Pompe à chaleur air-air : fonctionnement, prix et avis 2024

Mis à jour le
minutes de lecture

Une pompe à chaleur air-air est un dispositif de chauffage électrique réversible qui extrait les calories de l'air pour produire de la chaleur ou du froid. En comparaison à d'autres types de pompes à chaleur, son caractère réversible en fait une excellente solution pour maintenir un bon confort thermique toute l'année. Fonctionnement, budget, installation, dimensionnement et performances des pompes à chaleur air-air.

Qu’est-ce qu’une pompe à chaleur air-air ?

La pompe à chaleur air-air est une unité réversible qui capte les calories de l'air extérieur pour les diffuser dans le logement, sous forme de chaleur ou de froid.

  1. L'air extérieur est prélevé par la pompe à chaleur ;
  2. Par échanges thermiques, le fluide frigorigène est réchauffé par l'air jusqu'à se vaporiser ;
  3. Le compresseur augmente la pression de la vapeur jusqu'à ce que cette dernière se condense ;
  4. La chaleur est alors transmise aux unités de chauffage du logement ;
  5. Lorsque la pression du,fluide baisse, la vapeur formée au contact avec l'extérieur permet de recommencer le cycle.

Les types de pompes à chaleur air-air

Les pompes à chaleur air-air ont toutes le même fonctionnement. On peut néanmoins les classifier en fonction de deux types de configurations :

L'avantages des ventilos convecteurs Le ventilo-convecteur n'est ni plus ni moins qu'un ventilateur associé à un convecteur. Branché sur une pompe à chaleur ai-air, le dispositif est réversible. Ce faisant, raccorder des ventilos-convecteurs à sa pompe à chaleur air-air multisplit est une solution pertinente pour moduler au mieux le confort thermique d'un logement avec de nombreuses pièces.

Les pompes à chaleur air-air monosplit

Les pompes à chaleur air-air monosplit conviennent pour le chauffage (ou rafraîchissement) d'une seule pièce, et donc recommandé pour les petites surfaces comme les studios de moins de 40 m².

Le dispositif monosplit se compose :

  • D'une seule unité intérieure pour diffuser l'air chaud ou froid ;
  • Une unité extérieure pour capter les calories de l'air.

Les pompes à chaleur air-air multisplit

L'unique différence des pompes à chaleur air-air multisplit est d'être relié à plusieurs unités intérieures. Il peut s'agir de pompes à chaleur bi-splits, tri-splits, et jusqu'à 8 unités pour les modèles les plus puissants.

Les appareils multisplit sont généralement associés :

  • À des dispositifs de ventilation, qui soufflent tour à tour de l'air chaud ou froid en fonction de la saison et du réglage de la pompe à chaleur ;
  • À des ventilos convecteurs, qui sont réversibles et fonctionnent de manière indépendante.

Les différentes configurations d'installation

Les dispositifs mono ou multisplit peuvent être installés de différentes manières :

  • Les unités murales, qui ressemblent à de gros radiateurs et sont simples à installer. Elles permettent une diffusion de la chaleur très homogène, notamment pour les modèles avec panneau rayonnant à balayage vertical ;
  • Les unités intérieures de type plafonnier, couramment employées pour des surfaces plus importantes ;
  • Les systèmes gainables, qui s'installent dans des combles, ou des faux plafonds, efficace pour ne pas altérer l'apparence d'une pièce.

Avantages et inconvénients de la pompe à chaleur air-air

Quels sont les avantages d'une pompe à chaleur air-air ?

Les pompes à chaleur sont très avantageuses, aussi bien sur le plan pratique, grâce à leur réversibilité, que lorsqu'il s'agit de considérations environnementales ou financières :

  • La montée en température est plus rapide qu'avec une chaudière ;
  • Il n'y a aucun dégagement d'odeur ;
  • La pompe à chaleur air-air est réversible et s'utilise toute l'année.

Quels sont les inconvénients d'une pompe à chaleur air-air ?

En revanche, certains des inconvénients de la pompe à chaleur air-air peuvent rendre le dispositif moins adapté dans certains cas de figure :

  • La pompe à chaleur air-air est un dispositif d'appoint, puisqu'il ne permet pas la production d'eau chaude sanitaire. Il faut obligatoirement l'associer à un dispositif de production d'eau chaude, comme un chauffe-eau solaire par exemple ;
  • Avec un niveau de bruit en fonctionnement compris entre 45 et 65 dB, les pompes à chaleur air-air peuvent être à l'origine de nuisances sonores, et conduire à des poursuites du bénéficiaire du dispositif. Il convient donc de respecter toutes les procédures et réglementations en vigueur pour l'installation d'une pompe à chaleur ;
  • Enfin, lorsque les températures extérieures sont très basses, les performances se dégradent et peuvent diminuer de 40 à 50%. Les échangeurs extérieurs ont, en effet, tendance à givrer, ce qui réduis drastiquement le fonctionnement de l'appareil. Dans ce cas de figure, une résistance électrique se déclenche pour dégivrer l'appareil, augmentant ainsi sa consommation d'électricité.

Mise en service d’une pompe à chaleur air-air

Comment installer une pompe à chaleur air-air ?

Globalement, l'installation et la mise en service d'une pompe à chaleur air-air peut se décomposer en 4 étapes :

  1. Choisir l'emplacement de l'unité extérieure (jardin, cour, balcon ou toit plat), à une distance minimale de 20 mètres du voisinage ;
  2. Choisir l'emplacement de l'unité intérieure : sur un mur dégagé, ou au-dessus d'une porte par exemple ;
  3. L'installation, qui peut être réalisée en autonomie ;
  4. La mise en gaz, réalisée obligatoirement par un professionnel.

Quelles sont les autorisations nécessaires avant l’installation de la pompe à chaleur ?

L'installation d'une pompe à chaleur est régie par certaines règles du Code de l'urbanisme ou du Code de la santé publique. Les autorisations nécessaires varient en fonction du type d'installation :

Cas d’une pompe à chaleur air-air individuelle

L'installation d'une pompe à chaleur individuelle nécessite deux étapes en amont :

  1. Déposer en mairie une déclaration préalable de travaux (DP) en remplissant le CERFA 13703*08 ;
  2. S'assurer de respecter les délais d'instructions et dispositions constructives fixés par le plan local d'urbanisme (PLU) de la commune.

Installation d’une pompe à chaleur air-air en copropriété

La procédure est légèrement différente pour l'installation d'une pompe à chaleur air-air en copropriété. En effet, le bénéficiaire du dispositif de chaleur doit obtenir l'autorisation du syndic de copropriété à toutes les étapes, de l'installation à la mise en service :

  1. L'ébauche du projet par un cabinet d'étude spécialisé ;
  2. L'audit énergétique, pour dimensionner la pompe à chaleur air-air ;
  3. Le choix du maître d'œuvre, c'est-à-dire l'entreprise en charge des travaux ;
  4. Pour finir, le montage financier du projet.

Entretenir et exploiter sa pompe à chaleur air-air

  • L'entretien d'une pompe à chaleur air-air en bref
  • Obligatoire depuis 2020 ;
  • À faire réaliser par un professionnel agréé (de préférence RGE et QualiPac) ;
  • Le prix de l'entretien d'une pac air-air varie entre 100 et 300 €.

Depuis le 29 juillet 2020, les pompes à chaleur d'une puissance comprise entre 4 et 70 kW doivent être inspectées tous les deux ans. En plus des pac air-air, la réglementation s'applique également :

  • Aux pompes à chaleur air eau ;
  • Aux pompes à chaleurs géothermiques et hydrothermiques.

De plus, même s'il est possible et fortement conseillé d'entretenir aussi sa pompe à chaleur soi-même, faire appel à un professionnel (contrat d'entretien biannuel ou contrat de dépannage) est obligatoire :

Comment se déroule l'entretien d'une pompe à chaleur air-air ?
Les étapes de l'entretienEntretenir sa pompe à chaleur soi-mêmeFaire appel à un professionnel
-Vérifier que l'arrivée d'air de la pac soit dégagée (pas de feuilles mortes ou autres)
Retirer le capot et dépoussiérer l'intérieur de la pompe à air
Laver les filtres de la pac
Vérification de l'étanchéité au niveau de tous les circuits
Test des performances de l'appareil
Contrôle des pièces principales
Nettoyage des filtres

Quelle offre d’électricité choisir pour une pompe à chaleur air-air ?

Choisir la bonne offre d'électricité pour pompe à chaleur est indispensable. Autrement, vous risquerez de dépenser plus en payant l'électricité à un tarif plus élevé.

Ainsi, les foyers équipés d'une pompe à chaleur air-air doivent préférer une offre d'électricité avec le prix du kWh le plus bas que possible. Dans la grande majorité des cas, ces foyers, à cause de leur consommation d'électricité plus élevée optent pour la tarification en heures creuses. Ils bénéficient ainsi d'un prix du kWh de l'électricité encore moins cher, 8 heures par jour.

Comment économiser sur la facture de chauffage avec l'option heures pleines heures creuses Après avoir souscrit une nouvelle offre d'électricité en option tarifaire heures creuses, il faudra simplement faire en sorte que les phases de montée en température de la pompe à chaleur aient lieu sur le créneau des heures creuses.
Propriétaire d'une pompe à chaleur air-air ? Pour souscrire une offre d'électricité en option heures creuses, et savoir exactement combien vous économisez, faites vous conseiller par le service Selectra : 📞 09 73 72 25 00 -

Quel contrat d’entretien pour sa pompe à chaleur air-air ?

Les contrats d'entretien de pompes à chaleur air-air sont de deux types :

  • Les contrats d'entretien biannuels ;
  • Les services usuels sans contrats.

Dans le premier cas, il faut compter entre 100 et 300 € par an. L'avantage est d'être mieux protégé contre les imprévus. En effet, les contrats d'entretien biannuels s'accompagnent souvent d'un service de dépannage. Ce faisant, en cas de la pompe à chaleur, la prestation revient à moins cher que s'il fallait faire intervenir un professionnel en urgence.

En faisant appel à un professionnel, seulement lorsque la visite est nécessaire, et sans passer par un contrat, la prestation revient à moins cher. Toutefois, en cas de panne de l'appareil, vous n'êtes pas couvert. Dans ce cas précis, le prix moyen de l'entretien d'une pompe à chaleur est de l'ordre de 150 €.

Prix d’une pompe à chaleur air-air

prix d'une pompe à chaleur

Combien coûte une pompe à chaleur air-air ?

La pac air-air est en moyenne moins chère que les autres dispositifs de chauffage. Son prix peut varier du simple au double, et il faudra compter entre 5 000 € et 10 000 € en fonction du modèle. Le prix d'une pompe à chaleur air-air dépend principalement de :

  • Sa puissance ;
  • Son type (monosplit ou multisplit) ;
  • Son coefficient de performance (COP).

Quelles sont les aides financières pour l’installation d’une pompe à chaleur air-air ?

La pompe à chaleur air-air est éligible à moins d'aides financières, car plus polluante que d'autres dispositifs. On peut toutefois citer :

À noter que les deux dispositifs ne sont pas cumulables.

Quelle puissance pour une pompe à chaleur Air-air ?

Choisir la bonne puissance pour sa pompe à chaleur air-air est indispensable :

  • Un dispositif sur-dimensionné sera inutilement cher à l'achat ;
  • Une pac air-air sous-dimensionnée fonctionnera au-dessus de ses capacités nominales, entrainant une usure accélérée, et l'augmentation de la facture de chauffage.

La taille de la pompe à chaleur doit permettre de couvrir au moins 80% des déperditions énergétiques du logement.

La formule du calcul de puissance, pour le dimensionnement d'une pompe à chaleur air-air est donnée par la relation suivante :

P = V x C x T

Avec :

  • P la puissance requise en Watt ;
  • V le volume à chauffer en m3 ;
  • C l'indice d'isolation du logement (1.6 pour un logement ancien, et 0.75 pour un logement récent) ;
  • T L'écart en degré entre la température de confort et la température de référence.

Calcul en ligne de la puissance d'une pompe à chaleur

m3
°C
Chargement

Réduisez votre facture de chauffage d'électricité, gaz ou fioulPour faire des économies, changer de chaudière, pompe à chaleur ou contrat d'énergie, contactez un expert Selectra au :
☎️ 09 73 72 25 00
Rappel immédiat et gratuit

Besoin d'accompagnement pour le chauffage ? 🧰🏡Faites appel à un professionnel agréé, en bénéficiant des aides aux financement proposées par l'Etat (sous conditions de ressources).
Demande de devis gratuit

Questions fréquemment posées sur les pompes à chaleur air-air

questions sur les pompes à chaleur air-air

Est-ce qu'une pompe à chaleur Air-air consomme beaucoup ?

De manière générale, une pompe à chaleur air-air consomme en moyenne 50 kWh par m² à chauffer par an. Ainsi, la consommation d'électricité pour le chauffage s'élèvera à 5 000 kWh par an pour un logement de 100 m².

Toutefois, la consommation d'une pompe à chaleur peut varier en fonction de l'emplacement du logement, des performances de la pompe à chaleur, et du nombre d'occupants du logement.

La pompe à chaleur air-air est-elle réversible ?

La pompe à chaleur est effectivement réversible. Ce type de dispositif à l'avantage de s'utiliser pendant toute l'année.

Quelle est la différence entre une pompe à chaleur Air-air et air eau ?

À la différence d'une pompe à chaleur air-air, qui puise les calories dans l'air extérieure, la pompe à chaleur air eau utilise également les calories présentes dans l'eau froide. 

Elle coûte plus cher à l'achat, mais sa capacité à chauffer le logement est bien meilleure, puisqu'elle passe par les radiateurs du circuit de chauffage central.

Quelles sont les marques de pompe à chaleur air-air les plus fiables ?

Parmi les marques de fabricants de pompe à chaleur air-air les plus fiables, et recommandés en France, on peut citer :

  • Atlantic ;
  • Bosch ;
  • Daikin ;
  • Duval ;
  • Mitsubishi ;
  • Panasonic ;
  • Toshiba.

Quelle est la durée de vie d'une pompe à chaleur air-air ?

La durée de vie moyenne d'une pompe à chaleur est comprise entre 15 et 20 ans. Elle peut grandement varier en fonction des réglages et conditions d'utilisation. Pour cette raison, bien dimensionner son dispositif de chauffage est indispensable.