Consommation appareil en veille : combien ça me coûte ?

Mis à jour le
minutes de lecture

appareils en veille

Selon l'ADEME, la consommation des appareils en veille représente entre 10 et 15 % de la facture d'électricité d'un foyer. Elle peut représenter entre 350 et 500 kWh par an en moyenne, soit entre 75,48 et 125,8 €, au tarif réglementé. Mine de rien, laisser ses appareils en veille peut bien faire grimper une facture d'électricité. Calculer et réduire cette consommation. Vous pouvez également vous faire une idée précise de cette consommation invisible grâce au talon de consommation disponible sur l'application MySelectra.

  • 💡 Les appareils en veille les plus énergivores en France :
  • La consommation d'un ordinateur fixe en veille est de 209 kWh/an ;
  • Une antenne parabolique consomme en veille 131 kWh/an ;
  • Un sèche-linge en veille consomme 103 kWh/an ;
  • La consommation d'un téléviseur en veille est de 77 kWh/an.

Quel équipement consomme le plus d'électricité chez vous ?
Découvrez la répartition de votre consommation (eau chaude, chauffage, lumières, etc.) avec MySelectra (100% gratuite et fonctionne avec tous les fournisseurs)
Quel équipement consomme le plus d'électricité chez vous ?
Découvrez la répartition de votre consommation (eau chaude, chauffage, lumières, etc.) avec MySelectra (100% gratuite et fonctionne avec tous les fournisseurs)

Quelques chiffres sur la consommation des appareils en veille

Les appareils consomment toujours de l'électricité, même quand ils sont en veille. On les appelle même les appareils à la consommation cachée, car on ne se rend pas toujours compte de l'impact qu'ils peuvent avoir sur les factures d'électricité, ni sur le réseau.

Il faut savoir qu'un réacteur d'une centrale nucléaire est spécifiquement dédié au fonctionnement de nos appareils électriques en veille.

Selon l'Ademe, voici quelques chiffres intéressants sur la consommation des appareils en veille en France :

Tableau de la consommation d’électricité en kWh par appareil en veille et la dépense annuelle correspondante
AppareilsConsommation en veille (kWh/an)Dépense annuelle (€)
Unité centrale + Ordi209 52,58 €
Parabole131 32,96 €
Sèche-linge103 25,91 €
Four de cuisine86,5 21,76 €
Téléviseur77 19,37 €
Box internet61,3 15,42 €
Démodulateur satellite59 14,84 €
Lecteur DVD58,8 14,79 €
Cadre photo numérique53 13,33 €
Machine à laver51,5 12,96 €
Chaîne Hi-Fi50,4 12,68 €
Console de jeu42 10,57 €
PC portable38,3 9,64 €
Lampe halogène à variateur26,8 6,74 €
Interphone26,3 6,62 €
Four à micro-ondes25,9 6,52 €
Baffle PC25,2 6,34 €
Téléphone sans fil25,2 6,34 €
Machine à pain19,4 4,88 €
Tuner17,3 4,35 €
Cafetière17,1 4,3 €
Lave-vaisselle16 4,03 €
Amplificateur antenne TV15,8 3,98 €
Décodeur chaînes TV12,3 3,09 €
Radio-réveil10,5 2,64 €
Boîtier de prise de courant télécommandé19,4 4,88 €
Chargeur de batterie9,9 2,49 €

Calculé en juin 2024 avec le tarif réglementé EDF de 0,2516 € (compteur 6 kVA - Base)

Quels sont les trois appareils en veille à débrancher le soir ?

L'unité centrale, la parabole et le téléviseur sont les appareils électroménagers les plus énergivores en veille. Afin de diminuer la consommation électrique d'un foyer, il peut être recommandé d'installer une prise connectée sur ses appareils dans le but de contrôler et de couper la consommation d'électricité.

🔎 Quid de la consommation totale de la maison ?

Que dit la réglementation sur les appareils en veille ?

La directive européenne 2009/125/CE fixe des exigences sur l'écoconception des produits numériques. Elle limite notamment la consommation des appareils en veille à :

  • 0,5 watt pour la plupart des appareils électriques ;
  • 3 watts pour les appareils connectés à internet ou à un réseau de données.

Ainsi, les appareils plus récents consomment moins lorsqu'ils sont en veille, et il peut être intéressant de remplacer vos vieux équipements pour réaliser des économies.

Comment calculer la consommation des appareils en veille ?

Il est possible de mesurer la consommation d'un appareil en veille en utilisant un wattmètre. Ce dispositif se branche entre la prise et l'appareil, et permet ensuite de connaître la puissance consommée en watts ou en kilowatts de l'appareil en fonctionnement et en veille.

Le wattmètre est la combinaison d’un ampèremètre et d’un voltmètre. L’intensité I et la tension U mesurées permettent de calculer :

  • La puissance P= UXI
  • Les kWh dépensés E= PX temps de la mesure
  • Le coût de la consommation X = EX coût d’un kWh.

Vous pouvez vous procurer un wattmètre auprès d'un fournisseur d'électricité ou dans des magasins d'électronique. Vous pouvez également regarder sur l'étiquette de l'appareil, qui doit indiquer une puissance de veille en kWh par an.

Une fois la puissance de veille connue, il suffit de la multiplier par le prix du kWh appliqué par votre fournisseur d'électricité :

 Puissance de veille en kWh an x Prix du kWh en €

Consommation en veille de mes appareils électroménagers

La consommation annuelle d'un lave-linge en veille est de l'ordre de 51 kWh. En euros, cette consommation vous coûte 12,83 €. Évidemment, cela dépend en grande partie, de la marque, du modèle et de la classe énergétique. En investissant dans un modèle plus économique, vous baissez la consommation de la machine à laver, en veille et en marche (car la consommation par cycle de la machine sera aussi moins élevée avec un modèle de classe A).

Le sèche-linge consomme environ deux fois plus que le lave-linge, et c'est aussi vrai quand les appareils sont en veille. La consommation annuelle d'un sèche-linge en veille étant estimée à 103 kWh par an. En laissant votre appareil en veille, cela vous coûte donc 25,91 €.

Enfin, la consommation d'un lave-vaisselle en veille est de 16 kWh par an en moyenne, soit 4,03 € par an.

Quel équipement consomme le plus d'électricité chez vous ?
Découvrez la répartition de votre consommation (eau chaude, chauffage, lumières, etc.) avec MySelectra (100% gratuite et fonctionne avec tous les fournisseurs)
Quel équipement consomme le plus d'électricité chez vous ?
Découvrez la répartition de votre consommation (eau chaude, chauffage, lumières, etc.) avec MySelectra (100% gratuite et fonctionne avec tous les fournisseurs)

Ainsi, la consommation totale de vos appareils électroménagers en veille est de 42,77 € par an. C'est pourquoi, avant tout achat d'un appareil électroménager, il est recommandé de lire les avis des consommateurs sur les plateformes e-commerce (Boulanger, Cdiscount, etc.) afin d'avoir une idée de la consommation en veille de celui-ci.

Qu'est-ce que la consommation résiduelle d'un appareil électroménager ?

On parle de courant résiduel afin de parler du courant qui perdure au sein du circuit électrique. En effet, lorsque le circuit électrique d'un appareil électrique est ouvert, bien que celui-ci ne fonctionne pas, un courant très faible reste présent et alimente l'appareil. Par conséquent, le fait qu’un courant résiduel continue à circuler fait que l’appareil consomme de l’énergie, même s’il est éteint.

Consommation en veille de mon frigo

Le frigo est un des appareils de la maison qui fonctionne en permanence. Il ne dispose pas de mode veille ni de mode programmable, et consomme donc la même quantité d'électricité en continu. D'ailleurs, le réfrigérateur est de loin l'appareil le plus énergivore de la cuisine :

Graphique: Selectra - Source: Etude ADEME 2022

En fonction de sa classe énergétique et de son modèle, un frigo consomme en moyenne 200 à 500 kWh par an. Votre réfrigérateur vous coûte donc 50,32  à 125,8 € par an en électricité au tarif réglementé. Chez OHM Énergie (fournisseur le moins cher du moment), cette consommation vous coûterait entre 40,78 et 101,95€.

Consommation en veille de mon airfryer

L'airfryer se met automatiquement en mode veille au bout de 10 à 20 minutes sans interaction. La consommation d'un airfryer en mode veille étant d'environ 2.5 watts.

Même en marche, un airfryer consomme beaucoup moins d'électricité qu'un four électrique standard (il consomme aussi moins d'huile d'ailleurs, si vous voulez aller plus loin dans vos économies). Déjà, en puissance, la plupart des airfryers ont une puissance comprise entre 800 et 2000 watts, contre 2000 et 2500 watts pour un four électrique.

De plus, les friteuses à air sont jusqu'à 50 % plus rapides que les fours au niveau de la rapidité de cuisson. Un arifryer qui consomme 1400 W, soit 1.4 kW pendant 30 minutes (0.5 heure) consomme alors 0.7 kWh par jour, soit 21 kWh par mois. Cela représente une dépense 5,28 € par mois. En comparaison, pour un four électrique de 2000 watts qui consomme une heure par jour, la consommation journalière est de 2 kWh et la consommation mensuelle de 60 kWh, soit un budget de 15,1 € par mois.

Consommation en veille de mon four micro-onde

Le four micro-onde consomme environ 25,9 kWh par an en mode veille. Cela équivaut à 6,52 € au tarif réglementé, ou 5,28€ au prix du kWh le moins cher du marché (chez OHM Énergie).

Par ailleurs, l'horloge du micro-ondes (microwave) continue de consommer de l'énergie pour maintenir l'affichage en permanence. Cette consommation d'électricité est estimée entre 2 à 10 watts. L'horloge d'un micro-ondes branché tout au long de l'année aura une consommation annuelle de 17,52 kWh à 87,60 kWh, soit 4,41 € à 22,04 € par an.

Consommation en veille de ma box wifi

Une box wifi en veille consomme 61,3 kWh. Au tarif réglementé, cette consommation vous coûte 15,42 € au tarif réglementé, ou 12,5€ au prix du kWh le moins cher du marché.

Comme vous pouvez le remarquer, la box internet fait partie des appareils les plus énergivores quand elle est en veille. C'est même plus que la machine à laver ! C'est pourquoi, si vous êtes une personne qui n'utilise pas son téléphone durant la nuit, il est recommandé d'éteindre votre box wifi durant la nuit pour réduire votre facture d'électricité.

Combien consomme un téléviseur en veille ?

Selon l'ADEME, les écrans TV consomment 187 kWh par an en moyenne. Au repos, un téléviseur en veille consomme entre 0,5 et 10 watts par heure selon la génération. Pour une télévision en veille pendant 20 heures par jour, 365 jours par an, cela correspond à une consommation annuelle de 3,65 kWh à 73 kWh, soit 0,92  à 18,37 €.

Faut-il laisser son téléviseur en veille ou l'éteindre ?

Certaines marques de téléviseur comme Samsung recommande de laisser la télévision en mode veille et de ne pas l'éteindre. Selon le constructeur Samsung, la puissance et l'énergie consommées par le téléviseur sont plus importantes lorsque l'appareil est constamment arrêté et redémarré, comparativement à son maintien en mode veille. Selon le constructeur, le redémarrage demande plus d'énergie lorsque la TV est complètement éteinte par rapport à si elle était en veille.

Samsung argumente son propos par la présence d'un composant à l'intérieur de la TV qui peut être assimilé à une mémoire. Ce composant consomme très peu d'électricité, mais lorsque le téléviseur est débranché, ce composant reçoit un coup de jus à chaque fois que l'écran est rebranché. Au bout d'un certain temps, ce coup de jus répétitif peut conduire à des problèmes sur la TV.

Toutefois, si vous ne regardez pas la TV souvent, celle-ci peut consommer plus d'électricité en veille que lorsqu'elle est allumée. En effet, branchée, une télévision consomme de l'électricité par le courant continu qui traverse la prise. C'est pourquoi, en cas d'absence prolongé, il est recommandé de débrancher l'ensemble des téléviseurs d'un foyer des prises électriques.

Consommation en veille d’un ordinateur en veille

Même en veille, un ordinateur portable ou fixe consomme toujours de l'électricité. Selon l'ADEME, la consommation électrique d’un ordinateur portable ou fixe en mode veille est évaluée entre 20 % et 40 % de l'équivalent de sa consommation en fonctionnement. Ainsi, bien que le mode veille consomme beaucoup moins d'énergie qu'un ordinateur en fonctionnement, cela ne signifie pas que votre ordinateur s'arrête de consommer.

Ordinateur en veille : dans quelle situation ?

Si vous n'utilisez pas votre ordinateur pour une courte durée (moins de 30 minutes), vous pouvez laisser votre ordinateur en veille. Cependant, dans le cas d'une absence prolongée, il est conseillé de l'éteindre pour qu'il arrête de consommer.

Consommation en veille d'un volet roulant

Un volet roulant consomme entre 100 et 250 watts. Un volet roulant au repos, toutefois, consomme entre 0.5 et 5 watts, en fonction du modèle. Pour un volet roulant en veille pendant 24 h par jour, 365 jours par an, cela représente tout de même entre 4.38 et 43.8 kWh par an, soit 0,35  à 11,02 €.

Consommation en veille de mes radiateurs

Selon les modèles et les puissances, un radiateur en veille peut consommer jusqu'à 60 watts. Cependant, il existe désormais des radiateurs plus performants, avec une consommation en mode veille ultra-basse et conforme aux normes CE et NF.

C'est la question que beaucoup de personnes se posent : est-ce que mes radiateurs consomment quand ils sont éteints ? Éteint ne veut pas dire débranché. Ainsi, les radiateurs se mettent en veille quand ils ne chauffent pas et continuent de consommer. C'est surtout le cas des radiateurs à inertie sèche. Ces derniers disposent d’un matériau réfractaire, qui accumule la chaleur lorsque la résistance électrique du radiateur chauffe. Ce matériau réfractaire continue de chauffer même quand le radiateur est éteint.

Cela étant dit, il n'est pas toujours conseillé de débrancher ou éteindre complètement ses radiateurs, mais plutôt d'utiliser le mode veille ou mode hors gel en cas d'absence prolongé. En effet, vous risquez de consommer plus d'énergie en rallumant votre radiateur jusqu'à atteindre de nouveau la température souhaitée. Pour économiser sur la consommation du chauffage, le mieux est de le régler à la bonne température, sachant que 1 degré en moins = 7 % d'économies d'énergie selon l'Ademe.

Quelles économies avec le boitier Voltalis ?

Autre moyen de faire des économies sur la consommation du chauffage : le boitier Voltalis. Il s'agit d'un boitier d'effacement qui coupe vos radiateurs temporairement pendant les périodes de pic de consommations sur le réseau. Cette action d'éteindre les radiateurs pendant quelques heures permet de faire jusqu'à 15 % d'économies, tout en vous faisant participer à l'effort collectif de soulager le réseau. Vous pouvez d'ailleurs aussi consulter l'application Ecowatt qui, à l'aide des compteurs connectés Linky, peut détecter les pics sur le réseau. À l'aide de cette info, vous pouvez ainsi volontairement couper vos radiateurs à ces moments-là.

Comment réduire la consommation des veilles cachées ?

La mise en veille des appareils électriques entraîne une consommation d’énergie assez conséquente, et pourtant évitable. Il existe quelques astuces assez simples permettant de réduire ce gaspillage d’énergie, et de faire des économies sur la facture d'électricité.

Opter pour des appareils peu énergivores

Avant d’acheter un appareil électrique, il faut considérer sa consommation en veille. Les appareils ayant le label Energy Star sont moins énergivores. Il s'agit du label qui permet de distinguer les équipements électriques les plus performants en matière de rendement énergétique.

L’achat malin consiste aussi à privilégier les appareils non équipés de l’option départ différé. Un programmateur assure le même rôle sans mise en veille.

Enfin, pour les ordinateurs, il faut savoir que les ordinateurs portables sont beaucoup moins énergivores. Ils peuvent consommer jusqu'à 80 % d'énergie de moins que les postes fixes, car ils fonctionnent majoritairement avec selon l'autonomie de leur batterie.

Débrancher les appareils non utilisés

Débrancher les appareils non utilisés semble être la solution la plus logique pour réduire la consommation de ses équipements en veille. Une box éteinte = 0 kWh consommé, forcément. Il existe plusieurs astuces pour faciliter ce geste, comme :

  • Utiliser une multiprise : cela permet l'arrêt en une seule fois et grâce à un seul interrupteur tous les appareils qui sont branchés sur la même multiprise, au lieu de devoir enlever les appareils un à un ;
  • Débrancher les chargeurs de téléphone une fois la batterie remplie, au lieu de recharger toute la nuit. Cela vaut pour tous les appareils à batterie rechargeable, sachant qu'une batterie remplie ne continuera pas de charger, mais continuera de consommer de l'électricité si elle est branchée ;
  • Utiliser une coupe veille pour couper automatiquement l’alimentation des appareils mis en veille. La consommation cachée des appareils en veille est ainsi évitée. La coupe veille détecte automatiquement la mise en veille d'un appareil et l'éteint ;
  • Utiliser une prise maître/esclave qui permet d’éteindre en une fois tous les équipements périphériques branchés à un appareil électrique donné, en mettant ce dernier hors tension.

Prise connectée : quels sont les avantages ?

Appareil domotique consommant peu (environ 10 kWh par an, soit 2,52 €), la prise connectée peut permettre de réaliser des économies sur sa facture d'énergie. En effet, ce dispositif aide à éviter tout problème de surconsommation énergétique en offrant la possibilité de gérer la mise en fonctionnement ou en charge des appareils électroménagers au sein de votre foyer. C'est pourquoi, avec une prise connectée, vous pouvez couper ou paramétrer la charge de l'aspirateur ou encore de la box internet le soir sans toucher au disjoncteur afin d'optimiser les heures creuses de votre abonnement électrique.

Choisir un fournisseur d'électricité moins cher

Enfin, pour réduire ses factures d'électricité, il est conseillé de choisir un fournisseur d'électricité moins cher. En effet, comme vu plus haut, le coût de la consommation des appareils en veille dépend fortement du prix du kWh appliqué par le fournisseur. Faire baisser ce prix réduira donc le coût total.

Un ordinateur ayant une puissance de veille de 209 kWh / an, fonctionnant toute l'année coûte 52,58 € avec le tarif réglementé EDF dans notre exemple plus haut. En choisissant le contrat d'électricité le moins cher du marché actuellement - Giga Eco par OHM Énergie -, vous bénéficiez d'un prix du kWh plus bas (0,1883€). Ainsi, le coût de la consommation de votre ordinateur en veille sera de 39,35 €.

Ci-dessous les meilleurs fournisseurs d'électricité en juin 2024 :

⚡ Quel fournisseur d'électricité est le moins cher en option base ?
Fournisseur d'électricité Nom de l'offre d'électricité Votre budget annuel Vos économies annuelles* Prix de l'abonnement Prix du kWh
OHM Énergie
GIGA ECO
⚖ Des prix indexés !
📣 Selectra Score : C

Coûts annuels estimés
1240 €
Economies estimées
345 €
166.85 € 0.1883 €
Mint Énergie
ONLINE & GREEN
🌿 Offre verte !
🔐 Des prix bloqués !
📣 Selectra Score : B

Coûts annuels estimés
1241 €
Economies estimées
344 €
168.24 € 0.1883 €
La Bellenergie
PRUDENCE
🌿 Offre verte !
🔐 Des prix bloqués !
📣 Selectra Score : A

Coûts annuels estimés
1247 €
Economies estimées
338 €
150.39 € 0.1924 €
Alterna
05 49 60 54 58
ÉLECTRICITÉ VERTE 100% FRANÇAISE
🌿 Offre verte !
🔐 Des prix bloqués !
📣 Selectra Score : A
Avis sur Alterna : 2.6/5

Coûts annuels estimés
1264 €
Economies estimées
321 €
165.58 € 0.1927 €
Energie d'ici
05 64 27 04 88
ENERGIE BLEUE
🌿 Offre verte !
📣 Selectra Score : C

Coûts annuels estimés
1278 €
Economies estimées
307 €
154.44 € 0.1972 €

*Tarifs € TTC à jour du 24/06/2024. Budget calculé et économies estimées par rapport au tarif de référence pour une consommation annuelle de 5700 kWh en option base (6 kVA)

💸⚖️ Comparez gratuitement les offres d'énergie pour économiser ! ☎️ 09 73 72 25 00  📅 Planifier un rappel  💻 Comparer en ligne

Questions fréquemment posées

Quelle est la consommation d'un lave-linge en veille ?

La consommation annuelle d'un lave-linge en veille est de l'ordre de 51 kWh. Toutefois, cette donnée dépend en grande partie du modèle et de sa classe énergétique.

Quelle est la consommation d'un micro-ondes en veille ?

Un micro-ondes en veille consomme en moyenne 26 kWh par an. Cependant, les modèles les plus récents tendent à être de moins en moins gourmands en énergie.

Une prise rallonge branchée consomme-t-elle de l'électricité ?

Une rallonge branchée "à vide" consomme tout de même de l'électricité. Cette consommation peut représenter jusqu'à 300 Wh par an et par foyer.

Faut-il débrancher systématiquement tous ses appareils électriques ?

Il n'est pas recommandé de débrancher systématiquement tous les appareils électriques. Par exemple :

  • Il est déconseillé de débrancher les lave-linge et lave-vaisselle, car ces derniers disposent d'une fonction de détection des fuites d'eau en mode veille (standby) ;
  • Les appareils continuellement sous tension comme les ballons d'eau chaude, les congélateurs (armoire ou coffre) et réfrigérateurs américains peuvent être débranchés, mais uniquement en cas d'absence prolongée ;
  • Pour les autres appareils (sèche-serviette, robot multifonctions, télévision, ordinateur, etc.), les débrancher à répétition peut prématurément détériorer la priserise.

Quel équipement consomme le plus d'électricité chez vous ?Découvrez la répartition de votre consommation (eau chaude, chauffage, lumières, etc.) avec MySelectra (100% gratuite et fonctionne avec tous les fournisseurs)
En savoir plus