Chaudière à granulés : fonctionnement, prix et aides 2023

Vous envisagez de changer de chaudière ?Faîtes le point gratuitement avec un conseiller Selectra pour trouver l'offre la plus pertinente 📞 09 74 59 22 89

A la recherche d'un contrat d'entretien de chaudière ?Profitez de -20€ sur votre contrat annuel avec Garanka :
Souscrire en ligne

Le bois est un combustible performant, écologique et économique. Voilà pourquoi la chaudière à granulés est une solution de chauffage de plus en plus prisée par les Français. De plus, ce type d'appareil est éligible à de nombreuses aides de l'État, qui facilitent son financement. Point sur les fonctionnalités, les prix ainsi que les avantages et inconvénients de la chaudière à granulés ou pellets.


Comment fonctionne une chaudière à granulés ?

La chaudière à granulés fonctionne exactement comme les chaudières classiques, c'est-à-dire par combustion. Les granulés de bois ou pellets sont brûlés pour produire de la chaleur, et celle-ci est envoyée dans la tuyauterie jusqu'au chauffage. En reliant la chaudière à un ballon d'eau chaude, elle peut aussi produire de l'eau chaude sanitaire.

Qu'est-ce qu'un pellet ? Un pellet est un petit bâtonnet de forme cylindrique, issu du compactage de morceaux de bois, de copeaux et de sciures provenant directement de la sylviculture - sans ajout de produits chimiques. Les pellets (aussi appelés granulés de bois) utilisés comme source d'énergie pour le chauffage sont vendus en vrac ou en sacs.

En règle générale, l'approvisionnement de la chaudière se fait automatiquement, grâce à un réservoir de pellets que l'on appelle silo, pouvant contenir une grande quantité de combustibles.

Les types de chaudières à granulés

On distingue trois principaux types de chaudière à granulés - chaque modèle ayant une technologie, une efficacité énergétique et un mode de stockage différents :

La chaudière à granulés à vis sans fin

Le système de vis sans fin, aussi appelé vis d'Archimède, utilise l'électricité pour faire tourner un tube incliné qui alimente l'appareil. L'utilisation de l'électricité est un des points faibles de cette technologie, car cela implique des consommations électriques non négligeables. Cela dit, il s'agit du système le plus direct et le plus simple. Il faut par contre que les granulés de bois soient stockés à proximité directe de la chaudière.

La chaudière à granulés par aspiration

Le système par aspiration, comme son nom l'indique, permet à la chaudière d'aspirer les granulés en bois depuis le silo auquel elle est reliée, pour les envoyer directement dans le brûleur. Avec ce système, il n'est pas nécessaire de stocker le combustible juste à côté de la chaudière, mais il faut par contre prévoir de l'espace pour installer le silo. Cet espace de stockage peut être éloigné de la chaudière de jusqu'à 20 mètres.

La chaudière à granulés à condensation

Comme pour les chaudières à gaz et les chaudières au fioul, il existe également une chaudière pellets à condensation. Très écologiques et performantes, leur rendement peut dépasser les 100%. En effet, la chaudière à condensation récupère la chaleur contenue dans les fumées produites par la combustion, au lieu de la rejeter.

Les autres critères pour choisir sa chaudière à granulés

Choisir sa chaudière à granulé ne s'improvise pas, et d'autres critères sont à prendre en compte :

Le type de stockage

Le mode d'approvisionnement et de stockage du bois d'une chaudière conditionne grandement sa praticité d'utilisation et son prix de revient. C'est pourquo il convient de choisir le mode d'approvisionnement en fonction de la configuration des locaux.

Les modes de stockage d'une chaudière à granulés
Mode de stockage Caractéristiques Prix constatés
Chaudières sans dispositif de stockage
  • Système le plus simple
  • Doit être alimenté quotidiennement
8 000 € - 9 000 €
Chaudières avec réservoir à pellets
  • Le réservoir doit être à proximité de la chaudière
  • L'autonomie peut atteindre plusieurs mois
  • Le réservoir peut contenir entre 150 et 500 kg de pellets
8 000 € - 15 000 €
Chaudières avec un silo à pellets
  • Jusqu'à 3 fois plus cher
  • L'autonomie peut atteindre une année
  • Livraison des granulés par camion souffleur
9 000 € - 22 000 €

Prix constatés sur le marché, à jour en novembre 2022

Pellets pour chaudière à silo : bon à savoir Alors que le dispositif de vis sans fin doit être placé à proximité directe de l'appareil, le silo est généralement couplé à un système d'aspiration, lui permettant d'être éloigné de 20 mètres au maximum de la chaudière.

La puissance de l'appareil

Généralement, la puissance d'une chaudière à granulés varie entre 10 et 30 kWh. On considère qu'il faut compter entre 70 et 100 W/m² de puissance, en fonction du niveau d'isolation thermique du logement.

Pour déterminer la puissance adéquate pour sa chaudière à granulés, il faut prendre en compte différents critères, entre autres :

  • La qualité d'isolation du logement : forcément, un logement mal isolé devra chauffer plus longtemps et plus intensément, et aura donc besoin d'une chaudière plus puissante pour atteindre une température de confort optimale. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle est il est toujours conseillé de réaliser des travaux d'isolation dans son logement avant de penser au chauffage ;
  • La surface du logement : plus la maison est grande, plus la chaudière à granulés devra être puissante afin de produire une chaleur suffisante pour toute la surface ;
  • Les besoins et habitudes du foyer : il est assez difficile d'indiquer précisément la puissance adéquate pour un foyer, car chacun a des habitudes et besoins différents. Par exemple, le nombre d'occupants du logement, le taux de présence dans le logement, la sensibilité au froid de certains occupants, etc. Tous ces éléments doivent être pris en compte pour déterminer la puissance qu'il faut ;
  • La production d'eau chaude : pour ceux qui choisissent d'utiliser leur chaudière à granulés autant pour le chauffage que l'eau chaude sanitaire, il faudra choisir un appareil plus puissant, d'au moins 2 kW supplémentaires.
Quelle puissance de chaudière à granulés choisir ?
Surface
(m²)
Niveau d'isolation
Mauvaise isolation Isolation moyenne Bonne isolation
50 m² 5 kWh 4.25 kWh 3.5 kWh
100 m² 10 kWh 8.5 kWh 7 kWh
150 m² 15 kWh 12.75 kWh 10.5 kWh
200 m² 20 kWh 17 kWh 14 kWh
300 m² 30 kWh 25.5 kWh 21 kWh

Pourquoi installer un thermostat programmable sur sa chaudière à granulés ? Un thermostat programmable est un appareil qui permet de programmer et piloter son chauffage. Concrètement, il permet au foyer de définir une température de consigne (soit la température ambiante idéale pour lui). Ensuite, la chaudière se déclenche automatiquement pendant les plages horaires programmées (par exemple, avant le lever, avant de rentrer chez soi, etc.), jusqu'à atteindre cette température, puis se met en veille lorsque celle-ci est atteinte. De cette manière, le confort est maintenu dans le logement, tout en favorisant les économies de chauffage, car la chaudière ne fonctionne que lorsqu'on en a besoin.

Le type d’émetteur de chaleur

En parallèle de l'acquisition d'une chaudière à granulés, il faudra choisir les émetteurs de chaleur à intaller, chacun ayant leurs avantages :

  • Le plancher chauffant, pour une chaleur agréable, et une plus grande facilité à aménager les pièces ;
  • Les radiateurs à haute température, plus adaptés aux logements anciens ;
  • Les radiateurs à chaleur douce, qui nécessitent une eau à seulement 60 °C, et permet de faire des économies d'énergie ;
  • Les ventilos convecteurs, qui ont l'avantage d'être réversibles.

Attention ! Les radiateurs électriques n'étant pas compatibles avec l'utilisation d'une chaudière à granulés, si votre logement en est équipé, d'autres dispositifs comme une pompe à chaleur sont plus pertinents !

Quel est le prix d'une chaudière à granulés ?

chaudiere granulés prix
  1. Les tarifs d'installation
  2. Le coût à l'usage
  3. Le prix de l'entretien

Les tarifs d'installation

Les chaudières à bois, comme la chaudière biomasse ou encore la chaudière à granulés, requièrent un investissement initial assez important. Pour la chaudière à granulés ou pellets, par exemple, le prix d'achat et d'installation est beaucoup plus élevé que celui de la plupart d'autres modes de chauffage sur le marché. Il faut, en effet compter entre 10 000 et 20 000€ pour une chaudière à granulés à chargement automatique. Il est tout de même possible de trouver des modèles à chargement manuel un peu moins chers, soit à partir de 3 000€.

Ce coût dépend évidemment de plusieurs éléments, comme le fabricant de l'appareil, la puissance, la technologie utilisée ou encore la compatibilité avec les équipements existants dans le logement.

Il faut ajouter aux coûts d'achat, des frais d'installation, étant donné que cette intervention doit être effectuée par un chauffagiste certifié RGE pour s'assurer qu'elle soit aux normes, mais également pour favoriser l'obtention des différentes subventions disponibles. Le tarif de la main-d'œuvre varie aussi beaucoup, d'où la nécessité de demander plusieurs devis. Cependant, il faudra compter entre 1000 et 3000€, plus quelques centaines d'euros pour l'installation d'un silo.

Jusqu'à 90% d'aides de l'état pour financer le remplacement de votre chaudière Faites remplacer votre chaudière par un installateur local certifié, et profitez des aides au financement proposées par l'État.
Demande de devis gratuit

Le coût à l'usage

Le bois est un combustible peu cher, par rapport au gaz naturel, à l'électricité et au fioul. L'utilisation d'une chaudière à granulés de bois peut donc faire réaliser des économies considérables durablement.

Le meilleur moyen de comprendre les économies réalisables avec les granulés de bois est de comparer le prix de ce combustible avec celui d'autres énergies sur le marché. Selon les statistiques de l'énergie publiés par le Service de la donnée et des études statistiques du ministère de la Transition écologique, voici le prix moyen en France de chaque énergie de chauffage (cela nous montre que les granulés de bois sont bien les moins chers) :

Comparatif des prix de l'énergie sur le marché
Energie Prix pour 100 kWh PCI
Granulés de bois en vrac 8,29€
Gaz naturel 7,88€
Fioul domestique 16,19€
Propane 16,15€
Électricité (12 kVA HCHP) 18,5€

Prix incluant livraison et abonnement, constaté en 2022.

Le prix de l'entretien

La chaudière à granulés est soumise à un entretien annuel obligatoire, qui doit être réalisé par un professionnel certifié. L'entretien annuel de la chaudière consiste au nettoyage intérieur de l'appareil et à la vérification des organes de sécurité. Il est possible de signer un contrat d'entretien pour cette maintenance, mais on peut également faire appel à un professionnel différent tous les ans. Il faut compter entre 150 et 400€ pour ce type d'intervention, selon le professionnel choisi, mais également la puissance de l'appareil.

À cet entretien annuel s'ajoute un ramonage obligatoire deux fois par an. Cela consiste à nettoyer le conduit de fumée d'évacuation. Il faut donc ajouter au coût d'entretien des tarifs de ramonage qui oscillent entre 40 et 80€.

Quel prestataire choisir pour l'entretien d'une chaudière ? Pour trouver les meilleurs tarifs d'entretien pour sa chaudière, contactez un conseiller Selectra au :
☎️ 09 74 59 22 89
Rappel gratuit

Quelles aides financières pour l'installation d'une chaudière à granulés ?

Ceux qui souhaitent remplacer leur vieille chaudière par une chaudière à granulés plus performante et écologique ont droit à certaines aides de l'Etat, qui sont mises en place justement pour encourager les Français à effectuer des travaux d'économies d'énergie. Ces primes énergie sont accordées par différents organismes et selon différents critères. Le petit plus : certaines sont même cumulables !

Les aides disponibles pour l'installation d'une chaudière à granulés
Nom de l'aide Montant de l'aide Où demander la prime ?
Ma Prime Rénov (ANAH) Jusqu'à 10 000€
(selon les ressources)
Site de Ma Prime Renov
Prime Energie (Coup de Pouce) Jusqu'à 4000€
(selon les ressources)
Site des fournisseurs d'énergie
Habiter Mieux Sérénité (ANAH)
Pour des travaux multiples
Un financement de jusqu'à 50% du montant des travaux
(selon les ressources)
anah.fr
Eco-Prêt à Taux Zéro Un prêt bancaire avec 0 intérêt jusqu'à 30 000€ Se renseigner auprès des banques
TVA réduite TVA réduite à 5,5% Directement appliquée par l'entreprise sur la facture

Quels sont les avantages et inconvénients d'une chaudière à granulés ?

chaudiere granulés avantages inconvénients

Il est clair que la chaudière à granulés a de nombreux avantages, surtout concernant le respect de l'environnement, la performance énergétique et les économies durablement. Mais, cet appareil a aussi ses limites. Ci-dessous les avantages et inconvénients à considérer lorsqu'on envisage d'acheter une chaudière à granulés ou pellets.

  1. Avantages
  2. Inconvénients

Avantages de la chaudière à granulés

La chaudière à granulés est en plein essor. Selon les chiffres de Propellet en 2017, pas moins de 700 000 ménages français utilisent ce mode de chauffage - et ce chiffre continue d'accroître aujourd'hui. En effet, ce type de chaudière est indéniablement avantageux sur plusieurs points :

  • Sa performance énergétique : la chaudière à granulés a un haut rendement énergétique pouvant aller jusqu'à 90%. Cette performance peut davantage augmenter si la chaudière est associée à des appareils de régulation comme un programmateur ou une domotique par exemple ;
  • Son faible coût à l'usage : on estime qu'une chaudière à bois peut faire réaliser jusqu'à 30% d'économies d'énergie par rapport à d'autres modèles de chaudière classiques, grâce à son rendement thermique supérieur. Par ailleurs, le prix du bois est bien moins onéreux et plus stable que celui d'autres combustibles. Sans oublier que, contrairement au gaz naturel et à l'électricité, le bois n'est soumis à aucun abonnement supplémentaire. Le prix des granulés est encore plus avantageux lorsque le combustible est acheté en vrac ;
  • Son faible impact sur l'environnement : la chaudière à granulés utilise des énergies renouvelables, provenant de la récupération de déchets, de copeaux et de sciures de bois, contrairement au fioul, au gaz et à l'électricité qui sont des énergies fossiles et nucléaires ;
  • Son éligibilité aux primes énergies et subventions de l'État : du fait de sa performance et de son aspect écologique, la chaudière à granulés est éligible aux aides de l'État pour la transition énergétique, ce qui permet de faciliter le financement de l'achat et de l'installation de ce type d'appareil, et compense son coût assez élevé.

Inconvénients de la chaudière à granulés

Même si la chaudière à granulés présente de multiples avantages, il est aussi important de considérer quelques points d'attention sur cette solution de chauffage :

  • Son coût élevé : c'est sans doute le plus gros inconvénient de la chaudière à granulés. Son prix d'achat varie entre 10 000 et 20 000€ - soit 4 fois plus élevé qu'une chaudière à gaz, une chaudière électrique ou encore une chaudière au fioul ;
  • Le stockage contraignant : pour une chaudière à granulés avec chargement automatique, il faut la relier avec un silo qui peut stocker la quantité de granulés nécessaire pour une année de consommation. Pour une chaudière à bois avec chargement manuel, le réservoir se situe à l'intérieur de la chaudière, ce qui la rend assez volumineuse et encombrante ;
  • L'entretien obligatoire : il est indispensable de signer un contrat d'entretien annuel avec un installateur pour garantir la longévité et le bon fonctionnement de la chaudière. Il faut donc prévoir des coûts supplémentaires pour cette intervention.

Vous envisagez de changer de chaudière ?Faîtes le point gratuitement avec un conseiller Selectra pour trouver l'offre la plus pertinente 📞 09 74 59 22 89

A la recherche d'un contrat d'entretien de chaudière ?Profitez de -20€ sur votre contrat annuel avec Garanka :
Souscrire en ligne

Questions fréquentes sur les chaudières à granulés

Comment se déroule l'installation d'une chaudière à granulés ?

Dans un logement déjà équipé d'une chaudière gaz, électricité ou fioul, le remplacement par une chaudière à granulés ne nécessite pas de grands travaux, car celle-ci peut se brancher sur le même circuit. La seule condition est donc de disposer au préalable d'un système de chauffage central, c'est-à-dire d'un circuit d'eau chaude haute-température alimentant des radiateurs. Il faut simplement raccorder la chaudière à granulés sur le réseau déjà existant.

Comment connecter une chaudière à granulés bois à un réseau de chauffage existant ? Le raccordement de la chaudière à granulés consiste simplement à connecter les tuyaux de chauffage au réseau existant. Si cela semble simple, il faut veiller à brancher les tuyaux selon le type de réseau existant. À savoir qu'il existe trois types de réseau, dont le réseau monotube, le réseau bitube et le réseau pieuvre. Pour assurer la sécurité de l'installation, il est recommandé de faire appel à un professionnel certifié. D'ailleurs, avoir recours à un artisan qualifié RGE est une des conditions exigées lorsqu'on demande une prime énergie pour le remplacement de sa chaudière.

Outre l'installation de la chaudière à granulés, il faut aussi prévoir l'installation du silo. Il doit être d'environ 5 à 6m2 au sol, et placé relativement à proximité de la chaudière, dans une pièce de réserve ou à l'extérieur de la maison.

Est-ce qu'une chaudière à granulés est rentable ?

Avec un rendement supérieur à 90%, la chaudière à granulé est plus que rentable, et permet de réaliser jusqu'à 30% d'économie sur la facture d'énergie. En cause, le prix du bois de chauffage, bien inférieur par rapport aux autres énergies, à 8,29 € TTC les 100 kWh.

Quel est la consommation d'une chaudière à granulés ?

La consommation d'une chaudière à granulés est de l'ordre de 2 à 3 tonnes de bois par an. Cela peut représenter jusqu'à 3 kg de bois par jour, en fonction de la période de l'année et de la puissance de l'appareil.

Mis à jour le