The parameter is not valid. Make sure to enter the exact machine_name of the block.

Gaz de ville : différence gaz naturel, prix | mai 2024

Mis à jour le
minutes de lecture
gaz de ville

Le gaz de ville était au début du XXème siècle une énergie très utilisée. Il fut ensuite supplanté progressivement par le gaz naturel, plus pur et sécurisé. L’expression « Gaz de ville » reste, cependant, couramment utilisée.

Qu’est-ce que le « gaz de ville » ?

La composition du gaz de ville

Le gaz de ville est produit dans les usines à partir de la houille (charbon utilisé comme combustible fossile) ou parfois de produits pétroliers. Le procédé utilisé à l'époque pour obtenir le gaz de ville était la pyrolyse (même procédé qui consiste à nettoyer vos fours actuellement). Cette méthode consiste à obtenir une distillation par un chauffage intense sans oxygène. Après la distillation, la houille devient un gaz composé de :

  • 50 % de dihydrogène (H2) ;
  • 32 % de méthane (CH4] ;
  • 8 % de monoxyde de carbone (CO).

Le gaz de ville doit son nom à son usage ; il était destiné à l’éclairage des villes dans lesquelles il était distribué via un réseau de canalisations.

La disparition du gaz de ville

Le gaz de ville avait des propriétés jugées dangereuses pour la santé et l'environnement. Ses inconvénients incluaient :

  • La composition de monoxyde de carbone et de dihydrogène qui sont des composants dangereux ;
  • Une faible performance car il ne dégage que très peu de chaleur lors de sa combustion ;
  • Un risque élevé pour la santé car il est inodore.

Dans les années 70 donc, l’électricité la remplace progressivement pour l’éclairage et le gaz naturel pour les utilisations domestiques. Le terme « gaz de ville » est cependant conservé pour désigner aujourd’hui le gaz naturel qui provient directement du sous-sol.

Quelles différences entre le gaz de ville et le gaz naturel ?

Le gaz de ville produit dans les usines est inodore, incolore, toxique et quasiment indétectable. Il contenait une quantité non négligeable d’impuretés telles que le monoxyde de carbone, etc. Sa production en France a été arrêtée en 1971.

Le gaz naturel est quant à lui un produit fossile trouvé dans le sous-sol terrestre. Il est beaucoup plus pur en étant composé essentiellement de méthane. Son odeur caractéristique permet de la détecter plus facilement en cas de fuite de gaz.

Plus fiable que le gaz de ville d’antan, le gaz naturel est aujourd’hui la source d’énergie la plus usitée dans le monde. Il est principalement utilisé pour la cuisson et le chauffage.

Le gaz naturel est-il une énergie propre ?

Même si le gaz naturel est plus propre et plus fiable que le gaz de ville, et malgré son appellation "naturel", le gaz naturel n'est pas une énergie renouvelable. Il reste une énergie fossile et polluante.

À proprement parler, le gaz de ville n’est plus produit en France ; la dernière usine productrice ayant fermé ses portes en 1971. L’appellation « gaz de ville » est néanmoins conservée pour désigner aujourd’hui le « gaz naturel ».

Le tarif du gaz de ville en France en mai 2024

Le prix du gaz en France augmente et baisse suivant plusieurs paramètres dont la couverture de tous les services permettant de le transporter jusqu’au consommateur. En effet, le prix du gaz payé par le consommateur final couvre les coûts d'acheminement, de stockage, de distribution et de fourniture.

Données en pourcentages, valables pour des consommateurs utilisant le gaz pour se chauffer (B1 et B2i) - À jour en mai 2024 - Graphique: Selectra - Source: CRE

Les tarifs du Prix repère du gaz en France

Chaque fournisseur de gaz fixe librement ses tarifs. La plupart d'entre eux se basent sur le prix repère gaz, qui est le nouveau tarif de référence calculé par la CRE en fonction des coûts réels supportés pour la fourniture. Voici le prix du repère du gaz en France :

Grille tarifaire de l'offre Prix Repère Gaz de la CRE par CRE
CRE Abonnement annuel (€/an) Zone 1 (€/kWh) Zone 2 (€/kWh) Zone 3 (€/kWh) Zone 4 (€/kWh) Zone 5 (€/kWh) Zone 6 (€/kWh)
0 - 6000 kWh/an 102.96 € 0.1106 € 0.1106 € 0.1106 € 0.1106 € 0.1106 € 0.1106 €
6000 - 300 000 kWh/an 257.16 € 0.0894 € 0.0885 € 0.0891 € 0.0897 € 0.0903 € 0.0909 €

Prix en € TTC du Prix Repère Gaz de la CRE de la CRE à jour au 22/05/2024

Comprendre la grille tarifaire d'une offre de gaz de ville

Toute grille tarifaire de gaz de ville en France est construite en prenant en compte deux éléments principaux :

  • la classe de consommation selon la quantité d’énergie consommée annuellement par l’abonné :
    • le tarif Base qui est dédié aux ménages ne consommant annuellement pas plus de 1MWh c'est-à-dire 1000kWh. Ce sont normalement les consommateurs qui n’utilisent le gaz que pour la cuisson ;
    • le tarif B0 qui est réservé aux consommateurs utilisant le gaz pour la cuisson et pour la production d’eau chaude. Ils dépensent dans les 1 à 6MWh de gaz par année ;
    • le tarif B1 adapté aux consommateurs dépensant dans les 6 au 30MWh de gaz par an pour tous les usages domestiques ;
  • la zone tarifaire dans laquelle se trouve l'abonné. La zone est déterminée en fonction de la distance entre le logement et la zone de consommation. Plus le logement est proche (zone 1), plus le prix du gaz est bas.

Ensuite, le fournisseur fixe librement le prix à la souscription, et les conditions d'évolution de celui-ci. Un abonnement de gaz sera aussi facturé (en plus de la consommation), tel un forfait. La consommation sera quant à elle multipliée par un prix du kWh de gaz.

Comparaison d'offres de gaz de ville

Pour trouver un meilleur tarif que le prix de repère, le plus simple est de réaliser un comparatif sur-mesure des offres de gaz.

📊 Comparer les fournisseurs de gaz

Pour vous orienter, voici également un comparatif pour un foyer type :

🔥 Quel fournisseur de gaz est le moins cher ?
Fournisseur de gaz Nom de l'offre de gaz Votre budget annuel Vos économies annuelles* Prix de l'abonnement Prix du kWh
EDF
AVANTAGE GAZ 2 ANS
🔐 Des prix bloqués !
📣 Selectra Score : D
Avis sur EDF : 1.8/5

Coûts annuels estimés
71 €
Economies estimées
32 €
120.96 € 0.1246 €
EDF
AVANTAGE GAZ OPTIMISÉ
⚖ Des prix indexés !
📣 Selectra Score : C
Avis sur EDF : 1.8/5

Coûts annuels estimés
90 €
Economies estimées
13 €
90.36 € 0.1108 €
Sowee
 Souscrire en ligne
GAZ PRIX FIXE 3 ANS
🔐 Des prix bloqués !
📣 Selectra Score : C
Avis sur Sowee : 1.7/5

Coûts annuels estimés
102 €
Economies estimées
1 €
102.46 € 0.1246 €
TotalEnergies
OFFRE VERTE FIXE GAZ
🌿 Offre verte !
🔐 Des prix bloqués !
📣 Selectra Score : C

Coûts annuels estimés
103 €
Au même prix que le TRV Prix Repère CRE 102.94 € 0.1351 €
OHM Énergie
CLASSIQUE GAZ
🌿 Offre verte !
📣 Selectra Score : C

Coûts annuels estimés
103 €
Au même prix que le TRV Prix Repère CRE 102.96 € 0.151 €
OHM Énergie
ULTRA ECO GAZ
📣 Selectra Score : C

Coûts annuels estimés
103 €
Au même prix que le TRV Prix Repère CRE 102.96 € 0.1018 €
Mint Énergie
BIOGAZ CLASSIC
🌿 Offre verte !
⚖ Des prix indexés !
📣 Selectra Score : B

Coûts annuels estimés
103 €
Au même prix que le TRV Prix Repère CRE 102.94 € 0.1106 €
CRE
PRIX REPÈRE GAZ DE LA CRE
Coûts annuels estimés
103 €
Tarif de référence 102.96 € 0.1106 €
TotalEnergies
OFFRE SPÉCIALE GAZ
⚖ Des prix indexés !
📣 Selectra Score : B

Coûts annuels estimés
103 €
Au même prix que le TRV Prix Repère CRE 102.94 € 0.1042 €
Gaz de Bordeaux
05 56 79 40 40
GAZ RÉF
⚖ Des prix indexés !
📣 Selectra Score : B
Coûts annuels estimés
103 €
Au même prix que le TRV Prix Repère CRE 102.6 € 0.1103 €
TotalEnergies
STANDARD FIXE GAZ
🔐 Des prix bloqués !
📣 Selectra Score : C

Coûts annuels estimés
103 €
Au même prix que le TRV Prix Repère CRE 102.94 € 0.1332 €
Wekiwi
01 86 76 11 58
WEKIWEB GAZ PRIX FIXE
🔐 Des prix bloqués !
📣 Selectra Score : E
Coûts annuels estimés
104 €
Votre surcoût
2 €
104.46 € 0.1621 €

*Tarifs € TTC à jour du 22/05/2024. Budget calculé et économies estimées par rapport au tarif de référence pour une consommation annuelle de click kWh (classe de consommation B2i)

Les types d'offres de gaz de ville

Chaque fournisseur est libre de choisir le tarif qu’il veut proposer. Il existe trois types de tarifs :

  • Les tarifs indexés qui sont proposés en toute liberté par les fournisseurs. Ils sont indexés
    • sur le prix de repère du gaz et sont en général, garantis plus faibles que ces derniers ;
    • sur les prix de marché du gaz (qui peuvent exploser en hiver)
  • Les tarifs fixes et bloqués sur une période prédéterminée.
  • Les tarifs ni indexés ni bloqués, mais libres.

Le compteur de gaz Un compteur de gaz compte toujours les m3 consommés si la facture correspondante est toujours exprimée en kWh. La conversion est faite en considérant qu’1m3 de gaz correspond à 10kWh de gaz.

L’effet des taxes sur les tarifs du gaz de ville

Parmi les taxes qui s'appliquent au gaz, on retrouve :

  • l'Accise sur le gaz naturel, qui, depuis le 1er janvier 2022 remplace la TICGN ;
  • la CTA (contribution tarifaire d'acheminement) qui permet de financer les retraites des travailleurs des industries électriques et gazières ;
  • la Taxe sur la Valeur Ajoutée ou TVA de 5,5% s’appliquant sur le coût de l’abonnement et de 20% sur le coût du kWh.

Le prix du gaz de ville est ainsi fixé en tenant compte :

  • Des frais d'acheminement et transport qui sont identiques pour tous les fournisseurs de gaz ;
  • Du prix du gaz qui change d’un fournisseur à un autre. Le consommateur est libre de choisir le prestataire chez qui il va se fournir en gaz ;
  • Des taxes appliquées par l’État.

Quels sont les autres types de gaz en France ?

Outre le gaz naturel et le gaz de ville, il existe d'autres types de gaz alternatifs, qui servent beaucoup pour les usages domestiques.

Le biogaz ou biométhane

Le biogaz est un gaz vert issu de la méthanisation, c'est-à-dire de la fermentation de matières organiques, comme les déchets ménagers ou agricoles. Il existe aujourd'hui une poignée de fournisseurs de biogaz permettant aux consommateurs de soutenir une énergie plus propre que le gaz naturel.

🌱 Les fournisseurs de biogaz en 2024

Il n'est pas possible de consommer directement du biogaz, mais comme sa composition est très proche de celle du gaz naturel, il peut être injecté dans le réseau du gaz. Ainsi, lorsque les fournisseurs mettent en place une offre 100 % biogaz, cela signifie qu'une quantité équivalente à 100 % de la consommation du client est injectée sous forme de biométhane dans le réseau du gaz français. Certains fournisseurs proposent aussi 5 ou 15 % de biogaz.

Le gaz propane et le gaz butane

Le problème principal du gaz naturel est qu'il n'est pas accessible partout en France. Dans certaines communes, le raccordement au gaz n'est pas possible, car elles ne sont pas desservies par le réseau.

Dans ces zones, les meilleures alternatives sont le gaz propane ou le gaz butane. Ce sont des gaz qui font partie de ce qu'on appelle les GPL (Gaz de Pétrole Liquéfié). Le gaz butane est généralement vendu en bouteilles et sert essentiellement d'énergie de cuisson.

Le gaz propane, plus résistant au froid, peut être livré en grande quantité dans une citerne et donc utilisé pour répondre à tous les besoins énergétiques d'un foyer : cuisson, eau chaude et chauffage.