Ampérage disjoncteur : fonction, choix, calibrage, augmenter

Mis à jour le
minutes de lecture

compteur_linky_amperage-825x293.png

Suivi Conso Linky avec l'appli MySelectraSuivez votre consommation d'électricité jour après jour avec MySelectra (100% gratuite et fonctionne avec tous les fournisseurs)
En savoir plus

L'ampérage est une mesure du courant électrique exprimée en ampères (A). Il est lié à la capacité des circuits électriques à transporter le courant nécessaire pour alimenter les appareils et équipements électriques d'un logement. Il indique également la capacité du disjoncteur à détecter les fuites de courant et à réagir en conséquence. En cas de dépassement, les disjoncteurs se déclenchent pour garantir la sécurité de l'installation électrique.

L'ampérage au niveau du compteur électrique, des disjoncteurs et des circuits électriques

Commençons par décrire concrètement ce que représente l'ampérage dans les logements. C'est une unité de mesure utilisée par les différents points du réseau électrique intérieur.

schema du réseau d'installation électrique d'un logement

Schéma du réseau d'installation électrique d'un logement

Pour être aux normes ou éviter des coupures de courant, il faut que l'ampérage soit bien calibré à chaque niveau de l'installation électrique.

1- Le compteur électrique

Le compteur électrique mesure la quantité d'électricité consommée dans un appartement ou une maison sur une période donnée, en kilowattheures (kWh). Il est généralement placé à l'entrée du logement ou du bâtiment, qui correspond aussi au point d'entrée de l'électricité, et pour faciliter la lecture et la surveillance de la consommation électrique. 

Le calibrage du compteur est exprimé en ampères. Il est déterminé par le fournisseur d'électricité en fonction de la capacité électrique maximale que l'installation peut demander, en d'autres termes à sa puissance souscrite. Il peut être augmenté à la demande de la personne détenant le contrat d'électricité de la maison.

L'ampérage d'un compteur électrique est donc une valeur indiquant la puissance utilisable sans que le disjoncteur ne saute. Ce choix est déterminé par la taille du logement et les équipements électriques qui le composent : plus on est susceptible d’utiliser des appareils électriques en même temps et/ou des appareils puissants (en Watts), plus la puissance du compteur doit être élevée.

Votre puissance actuelle est-elle adaptée ?
Découvrez la puissance de compteur adaptée à votre utilisation avec MySelectra (100% gratuite et fonctionne avec tous les fournisseurs)
Votre puissance actuelle est-elle adaptée ?
Découvrez la puissance de compteur adaptée à votre utilisation avec MySelectra (100% gratuite et fonctionne avec tous les fournisseurs)

2 - Le disjoncteur de branchement

Le disjoncteur de branchement est un dispositif de protection installé juste après le compteur électrique, en série, sur la ligne principale d'alimentation électrique. Il protège l'installation électrique contre les surcharges et les courts-circuits, en la coupant automatiquement en cas de dépassement des limites de courant admissibles. 

Le disjoncteur de branchement et le compteur électrique sont coordonnés pour assurer la sécurité de l'installation.

Le calibrage du disjoncteur de branchement est exprimé en ampères. Il est déterminé en fonction de la capacité de l'installation électrique qu'il protège. Il est généralement choisi pour être légèrement supérieur à la puissance souscrite, ce qui permet de protéger l'installation contre les surcharges et les courts-circuits sans déclencher (disjoncter) fréquemment, de manière intempestive.

Il agit donc comme une première ligne de défense avant que l'électricité n'atteigne le compteur, qui lui se contente de mesurer la consommation d'électricité du logement. Le compteur reste ainsi opérationnel même lorsque le disjoncteur de branchement coupe l'alimentation électrique.

schema représentatif du compteur et du disjoncteur sur un tableau électrique

Schéma représentatif du compteur et du disjoncteur sur un tableau électrique

Pour éviter de devoir changer de disjoncteur à chaque fois qu'un particulier veut changer de puissance compteur, il faut savoir le disjoncteur de branchement est réglable. Il dispose de ce qu'on appelle une gamme de calibre, soit une valeur minimale et une valeur maximale.

Réglagle du disjoncteur de branchement
Puissance du compteurGamme de calibreRéglage
3 kVA15/45 A15 A
6 kVA15/45 ou 30/60 A30 A
9 kVA45 A
12 kVA30/60 ou 60/90 A60 A
15 kVA60/90 A75 A
18 kVA90 A

3 - Les circuits électriques

Les circuits électriques dans un logement sont composés de câblages, de prises de courant, d'interrupteurs et d'autres dispositifs électriques.

L'ampérage des circuits électriques est déterminé en fonction de la capacité de charge prévue pour chaque circuit pour assurer le bon fonctionnement des équipements qui y sont connectés. Les circuits sont en effet conçus pour supporter des charges électriques spécifiques sans surchauffe ni risque de surcharge.

Par exemple, les circuits destinés à alimenter des prises de courant dans les pièces peuvent avoir une capacité de 15 ou 20 ampères, tandis que les circuits pour des appareils plus gourmands en énergie, tels que les cuisinières ou les climatiseurs, peuvent nécessiter une capacité plus élevée.

4 - Les disjoncteurs sur le tableau électrique

Les disjoncteurs permettent de couper automatiquement l'alimentation électrique dans un circuit en surtension, pour protéger l'installation et éviter les risques d'incendies.

Les disjoncteurs différentiels

Le disjoncteur différentiel a pour rôle de protéger contre les fuites de courant vers la terre, ce qui peut indiquer un défaut d'isolation. Il réagit en coupant l'alimentation électrique dès qu'une différence de courant est détectée entre la phase et le conducteur de protection (terre).

Le calibrage du disjoncteur différentiel est généralement exprimé en ampères et est adapté à la sensibilité requise pour détecter les fuites de courant tout en évitant les déclenchements intempestifs.

Les disjoncteurs divisionnaires

Le disjoncteur divisionnaire, parfois appelé disjoncteur de tableau, protège les circuits électriques spécifiques à l'intérieur de l'installation contre les surcharges et les courts-circuits.

Le calibrage des disjoncteurs divisionnaires, exprimé en ampères, est adapté aux caractéristiques des circuits qu'ils protègent. Chaque circuit a des exigences spécifiques en termes de capacité de courant, et le disjoncteur est choisi en conséquence.

disjoncteur differentiel et divisionnaire

Branchement et relations entre disjoncteur différentiel et disjoncteurs divisionnaires

L'ampérage : un paramètre électrique fondamental

En résumé, l'ampérage est un paramètre crucial pour le dimensionnement et la protection des circuits électriques d'un logement, assurant que chaque circuit peut fournir la puissance nécessaire sans dépasser ses limites de capacité.

Le compteur électrique mesure ensuite l'électricité consommée par l'ensemble des circuits du logement.

Les circuits, à leur tour, sont dimensionnés en fonction de la puissance électrique requise par les équipements qui y sont connectés.

Ainsi, la capacité totale des circuits d'un logement doit être cohérente avec la puissance souscrite, qui est la limite d'ampérage maximale autorisée par le fournisseur d'électricité dans le contrat d'électricité. Cette puissance souscrite peut être augmentée si besoin.

Choisir l'ampérage du disjoncteur de branchement pour son compteur électrique

Le rapport entre la puissance du compteur électrique et l'ampérage du disjoncteur de branchement réside dans la coordination entre ces deux éléments pour assurer une distribution électrique sûre, conforme aux besoins de l'installation électrique tout en évitant des déclenchements intempestifs du disjoncteur de branchement (également appelé disjoncteur d'abonné ou général).

La coordination entre le compteur et le disjoncteur de branchement permet en effet d'éviter les surcharges et les risques de surintensité dans l'installation électrique.

Idéalement, le calibrage de l'ampérage du disjoncteur de branchement est choisi pour être légèrement supérieur à la puissance souscrite ou à la puissance totale des équipements électriques, afin de garantir que le disjoncteur ne se déclenche pas fréquemment sous des charges normales.

La correspondance entre puissance et ampérage dépend de si l'installation est en monophasé ou en triphasé. L'ampérage n'est pas le même en monophasé qu'en triphasé.

70% des foyers français ont une puissance compteur de 6 kVA.

Les foyers français peuvent choisir entre 9 puissances de compteur (3 kVA, 6 kVA, 9 kVA, 12 kVA, 15 kVA, 18 kVA, 24 kVA, 30 kVA, 36 kVA), à condition d'avoir une puissance de raccordement suffisante.

Les compteurs Linky affichent la puissance souscrite et l'ampérage.

Puissance du compteur électrique et ampérage du disjoncteur de branchement
Puissance (kVA)Courant3 kVA6 kVA9 kVA12 kVA15 kVA18 kVA24 kVA30 kVA36 kVA
Ampérage (A)Monophasé15 A30 A45 A60 A75 A90 A120 A150 A180 A
Triphasé-10 A25 A20 A25 A30 A40 A50 A60 A

Le choix de l'ampérage du disjoncteur et du compteur dépend essentiellement de la taille du logement à chauffer, et si celui-si sera chauffé par des radiateurs électriques ou non.

La question se pose donc lors de la construction, ou lors du changement du type de chauffage.

Ampérage du logement selon ses appareils électriques
Surface du logementType de chauffageAmpérage minimum recommandé
< à 30 m²Électrique15 ou 30 A
30 à 70 m²Autre source d'énergie (ex : gaz, PAC…)15 ou 30 A
Électrique30 A
70 à 120 m²Autre source d'énergie30 A
Électrique45 A
≥ à 120Autre source d'énergie45 A
Électrique60 A

Comment augmenter l'ampérage du disjoncteur ?

Si vous subissez de nombreuses coupures d'électricité, il est alors nécessaire d'augmenter la puissance du compteur d'électricité. Si le disjoncteur n'est pas réglé sur un ampérage suffisant pour la future puissance, alors il faudra changer l'ampérage du disjoncteur. Pour faire simple, une utilisation trop importante et qui dépasse votre ampérage fera sauter votre disjoncteur.

Pour modifier l’ampérage de son compteur électrique, il faut contacter son fournisseur d’électricité, qui fera le nécessaire auprès du gestionnaire des compteurs en France, Enedis. Il conviendra d'un rendez-vous à votre domicile avec les techniciens Enedis pour une intervention technique.

Peut-on changer soi-même sa puissance de compteur ?

Il est interdit (et peut même être dangereux) de changer soi-même sa puissance compteur, dans une maison individuelle comme dans un immeuble collectif. Les compteurs électriques sont une propriété d'Enedis, gestionnaire du réseau de distribution. Seul Enedis est donc habilité à manipuler les compteurs. Même votre fournisseur ne peut pas réaliser cette intervention. La demande se fait toutefois auprès du fournisseur, et ce dernier la transmettra à Enedis.

Combien il en coûte ?

Le coût de l'augmentation du disjoncteur et du compteur est déterminé par Enedis et sera facturé directement sur votre prochaine facture.

Prix de changement de puissance de compteur pour les particuliers
avec changement/réglage du disjoncteur
PrestationMontant
✔️ Modification de puissance souscrite - Linky4,02 €
✔️ Modification de puissance souscrite + Changement disjoncteur60,80 €
✔️ Modification de puissance souscrite + Passage triphasé à monophasé (et l'inverse)171,71 €

Tarifs ENEDIS TTC à jour en juin 2024.

Quel impact de l'ampérage sur le prix de l'électricité ?

Le prix de l'abonnement d'électricité évolue en fonction de la puissance du compteur électrique. Plus la puissance est élevée, plus l'abonnement (la partie fixe de la facture d'électricité) sera coûteux.

En voici l'exemple avec le prix de l'abonnement pour le tarif Bleu d'EDF.

Grille tarifaire de l'offre Tarifs réglementés de l'électricité par EDF en option base
Tarifs réglementés de l'électricité Abonnement annuel (€/an) Prix du kWh
3 kVA 115.56 € 0.2516 €
6 kVA 151.2 € 0.2516 €
9 kVA 189.48 € 0.2516 €
12 kVA 228.48 € 0.2516 €
15 kVA 264.84 € 0.2516 €
18 kVA 301.08 € 0.2516 €
24 kVA 381.12 € 0.2516 €
30 kVA 449.28 € 0.2516 €
36 kVA 537.84 € 0.2516 €
Infos / Souscription :

Prix en € TTC de l'offre Tarifs réglementés de l'électricité du fournisseur EDF à jour au 12/06/2024

Grille tarifaire de l'offre Tarifs réglementés de l'électricité par EDF en option HP/HC
Tarifs réglementés de l'électricité Abonnement annuel (€/an) Heures Creuses Heures Pleines
6 kVA 156.12 € 0.2068 € 0.27 €
9 kVA 200.4 € 0.2068 € 0.27 €
12 kVA 241.56 € 0.2068 € 0.27 €
15 kVA 280.8 € 0.2068 € 0.27 €
18 kVA 319.68 € 0.2068 € 0.27 €
24 kVA 401.28 € 0.2068 € 0.27 €
30 kVA 475.56 € 0.2068 € 0.27 €
36 kVA 537.48 € 0.2068 € 0.27 €
Infos / Souscription :

Prix en € TTC de l'offre Tarifs réglementés de l'électricité du fournisseur EDF à jour au 12/06/2024

💸⚖️ Comparez gratuitement les offres d'énergie pour économiser ! ☎️ 09 73 72 25 00  📅 Planifier un rappel  💻 Comparer en ligne

Choisir l'ampérage du disjoncteur divisionnaire

Pour choisir le disjoncteur le plus adapté à son installation électrique, deux éléments sont à prendre en compte : le calibre du disjoncteur et l’épaisseur du câble qui raccorde le disjoncteur au circuit (également appelé section des conducteurs). Ils doivent respecter la norme NF C 15-100.

La section du câble

Le choix du disjoncteur repose sur la puissance cumulée des appareillages installés sur le circuit.

  • Le calibrage / ampérage du disjoncteur : il définit le plafond d'intensité que le disjoncteur peut supporter (exprimé en ampères).
  • La section / épaisseur du câble : plus le calibrage du disjoncteur est important, plus l'épaisseur du câble augmente. L'épaisseur du câble dépend aussi du type de circuit (plaques de cuisson = 6 mm²) et du nombre de prises reliées au circuit protégé par le disjoncteur.
Ampérage et épaisseur des câbles électriques - norme NF C 15-100
Calibrage du câbleSection du câble
2 A1,5 mm²
16 A1,5 mm²
20 A 2,5 mm²
25 A 4 mm²
40 A6 mm²
63 A10 mm²
80 A16 mm²
100 A25 mm²
125 A35 mm²

Quel ampérage pour quel appareil électrique ?

Le calibrage ou ampérage du disjoncteur dépend de la nature du circuit qu'il protège. Ainsi, l'ampérage des disjoncteurs peut varier entre 2 A (appareils peu sollicités : sonnette) à 50 A (installations plus énergivores : planchers chauffants), et même jusqu'à 125 A. Ils peuvent ainsi protéger des circuits différents selon le courant qui y passe.

Dans les logements, les disjoncteurs standards sont calibrés entre 10 A et 32 A.

Comment convertir les kw en A ?

Pour convertir les kw en ampère, il suffit de multiplier par 5 pour un compteur monophasé sachant que 1 kw = 5A. Par exemple, 12 kw = 60A.

Il est judicieux d'augmenter l'ampérage du disjoncteur en fonction des appareils et du circuit électrique qu'il protège.

quel type de disjoncteur différentiel destiné à quel appareil électrique

Quel disjoncteur différentiel pour quel appareil électrique
Exemples de calibres / ampérages de disjoncteurs et sections de câbles
Type d'installation / appareilDiamètre section filsAmpérage maximal disjoncteursType de circuit protégé
Sonnette,
VMC,
Thermostat connecté,
Contacter jour-nuit
1,5 mm²2 A1 circuit dédié par appareil
Lumières1,5 mm²16 A8 lumières au maximum par circuit
Volets roulants1,5 mm²16 AEnsemble des volets = 1 circuit dédié
Prises de courant avec terre2,5 mm²20 A12 prises au maximum par circuit
Chauffage électrique2,5 mm²20 A1 tranche de 4500 W = 1 circuit dédié
Lave-linge,
Lave-vaisselle, Congélateur,
Chauffe-eau,
Four
2,5 mm²20 A1 circuit dédié par appareil
Plaques de cuisson6 mm²32 A1 circuit dédié par appareil
Pompe à chaleur6 mm²32 A1 circuit dédié par appareil

Les normes recommandent de respecter ces intensités maximum. Le choix d'une intensité inférieure peut générer des déclenchements intempestifs du disjoncteur, et aller jusqu'à des surcharges.

Disjoncteur 2A

Le disjoncteur d'une capacité de 2 ampères est de faible puissance, toutefois amplement suffisant pour alimenter certains dispositifs électriques nécessitant une faible intensité, tels qu'une ventilation mécanique contrôlée (VMC), la bobine du contacteur jour/nuit, un extracteur d'air, une sonnette, ou encore un thermostat connecté d'énergie.

disjoncteur 2 A

Ces équipements sont connectés au disjoncteur à l'aide d'un fil de section 1,5 mm².

Disjoncteur 16A

Le disjoncteur de 16 ampères protège les circuits d'éclairage, les volets roulants, les radiateurs électriques jusqu'à 3500W, ainsi que 8 prises de courant de 16A et un plancher chauffant jusqu'à 1700W.

disjoncteur 16 A

Les fils électriques associés doivent avoir une section de 1,5 mm².

Disjoncteur 20A

Le disjoncteur modulaire de 20 ampères assure la sécurité de plusieurs types de circuits, notamment les prises de courant et les circuits spécialisés.

disjoncteur 20 A

Les circuits de prises de courant peuvent comporter jusqu'à 12 prises de courant de 16A avec un point lumineux, des prises de recharge pour véhicule électrique, ainsi que des prises pour des équipements spécialisés tels que le four, le lave-vaisselle, ou la plaque de cuisson.

Les circuits spécialisés requièrent un disjoncteur distinct pour des équipements plus puissants tels que le lave-linge, le sèche-linge, le congélateur, le chauffe-eau, ou le four.

Les fils électriques associés doivent avoir une section de 2,5 mm².

Disjoncteur 32A

Particulièrement adapté aux appareils puissants tels qu'une gazinière électrique, une plaque de cuisson, ou une pompe à chaleur, le disjoncteur de 32A exige obligatoirement une prise de courant de 32A.

disjoncteur 32 A

Ce calibre protège également les circuits de chauffage, notamment un chauffage électrique jusqu'à 7250W et un plancher chauffant jusqu'à 4200W maximum.

La section des câbles entre l'appareil et le disjoncteur doit être de 6 mm².

Le choix du calibrage d'un disjoncteur différentiel dépend de plusieurs facteurs, notamment de l'ampérage en amont et en aval. Voici quelques explications et conseils pour choisir le calibrage d'un disjoncteur différentiel :

Choisir l'ampérage du disjoncteur différentiel

Le choix du calibrage d'un disjoncteur différentiel nécessite une évaluation précise de l'ampérage :

  • en amont : du disjoncteur de branchement ;
  • en aval : des disjoncteurs divisionnaires.

Il doit ainsi prendre en compte de la marge de sécurité nécessaire pour garantir une protection efficace de l'installation électrique, dans le respect de la norme NF C 15-100.

Les calculs effectués doivent refléter la capacité totale du disjoncteur différentiel à réagir aux fuites de courant, tout en maintenant la continuité de l'alimentation électrique.

Les disjoncteurs différentiels sont disponibles avec différents calibres en termes d'ampérage. Les valeurs courantes incluent 25A, 40A, 63A et 80A.

Selon l'ampérage en amont 

Il s'agit de l'ampérage maximal que le disjoncteur différentiel sera en mesure de supporter sans déclencher de manière inappropriée.

La règle est simple : l'ampérage du disjoncteur différentiel doit être supérieur à celui du disjoncteur de branchement. Ainsi, si vous avez un disjoncteur de branchement de calibre 30A, il faudra choisir un interrupteur différentiel de calibre 40A.

Selon l'ampérage en aval

Il s'agit de l'ampérage des circuits protégés par le disjoncteur différentiel. La somme des ampérages des différents circuits connectés au disjoncteur différentiel doit être prise en compte.

Le calibre de l’interrupteur différentiel doit :

  1. être au moins égal à la somme :
    1. des calibres des disjoncteurs divisionnaires des circuits de chauffage, chauffe-eaux, et prises de recharge pour véhicules électriques ;
    2. de 50 % des calibres des autres disjoncteurs divisionnaires.
  2. protéger jusqu’à 8 circuits électriques.

Prenons l'exempe d'un disjoncteur différentiel de type AC, à même de protéger les circuits des chauffages et chauffe-eaux notamment. Pour notre exemple, imaginons que l'on ait un radiateur avec un disjoncteur 20A, un chauffe-eau avec un disjoncteur 20A, un lave-linge avec un disjoncteur 20A, une lumière avec un disjoncteur 16A.

Le calcul sera alors le suivant : 20 + 20 + 20/2 + 16/2 = 58 A.

Dans ce cas, on choisira de calibrer le disjoncteur différentiel avec un ampérage de 63A, car c'est le calibrage supérieur existant le plus proche de 63A.

A noter enfin qu'il est possible de choisir des calibrages différents pour ses disjoncteurs différentiels, en fonction des besoins de chaque circuit.

Enfin, pour rappel, outre son calibre, un interrupteur différentiel se choisit par sa sensibilité (généralement 30 mA) et son type (A, AC ou F).

Relations entre ampérage, tension et puissance

Ces trois phénomènes électriques disposent de leurs unités de mesure : Ampère, Volt et Watt.

Définition de l'ampérage, l'intensité électrique

L'ampérage mesure l'intensité du courant électrique, c'est-à-dire le flux d'électrons qui parcourt un fil électrique par unité de temps.

Toutefois, le système français expriment généralement la "puissance" d'un compteur en kW et utilisent assez peu l'ampérage. L'ampérage et la puissance sont liés par une équation simple :

Formule pour calculer la puissance en fonction de la tension et de l'intensité :
Puissance en Watts = Tension en Volts  x Intensité en Ampères
  • On sait que P = UI (avec P = puissance en Watt, U = tension en Volt et I = intensité en Ampère).
  • Or dans le système français, la tension est environ de 220 volts. On prend comme valeur U = 200 volts, car une installation électrique est rarement purement résistive.
  • On a donc P = 200 * I, ou encore I = P/200

Définition du Volt, la tension électrique

Représenté par le symbole V, le volt permet de mesurer la tension électrique entre deux points dans un circuit électrique.

En résumé, un courant électrique est un déplacement d'électrons. Pour que ce déplacement s'effectue, il va falloir mettre en place un déséquilibre de charge, aussi appelé différence de potentiel, grâce à un générateur de courant. C'est ce générateur qui va permettre d'attirer ou de rejeter les électrons. C'est donc ce déséquilibre de charge qui est appelé plus communément "tension électrique".

Quelle est l'origine du terme Volt ? C'est en hommage au physicien italien Alessandro Volta, inventeur de la pile électrique, et de ses travaux sur la tension électrique que l'unité de tension électrique a été nommée "Volt".

Définition du Watt, puissance électrique

La puissance électrique se mesure en Watt (W) et représente une quantité d'énergie pendant un laps de temps donné. La formule correspondant à la puissance électrique est la suivante : puissance = tension x intensité.

Des unités de mesure dérivées du Watt sont régulièrement utilisées pour parler de puissance de moteurs ou de production électrique :

  • Le kilowatt (kW) : 1 kW est égal à 1 000 watts, c'est l'unité de mesure utilisée principalement pour les moteurs ;
  • Le mégawatt (MW) : 1 MW est égal à un 1 million de watts, c'est l'unité de mesure pour parler de production électrique (éolienne, centrale nucléaire...).
  • Le kilowatt-heure est utilisé pour appréhender la consommation des habitations.