Profitez de 10% de réduction sur le prix de votre électricitéAvec Total Direct Energie, profitez d'une remise de 10% sur le prix du kWh par rapport au tarif réglementé d'EDF.
Souscrire en ligne

Compteur EDF électrique : fonctionnement, localisation, relevé

Le compteur EDF ou en vérité le compteur Enedis, compte la quantité d’énergie que vous consommez. Relié au réseau de distribution nationale d’électricité pour le compteur d’électricité et de gaz pour le compteur de gaz, il est aussi relié à votre contrat de fourniture d’énergie. Mais comment fonctionne-t-il ? Comment relever son index de consommation ?... Voici toutes les réponses à vos questions concernant le compteur EDF.


Compteur EDF : Définition

Le compteur électricité ou gaz mesure la quantité d’énergie consommée au sein d’une habitation ou d’un local professionnel ou industriel. Il s’intègre dans l’installation électrique ou de gaz pour permettre aux fournisseurs de calculer l’énergie utilisée par un abonné afin de la lui facturer.

EDF n’est pas le propriétaire du compteur installé chez le consommateur d’énergie. Ce compteur n’appartient pas non plus aux abonnés. C’est le gestionnaire du réseau de distribution nationale d’électricité et du gaz soit respectivement Enedis et GRDF qui en sont les détenteurs.

 

Quelle est la différence entre EDF, Enedis et GRDF ?

EDF est surtout connu pour son rôle de fournisseur d’électricité en France. Jusqu’à la libéralisation du marché français de l’énergie, il en détenait le monopole. Il est d’ailleurs le seul à proposer le tarif réglementé de l’électricité sur le territoire de la France, avec quelques ELD (Entreprises Locales de Distribution) au niveau local.

Face à la concurrence des jeunes fournisseurs alternatifs qui ont profité de cette libéralisation pour se placer sur ce marché, EDF a dû se diversifier. Il propose aujourd’hui des offres de fourniture d’électricité et des offres de fourniture de gaz à prix de marché.

Il est aujourd’hui positionné sur toutes les énergies et est engagé en faveur de la transition énergétique. EDF déploie de nombreuses ressources pour une consommation rationnelle d’une énergie respectueuse de l’environnement et pour que l’énergie soit accessible à tous.

Enedis est quant à lui le gestionnaire du réseau de distribution de l’électricité sur toute la France. GRDF occupe aussi la même fonction sur le même territoire, mais pour le gaz. En tant que gestionnaire du réseau de distribution nationale d’énergie, ils en assurent respectivement tous les travaux de gestion, d’entretien et de développement.

Comment choisir la puissance de son compteur EDF ?

La puissance d’un compteur de consommation d’énergie indique la quantité maximale qui peut transiter à travers ce dispositif de comptage. D’unité le kilovoltampère ou kVA, cette puissance va de 3 kVA pour les petits logements à 36 kVA pour les plus grandes surfaces. Son choix se fait en fonction du profil de consommation de chaque ménage.

  • 3 kVA : Pour les petites habitations avec chauffage non électrique (étudiants).
  • 6 kVA : Pour la plupart des ménages ayant une consommation considérée normale.
  • 9 kVA : Pour les ménages aisés se chauffant à l’électricité ou vivant dans une maison ayant plus de 100 m2 de surface habitable.
  • 12 kVA et + : Pour les habitations ayant une superficie habitable de 200 m2 et plus.

En France, près de 70 % des logements sont équipés d’un compteur électrique de puissance égale à 6 kVA. Il est rare que des particuliers soient équipés d’un compteur de puissance supérieure à 12 kVA. Pour les compteurs de 15 kVA et plus, Enedis n’installe que des compteurs triphasés. Notez que des installations spécifiques telles qu’une pompe à chaleur, peuvent exiger une puissance de 15 kVA.

La puissance de raccordement est quant à elle, la puissance maximale pouvant être reçue par une habitation donnée. Cette limite est celle de votre installation électrique. Pour jouir d’une puissance de raccordement plus élevée, il faudra se lancer dans des travaux.

Qu’est-ce que le PDL EDF ?

Dès qu’un compteur d’électricité est branché au réseau de distribution nationale de cette énergie, Enedis lui attribue un numéro PDL ou Point De Livraison. Cette série de 14 chiffres permet d’identifier et de localiser le point d’arrivée de l’énergie. Cela facilite la communication d’informations entre le consommateur, le fournisseur et le gestionnaire du réseau de distribution nationale de l’énergie. Le PDL associe le nom de l’abonné au compteur, à l’adresse de l’habitation et à l’offre souscrite par le consommateur.

Sur les compteurs communicants appelés Linky, ce PDL est appelé PRM ou Point de Référence et Mesure.

Il est aussi possible de retrouver son PDL sur toute facture énergétique (par exemple les factures électroniques) dans l’encart réservé aux informations contractuelles. Les détenteurs d’un compteur Linky peuvent quant à eux le visualiser directement sur l’écran de leur compteur en cliquant sur le bouton « + ».

Comment relever mon compteur EDF ?

Relever votre compteur peut-être une démarche utile pour le service de relevé de confiance (si vous ne voulez pas payer des estimations de consommation, mais votre conso réelle).

Le relevé compteur EDF est une opération indispensable pour suivre sa consommation d’électricité. Concrètement, il revient à noter les chiffres inscrits sur l’écran de votre compteur. Il désigne la quantité d’électricité consommée en kWh.

Il est indispensable de ne pas se tromper, car cela aurait une incidence sur la valeur de votre facture énergétique.

 

La relève du compteur étape par étape

Étape 1 : Situer votre compteur

Le compteur peut se trouver :

  • à l’intérieur de votre logement : entrée, cave, garage… 
  • à l’extérieur de votre logement : sur le palier, dans un local technique... 

Identifiez le vôtre en vous référant au numéro de compteur que vous pourrez trouver sur le boîtier de votre dispositif de comptage. Il doit être identique à celui inscrit sur votre facture de consommation énergétique.

Étape 2 : Relever l’index de consommation de votre compteur

Cette opération diffère selon le type de compteur que vous possédez.

Votre compteur est électromécanique ?
compteur électromécanique

Le compteur électromécanique est reconnaissable à son disque mécanique de comptage relié au dispositif de comptage. La vitesse de rotation de ce disque est fonction de la puissance électrique appelée par votre habitation.

Si votre compteur a 2 cadrans, vous pourrez lire :

  • Index heures creuses en kWh sur le premier cadran avec HC inscrit sur le côté droit ;
  • Index heures pleines en kWh sur le deuxième cadran avec HP sur le côté droit.

Si votre compteur n’a qu’un seul cadran, vous n’aurez qu’à relever les 5 ou 6 chiffres suivis de l’unité kWh.

Votre compteur est électronique ?
compteur-electronique

Ce type de compteur est plus petit que celui électromécanique, et possède en plus un affichage électronique ou LCD. Il est capable d’afficher la puissance instantanée, l’option tarifaire choisie, la puissance souscrite en Ampères et en kVA, l’intensité maximale atteinte et l’index des consommations. Pour relever l’index de votre compteur, vous n’avez qu’à noter les chiffres indiqués sur votre écran.

  • En option Base, appuyez sur la touche sélection « S » pour afficher l’index de consommation qui est une série de chiffres suivie de l’unité kWh.
  • En option Heures Pleines / Heures Creuses, appuyez sur la touche défilement « D », vous ferez apparaître la quantité d’électricité consommée en Heures Creuses et en Heures Pleines.
Votre compteur est communicant ?
compteur linky

Le compteur communicant vert canari appelé compteur Linky remplace le modèle électronique. Plus intelligent et performant, il permet le suivi en temps réel et une meilleure gestion de votre consommation.

Vous n’avez pas besoin de relever votre compteur Linky ! Étant communicant, ce modèle transmet directement les données qu’il collecte à votre fournisseur.

Si vous voulez quand même connaître votre index de consommation, il vous suffit d’appuyer sur les touches de défilement "+" et "-" pour afficher le nombre de kWh consommés.

Pour le compteur de gaz

Vous n’avez qu’à noter les 5 premiers chiffres en partant de la gauche de la série de 7 chiffres affichée sur l’écran de votre compteur de gaz. C’est l’index de consommation exprimée en m3.

Soyez facturé au plus près de votre consommation réelle grâce à l’auto-relève ! Évitez les surfacturations en ne payant que ce que vous avez consommé. Optez pour la facturation à la consommation réelle en faisant appel à Selectra ! Téléphonez au ☎️09 73 72 25 00
Rappel gratuit

Quand faut-il relever son compteur EDF ?

Un compteur mesure précisément la quantité d’électricité consommée par l’abonné. Son index de consommation n’est jamais remis à zéro, et ce, même lors d’un changement d’abonné. Pour connaître la quantité précise de kWh d’électricité consommée, il vous faut faire le calcul suivant :

nombre de kWh relevé à jour J - nombre de kWh relevé lors de la dernière relève

Notez qu’il existe 4 types d’index de consommation :

  • L’index réel qui est la série de chiffres inscrits sur votre compteur ;
  • L’index intermédiaire qui est l’approximation effectuée par votre fournisseur sur la base de la consommation précédente. Ce dernier l’utilise pour établir la facturation entre les deux relevés réglementaires faits par ses techniciens ;
  • L’index auto-relevé qui est relevé par vous-même ;
  • L’index réel de consommation qui est la différence entre l’ancien et le nouvel index de la consommation sur une période donnée. C’est une série de 5 chiffres suivie de l’unité de mesure kWh.
  • Il faut relever l’index du compteur EDF lors :
  • D’un emménagement à une nouvelle adresse ;
  • Le client a été absent lors du rendez-vous semestriel avec le technicien Enedis et/ou GRDF. La date du prochain passage du technicien du gestionnaire du réseau est inscrite sur la première page de votre facture d’électricité à retrouver en ligne) juste sous le montant à payer. Elle est aussi consultable dans votre espace client ou sur l’application EDF & Moi ;
  • Le client veut être facturé au plus près de sa consommation réelle et éviter les estimations. Dans ce cas, il doit effectuer des auto-relèves de son compteur de façon régulière ;
  • Le client veut souscrire ou résilier son contrat.

La procédure de relève du compteur électrique

Le relevé du compteur EDF est réalisé tous les six mois par un technicien d’Enedis et/ou de GRDF ou par une entreprise mandatée par ces gestionnaires du réseau. Le client est averti par Enedis ou GRDF du passage de leur technicien. Cette date est d’ailleurs, inscrite à titre indicatif sur la facture de consommation énergétique adressée à chaque abonné. Elle est aussi consultable sur le tableau de bord du client via son espace client ou l’application EDF & Moi.

Si aucun relevé n’a pu être effectué au cours des 12 derniers mois, alors l’abonné peut demander un rendez-vous spécial. La demande devra être déposée auprès de votre fournisseur d’énergie. C’est ce dernier qui vous indiquera les conditions tarifaires de cette opération.

Que faire lors d’une absence au passage du technicien pour la relève du compteur ?

Lorsque l’abonné n’a pas pu honorer le rendez-vous programmé de relevé de compteur, il peut :

  • Transmettre relevé compteur en ligne via le site dédié d’Enedis  ou via l’espace client Enedis pour l’électricité. Pour le gaz, la transmission du relevé du compteur peut se faire sur le site dédié de GRDF ou en se connectant à son espace client GRDF ;
  • Communiquer l’index de consommation qu’il a relevé en téléphonant au serveur vocal EDF accessible au 09 70 83 33 33 (prix d’un appel local) ;
  • Renseigner le relevé compteur edf sur la carte T, laissée par Enedis dans votre boite au lettre. Il faut ensuite la retourner à Enedis dûment remplie.

Si vous ne transmettez pas ce relevé dans les 10 jours suivant la date indiquée du passage du technicien, Enedis procédera à une estimation de votre index en se basant sur vos précédentes consommations. Note que lors de cette transmission d’auto-relève, il vous faudra communiquer votre PDL ou Point De Livraison pour le compteur d’électricité et votre PCE ou Point de Comptage et d’Estimation pour le compteur de gaz.

Les pénalités appliquées pour un déplacement en vain d’un agent d’Enedis
Pénalités appliquées pour un manquement au rendez-vous Enedis
Situations Montant de la pénalité
Pour un rendez-vous en heures ouvrées 31,92 €
Pour un rendez-vous hors heures ouvrées 54,95 €
Pour une annulation 48h avant le rendez-vous 18,19 €
Les pénalités appliquées pour un déplacement en vain d’un agent de GRDF
Pénalités appliquées pour un manquement au rendez-vous GRDF
Situations Montant de la pénalité
Pour un rendez-vous en heures ouvrées 35,75 €
Pour une annulation 48h avant 20,35 €
Pour une annulation 15h avant le rendez-vous 35,75 €

Que faire si vous avez quelques réclamations concernant l’index inscrit sur votre dernière facture d’énergie ? Pour tous vos soucis concernant votre facturation, joignez votre fournisseur d’énergie pour contester votre facture via les coordonnées figurant sur votre facture. Il est votre interlocuteur privilégié concernant ce type de problème. Il sollicitera le gestionnaire du réseau de distribution concerné en cas de nécessité.

Compteur Linky EDF

Linky est le compteur communicant et intelligent déployé par Enedis en remplacement de celui électronique en France. Il permet un suivi instantané de la consommation électrique pour une meilleure maîtrise. Les données collectées par ce compteur sont envoyées directement à Enedis et au fournisseur soit ici EDF pour une facturation sur la consommation réelle.

Ce compteur Linky EDF se présente sous la forme d’un boîtier vert canari d’aspect futuriste. Les dimensions du compteur linky edf sont de 19,3 cm x 12 cm x 6,5 cm, identiques à ceux des anciens compteurs électroniques, lui permettent d’être placé dans le coffrage sans aucune modification de ce dernier.

 

 

Le choix de la puissance électrique d’un compteur Linky

La puissance électrique indique la puissance maximale pouvant être supportée par l’installation électrique domestique. Elle est déterminée en fonction de la surface à chauffer et du profil de consommation du ménage.

Le compteur Linky EDF disjoncte plus facilement que les modèles électronique et électromécanique. La précision de sa technologie explique cela. Il est donc essentiel de bien choisir sa puissance. Pour être sûr de faire le bon choix, contactez les experts énergie Selectra au ☎️09 73 72 25 00 (rappel gratuit).

Si la puissance choisie ne correspond plus à la consommation de l’abonné, il peut demander à ce que cette puissance soit modifiée. Ce changement de puissance du compteur Linky EDF est à demander auprès du fournisseur d’électricité. C’est ensuite ce fournisseur qui demandera à Enedis de le réaliser. Sur un compteur Linky, cette opération se fait à distance sans aucune intervention physique du technicien d’Enedis.

Le changement de puissance est gratuit si l'installation du compteur date de moins d'1 an, les suivants seront facturés à chaque fois 3,71 €.

Qui contacter en cas de souci avec le compteur Linky ?

0 800 054 659

Enedis met à la disposition de tous les consommateurs d’électricité détenteurs d’un compteur Linky, un service client accessible par téléphone au numéro vert 0 800 054 659 et un service d’assistance en ligne accessible par mail.

Ces consommateurs d’électricité peuvent contacter ces services d’assistance pour tous les soucis relatifs au compteur Linky. Ces abonnés peuvent aussi se tourner vers leur fournisseur d’électricité, leur principal interlocuteur pour toutes les interventions d’assistance et de conseil client.

Comment ouvrir son compteur EDF ?

L’emménagement dans une nouvelle maison va de pair avec l’ouverture compteur EDF et la résiliation du contrat relié à l’ancienne adresse, que vous quittiez EDF pour un autre fournisseur ou pas. La mise en service du compteur doit être effectuée dans les 15 jours précédant l’entrée dans les lieux, car une intervention physique est requise si la ligne de fourniture a été coupée et que le compteur en place est de type électronique ou électromécanique.

La résiliation du contrat en cours peut quant à elle être réalisée le jour même du déménagement. Elle vous évite d’être facturé des consommations du locataire qui vous succède dans l’habitation.

Vous pouvez résilier en ligne, par téléphone, ou en envoyant une lettre de résiliation à l'adresse du service résiliation EDF. La résiliation d'un contrat EDF n'entraîne aucun frais.
 

Contacter EDF pour faire sa demande d'ouverture de compteur

Pour faire votre demande d'ouverture de compteur, vous pouvez :

  • Contacter EDF par téléphone au 30 04, service déménagement ou au 09 69 32 15 15 ;
  • Vous rendre sur le site internet d'EDF particuliers et cliquer sur "souscrire en ligne" ;
  • Appeler selectra au ☎️09 73 72 25 00 (rappel gratuit) pour souscrire chez un fournisseur concurrent d'EDF.

Pour la souscription de contrat, le consommateur devra fournir les éléments suivants :

  • Son nom et prénom complet ;
  • Sa nouvelle adresse à laquelle sera relié le contrat à souscrire ;
  • Le PDL ou Point De Livraison (PRM ou Point de Référence et de Mesure pour le compteur Linky) qui est le numéro d’identification des compteurs électroniques et électromécaniques. Pour un compteur de gaz, il vous faudra communiquer votre PCE ou Point de Comptage te d’Estimation ;
  • La date souhaitée du début du contrat ;
  • Son RIB ou Relevé d’Identité Bancaire s’il opte pour le paiement de ses factures énergétiques par prélèvement bancaire automatique.
Assurez vous de vérifier au préalable les délais d'une ouverture de compteur, pour ne pas vous retrouver sans électricité à votre arrivée. Si vous êtes un étudiant, suivez le guide sur notre site pour trouver un abonnement étudiant avantageux et pour que votre ouverture de compteur se passe sans encombre.

Organiser le rendez-vous de mise en service

Une fois la souscription faite, EDF enverra une demande à Enedis ou à GRDF pour organiser la mise en service du compteur. 

Si le compteur est déjà ouvert ou que le compteur est un compteur Linky, alors aucune intervention d'un technicien ne sera nécessaire et la mise en service se fera automatiquement. En revanche, si le compteur est fermé et que ce n'est pas un Linky (pas d'électricité ou pas de gaz, dans le logement), une intervention technique sera nécessaire. Vous devez spécifier quel type de mise en service vous choisissez : standard, express ou urgente, cela déterminera le délais d'intervention ainsi que le prix.

Enedis ou GRDF, vous envoient un sms, qui vous indique la date et l'heure de l'intervention. Votre présence est obligatoire ! Si vous n'êtes pas présent.e.s lors du rendez-vous et que vous n'avez pas prévenu.e.s assez tôt, vous devrez payer une pénalité.

Pénalités pour manquement du rdv Enedis ou GRDF
Enedis
Déplacement en vain (RDV manqué) 31,92€
RDV annulé par le client à moins de 48h 18,19€
GRDF
Déplacement en vain 35,75€
RDV annulé par le client à moins de 48h 20,35€
RDV annulé par le client à moins de 15h 35,75€

Prix et délais pour une ouverture de compteur EDF

Les prix et délais pour une ouverture de compteur est la même pour tous les fournisseurs, ils ne sont pas spécifiques à EDF puisqu'ils sont décidés par Enedis et GRDF, les gestionnaire de réseaux.

Voici un récapitulatif du prix ouverture compteur EDF en vigueur pour l’électricité.

Tarifs Enedis - Ouverture d’un compteur électrique
Type de mise en service Délais de réalisation* Prix
Première mise en service après un raccordement électricité 10 j ouvrés 50,56 € TTC
Première mise en service express après un raccordement électricité 5 j ouvrés 88,84 € TTC
Mise en service standard 5 j ouvrés 16,76 € TTC
Mise en service express 48 h ouvrées 55,07 € TTC
Mise en service urgente 24h ouvrées 149,19 € TTC
Mise en service Linky standard 24h 16,79 € TTC
Mise en service Linky urgente Le jour même 69,76 € TTC
Changement de fournisseur Sous 21 j ouvrés si le client souhaite conserver son délai de rétractation Offert

Tarifs à jour au à jour au 1er Septembre 2020.
*Ces délais peuvent être allongés ou raccourcis en fonction de la disponibilité des techniciens d’Enedis. Toutefois, les interventions express et d’urgence sont facturées telle une mise en service standard si elles ne sont pas réalisées dans le délai convenu.

Et voici la grille tarifaire en vigueur pour l’ouverture d’un compteur de gaz EDF.

Prix pour une ouverture de compteur gaz EDF - Tarifs GRDF
Type de mise en service Délais Prix
Première Mise en service après un raccordement gaz (logement neuf) Travaux de raccordement 19,39 € en plus du prix du raccordement
Intervention standard de mise en service du compteur sous 5 jours
Mise en service standard - gaz non coupé dans le logement Pas besoin d’intervention technique 19,39 €
Mise en service standard - gaz coupé dans le logement Intervention sous 5 jours ouvrés 19,39 €
Mise en service express. Besoin d’un approvisionnement rapide de gaz. Intervention express sous 2 jours (délai non garanti) 62,24 €
Mise en service en urgence. Besoin urgent d’approvisionnement de gaz. Intervention urgente sous 24 heures (si la demande est déposée auprès de GRDF avant 15h) 149,35 €

Tarifs à jour au 1er Septembre 2020
NB : les délais en urgence et express ne sont proposés que si un technicien GRDF est disponible dans votre secteur géographique.

Attention ! Aucune ouverture compteur EDF n’est requise lors d’un changement de fournisseur sans changement d’adresse. C’est le nouveau fournisseur qui s’occupe de tout une fois le contrat souscrit. Si l’abonné persiste à résilier lui-même son contrat en cours alors des frais de mise en service lui seront quand même facturés.

Comment déplacer son compteur EDF ?

Le déplacement compteur EDF peut être requis lors de travaux réalisés dans votre maison. Cette opération doit obligatoirement être effectuée par le gestionnaire du réseau de distribution nationale soit Enedis pour l’électricité et GRDF pour le gaz.

Déplacer compteur EDF doit se faire suivant une procédure précise.

Étape 1 : Demande de déplacement du compteur EDF

Il est interdit de déplacer soi-même un compteur EDF. La demande doit être déposée auprès du fournisseur d’énergie qui servira ensuite d’intermédiaire entre le client et le gestionnaire du réseau concerné. L’abonné peut aussi déposer directement la demande de déplacement de compteur directement auprès du gestionnaire du réseau gazier pour le compteur de gaz et du réseau électrique pour un compteur d’électricité.

Étape 2 : Réception de la proposition du gestionnaire du réseau de distribution de l’énergie

Le dossier de demande de déplacement de compteur est étudié par Enedis dans les 10 jours suivant sa réception pour un compteur d’électricité. Pour un compteur de gaz, c’est GRDF qui étudie le dossier dans les 8 à 15 jours suivant sa réception.

À l’issue de cette étude, si ledit dossier est complet, alors une proposition de déplacement de votre compteur vous est alors adressée par le gestionnaire concerné. Cette proposition détaille tous les travaux, les délais de réalisation et leurs tarifs. Elle est valable 3 mois suivant sa réception. Pour que les travaux puissent être lancés, il vous faut renvoyer cette proposition dûment signée et accompagnée d’une preuve de paiement de l’acompte demandé.

Pour répondre à la question combien coûte déplacement compteur EDF, il vous faut savoir que ce coût n’est accessible que sur devis. Il dépend en effet des contraintes techniques de votre logement et de l’emplacement (ancien et nouveau) de votre compteur.

Étape 3 : Réalisation des travaux de déplacement de compteur EDF

Une fois l’accord donné par le client, les travaux de déplacement de compteur EDF sont réalisés par le gestionnaire du réseau selon les détails donnés dans sa proposition. Ils sont réalisés dans le respect des normes de sécurité en vigueur.

Comment installer un compteur EDF ?

Voici la démarche à suivre pour installer un compteur EDF.

Qui contacter pour l’installation d’un compteur EDF ?

L’installation compteur EDF peut se faire dans les situations suivantes :

  • Suite à un raccordement lors de l’emménagement dans un logement neuf ou venant d’être rénové ;
  • Lors de travaux de chantier nécessitant de l’électricité, le compteur installé est alors un compteur provisoire ;
  • Lors d’un changement de compteur ;
  • Lors de l’installation d’un deuxième compteur EDF.

Qu’importe la situation, cette installation ne peut être effectuée que par un technicien qualifié pouvant en prendre charge et en assurer le bon fonctionnement. Pour un compteur électrique, c’est Enedis qui s’en chargera et pour le compteur gaz, cette responsabilité incombe à GRDF.

La procédure d’installation compteur EDF

Cette opération se fait suivant des étapes prédéfinies.

  1. Déposer une demande de raccordement au réseau public électrique et la pose du compteur d’électricité auprès d’Enedis. Le délai de raccordement peut prendre dans les 2 à 6 mois selon la complexité des travaux requis.
    Pour le compteur de gaz, la demande est à déposer auprès de GRDF. Il faut prévoir dans les 10 jours à 2 mois selon l’envergure des travaux à effectuer.
    Le dossier de demande doit contenir le formulaire de demande, la garantie de paiement des travaux requis pour le raccordement, une copie du permis de construire, des photos de la propriété et d’éventuelles installations électriques existantes, l’extrait du cadastre, le plan de masse, et enfin la puissance de compteur souhaitée par le client ;
  2. Attendre la fin des travaux de raccordement pour obtenir le certificat de conformité de l’installation intérieure avec les normes de sécurité en vigueur. Cette attestation est appelée Consuel pour l’installation électrique et atteste du respect des exigences de la norme NF C 14-100. Pour l’installation gaz, cette attestation est appelée Qualigaz. Il est à noter que toutes les opérations entre le compteur et le réseau relèvent de la compétence seule du gestionnaire dudit réseau. Celles entre le compteur et votre installation domestique incombent à l’abonné. Il en est ainsi de la liaison compteur edf tableau électrique ;
  3. Souscrire un contrat de fourniture d’énergie chez le fournisseur de votre choix comme chez ceux historiques EDF et ENGIE ou chez ceux alternatifs tels que Engie, Total Direct EnergieButagaz, etc. Pour cette souscription, le consommateur doit avoir à portée des mains : le numéro d’identification de son compteur, l’adresse la plus complète de son logement, son nom complet, la puissance de raccordement souhaitée, un RIB pour le paiement par prélèvement bancaire automatique.

Le coût de l’installation d’un compteur électrique dans une nouvelle habitation

Il faut distinguer le coût du raccordement du compteur électrique au réseau de distribution et le prix de la mise en service de ce compteur.

Le prix du raccordement est établi sur devis par Enedis, le gestionnaire du réseau selon la complexité des travaux à réaliser. Le coût final dépend notamment de la distance du coffret de branchement et la maison à relier.

Les frais d’ouverture de compteur viennent s’y ajouter. Ces derniers étant fixés par le gestionnaire du réseau selon le délai d’exécution demandé par l’abonné. Il en est aussi ainsi pour le coût de l’installation d’un compteur gaz.

L’installation d’un compteur en remplacement d’un vieux compteur

Un dysfonctionnement aussi léger soit-il peut causer des soucis de surconsommation et de surfacturation. Cela affecterait l’état de santé de la finance du ménage.

Remplacer un compteur trop vieux ou qui dysfonctionne

L’abonné qui constate un quelconque dysfonctionnement sur son compteur, doit en avertir en urgence son fournisseur d’électricité ou de gaz. Ce dernier va approcher le gestionnaire du réseau de distribution d’énergie concerné et lui demander de venir constater le problème sur place et de le résoudre.

Un technicien mandaté par le gestionnaire du réseau se déplacera alors au domicile de l’abonné pour la constatation de visu du dysfonctionnement rapporté. Si le souci rapporté est réel alors le remplacement du compteur défectueux est à la charge d’Enedis pour l’électricité et de GRDF pour le gaz. Le fournisseur est aussi tenu par la loi, d’émettre une facture de régularisation permettant le remboursement de l’éventuel trop-perçu.

Notez que pour tout remplacement de compteur, Enedis et GRDF poseront d’office le modèle communicant. Il n’est plus possible de demander à avoir un compteur classique comme celui électronique ou électromécanique.

La pose du compteur communicant

Enedis et GRDF ont décidé de remplacer les anciens compteurs électroniques et électromécaniques par des compteurs communicants appelés Linky pour l’électricité et Gazpar pour le gaz. Ceci a été initié dans le but de moderniser le réseau de distribution nationale d’énergie tout en s’adaptant aux nouveaux modes de consommation.

Ces compteurs permettent la relève à distancesans aucun déplacement d’un de leurs agents. Ils assurent également aux abonnés d’être facturés sur la base de leur consommation réelle.

Ce déploiement gratuit lancé en 2015 et prévu être effectif en 2021 pour le compteur Linky, est entièrement à la charge d’Enedis. Pour le compteur Gazpar, ce déploiement est prévu s’effectuer entre 2017 et 2022. Il est aussi à la charge de GRDF.

Le gestionnaire du réseau informe l’abonné des étapes de l’installation et des avantages du compteur intelligent une trentaine de jours avant l’installation de ce compteur intelligent. 15 jours avant le passage de leur technicien, un courrier informe le client de la date de l’intervention et de son obligation de présence ou non. Quelques jours avant la pose, une confirmation du rendez-vous est envoyée à l’usager par mail ou SMS.

Aucun travail n’est prévu, car le Linky comme le Gazpar ont des dimensions identiques aux modèles précédents de compteurs.

Compteur divisionnaire : l’installation d’un deuxième compteur électrique EDF

L’installation d’un sous-compteur ou compteur divisionnaire est normalement réservée uniquement aux propriétaires d’immeubles ou aux copropriétés désirant avoir un système de comptage plus détaillé.

À quoi sert un deuxième compteur électrique ?

Installé après le compteur principal, il mesure la consommation électrique d’une partie de votre habitation. Ce deuxième compteur permet de mieux maîtriser les dépenses énergétiques d’un ménage.

En France, la revente directe de l’électricité à un locataire, est interdite par la loi. Les propriétaires installant un sous-compteur pour refacturer ensuite l’électricité à leurs locataires, sont considérés comme des revendeurs d’électricité. C’est illégal ! Le propriétaire doit demander à Enedis d’installer un second compteur pour que son locataire paie sa propose consommation.

Comment installer le sous-compteur électrique ?

Toute intervention sur une installation électrique doit être réalisée par un électricien professionnel certifié et qualifié. Une fois, le compteur divisionnaire installé, le propriétaire doit déposer sa demande de raccordement au réseau d’électricité auprès de son fournisseur ou directement auprès d’Enedis. Le fournisseur contacté fera office d’intermédiaire entre son client et le gestionnaire du réseau électrique.

Le raccordement au réseau du second compteur se déroule à l’identique de celui du compteur principal à ce même réseau de distribution nationale d’électricité :

  • Le propriétaire doit choisir entre un compteur monophasé ou triphasé selon la puissance de raccordement de sa maison. La puissance souscrite pour l’installation étant choisie en fonction de son profil de consommation en veillant à ce qu’elle soit inférieure ou égale à la puissance de raccordement de son logis ;
  • L’usager va ensuite déposer sa demande de raccordement auprès d’Enedis sur son site Internet. Il va devoir remplir le formulaire dédié à cet effet et y joindre tous les documents demandés ;
  • Une proposition lui sera envoyée par courrier par Enedis dans les 10 jours suivant la réception de son dossier de demande. Cette proposition contient tous les détails sur le délai, le coût des travaux à réaliser. Pour signifier son accord, le client doit renvoyer cette proposition signée et accompagnée de la preuve du règlement de l’acompte demandé dans les 3 mois suivant la réception de cette proposition. L’accord donné, les travaux peuvent débuter à la date indiquée ;
  • Avant la fin des travaux de raccordement, le client doit souscrire un contrat de fourniture d’électricité chez le fournisseur de son choix. Il deviendra le fournisseur de sa deuxième habitation ;
  • Parallèlement à la souscription du contrat d’abonnement à l’électricité, le client doit faire certifier son installation et obtenir son certificat Consuel. Il valide la conformité de la nouvelle installation électrique à la norme électrique NF C 15-100 en vigueur ;
  • Le certificat Consuel doit être remis au fournisseur pour la demande de mise en service du compteur divisionnaire.

Combien coûte l’installation d’un compteur divisionnaire électrique ?

Le coût à l’acquisition d’un sous-compteur varie entre 30 € et 200 € selon sa puissance. Les compteurs monophasés étant moins chers, vous coûteront dans les 30 € et les 150 €. Il vous faut prévoir dans les 75 € à 200 € pour ceux triphasés.

Il vous faudra ajouter le coût de la main-d’œuvre, les frais de déplacement.

Note aussi que le coût du raccordement est accessible sur devis auprès d’Enedis. Quant au prix de la mise en service, il vous faudra vous référer aux tarifs en vigueur appliqués par Enedis qui varie selon le délai d’exécution demandé.

Il vous faut considérer tous ces paramètres pour estimer le prix pour l'installation d'un 2ème compteur EDF.

Profitez de 10% de réduction sur le prix de votre électricitéAvec Total Direct Energie, profitez d'une remise de 10% sur le prix du kWh par rapport au tarif réglementé d'EDF.
Souscrire en ligne

Mis à jour le