The parameter renovationenergetiquegeneral is not valid. Make sure to enter the exact machine_name of the block.

Chauffage d'appoint basse consommation: comparatif & conseil

Mis à jour le
minutes de lecture

chauffage d'appoint basse consommation

Les chauffages d’appoints classiques sont pour la plupart très gourmands en énergie. C’est en grande partie pour cette raison que leur utilisation doit rester ponctuelle. Toutefois, des modèles de chauffage d’appoint basse consommation ont fait leur apparition sur le marché ces dernières années. Les fabricants vantent les mérites de leurs produits, mais qu’en est-il réellement. Quel modèle de chauffage d’appoint consomme le moins ? Combien coûte un chauffage d’appoint basse consommation ? Quel sera l’impact sur la facture énergétique ? Voici l’essentiel à savoir

Qu’est-ce qu’un chauffage d’appoint basse consommation ?

On parle de chauffage d’appoint basse consommation pour désigner les appareils les moins énergivores. De manière générale, on peut associer aux chauffages d’appoint basse consommation les caractéristiques suivantes :

  • Un système de régulation thermique performant, pour limiter au mieux les écarts de température ;
  • Une montée en température assez rapide pour réduire les durées de fonctionnement ;
  • Un combustible économique comme le bois ;
  • Beaucoup d’inertie thermique pour une diffusion de la chaleur même après extinction.

Les types de chauffage d'appoint basse consommation

Parmi les modèles de chauffage d’appoint basse consommation les plus courants, on retrouve :

  • Certains chauffages d’appoint électrique ;
  • Les poêles à bûches ;
  • Les poêles à granulés ;
  • Les poêles à gaz à catalyse.

Les radiateurs électriques basse consommation

Ce type d’appareil affiche le même rendement et la même puissance que des appareils classiques. En revanche, avec une meilleure gestion de la chaleur, les radiateurs électriques basse consommation permettent de faire des économies d’énergie.

Parmi les modèles de chauffage d’appoint électrique les moins énergivores, on peut notamment citer :

  • Le radiateur à inertie qui peuvent stocker la chaleur pendant une longue période, et la diffuser longtemps après l’extinction de l’appareil ;
  • Le radiateur à accumulation qui utilise un matériau réfractaire comme la fonte afin de stocker la chaleur pour la restituer pendant plusieurs heures. Pour cette raison, ce type d’appareil convient particulièrement s’il peut être allumé pendant les heures creuses.

Poêle à bûches

Le poêle à bûches constitue une solution d’appoint économique et écologique. Son caractère indépendant le rend utilisable dans toutes les pièces de la maison, pour peu qu’il soit possible d’installer un conduit d’évacuation des fumées.

Poêle à granulés

Les poêles à granulés fonctionnent de la même manière que les poêles à buches. La seule différence étant le combustible utilisé. Plus petits, les granulés sont plus simples à employer et à stocker. Ils permettent aussi d’obtenir un meilleur rendement que les poêles à bois.

Poêle à gaz à catalyse

Avec une consommation moyenne de 210g de gaz par heure, le chauffage à catalyse est le moins énergivore parmi tous les types de chauffage d’appoint au gaz. Son avantage principal est de pouvoir être utilisé dans les espaces clos, parce qu’il ne rejette pas de fumées toxiques. À cause de ses très bonnes performances, il convient mieux pour chauffer de grands volumes, d’autant plus qu’il est assez volumineux en comparaison à d’autres modèles.

Pourquoi choisir un chauffage d’appoint basse consommation ?

Les économies d’énergie

L’économie d’énergie est l’une des principales raisons pour lesquelles opter pour un chauffage d’appoint basse consommation est l’idéal.

En plus de retarder de quelques semaines la mise en route du chauffage principal, choisir un chauffage d’appoint basse consommation permet de consommer moins d’énergie à la longue.

Exemple d’une maison individuelle équipée d’une chaudière à gaz

Après un audit énergétique de la maison, on constate que la zone avec les plus grosses déperditions énergétiques concernent le salon.

En cause, un grand volume (30 m²) qui donne sur une véranda. L’isolation de la véranda laisse à désirer et la séparation vitrée entre les deux espaces n’arrange rien.

En hiver, chauffer la véranda devient presque impossible, tandis que la chaleur en été est insoutenable.

Une solution pertinente serait d’installer un poêle à granulés dans le salon.

Ainsi, la consommation de gaz n’augmente pas, et la consommation en granulés reste raisonnable.

La réduction de l’impact environnemental

Bien entendu, utiliser un chauffage d’appoint basse consommation contribue à réduire son empreinte carbone, ceci, non seulement grâce aux économies d’énergie, mais aussi grâce à l’énergie utilisée.

En effet, passer du gaz au bois, ou du fioul à l’électricité sont quelques-unes des mesures en ce sens.

Quel gain écologique grâce au chauffage ?

Sans forcément se concentrer sur les chauffages d'appoint basse consommation, l'étude Tremi de 2020 nous apprend que parmi tous les postes de travaux de rénovation énergétique, le chauffage promet la réduction la plus importante avec en moyenne 2 T eq CO₂ par ménage.

Graphique: Selectra - Source: Enquête Tremi 2020

Quel budget pour un chauffage d’appoint basse consommation ?

Même si le prix d’achat d’un chauffage d’appoint basse consommation dépend en grande partie du mode de fonctionnement, des performances de l’appareil et de ses fonctionnalités annexes, il faut compter entre pour un dispositif d’appoint basse consommation.

Coût d’achat des chauffages d’appoint basse consommation par type

Dans le détail, le prix dépend du type d’appareil :

  • Compter entre 100 et 200 € pour un chauffage électrique ;
  • De 60 à 300 € pour un radiateur à inertie ;
  • Entre 1 000 et 6 500 € pour un poêle à bûches ou granulés ;
  • De 100 à 200 € pour un chauffage d’appoint à catalyse.

À combien s’élève la facture d’énergie avec un chauffage d’appoint basse consommation ?

Le montant de la facture énergétique associée au chauffage d’appoint dépend en grande partie de l’énergie utilisée, le gaz et le bois étant les combustibles les moins chers. Toutefois, ce sont la consommation de l’appareil et sa durée de fonctionnement qui dicteront le montant de la facture.

Graphique: Selectra - Source: Ministère de la Transition Écologique


Questions fréquentes sur les chauffages d’appoint basse consommation

Combien coûte un petit radiateur électrique ?

Il faut compter entre 50 et 100 € pour un petit radiateur électrique. Cependant, en dépit de leur faible taille, ce ne sont pas les meilleurs appareils en termes de rendement.

Quel radiateur choisir inertie ou rayonnant ?

Ces deux modèles diffèrent en raison de leur mode de fonctionnement :

  • Le radiateur à inertie est parfait pour une plus longue conservation de la chaleur, et une diffusion même après extinction ;
  • Le radiateur rayonnant convient mieux lorsqu’il s’agit de chauffer une pièce rapidement, mais sera plus énergivore.

Combien coûte un poêle à bûches ?

De manière générale, il faut compter pour un poêle à bûches :

  • 1 000 € pour un modèle d’entrée de gamme ;
  • 4 000 € pour un modèle de milieu de gamme ;
  • Jusqu’à 8 000 € pour les modèles haut de gamme.

Toutefois, l’installation d’un tel dispositif donne droit à des aides financières comme :

  • MaPrimeRénov’ jusqu’à 4 000 € ;
  • Le Coup de Pouce Chauffage d’un montant maximal de 800 € pour le remplacement d’un chauffage au charbon par un chauffage au bois ;
  • Le crédit d’impôt à la transition énergétique (CITE) ;
  • La TVA à taux réduit à 5,5% ;
  • L’éco-prêt à taux zéro, jusqu’à 50 000 € en fonction du nombre de travaux réalisés.

Quel est le coût du combustible pour un poêle à granulés ?

Le combustible d’un poêle à granulés coûte entre 23 et 27 centimes par kilo. À raison d’une consommation moyenne d’un kilo de bois par heure, le coût du combustible d’un poêle à granulés revient à environ 30 centimes par heure.

Cela revient à 219 € par an, pour une utilisation d’un poêle à granulés comme chauffage d’appoint (à raison de 2 heures de fonctionnement par jour).