Vous êtes ici

Philippe de Ladoucette

Philippe de Ladoucette est Président de la Commission de Régulation de l’Energie (CRE), autorité administrative en charge du bon fonctionnement des marchés de l’énergie.

La formation de Philippe de Ladoucette

Philippe de Ladoucette a une formation à d’ingénieur, d’économiste et de sociologue. Il est en effet docteur en sciences économiques et en sociologie, et est diplômé d’un troisième cycle en urbanisme et aménagement du territoire de l’Ecole Nationale des Ponts et Chaussées.

Le parcours professionnel de Philippe de Ladoucette

Philippe de Ladoucette est un homme issu du secteur public et de l’administration. Il a débuté sa carrière au ministère de l’Equipement en tant que chargé de mission (1975-1977) avant de devenir Commissaire à l’Industrialisation des Ardennes (1977-1983). Philippe de Ladoucette rejoint ensuite la DATAR (Délégation à l’Aménagement du Territoire et à l’Action Régionale) entre 1983 et 1986.

Philippe de Ladoucette entre au cabinet d’Alain Madelin (alors ministre de l’Industrie) en 1986 comme conseiller technique. Philippe de Ladoucette est ensuite chargé de mission pour le secrétariat général au Tunnel sous la Manche entre 1988 et 1993. En 1993, Philippe de Ladoucette revient aux côtés d’Alain Madelin (alors ministre des entreprises et du développement économique) en tant que directeur adjoint de son cabinet. En 1995, Philippe de Ladoucette devient administrateur des Charbonnages de France, avant d’en prendre la présidence et direction générale en 1996.

Philippe de Ladoucette a également été PDG de la SNET (Société Nationale d’Electricité Thermique) entre 1996 et 2000. Ses autres activités incluent la présidence du Conseil d’Administration des Houillères du Bassin du Centre et du Midi (1994-2004) et la présidence du Conseil d’Administration des Houillères du bassin de Lorraine.

En avril 2006, Philippe de Ladoucette est nommé par Jacques Chirac Président de la Commission de Régulation de l’Energie, en remplacement de Jean Syrota. Le mandat de Philippe de Ladoucette à la tête de la Commission de Régulation de l’Energie est de six ans. Philippe de Ladoucette a quitté les Charbonnages de France alors que l’entreprise allait être dissoute au 1er janvier 2008, les activités d’extraction minière ayant cessé en 2004.

Les prises de position de Philippe de Ladoucette

Une analyse des principales interviews de Philippe de Ladoucette permet de mettre en avant un certain nombre de prises de position illustrant sa pensée.

Philippe de Ladoucette : Un libéral modéré

Philippe de Ladoucette est favorable à une ouverture progressive des marchés de l’électricité et du gaz en France, et tient compte des impératifs politiques européens et français pour avancer pas à pas sur ce sujet. Philippe de Ladoucette ne lie pas ouverture des marchés et augmentation des prix de l’électricité et du gaz, mais observe que le contexte mondial de raréfaction des ressources énergétiques et d’augmentation de la demande d’énergie a été responsable des pics de prix observés en 2008. Philippe de Ladoucette poursuit l’objectif de la création d’un grand marché européen de l’énergie, qui passe notamment par le renforcement des interconnexions aux frontières pour lequel la Commission de Régulation de l’Energie joue un rôle important.

Pour Philippe de Ladoucette, les problématiques des pratiques commerciales agressives ou frauduleuses apparues dans le contexte de l’ouverture à la concurrence des marchés de l’énergie ont représenté des exceptions regrettables, mais peu significatives en termes de volumes. Philippe de Ladoucette se plait aussi à rappeler que le choix d’une offre à prix de marché de fourniture d’énergie débouche pour le consommateur sur une réduction de la facture d’énergie dans une très large majorité des cas.

Philippe de Ladoucette en faveur de la réversibilité

Dès les premiers mois de l’ouverture des marchés de l’électricité et du gaz pour les particuliers, Philippe de Ladoucette s’est exprimé en faveur du principe de la réversibilité. Pour Philippe de Ladoucette, pouvoir revenir aux tarifs réglementés après être passé à une offre à prix de marché, c’est fluidifier le marché de l’énergie et donner au consommateur d’énergie la possibilité de tester les offres à prix de marché avec la sécurité de pouvoir revenir aux tarifs réglementés. Il rejoint ainsi la position des producteurs et fournisseurs d’électricité alternatifs Poweo et Direct Energie.

Philippe de Ladoucette et les tarifs réglementés

Prudent, Philippe de Ladoucette préfère ne pas prendre parti sur le sujet politiquement complexe des tarifs réglementés de l’électricité. Leur suppression pour les particuliers n’est pour l’instant plus à l’ordre du jour, et Philippe de Ladoucette préfère sur ce point laisser le gouvernement français et la Commission européenne négocier entre eux.

Philippe de Ladoucette et la séparation patrimoniale des activités de transport et de distribution d’électricité

En France, EDF est à la fois producteur-fournisseur d’électricité (activités soumises à la concurrence) et gestionnaire des réseaux de transport et de distribution d’électricité, au travers de ses filiales RTE et ERDF (activités toujours en monopole). Or, les gestionnaires de réseaux doivent exercer leur activité en toute indépendance, afin de pouvoir servir dans les mêmes conditions l’ensemble des producteurs et fournisseurs d’électricité. Pour Philippe de Ladoucette, le fait qu’EDF détienne RTE et ERDF ne signifie pas que ces entités servent EDF mieux que ses concurrents producteurs et fournisseurs alternatifs. Philippe de Ladoucette affirme que le modèle français d’acteur intégré de l’électricité prouve que la séparation comptable entre les entités de l’opérateur intégré, combinée à une surveillance active du régulateur, est suffisante pour garantir l’indépendance des gestionnaires de réseaux d’électricité.

Philippe de Ladoucette et les marchés de gros du gaz

Philippe de Ladoucette s’est montré enthousiaste à l’égard de la fusion des zones d’équilibrage de gaz naturel, qui vient permettre le développement des marchés organisés du gaz naturel.

Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google Plus