Electricité : comment se protéger des arnaques en 2024

Mis à jour le
minutes de lecture

Depuis les récentes hausses du prix de l'énergie, bon nombre de consommateurs souhaitent changer de fournisseur pour de meilleurs tarifs. Aussi, les arnaques et autres tactiques trompeuses n'ont cessé de se multiplier ces derniers temps. Arnaque au fournisseur d'électricité, démarchage frauduleux par téléphone ou à domicile : voici comment s'en protéger.

💸⚖️ Comparez gratuitement les offres d'énergie pour économiser ! ☎️ 09 73 72 25 00  📅 Planifier un rappel  💻 Comparer en ligne

Estimation à la hausse : une arnaque ?

L'estimation de la consommation a lieu au moment de souscrire un contrat d'électricité. Pour connaître vos futures mensualités, le conseiller chargé de vous soumettre un devis doit tout d'abord évaluer votre consommation d'électricité.

Pour cela et s'il s'agit d'un emménagement, vous devrez lui indiquer :

Dans le cas d'un changement de fournisseur, le nouveau fournisseur se base en général sur l'historique de consommation de l'année précédente.

Bien entendu, une estimation des consommations électriques ne peut être qu'approximative. La tarification mensuelle dépend pourtant de cette estimation qui peut parfois être très éloignée de la consommation finale du consommateur. Si certains crient à l'arnaque, ce phénomène peut être tout simplement dû à un hiver plus rude que prévu ou à une mauvaise évaluation des habitudes de consommation des occupants.

Relève compteur

Un technicien d'ERDF se déplace jusqu'à deux fois par an pour relever l'index du compteur électrique.

Quoi qu'il en soit, pas d'inquiétude ! Les agents du réseau de distribution ERDF se déplacent généralement deux fois par an afin d'effectuer un relevé de votre compteur électrique qu'ils transmettent ensuite à votre fournisseur. Votre fournisseur sait donc au kWh près ce que vous avez consommé et vous adresse une facture de régularisation permettant de vous rembourser le trop perçu ou de vous facturer la consommation non encore réglée. 

Si vous pensez vous trouver dans le cas d'une surestimation de votre consommation, plusieurs solutions s'offrent néanmoins à vous :

  • contacter le service client de votre fournisseur afin de lui faire part de ce problème et de lui demander de diminuer le montant de vos mensualités ;
  • l'option de l'auto-relève proposée par tous les fournisseurs, conformément aux dispositions réglementaires en vigueur. Ce système permet aux consommateurs de relever eux-mêmes leur compteur à intervalles réguliers. Il est possible de le mettre en place en en faisant la demande au fournisseur. Direct Energie propose, par exemple, ce service en ligne sur son site Internet ou par téléphone. Il suffit de renseigner l'index de sa consommation tous les deux mois ou tous les mois. Le fournisseur écologique Planète Oui offre quant à lui une réduction de 10 % sur le prix de l'abonnement aux consommateurs pratiquant l'auto-relève mensuellement. Cette option est donc intéressante dans la mesure où elle vous permet de payer votre consommation réelle et non la consommation estimée.

Soyez cependant un peu patients ! L'arrivée des nouveaux compteurs intelligents Linky déployés dans toute la France à horizon 2019 permettra aux agents d'ERDF de lire votre consommation en temps réel.

Puissance de compteur trop élevée : dois-je réagir ?

Compteur Linky

Compteur Linky

La puissance de compteur correspond à la puissance cumulée de tous les équipements électriques branchés sur une même installation. La plupart des foyers sont équipés d'une puissance souscrite de 3 kVA, 6 kVA ou 9 kVA.

Elle peut néanmoins aller jusqu'à 36 kVA. Il peut arriver que la puissance souscrite ne permette pas de supporter tous les équipements électriques. Il est dans ce cas nécessaire d'augmenter cette puissance afin d'éviter au compteur de disjoncter trop fréquemment.

Dans d'autres cas, la puissance souscrite est trop élevée. Conséquence : l'habitant paie un abonnement plus cher. En effet, le prix de la partie fixe de la facture d'électricité, l'abonnement, varie en fonction de la puissance du compteur. Ainsi, par exemple, lorsqu'on trouve dans un studio une puissance de compteur trop élevée (6 kVA au lieu de 3), le prix de l'abonnement s'en ressent comme en atteste le tableau ci-dessous :

Puissance de compteur3 kVA6 kVA9 kVA
Prix de l'abonnement annuel au tarif réglementé (en € TTC)115.56151.20189.48

Lorsque la puissance souscrite contractuellement est trop basse ou trop élevée, il est possible de demander un changement de puissance auprès du fournisseur chez qui vous avez souscrit un contrat. C'est lui qui vous obtiendra un rendez-vous avec ERDF. Cette intervention a néanmoins un coût variant entre 29 € TTC (si le changement de puissance ne nécessite pas d'intervention physique d'un technicien) et 464 € TTC (en cas de changement de compteur).

Une polémique a été soulevée avec l'arrivée du nouveau compteur intelligent Linky. Avec Linky, en cas de dépassement de puissance, il se produira la même chose qu'avec un compteur classique : le compteur sera susceptible de disjoncter. La différence notable avec les compteurs actuels est que Linky impose que la puissance de coupure soit réellement égale à la puissance souscrite.

Le nouveau compteur est d'autre part plus précis que ses homologues actuels puisqu'il pourrait proposer des paliers de puissance de 1 kVA contre au moins 3 kVA aujourd'hui. Or, lors des premières installations de Linky, on a observé que 2 % des sites d'une puissance de 3 à 6 kVA et 11 % des sites d'une puissance de 12 à 36 kVA avaient un calibrage de disjoncteur non fixé sur la puissance souscrite. Linky empêchant désormais ce phénomène, les personnes dans ce cas devront nécessairement effectuer une modification de leur puissance. Certains ont dénoncé ce coût et ont obtenu gain de cause auprès de la Commission de Régularisation de l'Energie qui, dans une délibération en date du 7 juillet 2011, a demandé la gratuité des modifications de puissance intervenant dans le cadre de l'installation d'un compteur Linky. 

Comment éviter de se faire avoir sur le prix de l'électricité ?

Depuis l'ouverture du marché à la concurrence achevée en 2007, les consommateurs peuvent choisir le fournisseur d'électricité et le fournisseur de gaz de leur choix.

⚡ Quel fournisseur d'électricité est le moins cher par rapport au Tarif Réglementé d'EDF ? EDF ou Engie ?
Fournisseur Nom de l'offre Budget annuel Prix de l'abonnement Prix du kWh
EDF
ZEN FIXE
🏷️ Des prix bloqués
Budget estimé
1322 €

Vous économisez
263 €
par rapport au tarif réglementé
151.2€ 0.2054€
Engie
ELEC RÉFÉRENCE
🌱 Offre verte
Budget estimé
1364 €

Vous économisez
221 €
par rapport au tarif réglementé
141.91€ 0.2144€
EDF
ZEN ONLINE Budget estimé
1455 €

Vous économisez
131 €
par rapport au tarif réglementé
151.2€ 0.2287€
EDF
VERT ELECTRIQUE
🌱 Offre verte
Budget estimé
1532 €

Vous économisez
53 €
par rapport au tarif réglementé
151.2€ 0.2423€
EDF
VERT ELECTRIQUE RÉGIONAL
🌱 Offre verte
Budget estimé
1569 €

Vous économisez
16 €
par rapport au tarif réglementé
151.2€ 0.2488€
EDF
TARIFS RÉGLEMENTÉS DE L'ÉLECTRICITÉ Budget estimé
1585 €

Même prix que le tarif réglementé
151.2€ 0.2516€

*Tarifs € TTC mis à jour quotidiennement. Budget annuel calculé pour une consommation de 5700 kWh à Nantes en option Base (6kVA).

Certains concurrents d'EDF proposent, en effet, des tarifs moins chers que les tarifs réglementés.

À titre d'exemple, en avril 2024, le fournisseur d'électricité le moins cher est OHM Énergie, grâce à Ultra Eco, dont le prix du kWh est de 0,1991 € TTC par kWh en 6 kVA - Option Base.

Un tel prix permet d'économiser environ 301 € par an, en comparaison au tarif réglementé de l'électricité.

Économies calculées pour une consommation annuelle de 8 500 kWh en tarif Base pour une puissance de 6 kVA.

Le moyen le plus sûr de s'assurer de payer le prix le plus bas et le plus adapté à sa consommation est de comparer les prix des fournisseurs en utilisant un comparateur d'offres en ligne.

⭐ Notre sélection des meilleures offres d'électricité au 22 avril 2024

⚡ Quel fournisseur d'électricité est le moins cher en option base ?
Fournisseur d'électricité Nom de l'offre d'électricité Votre budget annuel Vos économies annuelles* Prix de l'abonnement Prix du kWh
OHM Énergie
OFFRE ULTRA ECO
⚖ Des prix indexés !

Coûts annuels estimés
1285 €
Economies estimées
301 €
149.88 € 0.1991 €
La Bellenergie
PRUDENCE
🌿 Offre verte !
🔐 Des prix bloqués !

Coûts annuels estimés
1286 €
Economies estimées
299 €
150.39 € 0.1992 €
La Bellenergie
CONSTANCE
🌿 Offre verte !
🔐 Des prix bloqués !

Coûts annuels estimés
1310 €
Economies estimées
276 €
174.32 € 0.1992 €
Alpiq
OFFRE ÉLECTRICITÉ STABLE
🔐 Des prix bloqués !
Avis sur Alpiq : 3.4/5

Coûts annuels estimés
1316 €
Economies estimées
270 €
152.54 € 0.2041 €
Alterna
05 49 60 54 58
ÉLECTRICITÉ VERTE 100% LOCALE
🌿 Offre verte !
🔐 Des prix bloqués !
Avis sur Alterna : 2.6/5

Coûts annuels estimés
1316 €
Economies estimées
269 €
165.58 € 0.2018 €
Mint Énergie
ONLINE & GREEN
🌿 Offre verte !
⚖ Des prix indexés !

Coûts annuels estimés
1316 €
Economies estimées
269 €
152.54 € 0.2041 €
EDF
ZEN FIXE
🔐 Des prix bloqués !
Avis sur EDF : 1.8/5

Coûts annuels estimés
1322 €
Economies estimées
263 €
151.2 € 0.2054 €
Ekwateur
ELECTRICITÉ 100% VERTE VARIABLE
🌿 Offre verte !

Coûts annuels estimés
1330 €
Economies estimées
255 €
197.99 € 0.1986 €
La Bellenergie
GARANCE
🌿 Offre verte !
🔐 Des prix bloqués !

Coûts annuels estimés
1334 €
Economies estimées
252 €
198.37 € 0.1992 €
Vattenfall
OFFRE VERTE FLASH

Coûts annuels estimés
1340 €
Economies estimées
245 €
164.57 € 0.2063 €

*Tarifs € TTC à jour du 22/04/2024. Budget calculé et économies estimées par rapport au tarif de référence pour une consommation annuelle de 5700 kWh en option base (6 kVA)

Bon à savoir
Les offres proposées sont résiliables à tout moment et sans engagement, quel que soit le fournisseur ; de plus, la loi du 7 juin 2010 permet aux particuliers de revenir aux tarifs réglementés à tout moment.

L'arnaque par phishing

Qu'est-ce que le phishing ?

Le phishing par email est une fraude réalisée par des pirates informatiques. Leur pratique est d'envoyer des emails en masse en usurpant le nom de sociétés connues telles qu'EDF pour informer les internautes le plus souvent d'un retard de paiement ou d'une mise à jour de leurs données personnelles. Leur but ? Vous amener à livrer vos données personnelles comme votre numéro de carte bancaire afin de vous soutirer de l'argent.

Comment détecter une tentative de phishing ?

Plusieurs indices vous permettent de détecter une tentative de phishing :

  • L'orthographe des messages est souvent douteuse et les phrases mal formulées ;
  • Les informations personnelles données dans le mail sont souvent erronées : vérifiez vos identifiants clients, votre numéro de contrat, etc.
  • Vérifiez l'adresse du site internet ou de l'espace client. Par exemple, si l'email provient du fournisseur EDF, elle doit impérativement commencer par "https" et être suivie de "edf.fr" ou "edf.com".

Pour vous protéger, ne répondez jamais à ce type de message et ne cliquez sur aucun lien proposé dans le message.

Comment réagir a posteriori ?

Si vous êtes victime de phishing, après avoir cliqué par erreur sur le lien donné ou avoir fourni vos informations personnelles, vous pouvez :

  • Faire opposition auprès de votre banque le plus rapidement possible.
  • Modifier le mot de passe de votre espace client chez EDF.
  • Mettre l'email frauduleux dans vos courriers indésirables ou "spams" afin de ne plus les recevoir dans votre boite de réception.
  • Mettre à jour votre antivirus.
  • Envoyer un email à [email protected] ou à l’adresse de contact de votre fournisseur.

Enfin, le phishing étant constitutif d'une infraction pénale, il vous est possible de déposer une plainte auprès de votre commissariat en communiquant le maximum de preuves.

Le démarchage à domicile

Pour convaincre de nouveaux clients, les fournisseurs procèdent parfois au démarchage à domicile. Pour cela, des commerciaux sonnent directement à la porte des particuliers. Les consommateurs non avertis pensent parfois à tort qu'il ne peut s'agir que des fournisseurs historiques alors qu'il s'agit de fournisseurs alternatifs. Cela ne constitue cependant pas une arnaque si le commercial se présente bien comme tel.

Comme partout, il peut arriver que des commerciaux peu scrupuleux sonnent à votre porte en ne respectant pas les consignes de la société qui les engage. Lorsque c'est le cas et si vous n'êtes pas satisfait du contrat d'électricité que vous avez signé, vous bénéficiez d'un délai légal de 14 jours pour vous rétracter (loi Hamon). Si le temps de rétractation est épuisé, le service client du nouveau fournisseur sera de toute façon à votre écoute pour satisfaire au mieux votre demande.

Avez-vous trouvé cet article utile ? 100% sur les 16 personnes ayant évalué cette page ont trouvé l'information utile.