Monophasé - triphasé: définition, comment savoir, différence

Mis à jour le
minutes de lecture

Une installation électrique monophasée et triphasée se différencie principalement par le nombre de phases du courant électrique qu'elles utilisent. Le choix s'opère le plus souvent en amont des travaux de raccordement d'une maison neuve ou rénovée, mais il est possible de changer d'installation pour un logement ancien.

 

Connaître les différences entre monophasé et triphasé pour choisir

Le choix entre une installation monophasée et triphasée dépend des besoins spécifiques de l'application, de la puissance de raccordement et d'usage requise, et des caractéristiques de l'équipement électrique utilisé.

Les principales différences entre les installations monophasées ou triphasées
AngleMonophaséTriphasé
Nombre de phasesUne seule phase de courant alternatif est utilisée. Cela signifie qu'il y a deux conducteurs, généralement une phase (L) et un neutre (N)Trois phases de courant alternatif sont utilisées. Les conducteurs comprennent trois phases (L1, L2, L3) et un neutre (N), bien que le neutre ne soit parfois pas nécessaire.
ApplicationsDomestiques, petits commerces et petites entreprises où la demande de puissance est relativement faible.Environnements industriels, commerciaux et pour les équipements électriques nécessitant une puissance importante, tels que les fours à pain ou les gros systèmes de climatisation.
Puissance totaleGénéralement inférieure à celle d'un système triphaséEn raison de la présence de trois phases, une installation triphasée peut fournir une puissance totale plus élevée, utile pour les applications nécessitant une puissance importante.
Équilibre de chargeAlimentées que par une seule phase. Cela peut limiter la puissance totale disponible.Peuvent être réparties sur les trois phases, permettant un meilleur équilibre de charge. Cela conduit généralement à une meilleure capacité de gestion des charges.
Câblage et équipementsGénéralement moins complexes et moins coûteux que ceux utilisés dans les installations triphasées.En raison du nombre plus élevé de phases, les installations triphasées peuvent nécessiter des câbles et des équipements plus robustes.

Dans les faits, les installations triphasées sont très rares. Les électriciens sont en mesure de recommander le type d'installation nécessaire pour son logement ou son entreprise.

Qu'est-ce qu'une Phase ? Le mot "phase" a plusieurs significations selon s'il est utilisé dans le domaine de l'électricité ou de l'électronique. En électricité, ce terme définit les canaux qui acheminent l'électricité provenant d'une même source de courant alternatif. Il existe un déphasage entre ces canaux dépendant du type d'installation : deux à 180 degrés en monophasé, trois à 120 degrés en triphasé. Par habitude, le terme "phase" vient également définir le conducteur actif ou les conducteurs actifs d'une alimentation électrique alternative.

Le courant triphasé : réservé à quelques cas spéciaux

De nombreuses installations électriques professionnelles ou rurales ont été conçues en triphasé. 

Définition

Le courant triphasé est une forme de courant continu. Il se présente dans les habitations sous forme de quatre fils : un câble neutre bleu et trois conducteurs de phase rouges ou noirs.

Ce type d'installation permet de supporter une tension trois fois supérieure au monophasé et d'assurer une répartition homogène de la tension dans le local ou l'habitation.

Pourquoi l'utiliser ? Ses avantages

Prise triphasé
Exemple de prise triphasée : La prise électrique caractéristique du triphasé est constituée de 3 ou 4 trous de forme ronde ainsi que d'un trou de forme aplatie.

Plutôt destiné aux locaux professionnels, le triphasé n'est pas la solution habituellement retenue pour un logement.

Toutefois, il s'impose dans trois cas principaux :

  • Si la puissance du compteur électrique du logement est supérieure ou égale à 18 kVA ;
  • Si le compteur électrique et le lieu de consommation sont très éloignés, le courant triphasé permet de minimiser la perte énergétique sur cette distance (par exemple, dans le cas d'une maison isolée au milieu d'un grand terrain) ;
  • Si l'habitation possède des équipements électriques à forte consommation énergétique comme une pompe-à-chaleur, un four énergivore, un moteur, un lave-linge à forte puissance, etc nécessitant une tension supérieure aux 230 volts du monophasé.

Si théoriquement la puissance en triphasé peut commencer à 9 kVA, elle est installée à partir de 18 kVA.

Quels sont les inconvénients du triphasé ?

Deux défauts majeurs dissuadent les particuliers de choisir l'installation en triphasé.

L'installation peut disjoncter plus facilement

Prenons l'exemple d'une grande maison comprenant trois niveaux (un rez-de-chaussée et deux étages) et un compteur de 18 kVA. En triphasé, la puissance est distribuée en trois phases de 6 kVA, chacune alimentant un niveau de la maison : si au rez-de-chaussée on branche des appareils électriques cumulant une puissance de plus de 6 kVA, on fait disjoncter toute l'installation même si l'on ne dépasse pas les 18 kVA dans toute la maison.

En monophasé au contraire, la disjonction ne se produit que si l'on branche des appareils électriques dépassant un total de 18 kVA dans toute la maison, peu importe leur répartition entre les niveaux.

Le triphasé peut se révéler moins économique que le monophasé

Une installation en triphasé implique souvent une puissance d'au moins 18 kVA, ce qui se traduit par un abonnement (partie fixe) plus cher que sur des puissances moins élevées.

Le risque de disjonction peut aussi conduire le consommateur à choisir une puissance plus élevée qu'en monophasé si les équipements ne sont pas bien répartis entre les phases.

Le courant monophasé : le standard des foyers français

L'immense majorité des logements en France disposent d'une installation monophasée.

Définition

Le courant monophasé est le standard installé dans la grande majorité des foyers français. C'est un type de courant électrique alternatif, donc non continu.

Le courant monophasé se présente chez l'utilisateur sous la forme de deux fils conducteurs : une phase et un neutre. Ces deux fils sont facilement différentiables par leurs couleurs. Le fil bleu représente le neutre tandis que le fil rouge ou noir est dédié à la phase.

Pourquoi l'utiliser ? Ses avantages

Le courant monophasé est à privilégier pour les appartements ou maisons présentant un profil standard, avec une puissance de compteur inférieure à 18 kVA et n'utilisant pas d'appareils électriques particulièrement énergivores.

Si théoriquement la puissance en monophasé peut commencer à 3 kVA et aller jusquà 36 kVA, elle est de fait installée jusqu'à 15 kVA. Au-delà, on recommandera du triphasé.

Par rapport au triphasé, il s'agit d'une option plus économique (l'abonnement est réduit, car la puissance du compteur est moins importante) et présentant moins de risques de disjonction.

Quels sont les inconvénients du monophasé ?

Le monophasé supporte mal la distance, qui génère des pertes élevées. Sur le réseau, c'est donc le triphasé qui transporte l'électricité jusqu'à votre compteur.

Au sein de votre installation intérieure d'électricité, vous pouvez avoir des pertes importantes si vous reliez plusieurs bâtiments ou que votre logement est situé loin du compteur.

Par ailleurs, certains appareils électriques ne fonctionnent que sur du triphasé, car ils nécessitent une tension élevée, supérieure aux 230 volts du monophasé. 

Comment savoir si l'on est en monophasé ou triphasé ?

Lorsqu'une personne emménage dans un nouveau logement, le précédent propriétaire ou locataire doit préciser au nouvel occupant le type d'installation électrique dans l'habitation.

En cas d'oubli ou de doute, il est possible de vérifier auprès de son compteur électrique et de voir les fils d'alimentation présents :

  • Le logement est en monophasé s'il y a deux fils : un neutre et une phase ;
  • Le logement est en triphasé s'il y a quatre fils : un neutre et trois phases.

Comment passer du triphasé au monophasé, ou inversement ?

Les problèmes d’équilibrage de phase du triphasé peuvent faire régulièrement disjoncter un compteur.

Par exemple, dans une maison de 3 étages, un compteur triphasé de 9 kVA est divisé en 3 phases de 3 kVA chacun, un par étage. Si l'un des étages dépasse la puissance de 3 kVA, le disjoncteur de toute l'installation électrique de la maison saute. Passer du triphasé au monophasé peut être une solution à ce problème.

La démarche

Passer de triphasé à monophasé ne comporte aucun risque particulier, mais nécessite une intervention sur le compteur et l’installation électrique.

Pour cela, il convient de suivre les étapes suivantes :

  1. faire appel à un électricien pour obtenir un devis pour la modification de l’installation électrique de la maison.
  2. faire la demande auprès du service client de son fournisseur d'électricité pour qu'il en informe ENEDIS.
  3. L'électricien réalisera les opérations sur l’installation électrique de la maison
  4. ENEDIS réalisera la modification sur le compteur.

Attention, cette modification de son installation électrique coûte au total en général plus de mille euros, dont 171,71 € pour la prestation d'ENEDIS.

Quelle conséquence sur le prix de l'électricité ?

En passant au courant monophasé, le client fait des économies, car il réduit sa puissance de compteur, et par là même le montant de son abonnement électrique (partie fixe).

Les grilles tarifaires de tous les fournisseurs sont identiques pour les installations en monophasé et en triphasé, car le prix du kilowattheure varie uniquement selon la puissance du compteur et l'option tarifaire (Base ou Heures Pleines / Heures Creuses).

Les clients en triphasé ont beaucoup à gagner en faisant jouer la concurrence pour choisir un fournisseur d'électricité moins cher afin de faire face à leur consommation élevée. Certains fournisseurs alternatifs proposent des remises garanties sur le prix du kWh d'électricité par rapport au tarif réglementé d'EDF.

⚡ Qui est le meilleur fournisseur d'électricité en option base?
Fournisseur d'électricité Nom de l'offre Budget annuel - TTC Économies sur le tarif EDF Abonnement annuel - TTC Prix du kWh - TTC
Alterna
05 49 60 54 58
ÉLECTRICITÉ VERTE 100% LOCALE
🌿 Offre verte !
🔐 Des prix bloqués !
Budget annuel estimé
1719€
Vous gagnez
370€
165.58€ 0.2018€
OHM Énergie
OFFRE MAXI ÉCO Budget annuel estimé
1721€
Vous gagnez
368€
149.88€ 0.204€
La Bellenergie
PRUDENCE
🌿 Offre verte !
🔐 Des prix bloqués !
Budget annuel estimé
1742€
Vous gagnez
347€
152.54€ 0.2064€

*Tableau à jour du 28/02/2024. Budget calculé pour une consommation de 7700 kWh par an à Nantes en option base (6 kVA) .

FAQ monophasé VS triphasé

Comment brancher une prise en triphasé ?

Prise triphasé 4 broches
Les appareils électriques en triphasé se distinguent par la prise à 4 broches.

Le courant monophasé comprend une phase et un neutre. Deux fils arrivent chez vous, un noir ou rouge pour la phase, et un bleu pour le neutre. Il présente une différence de tension entre phase et neutre de 230 volts. C’est celui des prises classiques avec deux trous et une tige terre.

Le courant triphasé offre une tension plus forte (400 volts), il est composé de trois fils phase et un fil neutre. Ce courant a des prises différentes composées de trois ou quatre trous ronds et d’un trou plat.

Comment changer une prise monophasée en triphasée ?

Les appareils électroniques pour particuliers sont la majorité du temps vendus avec une prise faite pour une installation en monophasé.

Mais, que faire quand son habitation est reliée à du courant triphasé ? Comment changer une prise monophasée en triphasée ?

  • Se munir de plusieurs outils : tournevis testeur, pince à dénuder ou cutter, perceuse électrique, marteau, chevilles, vis, conducteurs avec différentes couleurs, une prise triphasée ;
  • Dénuder sur 1 cm les fils ou conducteurs ;
  • Fixer le boitier du socle au mur;
  • Des trous dans le boitier permettent l'entrée de la gaine d'installation et des conducteurs ;
  • Faire les raccords entre les bornes du dispositif et les conducteurs ;
  • Couleurs des fils : vert-jaune pour le conducteur de protection, bleu clair pour le neutre, phase rouge ou noir (tout sauf vert, bleu et jaune) ;
  • Installer le couvercle du socle de la prise pour garantir son étanchéité ;
  • N.B : une prise ne doit pas être installée à moins d'un mètre d'un évier ou d'un point d'eau pour des questions de sécurité.

Quelle est la différence entre le courant continu et le courant alternatif ?

Le mouvement des électrons dans un environnement conducteur soumis à une tension électrique engendre du courant électrique. Cette tension électrique peut générer deux formes de courant :

  • le courant continu : le flux d'électrons va de la borne positive à la borne négative, dans un seul sens;
  • le courant alternatif : le flux d'électrons alterne de sens dans le circuit. L'oscillation des électrons fait en sorte que l'énergie des vibrations se répercute jusqu'au bout du câble.

représentation du courant alternatif et continu