Consommation Électrique Four : votre four vous coûte 36,73 €/an

Mis à jour le
minutes de lecture
Consommation électrique d'un four

Selon l'Ademe, la consommation annuelle d'un four électrique est de 146 kWh, soit 36,73  € pour 187 cycles par an. Cette consommation est estimée à 100 kWh/an pour un four classé A++, soit 25,16  €/an. Voici comment calculer la consommation de votre four lors d'un cycle de cuisson, un mois ou une année.

La consommation électrique moyenne d'un four en kWh et euro

La consommation électrique moyenne d'un four sur un an est de 146 kWh, ce qui représente une facture annuelle de 36,73  € pour 187 cycles par an selon l'ADEME.

Pour 1 cycle

Pour connaitre la consommation électrique de son four selon le cycle de cuisson, il est nécessaire de disposer des éléments suivants : la puissance en Watt du four et la durée du cycle de cuisson.

À l'aide de ces données, il est alors possible d'appliquer la formule suivante pour connaître la consommation en kWh d'un cycle de cuisson avec son four :

  • 🖩 Consommation d'un cycle en kWh = heures d'utilisation x (puissance en W du four / 1000)

➡️ À titre d'exemple, un four catalyse de classe A+ d'une puissance de 2990 watts dont le cycle de cuisson dure 1 heure 30 aura une consommation par cycle de 4,49 kWh, soit 1,13  € (selon le tarif en vigueur du tarif bleu d'EDF en avril 2024 avec l'option base).

  • 🖩 1,5 x (2990/1000) = 4,49 kWh

➡️ De même, un four pyrolyse de classe A+ d'une puissance de 3300 W aura une consommation de 4,95 kWh pour un même cycle de cuisson, soit 1,25  € (selon le tarif en vigueur du tarif bleu d'EDF en avril 2024 avec l'option base).

  • 🖩 1,5 x (3300/1000) = 4,95 kWh

Afin de réaliser ces simulations, il est supposé que le four utilise l'ensemble de sa puissance pendant toute la durée du cycle de cuisson. En réalité, un four chauffe par intermittence afin de conserver la température cible. La consommation réelle sera donc inférieure.

Par mois et par an

Afin de calculer la consommation électrique d'un four sur un mois ou sur une année, il est nécessaire de prendre en compte la durée d'utilisation hebdomadaire du four :

  • 🖩 Consommation mensuelle/annuelle en kWh = heures d'utilisation hebdomadaire x nombre de semaines x (puissance en W du four / 1000)

➡️ À titre d'exemple, un four catalyse de classe A+ d'une puissance de 2990 watts, utilisé pendant 3 heures par semaine, aura une consommation mensuelle d'environ 35,88 kWh, soit 9,03  €. Cette consommation sera de 466,44 kWh par an, soit 117,36  € par an.

  1. Pendant les 3 heures de cycle de cuisson hebdomadaire, le four consomme 4,49 kWh (3 x 2990/1000) ;
  2. Un mois étant composé de 4 semaines en moyenne, pour une utilisation hebdomadaire de 3 heures, le four consomme 35,88 kWh (3 x 4 x 2990/1000) ;
  3. Pendant un an, le four consomme donc 466,44 kWh (3 x 52 x 2990/1000).

➡️ Quant à un four pyrolyse d'une puissance de 3300 W de classe A+, la consommation électrique mensuelle est de 39,6 kWh, soit 9,96  €. Cette consommation est estimée à 514,8 kWh par an, soit 129,52  € par an.

  1. Pendant les 3 heures de cycle de cuisson hebdomadaire, le four consomme 4,95 kWh (3 x 3300/1000) ;
  2. Un mois étant composé de 4 semaines en moyenne, pour une utilisation hebdomadaire de 3 heures, le four consomme 39,6 kWh (3 x 4 x 3300/1000) ;
  3. Pendant un an, le four consomme donc 514,8 kWh (3 x 52 x 3300/1000).

Pour calculer la consommation exacte en kWh de son four, il est important de tenir compte des facteurs qui peuvent faire varier la consommation électrique tels que :

  • la durée d'un cycle de cuisson : cette valeur peut varier selon le modèle du four ainsi que le mode de cuisson utilisé ;
  • la puissance en watts : plus la puissance du four est élevée, plus sa consommation électrique sera importante ;
  • l'utilisation hebdomadaire du four : un foyer qui utilise son four moins fréquemment au cours de l'année constatera une réduction de sa consommation électrique.

Calculer la consommation exacte de son four électrique

Consommation d'électricité d'un four

Watts
Heure(s)
Chargement

Selon la puissance

Lors de l'achat d'un four, il est important de prendre en compte la puissance en watts (W). En effet, la consommation de celui-ci peut varier de 0,7 à 1 kWh en fonction de la puissance de l'appareil. Ce qui peut représenter jusqu'à 30 % de différence en termes d'énergie consommée. C'est pourquoi, il est recommandé d'acheter un four performant. Bien que plus coûteux à l'achat, un four plus efficace sera plus économique sur le long terme.

Par exemple, la consommation électrique annuelle d'un four d'une puissance de 2100 W est de 327,6 kWh, soit 82,42  € par an. Pour un four d'une puissance de 3300 W, cette consommation est estimée à 514,8 kWh par an, soit 129,52  € par an (selon le tarif en vigueur du tarif bleu d'EDF en avril 2024 avec l'option base pour une utilisation hebdomadaire du four de 3 heures).

Estimation de la consommation annuelle d'un four selon sa puissance en Watts
Nom du modèleTypeClasse énergétiquePuissance en WattsEstimation consommation électrique/anEDF
Tarif réglementé
La Bellenergie
Prudence
OHM Énergie
Maxi Eco
La Bellenergie
Constance
Rosières RFC3O3351PNCatalyseA+2100 Watts327,6 kWh/an 82,42 €65,26 €66,11 €65,26 €
Whirlpool AKP447IX01CatalyseA2500 Watts390 kWh/an 98,12 €77,69 €78,7 €77,69 €
Thomson TMFP 701 IXPyrolyseA3200 Watts499,2 kWh/an 125,6 €99,44 €100,74 €99,44 €
Indesit IFWS 3841 JP BLPyrolyseA+3300 Watts514,8 kWh/an 129,52 €102,55 €103,89 €102,55 €
Whirlpool OAKZ9156PIXPyrolyseA3650 Watts569,4 kWh/an 143,26 €113,42 €114,9 €113,42 €

Calculs établis à partir des tarifs des fournisseurs pour un compteur 6 kVA en option Base en avril 2024 pour une utilisation hebdomadaire du four de 3 heures.

Selon la classe énergétique

En choisissant un four avec une étiquette énergétique entre A+ et A+++, il est possible de bénéficier d'un appareil moins gourmand en énergie. Un four doit consommer moins de 0,800 kWh pour être classé dans la catégorie énergétique A.

À titre d'exemple, un four pyrolyse de 2300 W de classe A+ aura une consommation électrique de 3,45 kWh pour un cycle de cuisson d'une durée de 1 heure 30, soit 0,87  € contre 5,4 kWh, soit 1,36  € pour un four de classe A d'une puissance de 3600 W.

Ainsi, à l'année, la consommation électrique du four pyrolyse de 2300 W de classe A+ est de 358,8 kWh, soit 90,27  € par an contre 561,6 kWh par an soit 141,3  € par an pour un four de classe A d'une puissance de 3600 W (selon le tarif en vigueur du tarif bleu d'EDF en avril 2024 avec l'option base pour une utilisation hebdomadaire du four de 3 heures).

Attention !

Afin de donner une note sur l'étiquette énergétique, les fabricants sont notés sur un mode de cuisson classique ou à chaleur tournante. Ainsi, bien souvent, ce sera le mode de cuisson le moins énergivore qui sera utilisé. Par conséquent, il est possible qu'un four classé A en chaleur tournante consomme comme un four de classe C lors de l'utilisation du mode de cuisson standard.

Estimation de la consommation annuelle d'un fours selon sa classe énergétique
Classe énergétiqueEstimation consommation électrique/anEDF
Tarif réglementé
La Bellenergie
Prudence
OHM Énergie
Maxi Eco
La Bellenergie
Constance
A+++84 kWh/an 21,13 €16,73 €16,95 €16,73 €
A+155 kWh/an 39 €30,88 €31,28 €30,88 €
C315 kWh/an 79,25 €62,75 €63,57 €62,75 €

Calculs établis sur les tarifs des fournisseurs pour un compteur 6 kVA en option Base en avril 2024

Selon la durée et la fréquence d'usage

La durée d'un cycle de cuisson varie selon le modèle du four ainsi que le mode de cuisson utilisé. En effet, chaque modèle de four possède des modes de cuissons différents pouvant avoir un cycle de cuisson plus ou moins important. Par conséquent se facteur joue un rôle non négligable quant à la consommation annuelle d'un four. De plus, la fréquence d'utilisation hebdomadaire du four joue également un rôle important sur la facture d'énergie annuelle. Plus un foyer utilise fréquemment son four, plus celui-ci constatera une augmentation de sa facture électrique.

À titre d'exemple, Indesit indique sur la fiche produit de son modèle Indesit IFWS 3841 JP BL que la consommation d'un cycle de cuisson en mode conventionnel est de 0,89 kWh, 0,22  €, quand le mode acceléré consomme quant à lui 0,69 kWh, soit 0,17  €.

Il est donc important de faire attention aux modes de cuisson et la durée de leurs cycles lors du choix de son four et lors de l'utilisation de celui-ci.

Comprendre la consommation électrique de son foyer

Bien que la consommation d'un four affecte votre facture d'électricité, d'autres appareils électriques peuvent également augmenter vos dépenses. En effet, pour mieux comprendre la consommation électrique de votre foyer, il est essentiel de connaître l'impact des différents appareils sur vos dépenses énergétiques.

La consommation de l'éclairage est calculée pour une durée d'utilisation de 200 h/an/source - Graphique: Selectra - Source: Ademe, 2022

Pour ce faire, il est possible de calculer :

Quels sont les différents modèles de four électrique ?

Pour choisir un four électrique, il est nécessaire de choisir un modèle adapté à vos besoins. En effet, en sélectionnant un four correspondant précisément à vos habitudes de cuisson, vous pouvez réduire la consommation d'énergie lors des cycles de cuisson. Ainsi, il est possible de choisir parmi :

  • le four à convection naturelle ou à chaleur tournante ;
  • le four multifonction ;
  • le four combiné ;
  • le four à pizza ;
  • le four à vapeur ;
  • le four combiné ;
  • le mini-four.

Globalement, la consommation d'un four dépend fortement de la manière dont celui-ci est alimenté. S'il est possible de choisir un four à gaz, ce sont généralement les modèles électriques qui sont le plus répandus au sein des foyers en France. En effet, ceux-ci ont l'avantage d'offrir de multiples choix de cuisson, contrairement aux fours au gaz naturel, qui ont pour spécificité principale d’atteindre une forte température en un temps très court.

Tableau des prix moyens et des caractéristiques selon les types de four
Types de fourCaractéristiquesPrix moyen
Four à convection naturelle ou à chaleur tournanteMode de cuisson classique à convection naturelleDe 250 à 600€
Four multifonctionCombine convection naturelle et chaleur tournante et dispose de plusieurs niveaux de cuissonDe 250 à 800€
Mini-fourConvient pour de petites quantités de nourritureDe 50 à 100€
Four combinéPermet de combiner plusieurs types de four (convection naturelle + micro-ondes)De 100 à 2 000€
Four à pizzaPermet de cuire rapidement des pizzasDe 50 à 300€
Four à vapeurUtile afin de réaliser une cuisine saine et diététique. Il permet de conserver les vitamines et minéraux des aliments.De 800 à 1 500€

Airfryer ou four : quel appareil consomme le moins ?

Depuis quelques années, le AirFryer s'installe petit à petit dans les cuisines des foyers français. Ce dispositif compact et facile d'utilisation permet de préparer de nombreux plats rapidement à l'aide de son système de cuisson qui utilise la circulation d'air surchauffé à grande vitesse. Souvent utilisé comme alternative au four électrique, les friteuses à air chaud possèdent généralement une puissance de 1 400 à 2 100 watts. À l'aide de cette information, il est donc possible de comparer la consommation électrique d'un airfryer avec celle d'un four électrique.

La consommation électrique d'un air fryer d'une puissance de 1 500 W est de 2,25 kWh pour un cycle de cuisson de 1 heure 30, soit 0,57  €. Cette consommation électrique est estimée à 18 kWh par mois, soit 4,53  € par mois et 234 kWh par an, soit 58,87  € par an.

  1. Pendant les 1 heure 30 de cycle de cuisson, le Air Fryer consomme 2,25 kWh (1,5 x 1500/1000) ;
  2. Un mois étant composé de 4 semaines en moyenne, pour une utilisation hebdomadaire de 3 heures, la friteuse à air chaud consomme 18 kWh (3 x 4 x 1500/1000) ;
  3. Pendant un an, l'Air Fryer consomme donc 234 kWh (3 x 52 x 1500/1000).

À titre de comparaison, la consommation électrique d'un four catalyse d'une puissance de 2100 W de classe A+ est de 3,15 kWh pour un cycle de cuisson de 1 heure 30, soit 0,79  €. Cette consommation électrique est estimée à 25,2 kWh par mois, soit 6,34  € par mois et 327,6 kWh par an, soit 82,42  € par an.

En conclusion, un AirFryer consomme moins d'énergie qu'un four catalyse de classe A+. Néanmoins, il est important de prendre en compte la capacité de cuisson d'une friteuse à air chaud avant de faire son choix. En effet, les friteuses à air ont généralement une capacité réduite (entre 1,5 et 2 litres), tandis qu'un four possède une capacité moyenne de 54 litres, pouvant aller jusqu'à 76 litres. Ainsi, il peut être plus économique d'utiliser un four électrique, notamment pour la cuisson de plats en grande quantité.

Estimation de la consommation annuelle d'un AirFryer selon sa puissance en Watts
Nom du modèlePuissance en WattsEstimation consommation électrique/anEDF
Tarif réglementé
La Bellenergie
Prudence
OHM Énergie
Maxi Eco
La Bellenergie
Constance
TEFAL Actifry1 500 Watts234 kWh/an 58,87 €46,61 €47,22 €46,61 €
Satisfry Air fryer Large1 650 Watts257,4 kWh/an 64,76 €51,27 €51,94 €51,27 €
Tomons 5,5L Airfryer XXL1 800 Watts280,8 kWh/an 70,45 €55,78 €56,5 €55,78 €
Aigostar Cube1 900 Watts296,4 kWh/an 74,57 €59,04 €59,81 €59,04 €
Philips Airfryer Essential HD9270/962000 Watts312 kWh/an 78,5 €62,15 €62,96 €62,15 €

Calculs établis à partir des tarifs des fournisseurs pour un compteur 6 kVA en option Base en avril 2024 pour une utilisation hebdomadaire du four de 3 heures.

Comment fonctionne une friteuse à air chaud ?

Une friteuse à air chaud ou air fryer fonctionne en faisant circuler de l'air surchauffé à grande vitesse. Au-delà de la friture, un airfryer peut être utilisé pour griller, rôtir ou encore cuire des aliments. Il est donc facile de cuisiner différents types d’aliments, même congelés, avec une friteuse à air chaud.

Comment réduire la consommation électrique d'un four ?

Pour réduire sa facture d'électricité, changer ses habitudes de consommation peut être un facteur clés. En effet, en adoptant certaines stratégies, il est possible de réduire la consommation énergétique de son four.

Les éco-gestes

Diminuer la consommation d'électricité de son four inclut un changement dans les habitudes d'utilisation de l'appareil. L'adoption d'éco-gestes permet de réduire le coût énergétique associé à son usage. À titre d'exemple, profiter de l'inertie thermique de son four en cuisant plusieurs plats simultanément, optimise l'utilisation de l'énergie et maintient une température constante, évitant des réchauffages inutiles. De plus, éviter la précuisson réduit également le temps de consommation d'énergie.

De même, sauf en cas de nécessité, ne pas ouvrir le four durant la cuisson préserve la chaleur à l'intérieur, réduisant le besoin de réchauffer. Il est également recommandé de choisir la bonne température lors de la cuisson de vos plats pour diminuer la consommation énergétique. Quelques degrés supplémentaires vous feront consommer plus d'énergie.

Éteindre le four quelques minutes avant la fin du temps de cuisson est aussi une alternative pour économiser de l'énergie. En effet, le four ne se refroidit pas instantanément et avec la chaleur résiduelle, vos aliments termineront leur cuisson doucement tout en vous permettant d'économiser de l'énergie. Vous pouvez ainsi profiter de cette chaleur résiduelle afin de lancer le mode pyrolyse pour nettoyer votre four. Effectivement, lors de l'utilisation du mode pyrolyse, la température du four va atteindre de 350 à 500° selon les modèles. Si votre four est déjà à 200°C, il lui faudra moins d'énergie pour atteindre la température-cible puisque partir d'une température élevée réduit l'énergie nécessaire pour atteindre la température requise par ce mode.

Réfléchir au programme utilisé lors de la cuisson de vos aliments peut avoir un impact sur votre consommation. Un four à chaleur tournante a tendance à consommer moins que ceux utilisant la convection naturelle. Certains fours consomment ainsi 0,93 kWh en convection naturelle contre seulement 0,69 kWh en chaleur tournante pour un cycle de cuisson. Il est également conseiller de laisser vos aliments décongeler avant de les mettre à cuire. Décongeler les aliments avant de les cuire diminue le temps et l'énergie nécessaires à leur cuisson.

Enfin, pour réchauffer un plat, il est recommandé d'utiliser une poêle ou un micro-ondes plutôt que d'allumer le four. Il est possible de réaliser 2 % d'économies sur sa facture d’électricité annuelle en réalisant ce geste simple.

Les fours à chaleur tournante sont moins énergivores

Les modèles de four à chaleur tournante sont globalement moins énergivores. En effet, la température étant mieux répartie dans le four, celui-ci nécessite moins d'énergie et de temps afin de réaliser un cycle de cuisson. Ces fours consomment 66 à 75 % d’électricité en moins !

Investir dans un four à basse consommation

En choisissant un four à basse consommation, il est possible de réduire sa facture d'électricité. En effet, sélectionner un four dont l'étiquette énergétique est A, garantit une consommation de moins de 0,800 kWh contre 1 kWh pour les fours les plus énergivores. Ainsi, avec un four basse consommation, il est possible de réduire la facture jusqu’à 30 %.

Effectivement, depuis une loi de septembre 2015, les fabricants sont tenus d'apposer une étiquette énergie sur les fours. Cette étiquette énergie tant à informer les consommateurs et indique la performance énergétique des appareils en les notant sur une échelle allant de A (vert) à D (rouge). Les fours classés A sont les appareils les plus économes en énergie contrairement aux classes D. De plus, au sein de la classe A, il est possible de retrouver les catégories A+, A++ et A+++ selon les performances énergétiques de l’appareil.

Pour un four, l'étiquette énergie indique les dépenses énergétiques de l’appareil et comporte les informations suivantes :

  • La classe : d’efficacité énergétique ;
  • La marque et la référence : de l’appareil ;
  • La consommation d’énergie en kWh : par cycle de fonctionnement selon les modes de cuisson ;
  • Le volume : utile de la cavité en litres ;
  • La puissance : de fonctionnement en Watts.

Par conséquent, lors de l’achat d’un four, pensez à vérifier les étiquettes énergie. Il est recommandé de les comparer pour trouver un four peu énergivore. Même si les appareils électroménagers en A ou B sont plus coûteux, ils permettent de faire des économies d’énergie sur le moyen ou le long terme.

Changer de fournisseur d'électricité

Selon le prix du kWh appliqué par le fournisseur, le coût de la consommation électrique d'un four sera différente. Ainsi, il est possible de bénéficier de réductions qui peuvent aller jusqu'à 14% sur le prix de l’électricité HT en souscrivant auprès de fournisseurs alternatifs.

Effectivement, en changeant de fournisseur, il n'est pas nécessaire de limiter l'utilisation de son four pour diminuer sa facture d'énergie.

Cette méthode qui a fait ses preuves pour faire baisser le montant de ses factures permet ainsi de souscrire aux meilleures offres d'électricité pour bénéficier d'un prix du kWh avantageux. Gratuit, sans engagement et garanti sans coupure, cette démarche est simple puisque (hors cas de déménagement), il suffit de souscrire chez le nouveau fournisseur d'électricité de son choix

Pour vous aider à trouver le fournisseur d'électricité le moins cher selon vos besoins, voici une comparaison des coûts annuels de consommation d'un four électrique par an selon différents fournisseurs :

Coût de la consommation d'un four électrique selon les fournisseurs en 2024
Nom du fournisseurPrix du kWhCoût annuelPlus d'infos
EDF
Tarif réglementé
EDF
0.2516 € 36,73 €34 04
La Bellenergie
Prudence
La Bellenergie
0,1992 €29,08 €
OHM Énergie
Maxi Eco
OHM Énergie
0,2018 €29,46 €
La Bellenergie
Constance
La Bellenergie
0,1992 €29,08 €

Calculs basés sur les tarifs des fournisseurs pour un compteur 6 kVA en option Base en avril 2024 pour une consommation annuelle de 146 kWh.

Cuisiner si possible pendant les heures creuses

Pour réduire le coût de l'utilisation de votre four sans pour autant diminuer la consommation en énergie, il est recommandé d'adapter ses habitudes de consommation et d'utiliser celui-ci durant les heures creuses, c'est-à-dire quand le prix de l'électricité est au plus bas. En effet, avec l'option tarifaire Heures Pleines / Heures Creuses, les consommateurs bénéficient d'un prix du kWh d'électricité plus avantageux 8 heures par jour, sur un créneau déterminé par ENEDIS.

schema explicatif heures creuses

Utiliser un système de nettoyage performant

L'entretien d'un four est un élément clé pour diminuer sa consommation. Effectivement, un four bien entretenu consomme moins d'énergie, c'est pourquoi, lors de l'achat d'un four, il est conseillé de vérifier si l'appareil est équipé d'un système de nettoyage automatique par pyrolyse ou catalyse.

Si ces deux systèmes de nettoyage n'ont aucune incidence sur la cuisson des aliments, leur utilisation peut avoir un impact sur votre facture d'énergie. En effet, bien que le modèle à pyrolyse soit le plus efficace, c'est le four catalyse qui est le plus économique.

Avec son système d'oxydation, le four catalyse détruit les projections de graisse pendant la cuisson de plats à plus de 200°C après les avoir absorbés au sein des parois intérieures poreuses. Le nettoyage du four ayant donc lieu lors de chaque utilisation, il n'est pas nécessaire de lancer un programme particulier, le rendant ainsi beaucoup moins énergivore. Pour autant, si la consommation d'énergie est moindre, seules les parois du four sont nettoyées. Il sera alors nécessaire de laver à la main les autres éléments (grille, face intérieure de la porte…). De plus, il est nécessaire de nettoyer manuellement le four à l'aide d'un dégraissant pour éliminer les résidus.

Le four pyrolyse quant à lui détruit les graisses ainsi que les résidus en les chauffant à plus de 500°C. Bien qu'efficace, cette méthode est bien plus énergivore, car elle nécessite une forte consommation d'électricité afin d'atteindre la température nécessaire pour détruire les résidus et graisses.