Raccordement gaz : comment raccorder mon logement en 2024

Mis à jour le
minutes de lecture
raccordement gaz

Le raccordement au gaz est la démarche qui consiste à brancher un logement au réseau public du gaz naturel. En d'autres termes, un logement neuf doit être raccordé au réseau pour pouvoir être alimenté au gaz. Sur 95 % du territoire, la démarche se fait auprès de GRDF au 09 69 36 35 34 ou en ligne. Le raccordement est une prestation réalisée sur devis, mais à titre d'indication, les travaux coûtent en moyenne 486,66 € pour les foyers souhaitant utiliser le gaz pour le chauffage. Démarches, étapes et tarifs pour le raccordement gaz en 2024.

⭐ Raccordement gaz : l'essentiel à retenir

  • C'est GRDF qui réalise le raccordement de gaz sur 95 % du territoire. Sur les 5 % restants, il faut se rapprocher des ELD ;
  • GRDF est joignable au 09 69 36 35 34 pour les demandes de raccordement ;
  • Les tarifs de raccordement dépendent de l'usage qui sera fait du gaz. En avril 2024, le prix est de 486,66 € pour les foyers souhaitant utiliser le gaz pour le chauffage ;
  • Après le raccordement au gaz, et sous réserve de l'obtention du certificat de conformité Qualigaz, il est possible de demander la mise en service du gaz, en souscrivant un contrat de gaz auprès du fournisseur de son choix.

Comment demander un raccordement au gaz ?

Le raccordement gaz en quelques étapes
Etape 1Etape 2Etape 3Etape 4Etape 5
🔎 Tester son éligibilité📞 Contacter GRDF💰 Valider le devis📃 Demander le Qualigaz🔥 Mettre en service en gaz
Besoin d'aide pour choisir un fournisseur ?
☎️ 09 73 72 25 00 📅 Planifier un rappel  💻 Comparer en ligne

Le raccordement au gaz est une étape nécessaire qui permet de brancher un logement ou un local au réseau du gaz de ville. la demande se fait donc auprès du gestionnaire de réseau, GRDF, en cinq grandes étapes.

Étape 1 : vérifier son éligibilité

La première étape du raccordement gaz est de tester son éligibilité. Autrement, vérifier que le logement est bien desservi par le réseau.

Ma commune est-elle desservie par GRDF ?

  • Ambléon (01300)
  • Ambronay (01500)
  • Ambutrix (01500)
  • Ambérieu-en-Bugey (01500)
  • Ambérieux-en-Dombes (01330)
Chargement

Il faut savoir qu'en 2024, plus de 9500 communes sont desservies par le réseau de gaz de GRDF. Cela signifie tout de même que pas moins de 25 000 communes ne sont pas desservies. Dans les zones non éligibles :

  1. Soit vous êtes dans une zone gérée par une ELD : dans ce cas, adressez-vous directement à l'ELD en question (ELD SICAE Oise, ELD EBM, ELD Grenoble Electricité et gaz, ELD ES Strasbourg, ELD GEG, etc.) ;
  2. Soit votre logement n'est pas raccordable : dans ce cas, il vous faut choisir une énergie alternative comme le chauffage au bois, le chauffage propane ou encore le chauffage électrique.

Étape 2 : contacter GRDF

grdf raccordement

Si le logement est éligible, vous pouvez demander le raccordement gaz en contactant GRDF. Pour cela, deux méthodes possibles :

  1. Remplir le formulaire de demande de raccordement GRDF accessible gratuitement sur le site du gestionnaire ;
  2. Contacter le service client GRDF par téléphone au 09 69 36 35 34 du lundi au vendredi de 8h à 17h.

Petite astuce :

Vous pouvez faire appel à un chauffagiste avec la certification PG (Professionnel du Gaz), ayant souscrit la solution Gazpack de GRDF. Ce dernier peut traiter directement la demande de raccordement auprès de GRDF. Une autre solution est de demander à votre fournisseur de gaz, qui peut servir d'intermédiaire. S'il est proposé, ce service est toutefois payant.

Le dossier de demande de raccordement gaz doit contenir :

  • l'adresse complète du logement ou du local ;
  • les caractéristiques du logement (nombre d'habitants, surface, difficultés d'accessibilité) ;
  • les usages futurs du gaz (cuisson, eau chaude, chauffage) ;
  • le plan de masse dans le cas où le réseau ne passe pas à proximité de l'habitation.

Si vous êtes dans une zone ELD, ci-dessous les formulaires de demande de raccordement gaz correspondants :

Étape 3 : valider le devis de raccordement gaz

devis raccordement

10 jours après la réception de la demande, GRDF envoie une proposition de raccordement gaz. Cette offre de raccordement de GRDF contient :

  1. le devis de raccordement avec une estimation du coût des travaux à réaliser sur le terrain privé (à la charge du client) et sur la voie publique (aux frais de GRDF) ;
  2. le calendrier prévisionnel des travaux ;
  3. le numéro de Point de Comptage et d’Estimation (PCE) du compteur gaz ;
  4. le futur emplacement du compteur de gaz (à savoir que ce sont désormais des compteurs Gazpar qui sont installés après tout nouveau raccordement).

Le demandeur dispose de trois mois pour accepter le devis de raccordement. Pour l'accepter, il faut :

  • Payer l’acompte équivalent au moins à 50 % du coût total du devis ;
  • Renvoyer l’offre signée et complétée au gestionnaire et y joindre le Cerfa n°13948*03 pour les propriétaires bénéficiant d’un taux de TVA réduit.

La validation de la demande de raccordement est signifiée par courrier au client dès la réception du justificatif de paiement de l’acompte et des documents complétés. Ensuite, dans un délai de 8 jours suivant cette validation, un second courrier communique les identifiants à l'espace client GRDF permettant au demandeur de suivre en ligne l’évolution des travaux. Le nom de son interlocuteur technique au sein de GRDF lui est aussi communiqué via ce courrier.

Étape 4 : les travaux de raccordement et le Qualigaz

Une fois le devis accepté et toutes les autorisations de travaux obtenues, les travaux de raccordement commencent, approximativement à la date indiquée dans le calendrier prévisionnel.

Le terrassement de la chaussée

La première étape des travaux est de terrasser la chaussée. Ce terrassement est effectué par un prestataire envoyé par GRDF dans les 24 à 72h précédant le raccordement. Une fois cette étape achevée, le technicien se charge du branchement en lui-même.

Refus de terrassement de chaussée par la mairie Si votre logement est desservi par le réseau de gaz, la demande est rarement refusée par la mairie. Elle n'est refusée que dans des cas exceptionnels, par exemple un manquement du permis de construire pour votre maison. Dans cette situation, le maire peut alors s'opposer au raccordement en s’appuyant sur l’article L.111-6 du Code de l'urbanisme.

Le certificat de conformité Qualigaz

qualigaz raccordement

En parallèle des travaux de raccordement, il faut vérifier la conformité de l'installation de gaz intérieure et demander le certificat Qualigaz Evonia. Il s'agit de l'attestation de conformité qui confirme que l'installation est aux normes. Sans le Qualigaz, il est impossible de mettre en service le compteur de gaz. En effet, ce certificat doit être montré au technicien GRDF au moment de la mise en place du compteur.

Généralement, c'est le professionnel de gaz ayant réalisé l'installation qui fait la demande du certificat. Le propriétaire du terrain peut aussi faire la démarche, mais le certificat coûterait ainsi plus cher, et une visite de contrôle pourrait être réalisé par Qualigaz avant validation.

En 2024, voici les coûts du Qualigaz :

Tarifs Qualigaz - avril 2024
Type de certificatCoûts
Certificat demandé par le propriétaire234 € TTC
Visite de contrôle supplémentaire234 € TTC
Certificat demandé par le professionnel de gaz39 € € HT
Certificat Qualigaz pour les pros165 € € HT

Étape 5 : la mise en service de l’installation gaz

L'ouverture du compteur gaz vient après le raccordement gaz. C'est une étape obligatoire pour recevoir le gaz dans le logement. Pour demander la mise en service, il suffit de souscrire un contrat de gaz auprès d'un fournisseur de son choix.

Les consommateurs sont libres de choisir n'importe quel fournisseur de gaz. Il est alors conseillé de comparer les offres avant de souscrire, afin de bénéficier de l'offre de gaz la moins chère du moment.

💸⚖️ Comparez gratuitement les offres d'énergie pour économiser ! ☎️ 09 73 72 25 00  📅 Planifier un rappel  💻 Comparer en ligne

Par exemple, à titre d'indication, ci-dessous les 5 meilleurs fournisseurs de gaz en 2024 :

🔥 Quel fournisseur de gaz est le moins cher ?
Fournisseur de gaz Nom de l'offre de gaz Votre budget annuel Vos économies annuelles* Prix de l'abonnement Prix du kWh
EDF
AVANTAGE GAZ 2 ANS
🔐 Des prix bloqués !
Avis sur EDF : 1.8/5

Coûts annuels estimés
71 €
Economies estimées
32 €
120.96 € 0.1246 €
Sowee
 Souscrire en ligne
GAZ PRIX FIXE 3 ANS
🔐 Des prix bloqués !
Avis sur Sowee : 1.8/5

Coûts annuels estimés
102 €
Economies estimées
1 €
102.46 € 0.12 €
TotalEnergies
OFFRE VERTE FIXE GAZ
🌿 Offre verte !
🔐 Des prix bloqués !

Coûts annuels estimés
103 €
Au même prix que le TRV Prix Repère CRE 102.94 € 0.1351 €
OHM Énergie
OHM CLASSIQUE GAZ

Coûts annuels estimés
103 €
Au même prix que le TRV Prix Repère CRE 102.96 € 0.151 €
Mint Énergie
BIOGAZ CLASSIC
🌿 Offre verte !
⚖ Des prix indexés !

Coûts annuels estimés
103 €
Au même prix que le TRV Prix Repère CRE 102.94 € 0.1092 €

*Tarifs € TTC à jour du 23/04/2024. Budget calculé et économies estimées par rapport au tarif de référence pour une consommation annuelle de unique kWh (classe de consommation B2i)

Après la souscription, c’est au fournisseur choisi de contacter GRDF pour demander la mise en service du compteur de gaz. Les frais d'une mise en service de gaz suite à un raccordement nouveau s'élèvent à 20,94€ en avril 2024. À savoir que tous les nouveaux compteurs installés et mis en service sont désormais des compteurs Gazpar.

Les frais sont fixés par GRDF et sont donc les mêmes chez tous les fournisseurs. Il en va de même pour les délais de mise en service, qui sont d'environ 10 jours ouvrés.

Quel est le prix d'un raccordement au gaz  ?

Prix d'un raccordement GRDF en 2024

cout raccordement

Comme mentionné plus haut, le raccordement gaz est généralement réalisé sur-devis, car le prix dépend de plusieurs paramètres. Par exemple, il est possible qu'une extension du réseau soit nécessaire, si le logement est trop éloigné du réseau de distribution.

💰 Consulter les tarifs GRDF en 2024

Le prix du raccordement en gaz dépend également de l'usage qui sera fait du gaz. Pour un branchement classique, sans extension, ci-dessous les tarifs GRDF en vigueur en avril 2024 :

Tarif du raccordement gaz GRDF 2024
Usage du gazPrix TTC
Pour le chauffage486,66 € TTC
Pour la cuisson et l'eau chaude (seules)1095,00 € TTC

Tarifs applicables en avril 2024.

Tarifs de la pose d'un coffret GRDF en 2024

Le coffret contenant le compteur de gaz est également un élément indispensable pour un branchement au réseau de distribution de gaz. Incluse dans le prix du raccordement, la pose du coffret de comptage est effectuée par GRDF sur un socle en périphérie de la propriété. Le coffret peut être encastré dans un mur ou inséré dans la clôture à la demande des clients et moyennant des frais supplémentaires :

Tarif GRDF pour la pose du coffret de comptage
📍 Emplacement du coffret de comptage💰 Tarif HTTVA 20%TVA 10%TVA 5,5%
Inséré dans la clôture120€144€132€126,60€
Encastré dans le muret170€204€187€179,35€

Tarifs GRDF applicables en avril 2024

Quels sont les délais pour un raccordement gaz GRDF ?

delais raccordement

Le délai de raccordement au gaz naturel dépend de la proximité de l'installation. Si le réseau de distribution arrive en bordure de terrain, le délai de raccordement est de 8 à 10 semaines. Au-delà et jusqu'à 35 mètres, le délai des travaux peut aller jusqu'à 16 semaines.

Pour les installations situées à plus de 35 mètres du réseau de distribution, le délai est estimé après une étude personnalisée et varie en fonction de l'ampleur et de la complexité des travaux à réaliser.

Proximité de l'installation au réseau de distributionDélai de raccordement au gaz naturel
En bordure de terrain8 à 10 semaines
De la bordure de terrain jusqu'à 35 mètres16 semaines
Plus de 35 mètresEstimation après étude personnalisée (variable)

Les normes de raccordement au gaz maison individuelle

La norme de gaz de référence NF DTU 61.1

S'appuyant sur l’arrêté du 2 août 1977, la norme NF DTU 61.1 est un document qui regroupe l'ensemble des règles techniques et de sécurité en vigueur pour les installations de gaz. Ce document définit toutes les dispositions particulières à respecter en ce qui concerne :

  • l'installation avant et après compteur, incluant les informations sur les éléments de tuyauterie de gaz à utiliser, les distances de sécurité à respecter, etc. ;
  • l'installation et l'emplacement du compteur de gaz ;
  • l'installation intérieure de gaz.

La norme NF DTU désigne également le type de professionnel qui doit installer et raccorder les installations de gaz. Ici, il faut bien savoir faire la distinction entre :

  1. le raccordement entre la partie publique et le compteur de gaz : cette installation est réalisée par les techniciens GRDF ;
  2. le raccordement entre le compteur de gaz et les installations intérieures de gaz : cette prestation est réalisée par un chauffagiste certifié PG (Professionnel du gaz).

Les normes sur la tuyauterie du gaz naturel

Toujours selon la norme NF DTU 61.1, les tuyaux utilisés lors d'un raccordement de gaz doivent être faits de matériaux conformes aux exigences des normes de tuyauteries. Seuls trois types de matériaux sont conformes, dont :

  • la tuyauterie en acier : la tuyauterie en acier étiré T3 est surtout adaptée aux canalisations enterrées. Ce type d'installation doit être réalisé par des professionnels agréés QMOS (Qualification de Mode Opératoire de Soudage) ;
  • la tuyauterie en cuivre : c'est le matériau le plus couramment utilisé pour le gaz naturel, grâce à sa résistance. Pour être conformes, les tuyaux doivent répondre aux spécifications ATG B.524 1 ;
  • les tubes en polyéthylène : pour que les tubes en polyéthylène soient conformes aux normes du réseau de distribution de gaz naturel en vigueur, il faut prendre en compte la norme NF T 54-065 dans le choix de la tuyauterie. Il est aussi obligatoire de vérifier que les tubes portent la marque NF-PF.

Le compteur de gaz

compteur-gazpar

Les conditions générales de distribution du gaz par GRDF précisent ses obligations, celles des fournisseurs et celles des clients. L'article 8.2 de ce document souligne que le client "doit prendre toutes les dispositions pour permettre à tout moment le libre accès du Distributeur au Branchement, au Dispositif Local de Mesurage et au Poste de Livraison".

En d'autres mots, après son raccordement au gaz, le client a pour obligation de laisser l'accès à son compteur aux techniciens GRDF à tout moment.

L’entretien de la chaudière gaz

Selon le décret n°2009-649 du 9 juin 2009, les chaudières à gaz ayant une puissance nominale entre 4 et 400 kilowatts doivent être entretenues au moins une fois par an. Cet entretien de la chaudière doit être réalisé par un chauffagiste professionnel agréé et certifié, et est entièrement à la charge du client.

L'entretien de la chaudière vise à sécuriser l’installation ainsi qu’à optimiser la performance énergétique et écologique de l'appareil. C'est une obligation de tous les foyers raccordés au gaz naturel et équipés d'une chaudière.

La ventilation dans les maisons raccordées au gaz

Tous les logements raccordés au gaz doivent respecter les réglementations précisées dans l’arrêté du 02 août 1977-Titre IV relatif aux règles techniques et de sécurité applicables aux installations de gaz. Cet arrêté précise notamment les conditions de ventilation.

Il est obligatoire pour les logements raccordés au gaz de disposer d'un système de ventilation adapté à ses équipements de gaz.

Questions fréquemment posées

Comment savoir s'il y a du gaz naturel dans ma rue ?

raccordement-grdf

Il existe trois solutions pour savoir si un logement est raccordable au réseau de gaz naturel :

  1. Vérifiez si des boîtiers beiges avec le logo GRDF sont déjà présents dans la rue, aux abords des propriétés des voisins. Si c'est le cas, cela signifie que les autres logements du quartier sont déjà raccordés au réseau de distribution et que votre logement est aussi éligible ;
  2. Contactez directement GRDF par téléphone ou utilisez son simulateur raccordement en ligne. Il suffit alors de renseigner l'adresse du logement pour savoir si celui-ci est situé à proximité du réseau de distribution et peut être desservi en gaz ;
  3. Contactez la mairie qui peut vous renseigner sur l'éligibilité ou non de votre logement.

Comment vérifier que le gaz arrive dans mon logement ?

Une fois le raccordement en gaz effectué par GRDF, il est important de vérifier que le logement est bien alimenté en gaz.

Le gaz arrive grâce des tuyaux qui relient le réseau de distribution à l'habitation, et dont l'extrémité est équipée d'un robinet. Il faut donc s'assurer que ce robinet n'est pas fermé, et si c'est le cas, l'ouvrir soi-même.

Autrement dit, il s'agit de vérifier que le compteur gaz est bien ouvert.

Pourquoi n'ai-je plus de gaz ?

Lorsqu'un logement n'est plus alimenté en gaz et subit une coupure de gaz, deux explications sont possibles :

  1. La coupure de gaz est due à une intervention sur le réseau : en se rendant sur le site web de GRDF, il est possible de connaître la durée de l'intervention et l'heure à laquelle le gaz sera rétabli ;
  2. Aucune intervention n'est signalée sur le réseau : la coupure est peut-être liée à un dysfonctionnement des équipements gaz du logement, fait suite à plusieurs factures impayées, ou résulte d'un oubli de souscription d'un contrat de gaz.

En cas d'urgence liée au gaz, vous pouvez contacter le service de dépannage GRDF au 0 800 47 33 33 (-.

Comment économiser de l'énergie avec une installation de gaz ?

N'importe quel foyer peut réduire sa facture de gaz, en adoptant des écogestes comme :

  • Diminuer la température de chauffage. Selon l'Ademe, 1 degré en moins, c'est jusqu'à 7 % d'économies ;
  • Entretenir régulièrement la chaudière à gaz ;
  • Installer un thermostat connecté pour piloter et réguler le chauffage ;
  • Améliorer l'isolation thermique du logement ;
  • Changer de fournisseur de gaz afin de bénéficier d'un prix du gaz plus avantageux. À savoir qu'en avril 2024, vous pouvez profiter d'une réduction de prix allant jusqu'à 15 %.