Compteur électricité / gaz : fonctionnement, type, usages

Mis à jour le
minutes de lecture

Où se situent le compteur électrique et le compteur gaz ? Comment faire l'auto-relève de son compteur ? Quelle puissance de compteur électrique choisir ? Qu'est-ce qu'un compteur triphasé ? Quelles sont les caractéristiques des compteurs Linky et Gazpar ? Toutes les réponses à ces questions dans ce guide.

Quels sont les différents types compteurs ?

Il existe 3 types de compteurs électriques.

Les trois types de compteurs électriques
Compteur électromécanique


Compteur électromécanique

Compteur électronique


Compteur électronique

Compteur Linky


Compteur Linky

  • 1ère génération de compteur
  • Fonctionnement grâce à la rotation d'un disque métallique
  • 1 seul cadran pour l'option base
  • 2 cadrans pour les heures pleines, heures creuses
  • En voie de disparition
  • 2ème génération de compteur
  • Toutes les informations sur un seul écran
  • Relevé de compteur grâce à la touche D
  • Reste des informations accessibles grâce à la touche S
  • 3ème génération de compteur
  • S'auto-paramètre à distance
  • Défilement des informations grâce aux touches + et -
  • Plus besoin de faire d'auto-relevé

Le compteur Linky

compteur electrique

Le compteur Linky est la dernière génération de compteur électrique. Le calendrier d'installation Linky avait prévu la fin de son déploiement en 2021 et a été tenu : 35 millions de foyers ont été équipés.

calendrier déploiement Linky

Linky est ce que l'on appelle un compteur communicant : il transmet quotidiennement les données de consommation à Enedis, et envoie un signal dès qu'il détecte une panne. Un grand nombre d'opérations peuvent donc désormais s'effectuer à distance.

Ce compteur nouvelle génération est également un vrai atout pour optimiser la performance énergétique d'un logement. En effet, il permet au consommateur de maîtriser plus facilement sa consommation d'électricité, et donc de réduire ses factures d'électricité.

À qui appartiennent les compteurs d'électricité ? Contrairement aux compteurs de gaz, les compteurs électriques appartiennent aux collectivités locales qui en remettent ensuite la gestion au gestionnaire de réseau Enedis.

 

Le compteur électromécanique

compteur electrique

Bien qu'étant le plus ancien puisqu'il fut installé en France dès la fin du 19ᵉ siècle, le compteur électromécanique est encore aujourd'hui le plus répandu. Celui-ci fonctionne grâce à un disque qui tourne au rythme du courant circulant à l'intérieur du logement.

Chaque tour de son disque métallique indique une quantité de kWh consommés. Plus le disque tourne vite, plus le foyer consomme d'énergie. Toutefois, ce modèle ne permet pas de déterminer d’une façon précise la quantité quotidienne d’électricité utilisée.

Comment reconnaître un compteur électromécanique ? Le compteur électromécanique se distingue des modèles plus récents par son design ancien : couleur bleue et forme arrondie. Pour les abonnés à l'option Heures Creuses, ce type de compteur arbore deux cadrans. Il ne possède toutefois qu’un seul cadran pour les abonnés à l’option Base.

Le compteur électronique

Compteur électrique monophasé et triphasé : quelle différence ?Les compteurs se distinguent aussi par le nombre de phases électriques qu'ils possèdent. Les compteurs monophasés sont amplement suffisants pour les ménages aux petites consommations, alors qu'un compteur triphasé est davantage adapté à des besoins en électricité plus importants comme c'est le cas pour les professionnels équipés de compteurs de chantier.

compteur electrique

Apparu dans les années 90 en France, le compteur électronique est le successeur du compteur électromécanique. Plus sophistiqué, ce modèle arbore un écran digital qui indique les détails de consommation de façon plus précise et en temps réel.

La touche D (défilement) permet de relever l’index du compteur. Les abonnés à l’option Base ont un seul nombre à relever. Quant aux souscripteurs à l'option Heures creuses, ils doivent relever les consommations des deux plages horaires, en appuyant une fois sur le bouton de défilement.

La touche S (sélection) permet d'accéder à une multitude d'informations dont :

Comment reconnaître un compteur électronique ? Contrairement à son prédécesseur, ce compteur est de forme rectangle et de couleur blanche. Deux boutons bleus situés à droite de l'écran permettent de faire défiler les informations. La partie sous cache est exclusivement dédiée aux agents mandatés par le gestionnaire du réseau : Enedis (ex ERDF) ou une ELD.

Qu'est ce qu'un sous-compteur électrique ? Aussi appelé compteur divisionnaire, le sous compteur-électrique permet de mesurer la consommation exacte d'une seule partie d'une habitation, ou même d'un appareil électroménager en particulier.

Les 2 types de compteurs gaz

Il existe actuellement deux types de compteurs de gaz en France.

  1. Le plus ancien, et le plus courant, est un boîtier métallique équipé d’un cadran mécanique ;
  2. Un nouveau modèle de compteur “intelligent” appelé Gazpar a été mis en place par les gestionnaires de réseaux et a remplacé les anciens compteurs depuis 2022. Ils permettent de transmettre en direct des informations sur la consommation de gaz, et ainsi de payer à la consommation réelle.

Gazpar étant un compteur communiquant, le relevé GRDF se fait à distance. Plus besoin donc du déplacement du technicien au domicile comme c'est toujours le cas pour les compteurs classiques.

Qui est propriétaire du compteur gaz ?Les compteurs de gaz appartiennent au gestionnaire du réseau de distribution GRDF, qui décide entre autres de leur emplacement au moment de l'installation.

Pour en savoir plus sur le compteur gaz :

 

Que sont ces nouveaux compteurs intelligents Linky et Gazpar ?

Avantages des compteurs communicants

Les compteurs Linky pour l’électricité et Gazpar pour le gaz offrent de nombreux avantages.

  1. Ces nouveaux compteurs connectés permettent d’avoir une facturation plus juste, au réel, c’est-à-dire que l’on paye que ce que l’on consomme. Il n’y a donc plus de mensualisation ni de facture de régulation à la fin de l’année.
  2. D’autre part, les démarches de déménagement et de changement de contrat sont facilitées. Il n’y a plus besoin d’avoir le passage d’un technicien pour faire le relevé, augmenter la puissance, activer ou couper le compteur, presque tout peut se faire en quelques clics.
  3. Enfin, ces nouveaux compteurs ouvrent la porte à de nouvelles offres plus ciblées. C’est le cas avec le fournisseur Engie qui propose l’offre Elec Week-end. Cette offre propose des tarifs plus avantageux la nuit et les week-end.

Installation compteur Linky

Le déploiement du compteur Linky ou Gazpar s'est fait par une entreprise spécialisée mandaté par le gestionnaire de réseau (Enedis pour l’électricité, GRDF pour le gaz). Il s'est terminé en 2021.

 

Il s'agissait d'une intervention gratuite qui dure environ 30 minutes. Un technicien se rend sur place, si le compteur est accessible la présence n’est pas obligatoire, sinon un rendez-vous sera fixé auparavant. Pendant cette intervention l’électricité est coupée pour durée très courte.

Les logements situés sur le réseau d’une entreprise locale de distribution (ELD) ont aussi droit à des compteurs communicants mais nommés différemment.

Les compteurs Linky sont-ils dangereux ?

De nombreuses associations comme Robin des toits considèrent les compteurs Linky comme dangereux et s’opposent à leur installation.

La technologie CPL qui permet à Linky de communiquer au travers des fils électriques fait partie des éléments pointés du doigt. Selon ces associations, la fréquence des compteurs Linky (75kHz) est plus élevée que celle généralement utilisée et le rayonnement produit pourrait être dangereux ou gêner la domotique du logement.

Actuellement, aucune donnée précise n’a été fournie par ces associations en question. Tout appareil électrique émet des ondes électromagnétiques. Les émissions produites par les compteurs Linky ont été mesurées et contrôlées par différents organismes comme l’Agence nationale des fréquences (ANFR) et aucun danger n'a été détecté. Les émissions mesurées sur les compteurs sont très faibles.

Compteur Linky : dangereux pour la santé ? En cas de doute, l'Agence nationale des fréquences (ANFR) peut être saisie par tout citoyen.

Sont-ils intrusifs ?

Certains opposants, sans en apporter la preuve, pensent que de nombreuses informations personnelles peuvent être récoltées par Enedis grâce à ce nouveau compteur et voient en Linky une violation de la vie privée. Sur ce point, Enedis précise que les recommandations de la CNIL (Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés) ont été suivies et assure la stricte confidentialité et la sécurité des données. 

Par ailleurs, le compteur Linky ne transmet à Enedis que la consommation globale du jour dans son mode par défaut. Cette dernière ne permet pas de déduire les habitudes du foyer. Si et seulement si le client l'accepte, il est possible d'augmenter la fréquence des relevés à l'heure ou la demi-heure afin d'obtenir une meilleure information sur sa consommation, mais ce mode est strictement optionnel.

Les rumeurs sur les compteurs connectés sont nombreuses et il faut en être méfiant. Parmi elles, celle de la caméra présente sur le compteur Linky a fait des émules sur internet. La source est une vidéo truquée et cette rumeur a ainsi été démentie rapidement.

Comment trouver où se trouvent mes compteurs électicité et gaz ?

Emplacements courants des compteurs gaz et électricité
🏠 À l'intérieur du logement🌳 À l'extérieur du logement
  • dans l’entrée ;
  • dans le garage ;
  • caché dans un placard.
  • dans un placard dédié sur le palier ;
  • dans un local technique en bas de l’immeuble ;
  • à la cave.

Copropriété : comment savoir quel compteur est le mien ? Si le logement fait partie d'une copropriété, le numéro de matricule inscrit sur les factures permet l'identification précise du bon compteur.

Où trouver le matricule du compteur ?

Le numéro de compteur permet de différencier les compteurs les uns des autres, il est composé de deux séries de chiffres :

  1. Le numéro de série qui est l’identifiant du compteur ;
  2. Le numéro de matricule qui est une suite de 3 chiffres permettant l’identification précise d’un compteur au sein d’un groupe de logement.

Le numéro de matricule est essentiel afin d’identifier votre PDL EDF (Point De Livraison) ou votre PCE (Point de Comptage et d’Estimation). Celui-ci vous permet par la suite de souscrire chez le fournisseur de votre choix.

Selon le type de compteurs électriques, le numéro de matricule peut se trouver aux endroits suivants :

⚙️
Compteur électromécanique
🖥️
Compteur électronique
Les 3 derniers chiffres du numéro de série gravé sur le compteur et qui est composé de lettres et de chiffres.Deux cas de figure : le numéro de compteur est soit composé de 14 chiffres (12 chiffres + une clé de 2 chiffres), soit composé de 12 chiffres (sans clé). Le matricule du compteur se compose des 3 derniers chiffres de la suite de 12 chiffres.

Matricule du compteur de gaz Pour les compteurs de gaz, le fonctionnement est le même que pour les compteurs électriques. Le numéro de matricule est composé des 3 derniers chiffres composant le numéro de série du compteur. Il est aussi possible de le trouver sur ses factures d'énergie.

À quoi servent les identifiants PDL et PCE ?

Le PDL (Point de Livraison) et le PCE (Point de Comptage et d’Estimation) sont une série de 14 chiffres qui permettent d'identifier votre installation. Ces numéros sont indispensables lors d'un changement de fournisseur ou d'un emménagement.

Dans la majorité des cas, ce numéro est délivré par ERDF (renommé Enedis) dans le cas du PDL et GRDF dans le cas du PCE, et le cas échéant par votre ELD.

Vous pouvez retrouver ces numéros sur une facture, sinon au moment de votre emménagement votre nouveau fournisseur d’énergie peut le retrouver en lui délivrant quelques informations comme votre adresse précise, puis éventuellement le nom de l’ancien occupant, et le numéro de matricule de votre compteur.

Où trouver le numéro PDL ou PCE en cas de logement neuf ?Dans le cas d’un logement neuf, ce numéro vous est donné par l’entreprise de distribution (ERDF, GRDF ou une ELD) une fois que l’installation est achevée et prête à fonctionner. Vous pouvez retrouver ce numéro sur le certificat de conformité (Consuel ou Qualigaz).

Gérer et utiliser son compteur d'énergie

J'ai une coupure de gaz ou d'électricité, qui contacter ?

Si l’entreprise se voit priver du gaz, c’est le gestionnaire du réseau GRDF qu’il faudra contacter. Le gestionnaire du réseau de distribution de gaz n'a pas de numéro dédié aux coupures de gaz des professionnels. En cas de coupure, le pro doit joindre le service client téléphonique de GRDF au 09 69 36 35 34 (appel non surtaxé).

De la même façon, en cas de coupure d'électricité, le professionnel peut joindre Enedis (ERDF) au 09 72 67 50 XX (en remplaçant XX par le numéro du département). Cet appel gratuit et le service téléphonique est ouvert 7j/7, 24h/24.

Compteur électrique : que faire en cas de déménagement ?

À l’occasion d’un déménagement, le pro a la possibilité de souscrire un nouveau contrat d'électricité avec son ancien fournisseur ou de comparer les offres et de passer à la concurrence.

Dans tous les cas, lors d’un déménagement pro, l'entreprise devra faire la demande d'ouverture du compteur électrique par un agent du gestionnaire du réseau de distribution Enedis et non par le fournisseur lui-même.

Les étapes clés pour le compteur électrique lors du déménagement du pro :

  • Effectuer une simulation de sa consommation d’énergie pour souscrire une offre adaptée à ses besoins professionnels ;
  • Se rendre sur un comparateur d’offres d’électricité comme Selectra et en choisir une en fonction de son activité ;
  • Le fournisseur sélectionné (EDF ou autre) demande alors l’adresse concernée, le relevé du compteur d’électricité et le numéro de Point de Livraison ;
  • Le technicien d’Enedis vient effectuer l’ouverture du compteur directement au bâtiment du pro ;
  • L’ouverture du compteur électrique pro est nécessaire pour pouvoir bénéficier de l’électricité dans les bâtiments pros.

Logement neuf : comment installer un compteur électrique ?

  • Les documents à transmettre pour un raccordement au réseau d'électricité
  • une photocopie du permis de construire ;
  • le plan de masse effectué par un architecte et le cadastre ;
  • un plan de l'installation électrique si celle-ci est déjà existante ;
  • le formulaire "Demande de raccordement" transmis par Enedis : ce document permet, par exemple, de préciser la puissance de raccordement envisagée ;
  • une garantie de paiement.

Voici les marches à suivre étape par étape pour faire installer un compteur d'électricité dans un logement neuf :

 Effectuer la demande de raccordement : celle-ci s'effectue en ligne ou par courrier, directement auprès d'Enedis. Il vaut mieux s'y prendre à l'avance, les délais pour que les travaux débutent pouvant être de 10 jours ou plus.

Les tarifs pratiqués par Enedis pour le raccordement à l'électricité dépendent de la localisation du logement et de la puissance souhaitée :

Tarifs raccordement Enedis
ZonePuissance de raccordementPrix HTPrix TTC
ZFA
moins de 100 000 habitants
3 kVA monophasé1 954,80 €1 172,88 €
12 kVA monophasé2 059,20 €1 235,52 €
36 kVA triphasé2 155,20 €1 293,12 €
ZFB
plus de 100 000 habitants
3 kVA sans comptage2 172 €1 303,2 €
12 kVA monophasé2 196 €1 317,6 €
36 kVA triphasé2 316 €1 389,6 €

Tarifs communiqués par ENEDIS à titre indicatif, en mars 2020 (TVA à 20 %).

Modifier la puissance du compteur électrique

À quoi correspond la puissance d'un compteur électrique ? La puissance d'un compteur détermine quelle quantité d'électricité peut être consommée à un instant T. Exprimée en kVA ou convertie en kWh, les puissances disponibles pour les particuliers sont de 3 kVA, 6 kVA, 9 kVA, 12 kVA, 15 kVA, 18 kVA, 24 kVA, 30 kVA, 36 kVA. Plus la puissance est basse, plus grand est le risque de disjonction : à l'inverse, une puissance surestimée implique de payer plus cher l'abonnement d'électricité. Il est donc essentiel de choisir la puissance de compteur la plus adaptée à ses besoins.

Voici les étapes à suivre pour demander l'augmentation ou la diminution de la puissance de son compteur électrique :

  1. Contacter le service client de son fournisseur d'électricité : un conseiller questionne alors le client sur les caractéristiques du logement (superficie, nombre d'occupants), les appareils électroménagers présents et les éventuels dysfonctionnements constatés ;
  2. Une fois le changement de puissance pris en compte dans le nouveau contrat d'électricité, le fournisseur transmet la demande de modification du compteur au gestionnaire de réseau ;
  3. Enedis mandate alors un technicien pour procéder au changement de puissance de compteur au domicile du client (à noter : avec Linky, le changement de puissance se fait à distance et sous 24h) ;
  4. Le client devra alors s'acquitter de frais d'intervention de 40,85 € TTC pour les anciens compteurs et de 3,82 € TTC pour les compteurs Linky : les prix sont les mêmes quel que soit le fournisseur.

Pour faire des économies, choisissez la bonne puissance de compteurUn conseiller Selectra vous oriente gratuitement vers la puissance de compteur la plus adaptée à vos besoins :
☎️ 01 86 26 31 19 Rappel gratuit

Compteur de gaz naturel : que faire en cas de déménagement ?

Lors d’un déménagement, le professionnel doit contacter son fournisseur gaz en signalant à l’avance son déménagement. Le fournisseur gaz pourra ainsi rédiger un nouveau contrat correspondant à la nouvelle adresse. Ce contrat pourra également faire l’objet de renégociation.

La souscription d’un nouveau contrat de gaz pro peut se réaliser avec son ancien fournisseur gaz ou un fournisseur alternatif de son choix. Le marché des fournisseurs gaziers étant ouvert à la concurrence, de nombreuses offres de partenaires énergie gaz peuvent s’avérer moins cher pour l’entreprise.

Les délais d’ouverture du compteur de gaz naturel pro sont les mêmes que pour les particuliers : environ cinq jours ouvrés. Ce délai peut toutefois être ramené à deux jours voir au jour même en réglant des frais supplémentaires au gestionnaire de réseaux.

Comment fonctionne le relevé de compteur ?

Relève du compteur par un technicien

raccordement

Au moins une fois par an le gestionnaire de réseau Enedis (ex ERDF) a l’obligation d’effectuer un relevé des compteurs d’électricité.

En général, Enedis envoie un technicien relever les compteurs deux fois par an afin d’avoir un historique fiable de consommation.

En amont du rendez-vous, un courrier est envoyé au client afin de l'informer de la prochaine visite d'un technicien pour la relève du compteur : la date et le créneau horaire y sont précisés.

Date de la prochaine relève de compteurPour les clients qui le souhaitent, il est également possible d'être informé par email ou SMS du passage du technicien. Pour cela, il suffit de s'inscrire au service d'alerte email et SMS créé par Enedis.

Puis-je faire le relevé moi-même si je suis absent lors du passage du technicien ?

Il est tout à fait possible de faire soi-même le relevé de compteur EDF. Après avoir trouvé son compteur, relevez la consommation à l’aide du bouton de défilement dans le cas d’un compteur électronique, ou sur le ou les cadrans dans le cas d’un compteur électromécanique.

Communiquez le relevé ensuite à Enedis via internet, le serveur vocal ou bien en complétant et retournant la carte T que le technicien aura laissée.

Dans quels cas puis-je relever moi-même mon compteur ?

comment faire un relevé compteur électrique

Source : eni.fr

Il peut être dans certains cas nécessaire de relever soi-même son compteur. En cas d'emménagement ou de déménagement il est obligatoire de communiquer à son nouveau ou ancien fournisseur le relevé de son compteur.

Certaines offres peuvent aussi impliquer un autorelevé régulier du compteur à date fixe. Ces offres permettent au client de payer sa facture à la consommation réelle. Malgré la contrainte de devoir relever régulièrement son compteur, ce mode facturation permet d’éviter de lourdes factures de régularisation liées à la différence entre consommation estimée et consommation réelle.

Avec la mise en place des compteurs intelligents Linky, l’auto-relève n’est plus nécessaire pour les foyers qui en sont dotés puisqu'Enedis peut consulter votre consommation à distance.

Peut-on frauder et trafiquer le compteur électrique ? Quels sont les risques ?

fraude aimant compteur electrique

Ralentir le compteur électrique avec un aimant est certes très connu mais aussi très sévèrement puni.

Il y a beaucoup de techniques de fraude au compteur électrique comme par exemple à l’aide d’un aimant suffisamment puissant dans le cas d’un compteur électromécanique, en le ralentissant à l’aide d’une aiguille, en retournant ou inclinant un compteur de chantier, ou bien en effectuant des dérivations en amont de son compteur.

Les risques encourus en cas de vol d’électricité sont très importants. En plus d’une facture de régularisation recouvrant les consommations impayées, les bénéficiaires risquent de payer des frais de constats de fraude de plusieurs centaines d’euros ainsi que la réparation ou la suspension du compteur. Les trafiquants risquent de leur côté la prison ferme.

Avec l’installation des compteurs Linky la fraude va devenir beaucoup plus compliquée si ce n’est impossible. Ces compteurs ont en effet été conçus dans le but d’éviter toute fraude, ils sont capables de détecter toute activité anormale et transmettre une alerte directement à Enedis.