 155€ A partir de 14€ par mois - -
garanka 119€ 109 à 264,90€ 200,20€ 186,47 à 198,41€ - -

Prix indicatifs, constatés en février 2021 sur les sites des prestataires et valables pour un logement âgé de plus de 2 ans.

Mis à jour le