Consommation Chauffe-Eau Électrique : moyenne et simulateur

Mis à jour le
minutes de lecture
Consommation d'un chauffe-eau électrique

La consommation annuelle électrique d'un chauffe-eau est de 800 kWh, soit 201,28  €. Cette consommation est estimée à 1 676 kWh/an pour un ballon d'eau chaude électrique de 200 litres, soit 421,68  €/an. Selon l'Ademe, la consommation d'un chauffe-eau électrique représente près de 11 à 15 % de l’énergie consommée par un foyer chaque année.

La consommation électrique moyenne d'un chauffe-eau en kWh et euros

La consommation électrique moyenne d'un chauffe-eau est de 800 kWh, soit 201,28  €. Pour un ballon d'eau chaude électrique de 200 litres, cette consommation est estimée à 1 676 kWh, soit 421,68  € par an.

Pour autant, d'un foyer à un autre, un chauffe-eau ne consomme pas la même quantité d'électricité pour produire de l'eau chaude. Ces variations de consommations sont liées à plusieurs facteurs :

chauffe-eau

  • Le volume de la cuve (50L, 100L, 200L, 300L) qui donne une idée de la quantité d’énergie pour délivrer une eau chaude en permanence (production et maintien dans le temps). Un ballon d’eau chaude de 200 litres est plus énergivore qu’un autre de 50 litres ;
  • La température réglée sur le chauffe-eau entre 50 et 65°C. En réglant votre chauffe-eau à 65°C, la consommation d’énergie est plus importante qu’à 50 ou 55°C ;
  • La température de l’eau froide qui entre dans l'appareil. Sachant que plus l’eau est froide, plus l’énergie thermique produite par la résistance ou le brûleur est importante pour atteindre le niveau de température programmée ;
  • Les habitudes de consommation : les comportements des usagers influent sur la consommation d’énergie.

Globalement, le chauffe-eau est l'appareil électrique qui consomme le plus d'électricité derrière le radiateur électrique. Comparé aux autres appareils électriques d'un foyer qui ne dépasse pas les 400 kWh par an en moyenne selon l'ADEME, le chauffe-eau représente 17 % de la consommation totale des appareils du foyer.

La consommation de l'éclairage est calculée pour une durée d'utilisation de 200 h/an/source - Graphique: Selectra - Source: Ademe, 2022

Quelle est la consommation de mes appareils électriques ?

Pour mieux comprendre sa facture d'électricité, il est utile de connaître la consommation des différents appareils électriques de son foyer telles que :

Par cycle de chauffe de l'eau

La consommation moyenne d'un chauffe-eau avec un réservoir de 200 L est de 0,77 kWh à 1,55 kWh pour une douche « normale », soit 0,19 € à 0,39 €. Cette consommation est estimée à 0,36 kWh à 0,62 kWh pour une douche « rapide », soit 0,09 € à 0,16 € (selon le tarif en vigueur du tarif bleu d'EDF en avril 2024 avec l'option base).

Quelle est la consommation d'un cycle de chauffe de l'eau ?

Une douche « normale » (de 5 à 10 minutes), consomme 100 à 200 litres d'eau par cycle de chauffe. Une douche « rapide » nécessite seulement entre 35 et 60 litres d'eau.

Consommation d'un chauffe-eau en fonction de la durée d'utilisation
Capacité du chauffe-eauTemps d'utilisationEstimation consommation électrique en kWhEDF
Tarif réglementé
La Bellenergie
Prudence
OHM Énergie
Maxi Eco
La Bellenergie
Constance
Chauffe-eau 50 L2 minutes0,07 kWh 0,02 €0,01 €0,01 €0,01 €
5 minutes0,19 kWh 0,05 €0,04 €0,04 €0,04 €
10 minutes0,39 kWh 0,1 €0,08 €0,08 €0,08 €
Chauffe-eau 100 L2 minutes0,15 kWh 0,04 €0,03 €0,03 €0,03 €
5 minutes0,39 kWh 0,1 €0,08 €0,08 €0,08 €
10 minutes0,77 kWh 0,19 €0,15 €0,16 €0,15 €
Chauffe-eau 150 L2 minutes0,23 kWh 0,06 €0,05 €0,05 €0,05 €
5 minutes0,58 kWh 0,15 €0,12 €0,12 €0,12 €
10 minutes1,16 kWh 0,29 €0,23 €0,23 €0,23 €
Chauffe-eau 200 L2 minutes0,31 kWh 0,08 €0,06 €0,06 €0,06 €
5 minutes0,77 kWh 0,19 €0,15 €0,16 €0,15 €
10 minutes1,55 kWh 0,39 €0,31 €0,31 €0,31 €
Chauffe-eau 300 L2 minutes0,46 kWh 0,02 €0,01 €0,01 €0,01 €
5 minutes1,16 kWh 0,05 €0,04 €0,04 €0,04 €
10 minutes2,32 kWh 0,1 €0,08 €0,08 €0,08 €

Calculs établis à partir des tarifs des fournisseurs pour un compteur 6 kVA en option Base en avril 2024.

Par mois et par an

La consommation moyenne d'un chauffe-eau avec un réservoir de 200 L est de 3 393 kWh par an, soit 853,68 €. Cette consommation est estimée à 278,88 kWh par mois, soit 70,17 € (selon le tarif en vigueur du tarif bleu d'EDF en avril 2024 avec l'option base).

Consommation d'un chauffe-eau sur un mois en fonction de la capacité de contenance
Capacité du chauffe-eauEstimation consommation électrique/moisEDF
Tarif réglementé
La Bellenergie
Prudence
OHM Énergie
Maxi Eco
La Bellenergie
Constance
Chauffe-eau 50 L69,72 kWh 17,54 €13,89 €14,07 €13,89 €
Chauffe-eau 100 L139,44 kWh 35,08 €27,78 €28,14 €27,78 €
Chauffe-eau 150 L209,16 kWh 52,62 €41,66 €42,21 €41,66 €
Chauffe-eau 200 L278,88 kWh 70,17 €55,55 €56,28 €55,55 €
Chauffe-eau 300 L418,32 kWh 105,25 €83,33 €84,42 €83,33 €

Valable pour une utilisation du chauffe-eau sur un mois (30 jours). Calculs établis à partir des tarifs des fournisseurs pour un compteur 6 kVA en option Base en avril 2024.

Calculer la consommation exacte de son chauffe-eau électrique

Pour calculer avec précision la consommation de son chauffe-eau électrique, il est nécessaire de connaître :

  • La température de moyenne l'eau par an
    • Eau froide : environ 15º ;
    • Eau chaude : environ 60º ;
  • La chaleur massique de l'eau de 1,162 kWh/m3 : cette valeur indique la quantité d'énergie nécessaire pour augmenter d'un degré Celsius la température de l'eau ;
  • La consommation d'eau chaude pour une personne par an, soit 20 m3 ;
  • Le prix du kWh d'électricité : qui varie selon si l'option tarifaire est base, heures pleines / heures creuses, tempo ou EJP (Effacement des Jours de Pointe).

Avec toutes ces informations, il est alors possible de procéder au calcul de la consommation :

Chaleur massique de l’eau x (température eau chaude – température eau froide) x taille du chauffe-eau en L x Nombre de jours d'utilisation par an.

Selon la taille

La consommation moyenne d'un chauffe-eau avec un réservoir de 300 L est de 5 726 kWh par an, soit 1440,66 €. Un chauffe-eau de 50 L a une consommation moyenne de 954 kWh par an, soit 240,03 € (selon le tarif en vigueur du tarif bleu d'EDF en avril 2024 avec l'option base).

La capacité de contenance d'un ballon d'eau chaude joue un rôle important quant à la quantité d'énergie utilisé pour chauffer l'eau. En effet, l'appareil doit fournir une quantité d'énergie plus importante pour chauffer et garder l'eau chaude au sein d'un ballon d’eau chaude de 300 litres face à un ballon d’eau chaude de 50 litres.

Consommation annuelle d'un chauffe-eau en fonction de la capacité de contenance
Capacité du chauffe-eauEstimation consommation électrique/anEDF
Tarif réglementé
La Bellenergie
Prudence
OHM Énergie
Maxi Eco
La Bellenergie
Constance
Chauffe-eau 50 L954 kWh 240,03 €190,04 €192,52 €190,04 €
Chauffe-eau 100 L1 908 kWh 480,05 €380,07 €385,03 €380,07 €
Chauffe-eau 150 L2 863 kWh 720,33 €570,31 €577,75 €570,31 €
Chauffe-eau 200 L3 817 kWh 960,36 €760,35 €770,27 €760,35 €
Chauffe-eau 300 L5 726 kWh 1440,66 €1140,62 €1155,51 €1140,62 €

Valable pour une utilisation du chauffe-eau 365 jours par an. Calculs établis à partir des tarifs des fournisseurs pour un compteur 6 kVA en option Base en avril 2024.

Quelle est la consommation d'un ballon d'eau chaude de 50 litres ?

La consommation d'un chauffe-eau électrique 50 L est de 954 kWh, soit un coût de 240,03 € par an avec le tarif bleu d'EDF. Un foyer ayant souscrit à l'offre Prudence de La Bellenergie aura quant à elle une facture annuelle de 190,04 € pour la même consommation.

Quelle est la consommation d'un chauffe-eau de 100 litres ?

La consommation d'un chauffe-eau électrique 100 L est de 1 908 kWh, soit un coût de 480,05 € par an avec le tarif bleu d'EDF. Un foyer ayant souscrit à l'offre Prudence de La Bellenergie aura quant à elle une facture annuelle de 380,07 € pour la même consommation.

Quelle est la consommation d'un chauffe-eau électrique de 150 litres ?

La consommation d'un chauffe-eau électrique 150 L est de 2 863 kWh, soit un coût de 720,33 € par an avec le tarif bleu d'EDF. Un foyer ayant souscrit à l'offre Prudence de La Bellenergie aura quant à elle une facture annuelle de 570,31 € pour la même consommation.

Quelle est la consommation d'un ballon d'eau chaude de 200 litres ?

La consommation d'un chauffe-eau électrique 200 L est de 3 817 kWh, soit un coût de 960,36 € par an avec le tarif bleu d'EDF. Un foyer ayant souscrit à l'offre Prudence de La Bellenergie aura quant à elle une facture annuelle de 760,35 € pour la même consommation.

Quelle est la consommation d'un chauffe-eau de 300 litres ?

La consommation d'un chauffe-eau électrique 300 L est de 5 726 kWh, soit un coût de 1440,66 € par an avec le tarif bleu d'EDF. Un foyer ayant souscrit à l'offre Prudence de La Bellenergie aura quant à elle une facture annuelle de 1140,62 € pour la même consommation.

Selon la puissance

La puissance d'un chauffe-eau électrique doit correspondre à l'utilisation de l'appareil. En effet, la puissance d'un chauffe-eau instantanés est généralement comprise entre 2 kW et 30 kW. Il est néanmoins important de noter que plus la puissance est élevée, plus la consommation électrique augmente. En effet, la puissance du chauffe-eau doit garantir un débit d'eau chaude suffisant par rapport à l'usage du foyer. C'est pourquoi, lorsqu'un logement a des besoins importants en eau-chaude, il est recommandé d'opter pour un ballon d'eau chaude afin de réduire sa facture d'électricité.

À titre d'exemple, voici ci-dessous la puissance idéale d'un chauffe-eau instantané selon chaque poste d'utilisation :

Puissance idéale d'un chauffe-eau électrique instantané selon le poste d'utilisation
Poste d'utilisationPuissance recommandée
Lave-main ou lavabo3,7 kW
Lavabo ou vasque4,5 kW
Évier5,5 kW
Douche7,3 kW
Petite baignoire9 kW
Baignoire classique11 kW

Source : Manomano.fr, site internet spécialisé dans le bricolage et le jardinage.

Accumulation ou instantané

Un chauffe-eau instantané électrique consomme en moyenne 800 kWh par an, soit un coût de 201,28 € par an. La consommation annuelle moyenne d'un chauffe-eau électrique à accumulation de 200 L est de 1 676 kWh, soit un coût de 421,68 € par an avec le tarif bleu d'EDF en option base.

Un chauffe-eau électrique peut être instantané ou à accumulation. Si l'un fonctionne à la demande et sans réservoir de stockage, l'autre permet de chauffer une grande quantité d'eau chaude pour assurer d'importants besoins en eau chaude. Par conséquent, leurs consommations diffèrent et chaque modèle n'est pas recommandé pour le même type de consommateur.

Effectivement, le chauffe-eau instantané électrique fonctionne grâce à une résistance électrique qui va s'activer et chauffer l'eau dès qu'un mouvement d'eau est détecté. Le chauffe-eau instantané ne consomme de l'énergie uniquement lorsque l'usager ouvre le robinet pour avoir de l'eau à la température souhaitée. Ainsi, l'appareil ne consomme de l'électricité que lorsqu'il est en marche, permettant de garantir jusqu'à 30 % d'économies d'énergie face au chauffe-eau à accumulation, à condition d'être peu sollicité. En effet, les chauffe-eaux instantanés électriques possèdent une puissance comprise entre 3 kW et 24 kW, ce qui est plus important que pour un chauffe-eau à accumulation.

À l'inverse, un chauffe-eau à accumulation est composé d'une cuve permettant de stocker l'eau chauffée en continu durant certains moments de la journée via une résistance électrique. Ainsi, ce type de chauffe-eau a pour avantage de couvrir l'ensemble des besoins d'eau chaude d'une famille grâce à la taille de la cuve. Néanmoins, l'appareil chauffe tout au long de la journée et consomme de l'énergie en continu. Pour autant, un chauffe-eau à accumulation ne fonctionne pas à pleine puissance et peut être paramétré afin de fonctionner uniquement durant les heures creuses où le prix de l'électricité est au plus bas.

Selon la température de l'eau

Pour chauffer 100 à 200 litres d'eau de 15°C à 35°C, un chauffe-eau consomme 2,33 kWh à 4,67 kWh, soit un coût de 0,59 € à 1,17 €. En effet, selon l'ADEME, une douche dite « normale » consomme 100 à 200 litres d'eau pour une douche de l’ordre de 5 à 10 minutes. Pour une douche « rapide », un chauffe-eau qui chauffe 35 à 60 litres d'eau de 15°C à 35°C consomme 0.82 kWh à 1,4 kWh, soit un coût de 0,21 € à 0,35 €.

Connaitre la consommation de son chauffe-eau selon la température de l'eau permet de régler celui-ci pour réaliser des économies. En effet, pour ce faire, il suffit de reprendre la formule suivante :

Chaleur massique de l’eau x (température eau chaude – température eau froide) x taille du chauffe-eau en L x Nombre de jours d'utilisation par an.

Afin de vous aider, Selectra a mis en place un simulateur pour connaitre le coût de votre chauffe-eau lorsque vous utilisez de l'eau chaude. Pour utiliser ce simulateur, il suffit de renseigner :

  • Le volume d'eau à chauffer ;
  • La température de l'eau froide ;
  • La température à laquelle vous souhaitez chauffer l'eau.

Calculer le coût de chauffer de l'eau

litres
°C
°C
Chargement

Selon la classe énergétique

La classe énergétique joue également un rôle quant à la consommation d'énergie d'un chauffe-eau. En effet, un ballon d'eau chaude classé A une efficacité énergétique bien meilleure qu'un ballon d'eau chaude classé G.

Depuis une loi de septembre 2015, les fabricants sont tenus d'apposer étiquette énergie sur :

  • Les chauffe-eau de puissance n’excédant pas les 70kW ;
  • Les ballons de stockage de moins de 500 litres et faisant partie d’une installation de chauffage central.

étiquette énergie

Affichée de manière visible, l'étiquette énergie de ces équipements doit indiquer :

  • La classe énergétique à l’exception du ballon de stockage ;
  • Le rendement saisonnier qui reflète la capacité de fonctionnement dans la situation réelle sur une année ;
  • L'efficacité énergétique exprimée en %.

Comment réduire sa consommation d'eau chaude ?

La consommation d'énergie d'un chauffe-eau dépend de plusieurs facteurs. Toutefois, il est possible de diminuer la consommation énergétique de cet appareil afin de réduire la facture d'électricité. Pour cela, il est possible d'adopter différentes stratégies.

Le réglage de la bonne température

Il est recommandé de régler la température de son chauffe-eau entre 50°C et 60°C. Régler correctement la température du chauffe-eau permet de réaliser des économies sur sa facture d'électricité. Plus la température du ballon est élevée, plus la résistance électrique sera sollicitée, entrainant une consommation plus importante d'électricité par le chauffe-eau.

Néanmoins, diminuer la température de son ballon à moins de 50°C entraîne un risque de formation de bactéries telle que les légionelles à l'origine d'une infection respiratoire appelée la légionellose. Elles se développent dans les eaux stagnantes dont la température est comprise entre 25°C et 45°C.

En revanche, au-delà de consommer plus d'électricité, régler son chauffe-eau au-delà de 60°C peut entrainer un risque de brûlures. Comme le rapporte le site officiel des Sapeurs-Pompiers de France, il ne suffit que de 3 secondes pour se brûler au 3e degré avec de l’eau à 60°C. Pour éviter ce type de situation, il est possible d’installer un mitigeur thermostatique anti-brûlure à la sortie du chauffe-eau. Cet appareil limitera la température au robinet et sous la douche.

Le contacteur pour les heures creuses

Afin de diminuer la consommation d'un chauffe-eau, il est recommandé d’installer un contacteur jour/nuit. En effet, avec cet appareil, il est possible de régler la mise en marche automatique du chauffe-eau lors du passage en heures creuses.

Le contacteur jour/nuit peut être installé au niveau du tableau électrique du logement pour être relié au contact sec du compteur Linky, fonctionnalité du compteur Linky qui agit comme un interrupteur. L'appareil permet ainsi de télécommander l’utilisation de certains appareils électriques à distance pendant des heures précises. Il se situe dans un boîtier vissé vers la partie basse du compteur.

Il est possible de raccorder le compteur Linky au chauffe-eau via le contacteur jour / nuit. Pour ce faire, il suffit de :

  1. Coupez le disjoncteur du compteur ;
  2. Repérez la rangée où se situe l’interrupteur/disjoncteur du chauffe-eau sur le tableau électrique et retirez les peignes horizontaux ; 
  3. Installez le contacteur jour / nuit en fin de rangée accompagné d’un disjoncteur divisionnaire de protection ;
  4. Dégagez les fils électriques (neutre et phase) du disjoncteur/interrupteur du chauffe-eau et du contacteur ;
  5. Reliez le fil neutre et la phase de l’interrupteur respectivement aux branchements 2 et 4 du contacteur ;
  6. Raccordez le contacteur aux fils pilotes du compteur Linky. Pour ce faire, reliez le fil noir de la borne A1 du contacteur à la borne C2 de Linky ;
  7. Branchez le disjoncteur sur la borne C1 du compteur ;
  8. En dernière étape, raccordez la borne A2 du contacteur au disjoncteur de protection.

Une fois installé, il suffit de mettre le contacteur relié au chauffe-eau sur le tableau électrique en position « auto ».

branchement du contacteur jour nuit sur linky

Vous n’avez plus aucune manipulation à faire, le compteur Linky gère de manière automatique le déclenchement du chauffe-eau pendant les heures creuses.

Réaliser cette démarche permet ainsi au ballon d'eau chaude de chauffer de l'eau uniquement pendant les heures creuses, c'est-à-dire quand le prix du kWh est le plus avantageux.

Éteindre son chauffe-eau pour économiser

Lors d'une absence prolongée, il est recommandé d'éteindre votre chauffe-eau pour réduire votre facture d’électricité. Néanmoins, lors de votre retour, pour éviter tout risque de maladie, il est nécessaire de penser à chauffer l’eau à 60°C pendant 60 minutes avant de prendre une douche. Les éventuels bacilles de légionelles qui auraient pu se former pendant votre absence seront alors détruites.

Le bon dimensionnement lors de l'achat

La dimension du ballon d'eau chaude affecte la consommation d'électricité d'un foyer. Il est nécessaire de choisir un ballon d'eau chaude adapté aux besoins du logement afin d'éviter une surconsommation. À titre d'exemple, un petit ménage qui opte pour un appareil de 50 L au lieu de 200 L économisera 300 à 400 kWh par an.

Effectivement, si un réservoir de ballon d'eau chaude est trop petit, il ne disposera pas de suffisamment d'eau chaude pour répondre aux habitudes de consommation du foyer. Le chauffe-eau aura alors besoin de fonctionner en continu. À l'inverse, si le réservoir est bien trop grand, la production d'eau chaude nécessitera beaucoup d'énergie, augmentant ainsi le poids de la facture d'énergie.

La consommation moyenne d'un adulte est de 50 litres d’eau chaude par jour et près de 25 litres pour un enfant.

Capacités recommandées
Nombre de personnes au sein du foyer1 adulte1 adulte + 1 enfant2 adultes2 adultes + 1 enfant2 adultes + 3 enfants
Capacité recommandée50L75L100L125L175L

Quel budget de consommation d'eau ?

Au-delà de la consommation électrique, il est également nécessaire de prendre en compte la consommation d'eau du chauffe-eau au sein de sa facture. Pour cela, il suffit de calculer la consommation d'eau en multipliant la capacité du chauffe-eau en litre par le prix de l’eau en litre appliqué dans sa commune.

D'après l’Observatoire des services publics d’eau et d’assainissement, le prix de l’eau moyen en France est de 4,14€/m³, soit 0,004€/litre. Le coût annuel de la consommation d’eau d’un chauffe-eau de 100 L serait donc de :

146 € = 100 X 0,004 X 365

Il est alors nécessaire d'ajouter le budget électrique pour connaître la consommation d’un chauffe-eau à l’année :

357,28 € par an = 201,28 € + 146 €

Il est cependant important de prendre en compte que le prix du m3 d'eau varie selon la commune. Voici, à titre d’indication, le coût annuel d’un chauffe-eau pour un célibataire, un couple et une famille composée de 2 adultes et 3 enfants dans les 10 plus grandes villes de France.

Coût annuel total de la consommation d'un chauffe-eau électrique [Eau + électricité]
VillePrix du litre d'eauCoût total/an pour un célibataire (soit 50L/jour)Coût total/an pour un couple (soit 100L/jour)Coût total/an pour une famille composée de 2 adultes + 3 enfants (soit 175L/jour)
Paris0,0034€237 €474 €829 €
Lyon0,0032€233 €467 €816 €
Marseille0,0036€241 €481 €842 €
Toulouse0,0030€230 €460 €804 €
Nice0,0038€244 €489 €855 €
Nantes0,0035€239 €478 €836 €
Montpellier0,0042€249 €503 €880 €
Strasbourg0,0028€226 €452 €791 €
Bordeaux0,0031€232 €464 €810 €

Prix du m3 d'eau selon le dernier rapport de L'Observatoire des services publics d’eau et d’assainissement (2023).

Quel est le prix de l'eau dans ma commune ?

  • Ambléon (01300)
  • Ambronay (01500)
  • Ambutrix (01500)
  • Ambérieu-en-Bugey (01500)
  • Ambérieux-en-Dombes (01330)
Chargement

Mon chauffe-eau surconsomme, que faire ?

D'après l'étude de l'ADEME, chaque année, près d'un tiers de la chaleur produite par un chauffe-eau est perdue. Cette perte représente environ 100 €. Afin d'éviter cette situation, il est possible de suivre les conseils suivants.

Les déperditions de chaleur

Pour éviter toutes déperditions de chaleur lors de son arrivée au robinet, le réseau hydraulique d’un chauffe-eau doit correctement être isolé. De même, il est nécessaire de réfléchir intelligemment à l'emplacement du chauffe-eau et du ballon d’eau chaude pour éviter ce genre de problème.

En effet, un chauffe-eau à accumulation électrique se doit d'être installé au plus près des besoins en eau chaude. C'est pourquoi, il est majoritairement présent au sein de la salle de bain d'un logement. En revanche, un ballon d’eau chaude électrique doit quant à lui être positionné au plus près du tableau électrique, bien souvent dans la cave ou dans un garage.

Le chauffe-eau thermodynamique peut quant à lui se placer à différents endroits. Il doit néanmoins être placé un espace d'au moins 10 m² et non chauffée pour un fonctionnement optimal.

Les fuites

Il n'est pas rare de voir apparaître des fuites sur son chauffe-eau. Généralement, une fuite peut provenir de :

  • Du groupe de sécurité : généralement causé par un problème d’étanchéité, il doit être changé ;
  • De la cuve : il est alors nécessaire de faire intervenir un professionnel. Celui-ci doit définir l’origine de la fuite et contacter le fabricant. En effet, il est possible qu'il s'agisse d'un défaut de l’appareil ;
  • De la bride : changer le joint permet de résoudre le problème ;
  • Des raccordements : la présence de joints trop usés est souvent la cause. Il suffit alors de les remplacer.

L'entretien

Le mauvais entretien du chauffe-eau est bien souvent la cause des problèmes rencontrés avec celui-ci. Réaliser un entretien annuel par un plombier chauffagiste permet d'éviter la majorité des fuites ou pannes tout en prolongeant la durée de vie de l'équipement.

Pour réaliser des économies et ne pas oublier de réaliser cet entretien annuel, il est possible de souscrire à un contrat d'entretien annuel. Le professionnel vérifie lors de cet entretien annuel le niveau de tartre, les réglages, la résistance ainsi que le groupe de sécurité.