EDF triphasé définition


Qu'est-ce qu'un compteur en triphasé ?

Un compteur électrique EDF peut alimenter soit :
  • Une installation en monophasé : il n’y a qu’une phase sur laquelle sont branchés l’ensemble des appareils électriques de l’installation.
  • Une installation en triphasé : il y a trois phases différentes, c’est-à-dire trois sous-installations qui constituent l’installation principale. Chacune est de puissance identique.
En plus des ces phases, toute installation EDF en monophasé ou en triphasé comprendra également un neutre et une terre.

Pour quels profils l’installation en triphasée est-elle appropriée ?

Les installations EDF en triphasées peuvent être utiles si la puissance du compteur est élevée (>12 kVA), si la distance entre le point de livraison (compteur) et le lieu de consommation est importante, ou si sont branchées sur l’installation des machines-outils munies d’une prise en triphasé.
 
Deux difficultés se posent pour les installations en triphasé :
  • Premièrement, le risque de déséquilibrage entre les phases. Si le compteur EDF est d’une puissance de 18 kVA et que l’installation est en triphasé, chaque phase sera d’une puissance de 6 kVA. Si la puissance cumulée de tous les appareils électriques en marche sur l’une des phases est de 9 kVA, l’installation en triphasé disjonctera, même si aucun appareil n’est branché sur les autres phases. Au contraire, l’installation en monophasé résistera sans difficulté, puisqu’elle est prévue pour supporter 18 kVA et n’en enregistre que 9.
  • Ce risque de déséquilibrage peut conduire le consommateur à choisir une puissance souscrite plus élevée en triphasé qu’en monophasé, afin de renforcer la capacité de chaque phase. Problème : plus la puissance souscrite est élevée et plus l’abonnement EDF est cher !

Suis-je obligé de rester en triphasé ?

Rien ne vous oblige à rester en triphasé. Il est cependant judicieux d’étudier la solution qui convient le mieux à vos installations avant toute décision. En effet, si le branchement de l’un de vos appareils électriques est en triphasé, il vous faudra effectuer des ajustements sur l’installation intérieure, en ayant recours à votre électricien. Ces vérifications ayant été effectuées, la démarche est assez simple. Il faut que vous contactiez votre fournisseur d’électricité pour une demande d’intervention avec le gestionnaire de réseau ERDF. Le passage de triphasé à monophasé vous coûtera selon les cas 100 à 300 euros TTC (sur devis ERDF) et ERDF vous demandera un délai d’environ 3 semaines entre la formulation de votre demande et le passage effectif du technicien.

Un abonnement triphasé est-il plus cher ?

Le risque de déséquilibrage (que la puissance par niveau –ou phase– ne soit pas suffisante) peut engendrer un surcoût indirect. En effet, pour éviter que le système en triphasé ne disjoncte, de nombreux consommateurs vont préférer opter pour une puissance supérieure à celle dont ils ont réellement besoin. Dans ce cas, la facture pourra être plus élevée qu’en monophasé (puisque dans le cas du compteur monophasé, c’est la puissance totale qui ne doit pas être dépassée). Cependant, EDF n’applique pas de tarifs différents entre les compteurs monophasé et triphasé : votre facture sera donc plus ou moins élevée suivant la puissance souscrite et votre consommation totale.

Électricité moins chère ? Jusqu'à 200€/an d'économies en comparant les prix09 73 72 25 00 (Selectra, lundi-vendredi 8h-21h, samedi 8h30-18h30 et dimanche 9h-17h)
Rappel gratuit Annonce

Mis à jour le