Chauffage véranda : comparaison des différentes solutions

Mis à jour le
minutes de lecture

renovation-energetique_chauffage_veranda-825x293.png

L’usage grandissant des vérandas comme lieux de vie nécessite de nombreuses adaptations, notamment en termes de chauffage. En effet, à cause de ses nombreuses parois vitrées, la véranda est plus sujette aux déperditions thermiques. Ainsi, pour l’utiliser toute l’année, vous devez choisir un chauffage adapté à sa véranda. Comparaison des solutions existantes et conseils pour bien évaluer les besoins de chauffage d’une véranda. Notre guide complet pour 2024.

Quel est le meilleur chauffage pour une véranda ? Comparatif complet

Comparatif des solutions de chauffage pour véranda
SolutionAvantagesPrix
L’extension de circuit de chauffageMéthode simple€€
Le chauffage électriqueSolution peu coûteuse
Le chauffage au poêle au bois pour vérandaSolution esthétique
Chauffer sa véranda avec une pompe à chaleurSolution performante€€€
Utiliser les panneaux solaires thermiques pour chauffer une vérandaSolution écologique€€€
Les solutions de chauffage connectées pour vérandaContrôle précis de la température€€€

L’extension de circuit de chauffage

  • Prix d'une extension de circuit de chauffage
  • Radiateur électrique : 100 - 2 000 €
  • Chauffage au sol électrique : 40 - 50 € / m²
  • Chauffage au sol hydraulique : 70 - 110 € / m²

L’extension du circuit de chauffage est la méthode la plus directe et la plus simple pour chauffer une véranda. Pour cela, il est possible d’opter pour :

  • L’ajout de radiateurs ;
  • L’installation d’un chauffage au sol.

Dans tous les deux cas, le point de vigilance majeur concerne la puissance de la chaudière (ou pompe à chaleur) qu’il faudra potentiellement remplacer.

L'ajout de radiateur

Bien qu'étant l'option la plus simple, l'installation de radiateur sur une véranda nécessite quelques points de vigilances :

  • Prévoir des murets qui peuvent accueillir les appareils (c'est-à-dire pas de surface en verre) ;
  • Laisser l'espace nécessaire devant le radiateur, à savoir 50 cm pour un radiateur à inertie, et 1 m minimum pour un radiateur à panneaux rayonnants ;
  • S'assurer que le système de chauffage principal sera suffisant après l'ajout du ou des radiateurs.

Le chauffage au sol

On retrouve deux grands types de chauffage au sol :

  • Le plancher chauffant électrique qui produit de la chaleur grâce à une résistance ;
  • Le plancher hydraulique, où la chaleur est émise grâce à des tuyaux disposés dans le sol.
Comparatif des deux types de planchers chauffants
PlancherAvantagesInconvénients
Plancher chauffant électrique
  • Fonctionnement simple
  • Réglage précis de la température
  • Coût de fonctionnement élevé
Plancher chauffant hydraulique
  • Configuration personnalisée*
  • Peut-être couplé à plusieurs dispositifs de chauffage
  • Plus complexe que le sol chauffant électrique
  • Installation coûteuse

* L'écartement des tubes hydraulique est déterminé en fonction de la fréquentation de la pièce, et du rendement à atteindre.

Le chauffage électrique pour véranda

  • Prix d'un chauffage électrique pour véranda
  • Radiateur rayonnant : 100 - 300 €
  • Radiateur à inertie : 400 - 500 €

Du mal à choisir votre radiateur électrique ?Pour consommer moins d'électricité, remplacer ou entretenir son radiateur électrique, contactez un expert Selectra au :
☎️ 09 74 59 31 56
Rappel immédiat et gratuit

Besoin d'accompagnement pour le chauffage ? 🧰🏡Faites appel à un professionnel agréé, en bénéficiant des aides aux financement proposées par l'Etat (sous conditions de ressources).
Demande de devis gratuit

Il est possible de chauffer sa véranda en y installant un dispositif comme un radiateur électrique. Une telle solution est très peu coûteuse, et permet un chauffage constant, avec une gestion plus précise de la température.

Toutefois, cette solution convient surtout pour les petites surfaces, car chauffer de grands volumes à l’électricité peut très vite devenir couteux.

Les radiateurs rayonnants

Le radiateur rayonnant produit de la chaleur grâce à des rayons infrarouges (de longue ou courte longueur d'onde).

En comparaison à d'autres types de chauffage électrique, tels que les radiateurs soufflant, par exemple, la régulation de la température est plus précise, et la chaleur plus homogène.

Cependant, son mode de diffusion de chaleur le rend plus performant dans les grands espaces dégagés.

Les radiateurs à inertie

Pour produire de la chaleur, le radiateur à inertie chauffe une résistance électrique. L'énergie est ensuite stockée avant d'être diffusée par rayonnement.

Le gros avantage de ce dispositif par rapport à des panneaux rayonnants est de maintenir la chaleur dès que la température cible a été atteinte.

Les dispositifs les plus récents sont programmables, pour un plus grand confort thermique. C'est sans compter les économies d'électricité qu'ils permettent de réaliser. Pour ces deux raisons, la plupart des experts s'entendent à dire qu'il s'agit du type de chauffage électrique le plus performant du marché.

Le chauffage au poêle au bois pour véranda

  • Prix d'un poêle au bois pour véranda
  • Poêle à bûches : 1 000 - 4 000 €
  • Poêle à granulés : 4 000 - 6 000 €

Chauffer une véranda au poêle à bois est une solution de plus en plus courante. À la fois esthétique, économique et écologique le poêle à bois constitue une bonne alternative pour les consommateurs ne souhaitant pas faire exploser leur facture de gaz ou d’électricité.

Toutefois, il faudra prévoir un système d’évacuation pour les fumées toxiques.

Poêle à bûches

Le poêle à bûches diffuse l'énergie par rayonnement, et produit donc une chaleur plus agréable. Toutefois, il doit être alimenté régulièrement, et l'espace de stockage doit être suffisant. C'est sans compter le fait de devoir transporter les bûches jusqu'au poêle, ce qui peut poser problème pour certaines personnes.

Poêle à granulés

Le poêle à granulés diffuse sa chaleur par convection, rendant l'appareil légèrement moins agréable que son homologue alimenté aux bûches. Toutefois, les problématiques de stockage sont limités, puisqu'il est possible d'opter pour un poêle à silo, et que le combustible est moins encombrant. De plus, ces appareils sont programmables, et permettent de respecter une température cible.

Chauffer sa véranda avec une pompe à chaleur

  • Prix d'une pompe à chaleur pour véranda
  • Pompe à chaleur aérothermique : 6 000 - 10 000 €
  • Pompe à chaleur hydraulique : 8 000 - 12 000 €
  • Pompe à chaleur géothermique : 15 000 - 25 000 €

Parfois, ajouter le chauffage d’une véranda au chauffage centrale d’un foyer alimenté par une chaudière peut entrainer des coûts supplémentaires très importants. Dans ce cas, remplacer cette dernière par une pompe à chaleur peut s’avérer commode pour limiter la consommation d’énergie.

En effet, les dispositifs les plus performants produisent plus d’énergie qu’ils n’en consomment (rendement supérieur à 100%).

Quelle pompe à chaleur choisir pour chauffer sa véranda ?

  • Pour les régions où il fait très froid, les pompes hydrothermiques et géothermiques sont les plus adaptées, car étant très peu affectées par les températures négatives ;
  • Pour un confort thermique optimale pendant toute l’année, le mieux est de choisir une pompe à chaleur aérothermique, permettant de chauffer en hiver et refroidir en été.

Utiliser les panneaux solaires thermiques pour chauffer une véranda

  • Prix des panneaux solaires thermiques
  • Capteur solaire plan : 400 - 800 €
  • Capteur solaire tubulaire sous vide : dès 1 200 €

Le solaire thermique, solution encore peu courante dispose pourtant de nombreux avantages. En plus de pouvoir chauffer sa véranda à moindre coût, cette technologie permet de mieux isoler sa toiture thermiquement et phoniquement grâce aux panneaux solaires.

Capteur solaire plan

Les capteurs solaires plan, vitrés ou non absorbent les rayonnements pour venir chauffer un fluide caloporteur. De manière générale, il est conseiller d'installer ce type de dispositif pour une véranda dans une région avec un taux d'ensoleillement important, et de préférence orientée sud pour un rendement optimal.

Capteurs tubulaires sous vide

Les capteurs tubulaires sous vide consistent en des tubes en verre placés côte à côte dans lesquels une plaque de métal absorbe l'énergie solaire. Pour éviter les déperditions thermiques, les tubes sont sous vide, ce qui rend ce type de capteurs idéale pour les régions au climat plus doux.

Les solutions de chauffage connectées pour véranda

  • Prix d'un chauffage connecté
  • Thermostat connecté : 100 - 400 €

Les solutions connectées ne constituent pas à elles seules une alternative pour chauffer une véranda. En réalité, on parle de chauffage connecté pour faire référence à l'utilisation d'un thermostat en complément du chauffage existant.

En plus de faciliter le contrôle de sa consommation énergétique, opter pour une solution connectée, c'est également faire le choix de plus de confort.

Quel chauffage d’appoint pour une véranda ?

  • Prix d'un chauffage d'appoint
  • Chauffage au bois : 1 000 - 6 000 €
  • Chauffage au gaz : 100 - 400 €
  • Chauffage électrique : 20 - 400 €

En fonction de la configuration, il peut être plus judicieux de choisir un chauffage d'appoint notamment s'il s'agit de chauffer une véranda ponctuellement. C'est une solution pratique lorsqu'il s'agit de chauffer ponctuellement de petits volumes, ou simplement pour retarder l'allumage du chauffage principal.

À ce propos, plusieurs types de chauffage d'appoint peuvent convenir lorsqu'il s'agit de réchauffer une véranda.

  • Le chauffage d'appoint au bois, qu'il s'agisse d'un poêle à bois, à bûches ou hybride convient particulièrement comme solution ponctuelle, en complément du chauffage principal. C'est sans compter le prix abordable du combustible, et son faible impact environnemental ;
  • Le chauffage d'appoint au gaz, à l'avantage d'être autonome, pour peu qu'il ait sa bouteille de gaz. De plus, la chaleur émise est plus douce et homogène qu'un dispositif fonctionnant à l'électricité ;
  • Le chauffage d'appoint électrique est quant à lui parfait lorsque la priorité est de réduire le temps de chauffe. Aussi, ce type d'appareil, surtout lorsqu'il est équipé d'un thermostat connecté, apporte une plus grande précision dans le choix de la température.
Quel chauffage d'appoint pour une véranda ?
ObjectifQuel appareil choisir ?Prix
Chauffer ponctuellement une terrasse sans se ruinerPoêle à bûches1 000 - 6 500 €
Chauffer un espace de manière homogène sans altérer la qualité de l'airChauffage d'appoint à gaz infrarouge200 - 400 €
Chauffer ponctuellement et rapidement une terrasseConvecteur électrique100 - 400 €

Les critères à considérer pour bien choisir le chauffage d’une véranda

Choisir un chauffage pour véranda ne s'improvise pas, et il est indispensable de tenir compte de certains critères :

La superficie

Indépendamment des caractéristiques du bâti comme l'isolation ou l'exposition, on estime à 70 à 100 W par m² la puissance de chauffe nécessaire pour une véranda. Toutefois, cet ordre de grandeur part de l'hypothèse d'une hauteur sous plafond de 2,5 mètres. Pour cette raison, il est bien plus judicieux de considérer le volume plutôt que la surface. À titre d'exemple, pour une véranda moyennement isolée, il faudra prévoir :

  • 35 W/m3 pour un climat doux ;
  • 40 W/m3 pour un climat tempéré ;
  • 50 W/m3 pour un climat froid.

Ces ordres de grandeurs sont à adapter en fonction des spécificités du logement :

  • Minoration de 20 % pour une maison doublement mitoyenne ;
  • Minoration de 10 % pour une véranda exposée sud ;
  • Majoration de 10 % pour une maison en altitude.

L'isolation

Avant même de penser au chauffage, bien réaliser l'isolation thermique d'une véranda est primordial pour plusieurs raisons :

  • Réduire la quantité d'énergie nécessaire à atteindre la température cible ;
  • Mieux conserver la chaleur grâce à une meilleure inertie thermique ;
  • Disposer d'une installation conforme du point de vue de la réglementation thermique.

Pour ce faire, plusieurs techniques d'isolations existent :

  • Bien isoler le sol en installant sa véranda sur une dalle en béton dotée d'une membrane étanche ou d'une plaque de mousse isolante pour éviter les remontées d'humidité ;
  • Adosser sa véranda à une pièce de la maison chauffée en hiver ;
  • Opter pour du double vitrage à isolation renforcée pour les parois vitrées ;
  • Choisir des matériaux performants pour l'isolation, comme l'aluminium, ou le bois, jusqu'à 300 fois plus isolant que l'acier ;
  • Enfin, pour la toiture, le plus judicieux est d'opter pour des matériaux opaques plutôt que du verre, qui entrainera une chaleur excessive en été.

Comment orienter sa véranda pour optimiser le chauffage ?

Dans l'idéal, et pour minimiser la quantité de chaleur requise en profitant de l'effet de serre, il faudrait orienter sa véranda vers le sud, surtout pour les régions froides.

Pour autant, cette configuration n'est pas toujours envisageable, et il faudra parfois composer avec les spécificités du bâti :

  • Les vérandas orientées est conviennent particulièrement aux régions très chaudes, ou exposées au vent. Ainsi, le risque de surchauffe est considérablement limité ;
  • Les vérandas orientées vers le nord ne sont pas exposées au soleil, d'où la nécessité de bien les isoler ;
  • Les vérandas orientées vers l'ouest permettent de profiter du soleil dès le midi. Toutefois, cette configuration est à proscrire pour les régions chaudes à cause du risque de surchauffe.

La réglementation thermique en vigueur pour le chauffage des vérandas

La limite de consommation énergétique primaire fixée par la RT 2020 impose une consommation énergétique primaire de 12 kWh/m²/an. À titre d'exemple, pour être conforme à ces exigences, une véranda doit respecter les critères suivants :

  • 120 kWh par an pour véranda de 10 m² ;
  • 240 kWh par an pour véranda de 20 m² ;
  • 600 kWh par an pour véranda de 50 m².

Autrement, la RT2020 exige pour les nouveaux bâtiments, d'être dotés d'équipements énergétiques performants comme les panneaux solaires, éoliennes ou pompes à chaleur.

Quelles sont les aides financières pour la rénovation d’une véranda ?

Cumul des aides financières pour les vérandas
-TVA réduiteCrédit d'impôtsÉco-prêt taux à taux zéro
TVA réduite-  
Crédit d'impôts - 
Éco-prêt à taux zéro  -

En revanche, les travaux concernant la vérandas ne sont pas éligibles aux certificats d'économies d'énergie.

Questions fréquentes sur le chauffage d'une véranda

Quel type de radiateur pour une véranda ?

Le choix du radiateur pour une véranda dépend principalement des objectifs du consommateur :

  • Pour une conservation de la chaleur optimale, choisir un radiateur à inertie ;
  • Pour un temps de chauffe rapide, préférer un convecteur électrique ou un chauffage soufflant.

Quel radiateur pour une véranda de 20 m2 ?

En considérant qu'il faut prévoir entre 35 et 50 W/m3 pour chauffer correctement un espace en fonction du climat, il faut prévoir :

  • 1 radiateur de 1 750 W pour une véranda sous un climat doux ;
  • 1 radiateur de 2 000 W pour un climat tempéré ;
  • 1 radiateur de 2 500 W pour un climat froid.

Comment chauffer une piscine se trouvant sous une véranda ?

La problématique principale lorsqu'il s'agit de chauffer une piscine sous une véranda est d'assurer une bonne ventilation pour éviter la condensation sur les parois vitrées et réguler l'humidité de la pièce. Pour ce faire, plusieurs techniques existent :

  • L'installation d'un système de ventilation et de déshumidification ;
  • Couvrir le bassin à l'aide d'une couverture à bulles ;
  • Opter pour des profilés à rupture thermique en aluminium pour la structure de la véranda ;
  • Installer des vitrages chauffants rayonnants ou du double vitrage.

Comment chauffer une véranda sans se ruiner ?

Il existe plusieurs techniques, qui, mises bout à bout permettent de réduire considérablement les dépenses énergétiques liées au chauffage d'une véranda :

  • S'il s'agit d'une petite véranda, préférer un chauffage d'appoint plutôt que des radiateurs ou un chauffage au sol ;
  • Pour un côté "cosy" à moindre coût, choisir un chauffage au bois ;
  • Pour économiser sur le chauffage de l'ensemble d'un logement, remplacer sa chaudière par une pompe à chaleur ;
  • Pour ne pas consommer plus d'énergie à cause de la véranda, le mieux est d'installer une véranda bioclimatique.

Comment chauffer une véranda en polycarbonate ?

La méthode la plus performante pour isoler une véranda en polycarbonate est la pose d'un film pour vitre en polycarbonate associée à celle d'un store film isolant. Toutefois, d'autres techniques peuvent être mises en œuvre, telles que :

  • L'installation de rideaux thermiques ;
  • La réalisation d'un faux plafond en polycarbonate translucide ;
  • Appliquer une peinture solaire sur les parois en polycarbonate.