Mise en service EDF maison neuve : démarches compteur & prix

Mis à jour le
minutes de lecture
edf_ouverture-compteur_maison-neuve-825x293.png

L'ouverture de compteur EDF pour une maison neuve passe d'abord par le raccordement au réseau électrique. Une fois les travaux réalisés par ENEDIS, il faudra faire attester l'installation électrique auprès du CONSUEL, et si besoin, l'installation de gaz auprès de Qualigaz. Ce sésame est obligatoire pour demander la première mise en service du compteur EDF, qui permet d'avoir le courant dans la maison.

Quelles démarches avec EDF pour un déménagement dans une maison neuve ?

  1. Demander à EDF ou Enedis le raccordement du logement au réseau public de distribution
  2. Obtenir la certification Consuel pour l'électricité (ou Qualigaz pour le gaz)
  3. Souscrire un contrat chez EDF ou un fournisseur alternatif moins cher pour ouvrir le compteur.

1️⃣🔌 Le raccordement du logement neuf

raccorder sa maison neuve à l'électricité

Le raccordement est une opération effectuée par les gestionnaires de réseau qui va permettre la liaison entre un logement privé et le réseau public de distribution d'électricité ou de gaz.

Souvent, les logements neufs sont déjà raccordés au réseau, mais si ce n'est pas le cas de votre logement (car c'est une maison neuve notamment), vous devez en faire la demande.

Qui joindre pour un raccordement EDF ?

Si la maison est en construction ou totalement neuve, il est indispensable de la faire raccorder au réseau national public de distribution d’électricité.

Pour demander le raccordement EDF, il est possible (au choix) de :

  • contacter EDF au 34 04. EDF servira uniquement d'intermédiaire, sachant que c'est toujours Enedis qui réalise le raccordement électrique, et GRDF le raccordement de gaz ;
  • contacter directement les services de raccordement aux réseaux de distribution
    • d’électricité via ENEDIS au 0970 831 970
    • de gaz via GRDF au 09 69 36 35 34

La demande de raccordement

Pour effectuer la demande de raccordement au réseau, il convient de constituer un dossier comprenant le formulaire de demande de raccordement ainsi que les documents nécessaires pour la réalisation des travaux.

Le dossier de demande de raccordement doit être envoyé par voie postale (ou en ligne sur le portail de raccordement dédié) et doit inclure les pièces suivantes :

  • le formulaire de demande de raccordement dûment rempli ;
  • la garantie que le client paiera les travaux prévus sur sa propriété ;
  • la copie du permis de construire ou de l’autorisation d'urbanisme ;
  • les photos de la propriété et des éventuelles installations électriques déjà existantes ;
  • l’extrait du cadastre ou le plan de la propriété ;
  • le plan de masse ;
  • la puissance souhaitée par le client pour le raccordement électrique ;

Après réception de ce dossier, le gestionnaire envoie au consommateur un devis estimant le montant des travaux de raccordement de la maison au réseau de distribution. Les travaux de raccordement commencent dès lors que le consommateur accepte la proposition financière du gestionnaire et paie l'acompte.

Cette proposition est envoyée sous 10 jours ouvrés à compter de la réception de la demande de raccordement. Elle inclut notamment :

  • la proposition de raccordement ou une lettre expliquant qu’une extension du réseau de distribution est nécessaire en amont ;
  • le descriptif des travaux prévus ;
  • les tarifs des travaux à réaliser ;
  • les délais des travaux à réaliser ;
  • le contact dédié au client.

À la réception de cette réponse, le client retourne la proposition signée au gestionnaire du réseau, avec un acompte financier. Le devis est valable 3 mois.

Quel branchement pour quel logement ?

Le consommateur doit choisir la puissance du compteur qu'il souhaite pour son logement en construction. À savoir que les clients résidentiels ont généralement le choix les puissances allant de 3 à 36 kVA :

  • 6 kVA, 9 kVA, 12 kVA : ce sont les puissances standards qui concernent la majorité des logements (même si le chauffage est électrique et même pour les grands logements de +100m2). Généralement, ces puissances sont pour un compteur monophasé ;
  • 36 kVA : cette puissance est particulièrement adaptée aux habitations spacieuses dans les zones rurales, dans lesquelles sont inclus plusieurs bâtiments ou un grand nombre d’outils électriques de jardinage ou de bricolage. Un compteur de 36 kVA est généralement une installation triphasée.

En parallèle du choix de la puissance de raccordement, il existe deux types de branchements Enedis :

  • le logement est à moins de 30 mètres du réseau de distribution d’électricité Enedis ? il s’agit d’un branchement de type 1 : le gestionnaire du réseau pose un coffret de branchement sur la limite du terrain connecté à un câble lié au compteur du domicile et au disjoncteur de branchement, via le terrain ;
  • le logement est à plus de 30 mètres du réseau de distribution d’électricité Enedis ? il s’agit d’un branchement de type 2 : le disjoncteur et le compteur sont alors installés sur la limite du terrain, dans un coffret de branchement. Dans ce cas, le câble qui lie le compteur au domicile est inclus dans ce que l’on appelle l’ « installation intérieure électrique » du consommateur.
Longueur maximale des branchement réalisés par Enedis
Puissance de raccordementLongueur maximale de branchement
 Aérien 25 mm² AluSouterrain 35 mm² Alu
3 kVA sans comptage100 m
12 kVA en monophasé24 m36 m
36 kVA en triphasé48 m72 m

Les travaux comprennent naturellement l'installation du compteur Linky dans le nouveau logement. L'emplacement du compteur est déterminé par Enedis.

La durée des travaux de raccordement

Chaque cas est différent : la durée des travaux dépend de la distance qui sépare la maison du coffret de branchement et de la facilité d’accès.

  • s’il s’agit d’un raccordement basique : la durée des travaux ne devrait pas dépasser 2 mois ;
  • s’il s’agit d’un raccordement plus compliqué : en cas de nécessité d’extension de plus de 30 mètres, la durée des travaux peut aller jusqu’à 6 mois.

Combien coûtent les travaux de raccordement au réseau Enedis ?

Le raccordement électrique est facturé sur devis. Enedis mettait à disposition une grille tarifaire complexe pour les travaux de raccordement au réseau électrique public national. Les prix varient selon la puissance choisie et selon la distance qui sépare le domicile du coffret de branchement. C’est pour cette raison qu’Enedis envoie dans un premier temps une proposition de tarifs au consommateur qui a fait une demande de raccordement.

Votre estimation de raccordement en moins de 2 minutes !

Chargement

Les tarifs de raccordement EDF se situent généralement entre 1 800 € TTC et 2 500 € TTC pour un raccordement basse tension avec une puissance inférieure à 36 kVA. Ils comprennent bien entendu le prix de la pose du compteur edf dans la nouvelle maison. Un barème de facturation est toutefois mis à disposition par Enedis, pour vous donner une approximation des tarifs :

Grille tarifaire branchement complet
Zone€ TTC*
Branchement complet2 652 €
Branchement liaison en domaine public2 215 €
Branchement liaison en domaine privé670,80 €

Barème de facturation Enedis en vigueur en 2024

2️⃣✅ Obtenir l'attestation de conformité des installations intérieures

Dans une démarche d’ouverture de compteur EDF dans une maison neuve, la vérification de l’installation intérieure est obligatoire.

La plupart du temps, la demande est remplie directement pas le professionnel en charge de l'installation.

  • Pour l'électricité, il faut demander le Consuel : en ligne ou à l'adresse CONSUEL - Les Collines de l’Arche, 76 route de la Demi-Lune, 92057 PARIS LA DÉFENSE Cedex.
  • Pour le gaz, il faut demander le Qualigazen ligne ou à l'adresse QUALIGAZ Evonia, 131-135 avenue Jean Jaurès, 93 305 AUBERVILLIERS Cedex.

La certification est ensuite effectuée de façon officielle par un technicien agréé qui se rend sur place pour vérifier la bonne conformité des installations avec les normes en vigueur.

L'intervention est facturée 195,20€ pour l'électricité et 234€ pour le gaz.

3️⃣⚙️ L'ouverture du compteur EDF pour l'électricité et/ou le gaz dans une maison neuve

Pour demander une ouverture de compteur, il est indispensable de souscrire à un contrat auprès d’un fournisseur d’énergie. C'est ensuite ce fournisseur qui transmet la demande d'ouverture de compteur à Enedis (pour l'électricité) et GRDF (pour le gaz).

☎️ Coordonnées pour la première mise en service du compteur EDF

Pour demander une mise en service, vous pouvez donc :

Une fois la souscription réalisée, le fournisseur transmettra la demande à Enedis/GRDF - les seuls habilités à intervenir sur les compteurs.

📄 Les éléments à fournir pour souscrire un premier contrat EDF

Pour la souscription du premier contrat d’énergie chez EDF ou chez n'importe quel fournisseur, vous devrez rassembler un certain nombre de documents nécessaires à l'ouverture de compteur.

  • Le numéro PDL électricité ou le PCE gaz du compteur délivré par le gestionnaire de réseau après le raccordement
  • Le certificat de conformité Consuel pour l'électricité ou Qualigaz pour le gaz
  • L'adresse postale la plus précise du logement : numéro de lot, d'escalier, d'appartement...
  • Les caractéristiques du logement : surface, type de chauffage, nombre d'occupants...
  • Un RIB si vous désirez payer par prélèvement automatique

⌛ Quel délai pour mettre en service l'EDF dans une maison neuve?

Entre le dépôt de la demande de travaux de raccordement et l'activation effective du compteur du logement neuf, il faudra compter un délai de 2 à 6 mois.

L'opération seule d'ouverture de compteur d'électricité prend 1 jour ouvré et se fera à distance par le distributeur. Le délai est de 5 jours pour le gaz, car la mise en service gaz nécessite l'intervention à domicile d'un technicien GRDF.

Comme mentionné plus haut, la mise en service passe par la souscription d'un contrat d'énergie. Vous pouvez d'ailleurs souscrire même si les travaux de raccordement ne sont pas encore achevés, l'essentiel étant d'avoir le certificat de conformité en votre possession. Mais ne vous y prenez pas non plus trop tôt si votre compteur de chantier vous convient. Car qui dit activation de contrat dit paiement de l'abonnement mensuel EDF.

⛔ Quelles sont les difficultés fréquemment rencontrées ?

Les mauvaises expériences de la mise en service de l'électricité sont légion sur les forums de consommateurs.

L'opération peut se révéler bien plus complexe qu'anticipé, et des centaines de familles sont victimes chaque année de coupures de courant pendant plusieurs semaines en raison de difficultés dans le ​​​​​​processus d'ouverture de compteur EDF.

Voici la liste des principales difficultés avec EDF rencontrées sur les forums :

  • Aucun technicien GRDF n'est disponible avant deux semaines, soit une période bien plus longue que le délai standard supposé être respecté ;
  • Le conseiller ne s'est pas présenté au rendez-vous. Le client a recontacté son fournisseur qui l'a informé que le technicien n'avait pas réussi à accéder au logement et des frais pour rendez-vous manqué sont facturés ;
  • Le conseiller EDF a programmé une mise en service le jour-même sans prévenir le client que des frais d'urgence importants s'appliqueraient ;
  • Les frais de mise en service ont été facturés deux fois, le client ayant souscrit deux contrats en parallèle l'un de l'autre.

💰 Combien coûte la mise en service EDF dans une maison neuve ?

La mise en service EDF est une opération payante, et le tarif est fixé par le gestionnaire de réseau. Le coût est par conséquent le même que le client soit chez EDF ou un autre fournisseur.

Les frais de mise en service sont gratuits pour les détenteurs du chèque énergie.

Prix et délais de première mise en service Enedis/GRDF - 2024
Type d’interventionDélaisTarifs
Première mise en service standard électricitéSous 24 heures1,66 € TTC
Première mise en service gaz5 jours ouvrés20,94 € TTC

Heureusement, la résiliation d'un contrat EDF est toujours gratuite. Il faudra bien songer à fermer le compteur du logement quitté lors de votre déménagement.

⌛ Comment demander une ouverture de compteur provisoire ?

Cette étape ne concerne que les particuliers qui font construire leur maison. Il faut d'abord faire installer un compteur provisoire pour les travaux. Seul EDF ou Enedis peut réaliser cette démarche.

Quelles informations faut-il donner pour ouvrir un compteur provisoire ?

Un usager peut demander à ouvrir un compteur d’électricité provisoire. La demande d’ouverture du compteur EDF non permanent doit être adressée à EDF ou directement à Enedis. La demande doit être accompagnée des éléments suivants :

  • L’adresse précise du lieu de raccordement ;
  • Les dates exactes du commencement et de la fin de la durée de raccordement demandé ;
  • La particularité choisie entre monophasé et triphasé du branchement à réaliser ;
  • La puissance en kVA à choisir soit inférieure à 36 kVA ou entre 42 kVA et 240 kVA.

Ce compteur de chantier peut être requis pour un usage sur une durée supérieure, égale ou inférieure à 28 jours. Il est surtout nécessaire à la réalisation des travaux.

L’ouverture d'un compteur électrique provisoire ne nécessite pas la présentation d’un certificat Consuel.

Contacts

Pour un raccordement et branchement de durée supérieure à 28 jours, l’usager doit téléphoner à EDF au 3404. La ligne téléphonique est ouverte du lundi au samedi, de 8h à 20h.

Pour un raccordement et branchement de durée inférieure ou égale à 28 jours, le client doit soit approcher directement Enedis, soit téléphoner à l’équipe d’EDF.

Tarifs de la location du compteur provisoire

Le compteur EDF provisoire est à louer par le client. Le frais de location varie suivant la puissance demandée. En règle générale, il faut compter :

  • Environ 20€ / mois pour une puissance n’excédant pas les 36 kVA ;
  • Environ 40€ / mois pour une puissance supérieure à 36 kVA.

Les frais d'ouverture du compteur non permanent vont dépendre de la nature du terrain et du type de demande effectuée (si elle est réalisée par un client seul ou conjointement avec un terrain voisin).

Voici les tarifs TTC de mise en service du compteur provisoire EDF :

Tarifs pour raccordement provisoire ENEDIS - 2024
Puissance du compteurType de raccordementPrix
€ HT€ TTC*
Durée raccordement provisoire supérieure à 28 jours
Durée raccordement provisoire inférieure ou égale à 28 jours
BT inférieure ou égale à 36 kVARaccordement provisoire non fixe391469,20
Raccordement provisoire non fixe semi-équipé293350,60
Raccordement provisoire fixe165198
BT entre 36 et 250 kVA (inclus)Raccordement provisoire non fixe674808,80
Raccordement provisoire non fixe semi-équipé577692,40
Raccordement provisoire fixe492590,40
BT inférieure ou égale à 250 kVARaccordement provisoire non fixe255306
Raccordement provisoire fixe108129,60

Source : barème officiel d'Enedis approuvé par la Commission de Régulation de l'Énergie
* TVA de 20%

 
 

En savoir plus à propos d'EDF