Prix de l'électricité en France : Prix kWh, comparatif, définitions

A combien s'élève le prix d'un kWh en France ? Les Français sont-ils vraiment mieux lotis que leurs voisins européens en ce qui concerne le prix de l'électricité ? Comment réduire sa facture d'électricité ? Depuis la libéralisation du marché de l'énergie en 2007, les consommateurs s'interrogent de plus en plus sur les tarifs de l'électricité. Grille tarifaire d'EDF et de ses concurrents, différentes composantes du prix de l'électricité, comparaison européenne etc. Zoom sur les tarifs de l'électricité en France.


 

Prix électricité : grille tarifaire du tarif bleu d'EDF

Le tarif bleu EDF ou tarif réglementé est le tarif de référence pour l'électricité en France. Ce tarif est calculé par la Commission de Régularisation de l'Énergie (CRE), de tel sorte à couvrir tous les frais liés à l'achat, à l'approvisionnement et à la commercialisation de l'électricité.

La grille tarifaire du tarif bleu d'EDF, comme celle de toutes les offres d'électricité, est définie de la manière suivante :

  • La partie abonnement dont le montant va dépendre de la puissance du compteur et de l'option tarifaire choisies ;
  • La partie prix du kWh, qui elle, va dépendre seulement, de l'option tarifaire choisie, soit l'option base, soit l'option heures pleines / heures creuses.

L'option Base et l'option Heures Pleines / Heures Creuses, vont déterminer le prix du kWh et le prix de l'abonnement, qui vont être appliqués lors du calcul de la facture d'électricité.

Si le consommateur choisi l'option base, le prix de l'electricité est le même tout au long de la journée. Le prix de l'abonnement, quant à lui, est un peu moins cher que celui en HP/HC. Cette option est disponible pour toutes les puissances de compteur, à partir de 3 kVa. Cette option convient aux foyers avec peu d'équipements électrique et qui utilisent leur électricité surtout le jour.

Ci-dessous la grille tarifaire du prix de l'électricité EDF en option Base :

Prix de l'électricité en France : Grille tarifaire du tarif bleu EDF en option base
Puissance
souscrite
Abonnement annuel TTC Prix du kWh TTC
3 kVA 97.63 € 0.1524 €
6 kVA 119.72 € 0.1524 €
9 kVA 142.06 € 0.1555 €
12 kVA 164.79 € 0.1555 €
15 kVA 185.87 € 0.1555 €
18 kVA 209.35 € 0.1555 €
24 kVA 260.63 € 0.1555 €
30 kVA 309.24 € 0.1555 €
36 kVA 354.57 € 0.1555 €

Prix à jour au 2 septembre 2019

Si le consommateur choisi l'option Heures Pleines / Heures Creuses, alors le prix de l’électricité est différent en fonction des heures de la journée. Le prix de l'abonnement est un peu plus cher que celui en Base. Cette option n'est pas disponible pour les compteurs en 3 kVA.

En Heures Pleines, le prix du kWh est plus cher que le tarif Base et en Heures Creuses, le prix du kWh est moins cher que le tarif Base. Avec cette option, le consommateur obtient 8 heures d'Heures Creuses dans la journée donc 8 heures où le prix du kWh est moins cher.

Cette option convient aux foyers ayant de nombreux équipements électrique et qui peuvent les utiliser pendant les heures creuses.

Ci-dessous la grille tarifaire du prix de l'electricite EDF en option Heures Pleines/ Heures Creuses :

Prix de l'électricité en France : Grille tarifaire du tarif bleu EDF en option HP/HC
Puissance souscrite Abonnement annuel TTC Heures Pleines TTC Heures Creuses TTC
3 kVA - -- - -- - --
6 kVA 131.63 € 0.1710 € 0.1320 €
9 kVA 162.08 € 0.1710 € 0.1320 €
12 kVA 190.63 € 0.1710 € 0.1320 €
15 kVA 217.29 € 0.1710 € 0.1320 €
18 kVA 242.17 € 0.1710 € 0.1320 €
24 kVA 280.88 € 0.1710 € 0.1320 €
30 kVA 326.33 € 0.1710 € 0.1320 €
36 kVA 370.52 € 0.1710 € 0.1320 €

Prix à jour au 2 septembre 2019

Heures Creuses et Compteur Linky Avant les compteurs Linky, les heures creuses dépendaient de l'adresse de consommation du compteur et se déroulaient souvent entre 20h et 8h. Aujourd'hui, avec les compteurs Linky, les fournisseurs proposent aux consommateurs des offres leur permettant de bénéficier d'Heures Creuses à différents moments de la journée ou de la semaine.

Comparateur Prix électricité : EDF et ses concurrents

Depuis 2007, le marché de l'énergie s'est ouvert à la concurrence, jusqu'alors les consommateurs étaient obligés de souscrire aux tarifs réglementés d'EDF. Depuis cette libéralisation du marché, de nouvelles offres ont vu le jour proposant des tarifs plus intéressants. Les nouveaux concurrents de EDF ont commencé à commercialiser des offres dont le prix de l’électricité est moins cher que celui du tarif réglementé de l'électricité en France.

Dans les tableaux ci-dessous sont présentés des exemples d'offres proposant un prix de l'électricité moins cher :

Prix de l'électricité en France selon les fournisseurs (compteur 6 kVA - tarif de base)
Fournisseur Offre Prix de l'abonnement annuel Prix du kWh d'électricité En savoir plus
 Total Direct Energie Total Direct Energie offre Online 119.72 €TTC 0.1410 €TTC 09 74 59 46 79
Me faire rappeler
 Happ-e Happ-e Électricité 119.72€TTC 0.1433€TTC 09 74 59 14 85
Me faire rappeler
EDF EDF Bleu Ciel tarifs réglementés 119.72 €TTC 0.1524 €TTC Appeler EDF

Achats GroupésCertains ménages payent leur électricité moins chère après avoir participé à une opération d'achat groupé. Des sites spécialisés regroupent les consommateurs souhaitant se rassembler pour obtenir un tarif de groupe.

Prix de l'électricité en France selon les fournisseurs (compteur 6 kVA - tarif Heures Pleines /Heures Creuses)
Fournisseur Offre Prix de l'abonnement annuel Prix du kWh d'électricité en heures pleines Prix du kWh d'électricité en heures creuses En savoir plus
 Happ-e Happ-e Électricité 131.63 €TTC 0.1604 €TTC 0.1245 €TTC 09 74 59 14 85
Me faire rappeler
 Total Direct Energie Total Direct Energie offre Classique 131.63 €TTC 0.1644 €TTC 0.1273 €TTC 09 74 59 46 79
Me faire rappeler
EDF EDF Bleu Ciel tarifs réglementés 131.63 €TTC 0.1710 €TTC 0.1320 €TTC Appeler EDF

Tarifs à jour au 2 septembre 2019.

Qui sont les concurrents d'EDF ? Pourquoi gagne-t-on à les connaître ? En quoi leurs offres sont-elles plus avantageuses que les tarifs réglementés de vente ? La vidéo ci-dessous revient en images sur les questions que se posent de nombreux Français depuis l'ouverture du marché de l'énergie en 2007.

 

De quoi est composé le prix de l’électricité ?

Le prix de l'èlectricite ou prix du kWh d'électricité en France, est composé de :

  1. Coûts d'approvisionnement
  2. Coûts d’acheminement réseau
  3. Coûts Commerciaux
  4. Taxes et Contributions
  5. Marge
Composition Prix Electricite France

Coûts d'approvisionnement

Ils représentent 26% du total du prix du kWh d'électricité TTC au 1er août 2018.

Les coûts d'approvisionnement couvrent les frais liés à l'achat et au stockage d'énergie. Les fournisseurs ont deux solutions pour se fournir :

  • Ils peuvent acheter leur électricité sur les marché de gros. Le prix de l'énergie dépend alors du prix des matières premières.
  • Ou ils peuvent racheter leur électricité à EDF via l'ARENH sachant qu'ils ont un quota de 100 TWh chacun et que le tarif de l'électricité est fixe et il est de 42€/MWh.

Une fois le quota atteint, les fournisseurs se tournent vers les marchés de gros, qui en plus, propose souvent un prix du kWh moins cher que celui d'EDF.

Coûts d’acheminement réseau

Ils représentent 29% du total du prix du kWh d'électricité TTC au 1er août 2018.

Ce tarif finance l'activité d'Enedis, gestionnaire du réseau électrique en France. Il est appelé Tarif d'Utilisation des Réseaux Public d'Électricité (TURPE). Une fois l'électricité achetée, il faut qu'elle atteigne les points de consommation via le réseau électrique.

Coûts Commerciaux

Ils représentent 7% du total du prix du kWh d'électricité TTC au 1er août 2018.

Tout ce qui touche à la vente de l'électricité dont les salaires des employés commerciaux, la gestion de données clients et les Certificats d'Économie d'Énergie (CEE). Les CEE, créés en 2005, ont été mis en place pour obliger les vendeurs d'énergie à promouvoir l'efficacité énergétique auprès de leur clients et ainsi les inciter à réaliser des économies d'énergie.

Taxes et Contributions

Elles représentent 36% du total du prix du kWh d'électricité TTC au 1er août 2018.

Il en existe 4 :

  • La contribution tarifaire d’acheminement (CTA). Elle finance la retraite du personnel de EDF et de Enedis ;
  • La contribution au service public de l’électricité (CSPE), comme son nom l'indique, elle finance les actions du service public de l'électricité et elle est fixée à 22,50 €/MWh ;
  • Les taxes sur la consommation finale d’électricité (TCFE), payées par tous les consommateurs dont la puissance maximale souscrite est inférieure à 250 kVA ;
  • la TVA. Appliquée à 5,5 % sur l'abonnement et la CTA et à 20 % sur la part proportionnelle (de chaque contributions) pour une puissance souscrite inférieure ou égale à 36 kVA et à 20% sur l'ensemble de la facture d'électricité.

La vidéo ci-dessous donne plus de détails sur les taxes et contributions appliquées sur le prix de l'électricité en France :

 

Marge

Elle représente 2% du total du prix du kWh d'électricité TTC au 1er août 2018.

Elle varie en fonction des fournisseurs. Les fournisseurs concurrents d'EDF jouent avec cette marge pour pouvoir proposer des prix de l'électricité plus attractifs que celui d'EDF.

En réduisant leur marge, ils réduisent le prix unitaire HT du kWh d'électricité et ainsi le prix TTC.

Pour obtenir ensuite le total de la facture, il suffit de multiplier le prix unitaire du kWh TTC par le nombre de kWh consommés à l'année ou au mois.

Comment obtenir un prix de l'électricité moins cher ?

Pour beaucoup de consommateurs, EDF est le fournisseur officiel pour l'électricité. Cependant, EDF ne propose que le tarif réglementé d'électricité qui est une des offres avec un des prix de l'électricité le plus cher du marché français.

Pour obtenir un prix de l'électricité moins cher et augmenter son pouvoir d'achat, les consommateurs ont aujourd'hui le choix entre une multitude d'offres. Ces offres peuvent être divisées en deux catégories : les offres à prix indexés et les offres à prix fixes.

Offres à prix indexés

Les offres à prix indexés proposent toujours une remise sur le prix du kWh HT d'électricité. Cette remise est applicable tout de suite dès le premier kWh consommé ce qui permet aux consommateurs de faire des économies immédiatement, dès leur première facture d'électricité.

Le nom indexé signifie qu'elles sont indexées sur le tarif réglementé d'électricité. Concrètement, elles suivent l'évolution des TRV, si les tarifs réglementés augmentent alors les tarifs de ces offres augmentent et vice versa lors d'une baisse. La remise reste appliquée, peu importe le changement du prix de l'électricité.

Certaines offres, telle que celle de Total Direct Energie, proposent une réduction tout le long du contrat, assurant ainsi à leurs clients un prix de l'électricité moins cher que celui d'EDF. D'autres fournisseurs, tel que Happ-e by Engie, proposent la remise seulement la première année. Les consommateurs ont donc tout intérêt à trouver un autre fournisseur l'année d'après. Les contrats étant sans engagement, il leur est facile de changer de fournisseur quand ils le veulent.

Offres à prix fixes

Contrairement aux offres à prix indexés, les offres à prix fixes n'évoluent pas en fonction des tarifs réglementés. Lors de la souscription, le fournisseur propose un prix de l'électricité aux consommateurs, il peut être plus cher ou moins cher que les TRV. Et comme son nom l'indique, ce prix sera fixe durant la durée du contrat. Le contrat peut-être d'1 an, 2 ans, 3 ans ou 4 ans, dans certains cas, cela dépendra de l'offre du fournisseur.

L'offre pourra aussi être révisable à la baisse, comme l'offre Ajust d'Engie par exemple. Cela signifie que si les tarifs réglementé d'électricité baissent au cours du contrat, le fournisseur révisera son prix du kWh d'électricité HT et le baissera à la date d'anniversaire du contrat.

Ces offres sont intéressantes lors d'une grande instabilité du marché de l'électricité ou une tendance à la hausse du prix de l'électricité en France. Ainsi les consommateurs sont protégés. Les économies ne se feront peut-être pas immédiatement, comme avec les offres indexés, mais sur le long terme.

Plus de détails sur ces deux types d'offres dans la vidéo ci-dessous :

 

Trouver une offre moins chère Pour trouver l'offre qui leur permettra de payer moins cher leur électricité, les consommateurs peuvent appeler les conseillers de Selectra au 09 73 72 25 00 (Rappel Gratuit). Ils sont disponibles du lundi au vendredi de 8h à 21h, le samedi de 8h30 à 18h30 et le dimanche de 9h à 17h et sont à leur disposition pour les aider dans leur démarches

Comparaison prix de l'électricité, prix du gaz naturel, prix du gaz propane et prix du fioul

 

 

L'électricité reste une source d'énergie plus chère que le gaz naturel, le gaz propane ou le fioul. Pourtant, le chauffage électrique reste très développé en France, en particulier du fait de sa simplicité d'installation : contrairement aux autres sources d'énergie, le chauffage électrique permet de faire l'économie de la chaudière et du réseau de canalisations. Dans les petits logements, le chauffage électrique reste ainsi souvent privilégié, même en zone raccordable au gaz naturel, dont le prix du kWh est bien plus attractif. Le graphique ci-dessus reprend les données du ministère de l'écologie et du développement durable sur le prix moyen des différentes énergies (abonnement compris).

Prix de l'électricité en France et en Europe pour les particuliers

 

Source : Eurostat, prix moyen TTC constaté au niveau national pour les particuliers au 2ème semestre 2018 pour des consommations comprises entre 2500 et 5000 kWh par an.

Les ménages français paient leur électricité 14,8% moins chère que la moyenne de l'Union européenne (21,13 centimes d'euros) grâce au deuxième parc nucléaire mondial produisant une électricité abondante et bon marché. Par rapport au Danemark, le pays avec le prix de l'electricite le plus cher d'Europe (31,2 centimes d'euros par kWh), la différence de prix atteint même 42,3% !

Malgré ce prix du kWh assez bas par rapport à la moyenne européenne, la France n'est que le 17ème pays moins cher. C'est la Bulgarie qui l'emporte avec un prix du kWh de 10,1 centimes d'euros.

Comparaison du prix de l'électricité en France par rapport à l'Europe pour les industriels

​Eurostat publie des données complètes sur les prix de l'électricite pour les industriels dans l'Union européenne. Là encore, la France se distingue par des prix compétitifs, 23% inférieurs à la moyenne de l'Union européenne (9 centimes d'euros TTC contre 11,7 en moyenne dans l'Union européenne). Depuis le 1er Janvier 2016, les industriels n'ont plus le droit au tarif réglementé verts, ils sont donc dans l'obligation de se tourner vers les offres à prix de marché.

 

Source: Eurostat, deuxième semestre 2018, prix moyen national TTC par kWh, consommateurs industriels de moyenne taille (CAR : 500 à 2000 MWh).

Électricité moins chère ? Jusqu'à 200€/an d'économies en comparant les prix09 73 72 25 00 (Selectra, lundi-vendredi 8h-21h, samedi 8h30-18h30 et dimanche 9h-17h)
Rappel gratuit Annonce

Mis à jour le