Fuite de gaz : procédure à suivre, téléphone, odeur, symptôme

Mis à jour le
minutes de lecture

Toute odeur suspecte de gaz doit faire craindre une fuite. Il faut réagir comme ceci :

  1. Ouvrez les fenêtres.
  2. Fermez l'arrivée de gaz si vous savez où elle se trouve.
  3. Prenez votre téléphone portable.
  4. Sortez de chez vous en laissant la porte ouverte et en évitant de prendre l'ascenseur.
  5. Prévenez au passage vos voisins en vitesse si vous vivez en appartement ou maison mitoyenne.
  6. Appelez le numéro d'urgence gaz au 0 800 47 33 33 ou les pompiers au 18.
  • Soyez prévoyant
  • Ajoutez le numéro d'Urgence gaz (0 800 47 33 33) dans votre répertoire téléphonique, et dites à vos proches de faire de même.
  • Identifiez où se trouve l'arrivée de gaz chez vous, et apprenez à la fermer.
  • Imprimez 📑la marche à suivre en cas d'urgence gaz et affichez-la sur votre réfrigérateur.
  • Partagez cet article à vos proches via Whatsapp, Messenger, etc ou en l'imprimant (Ctrl P).

Numéro Vert Urgence Gaz GRDF
0 800 47 33 33

Un technicien se déplace en urgence à l'adresse signalée. Ce numéro gratuit est disponible 24h sur 24, 7 jours sur 7.

La procédure à suivre en cas de suspicion de fuite de gaz

Une fuite de gaz peut provoquer l’asphyxie des occupants de l’habitation, un incendie ou une explosion de la maison, etc. Elle doit de ce fait toujours être prise au sérieux même si elle semble dérisoire.

Voici les gestes à faire pour toute suspicion de fuite de gaz dans un local donné.

La sécurisation des lieux, premier geste

Tout doute sur la possibilité d’une défaillance dans la sécurité d’une installation de gaz doit obliger la personne qui s’en est aperçue de couper l’arrivée de gaz. Toutes les ouvertures de l’habitation doivent également être largement ouvertes. Le gaz peut provoquer une explosion, mais avant ça il peut entrainer l’asphyxie en éliminant l’oxygène de l’air ambiant.

Si un début de feu est observé, il faut sortir le plus rapidement possible de ce logement et s’en éloigner le plus.

Il faut se souvenir de ne toucher à aucun appareil électronique en sortant de ladite maison. L’ascenseur, les interrupteurs, les téléphones, les lampes de poche, les sonneries, etc. ne doivent pas être mis en fonctionnement. La moindre petite étincelle peut, en effet, faire tout exploser. Eux aussi courent les mêmes risques que l’occupant de l’habitation.

La prise de contact avec le responsable

Pour les personnes habitant en copropriété, tout le monde doit être prévenu de ce problème et être évacué en même temps.

Une fois à l’extérieur de la maison, il faudra joindre le numéro d’urgence gaz de GRDF sans plus attendre. L’appel au numéro vert 0 800 47 33 33 est gratuit à n’importe quelle heure du jour de l’année.

Les signes pouvant permettre de suspecter une fuite de gaz

Le gaz est certes une énergie à la fois propre et fiable, mais quelques précautions sont toujours à prendre pour réduire tous les éventuels risques domestiques.

Dans la majorité des cas, c’est la mauvaise utilisation de ces appareils ou leur mauvais entretien de la chaudière gaz qui sont incriminés dans de telles situations.

L’odeur est la première et seule trace permettant de redouter une éventuelle fuite de gaz.

Le soufre, premier indice à prendre en compte

Le gaz naturel est inodore, mais celui utilisé comme source d’énergie dans un logement, est tout à fait différent. Une substance soufrée est, en effet, additionnée à ce gaz naturel.

À partir d’une concentration de 1% de gaz dans l’air, ce produit peut être détectable par l'odorat. Le risque d’explosion est à redouter pour une concentration de 5% et plus. Il n’y a toutefois un risque d’asphyxie qu’à une concentration de 25% et plus.

La technique de repérage d’une source de fuite de gaz

Toute hausse inexplicable de la consommation énergétique mensuelle, comme une odeur soufrée sous latente doit inciter l’occupant à craindre une fuite de gaz.

Pour savoir d’où provient ce problème, il est possible d'utiliser la technique de l'eau savonneuse

  1. couper l’arrivée de gaz
  2. ouvrir toutes les portes et fenêtres de la maison.
  3. badigeonner d'eau savonneuse tous les conduits de l’installation de gaz susceptibles de fuir.
  4. Si des petites bulles apparaissent, le point de fuite est trouvé !
  5. Les autres éventuels points de fuite doivent également être vérifiés dans la foulée. Il en est ainsi des écrous et des joints trop lâches, les raccordements gaz défectueux, les appareils utilisés qui peuvent dès fois présenter quelques usures suite à leur utilisation.

Qui contacter en cas de suspicion de fuite de gaz ?

Ce n’est ni son fournisseur de gaz ni Engie, fournisseur historique de gaz en France, qu’il faut appeler en cas de fuite de gaz. Ce ne sont pas les bons interlocuteurs !

Les fournisseurs de gaz n’ont aucune compétence en Urgence gaz

Inutile de contacter Engie !

C’est GRDF, le gestionnaire du réseau national de distribution de gaz sur toute la France qui doit être appelé. Assurer le bon fonctionnement de ce réseau incombe entièrement à ce gestionnaire. Il est donc le seul habilité à réparer tous les soucis observés sur ce système.

Toutes les interventions nécessitées par une suspicion de fuite de gaz et autres ennuis du même genre sont assurées par une branche spéciale au sein de GRDF. Les techniciens qui la composent sont disponibles gratuitement à n’importe quel moment et jour de l’année. Il suffit de composer le numéro vert Urgence Gaz Sécurité : 0 800 47 33 33.

Le cas particulier des ELD

La région dans laquelle habite le consommateur de gaz peut être desservie par une ELD. C’est donc à celle-ci qu’il doit faire appel pour sécuriser son installation domestique de gaz.

L'ELD assure exactement les mêmes rôles que GRDF.

Voici les numéros Urgence Sécurité Gaz des principales ELD de la France :

Téléphones Urgence Gaz des principales ELD en France
Nom de l'ELDTéléphone Urgence Gaz
GEG (Grenoble)04 76 84 36 36
Gaz de Bordeaux05 56 79 41 00
ES Gaz de Strasbourg03 88 75 20 75
Sorégies (La Vienne)05 49 44 70 66

Le cas des fuites de gaz hors du domicile Si une personne sent une odeur soufrée dans les rues ou de l’extérieur de son logement, il doit rapidement contacter les pompiers. Ces derniers sont joignables gratuitement au 18.

L’intervention d’urgence en cas d’une fuite de gaz

Le protocole de prise en charge d’un appel téléphonique pour une urgence sécurité gaz se déroule en deux étapes :

  1. Le conseiller qui reçoit l’appel va essayer d’établir un diagnostic par téléphone de la situation en posant quelques questions à son appelant. Il va également identifier les principaux risques courus. Des directives claires et précises sont données en conséquence pour sécuriser les lieux et les habitants jusqu’à l’arrivée de l’équipe d’urgence de ce gestionnaire du réseau gazier ;
  2. L’intervention se déroule en deux schémas selon la gravité de la situation :
    • Si les risques encourus sont réels et peuvent se déclencher quasiment dans l’immédiat alors le protocole d’Intervention de mise en sécurité est mis en place. Un agent de GRDF arrive sur les lieux au plus tard une heure après l’appel. Il doit neutraliser tous les risques et réparer l’installation de gaz ;
    • Pour les risques non imminents, c’est le plan d’Intervention de dépannage qui est mis en route. Un technicien du gestionnaire du réseau gazier intervient sur place dans les quatre heures suivant la prise de contact téléphonique pour tout appel reçu entre 8 et 21h. Une fois ce délai passé, l’agent se présentera sur les lieux entre 8 et 12h du lendemain.