The parameter is not valid. Make sure to enter the exact machine_name of the block.

Choisir un rideau thermique : Conseils et guide d'achat 2024

Mis à jour le
minutes de lecture
renovation-energetique_isolation_rideau-thermique-825x293.png

Le rideau thermique est un rideau doté d'une doublure qui contribue à améliorer l'isolation d'une maison. Il est d'autant plus intéressant lorsque le logement ne dispose pas de fenêtres double vitrage ou lorsque celles-ci sont vieillissantes. Le rideau thermique constitue aussi une bonne solution complémentaire aux chauffages d'appoint, et permet de réaliser des économies sur le chauffage. Comment choisir son rideau thermique et quels sont les avantages ?

Comment choisir un rideau thermique ?

Le rideau thermique est un rideau qui permet de mieux isoler l'intérieur d'une habitation. Sa doublure thermique polaire fait barrage contre le froid en hiver et contre la chaleur en été. Il existe un très grand nombre de modèles sur le marché, qui se déclinent en plusieurs matières et designs. Il est alors important de choisir son rideau thermique selon ses besoins et les caractéristiques du logement. Plusieurs critères de choix sont à prendre en compte pour cela.

  1. L’emplacement du rideau
  2. La matière
  3. Le design
  4. Le nombre de couches

L’emplacement du rideau

L'emplacement du rideau thermique est l'élément qui détermine sa taille. Un rideau peut être placé devant :

  • Une fenêtre classique (fenêtres en bois, fenêtres en PVC ou fenêtres en aluminium) ;
  • Une fenêtre coulissante ;
  • Une baie vitrée ;
  • Une porte ou une porte-fenêtre ;
  • Une porte de garage ;
  • Une cage d'escalier, etc.

C'est en fonction de cet emplacement qu'il faudra choisir la taille et les dimensions de son rideau, sachant qu'un bon dimensionnement est nécessaire pour optimiser ses performances isolantes. Sans oublier le côté esthétique.

Pour obtenir les bonnes dimensions, il est conseillé de mesurer la hauteur et la largeur de la fenêtre (ou de la porte). Il faut ensuite ajouter 15 cm à la hauteur, car la tringle est généralement fixée à cette distance de la menuiserie. En largeur, il faudra compter 1,5 à 2 fois celle de la menuiserie pour obtenir un effet plissé.

La matière

La matière est également un critère important lorsqu'on choisit son rideau thermique. Non seulement le choix de la matière est une question d'esthétique, c'est aussi ce qui va déterminer les performances du rideau, sachant que certains matériaux peuvent être à la fois de bons isolants thermiques et de bons isolants phoniques par exemple. D'autres peuvent aussi être efficaces en été comme en hiver, etc. Ainsi, il est possible de choisir entre :

  • Le PVC (polychlorure de vinyle) : le PVC est un excellent isolant thermique à la fois contre le chaud et le froid. C'est également un bon isolant phonique ;
  • Le PET (polytéréphtalate d’éthylène) : il s'agit d'un excellent isolant contre le froid. Le PET est obtenu à partir de matières plastiques 100 % recyclables ;
  • Le molleton : le molleton est un coton épais qui procure une très bonne isolation thermique et phonique. C'est aussi un choix intéressant au niveau de l'esthétique ;
  • La laine : la laine est la matière la plus écologique. Elle a de fortes capacités isolantes et est appréciée pour son esthétisme et son respect pour l'environnement ;
  • Le velours, la suédine et le satin de soie sont d'excellentes matières pour un intérieur élégant.

Le design

Le design n'a pas d'impact sur les performances d'isolation du rideau thermique, mais il reste un critère essentiel pour préserver l'aspect esthétique de son intérieur. Le design doit être choisi selon :

  • Le volume de la pièce : en général, les couleurs plus claires sont préconisées pour agrandir visuellement une pièce de petite taille. Pour les pièces au plafond bas, il est conseillé d'opter pour un rideau à rayures. Les motifs à rayures peuvent, en effet augmenter visuellement la hauteur du plafond ;
  • La décoration : les rideaux thermiques existent en différentes matières et couleurs. L'astuce est de trouver des couleurs qui s'accordent avec celles des coussins ou autres tissus d'ameublement ;
  • La luminosité : par exemple, des couleurs chaudes comme le jaune et le rouge sont plus adaptées à des pièces sombres. À l'inverse, des couleurs aux tons froids comme le bleu ou le vert conviennent plus à des pièces lumineuses.

Le nombre de couches

Un rideau thermique comporte plusieurs couches. Plus il y en a, plus l'isolation est efficace. En général, les rideaux thermiques ont un minimum 3 couches, mais les modèles les plus performants peuvent comporter jusqu'à 9 couches. Le choix du nombre de couches dépend du niveau d'isolation du logement et des résultats attendus. Par exemple, avec une fenêtre simple vitrage, il peut être plus intéressant de se tourner vers un rideau d'au moins 7 couches pour limiter au maximum les déperditions de chaleur.

Il faut par ailleurs noter que plus il y a de couches, plus le rideau thermique coûte cher. Toutefois, un matériau plus performant garantit un maximum d'économies d'énergies et un maximum de confort thermique et acoustique. Dans tous les cas, il est donc important de choisir également son rideau thermique selon le prix. À titre d'indication, les modèles classiques coûtent entre 20 et 50 €. Les modèles qui présentent les meilleures performances thermiques et phoniques coûtent quant à eux entre 50 et 200 €.

Où acheter un rideau thermique ?

De nombreux magasins proposent des rideaux thermiques. Les premiers auxquels on pense sont les magasins de mobilier ou de bricolage tels que Ikea, Castorama, Leroy Merlin, Mr Bricolage. Il est aussi possible d'en trouver dans les enseignes qui vendent de tout comme Gifi, Action ou Centrakor. 

Nous vous conseillons de vous déplacer en magasin pour mesurer la taille (et ne pas vous retrouver avec un rideau de 260x140 mm au lieu de cm !). Si pour une raison ou une autre, vous préférez acheter sur internet, que ce soit sur Moondream ou le Amazon Store, pensez à regarder les avis des tests.

Qu’est-ce qu’un rideau thermique ?

Le rideau thermique est un rideau doté d'une doublure qui va limiter les déperditions de chaleur au niveau des fenêtres ou des portes, afin de mieux protéger le logement contre le froid en hiver et contre la chaleur en été. En d'autres mots, il a pour but d'empêcher de ressentir à l'intérieur les températures extérieures.

En hiver principalement, la différence entre la chaleur de l'intérieur et le froid de l'extérieur crée un effet de froid sur la surface vitrée. Ce phénomène est appelé "effet paroi froide", et joue beaucoup sur le confort thermique lorsque le logement n'est pas correctement isolé. L'installation d'un rideau thermique peut aider à limiter cela, en améliorant l'isolation des parois.

Selon les matières et le nombre de couches, le rideau thermique peut également protéger du bruit. On parle alors de rideaux isolants thermiques et phoniques.

Les rideaux thermiques sont d'autant plus intéressants dans des logements où les fenêtres en double vitrage sont vieillissantes, ou les logements encore pourvues de fenêtres simple vitrage.

Quels sont les avantages d’un rideau thermique ?

Si l'installation d'un rideau (ou tenture) thermique ne fait pas partie des travaux de rénovation énergétique à réaliser en priorité, c'est une solution efficace et peu onéreuse pour lutter contre les déperditions de chaleur et réaliser des économies d'énergie. Parmi les principaux avantages du rideau thermique, on peut citer les suivants :

  • C'est une bonne solution pour limiter les déperditions de chaleur en hiver. L'ADEME estime qu'environ 15 % des déperditions de chaleur dans un logement se situent au niveau des fenêtres. L'installation d'un rideau thermique contribue à l'isolation des fenêtres, et donc à limiter ces pertes de chaleur ;
  • Le rideau thermique est généralement aussi occultant. Cela signifie qu'il peut empêcher la lumière extérieure de pénétrer dans la pièce, et ce qu'il soit noir ou blanc. L'effet occultant est particulièrement utile dans les chambres à coucher ou le long des portes d'entrée par exemple ;
  • Le rideau thermique est peu onéreux à l'achat, comparé à la plupart des travaux de rénovation énergétique ;
  • C'est une solution qui ne nécessite aucune énergie pour fonctionner. Son efficacité dépendra cependant de la qualité du rideau.

Questions fréquentes sur les rideaux thermiques

Quelle matière pour un rideau thermique ?

Comme mentionné plus haut, le rideau thermique est disponible en plusieurs matières sur le marché. Le choix de la matière dépend des besoins et du budget de chacun, mais en règle générale, pour un maximum de performances, il est conseillé d'opter pour une matière épaisse comme le molleton et la laine.

Ces deux matières sont d'excellents isolants thermiques et phoniques.

Quelle différence entre un rideau thermique et un rideau occultant ?

Un rideau thermique protège du froid comme de la chaleur. Un rideau occultant, en revanche, isole de la lumière extérieure et permet d'obscurcir une pièce, même en journée. Il faut savoir que la plupart des rideaux thermiques sont également occultants.

Les rideaux thermiques et occultants sont particulièrement adaptés aux chambres à coucher qui ne sont pas équipées de volets ou persiennes. Ils permettent de garder de l'intimité tout en ayant un effet anti-froid.

Comment poser un rideau thermique ?

La pose d'un rideau thermique est semblable à celle d'un rideau classique. Il suffit généralement de passer les œillets dans une tringle adaptée, qu'il faut poser sur le mur ou sur la menuiserie. Il faut toutefois veiller à le placer sur un support assez solide, sachant que le rideau isolant peut être lourd en fonction du nombre de couches qu'il contient.

Comment défroisser un rideau thermique ?

Pour entretenir ses rideaux thermiques, il faut régulièrement les laver, puis les défroisser. Pour savoir comment les laver, il est important de se fier à l'étiquette qui indique s'ils peuvent être lavés à la machine ou non. Ensuite, pour préserver le rideau, il est conseillé d'opter pour un lavage à basse température (programme délicat à 30 °C par exemple).

Après le lavage, il faut passer par la phase de défroissage. Il est tout à fait possible de défroisser son rideau sans repassage, en le secouant énergiquement à la sortie du lave-linge pour éliminer les plis. Il suffit ensuite de l'accrocher quand il est encore légèrement humide. Si le rideau nécessite un repassage, il est possible d'utiliser :

  • Une centrale vapeur pour pouvoir repasser le rideau lorsqu'il est déjà installé devant la fenêtre ;
  • Un fer à repasser, en suivant toujours le sens horizontal avec le fer et en faisant attention à ce que la température du fer soit adaptée au tissu.