IRL : augmenter le loyer via l’indice de référence des loyers

Profitez de -% de réduction sur le prix de votre électricitéAvec l'offre Eco de Planète Oui, profitez d'une remise de -% sur le prix de l'abonnement par rapport au tarif réglementé d'EDF.
Souscrire en ligne - Rappel gratuit

Depuis 2014, la loi Alur a instauré l’encadrement des loyers à la location dans les zones tendues. Les bailleurs ne peuvent plus augmenter le loyer comme ils le veulent afin de limiter la hausse des prix. Leur seule possibilité est d’utiliser l’indice de référence des loyers (IRL). Mis à jour chaque trimestre, cet indice permet de réviser le loyer une fois par an pour les contrats de location en cours ou entre deux locations.


Quel est l'IRL actuel ?

IRL du 4ème trimestre 2020 : 130,52 (+0,20%)

Le dernier IRL publié est celui du 4ème trimestre 2020 (publication du 15 janvier 2021). Il correspond à 130,52, soit une augmention du taux d'IRL de +0,20%..

Évolution de l'Indice de Référence des Loyers (IRL)

Historique des valeurs de l'indice de référence des loyers (2020, 2019 et 2018)
📆 Année 📌 Trimestre 🕘 Date de parution 📊 Indice ↗️ Évolution annuelle
2020 4e trimestre
3e trimestre
2e trimestre
1er trimestre
15 janvier (2021)
15 octobre
16 juillet
15 avril
130,52
130,59
130,57
130,57
+0,20%
+0,46%
+ 0,66%
+ 0,92%
2019 4e trimestre
3e trimestre
2e trimestre
1er trimestre
15 janvier (2020)
15 octobre
11 juillet
11 avril
130,26
129,99
129,72
129,38
+ 0,95%
+ 1,20%
+ 1,53%
+ 1,70%
2018 4e trimestre
3e trimestre
2e trimestre
1er trimestre
15 janvier (2019)
11 octobre
12 juillet
12 avril
129,03
128,45
127,77
127,22
+ 1,74%
+ 1,57%
+ 1,25%
+ 1,05%

Les derniers indices de référence des loyers

IRL 4ème trimestre 2020

Au 4e trimestre 2020, l'IRL est de 130,52. Par rapport à l'année précédente, l'indice a évolué de 0.02% environ.

IRL 3ème trimestre 2020

Au 3e trimestre 2020, l'IRL est de 130,59. Par rapport à l'année précédente, l'indice a évolué de 0.46% environ.

IRL 2ème trimestre 2020

Au 2e trimestre 2020, l'IRL est de 130,57. Par rapport à l'année précédente, l'indice a évolué de 0.66% environ.

IRL 1er trimestre 2020

Au 1er trimestre 2020, l'IRL est de 130,57. Par rapport à l'année précédente, l'indice a évolué de 0.92% environ.

IRL 4ème trimestre 2019

Au 4e trimestre 2019, l'IRL est de 130,26. Par rapport à l'année précédente, l'indice a évolué de 0.95% environ.

IRL 3ème trimestre 2019

Au 3e trimestre 2019, l'IRL est de 129,99. Par rapport à l'année précédente, l'indice a évolué de 1.20% environ.

IRL 2ème trimestre 2019

Au 2e trimestre 2019, l'IRL est de 129,72. Par rapport à l'année précédente, l'indice a évolué de 1.53% environ.

IRL 1er trimestre 2019

Au 1er trimestre 2019, l'IRL est de 129,38. Par rapport à l'année précédente, l'indice a évolué de 1.70% environ.

Si la tendance de l'IRL est à la hausse ces dernières années, il est cependant très rare que l'IRL baisse d’une année à l’autre : cela est arrivé une fois au 4ème trimestre 2015 (-0,01%). Il peut parfois être stable ou quasi-stable, comme ce fut le cas en 2015 ainsi qu’au 1er trimestre 2016 (entre 0,00 et +0,15%).

 

 

Comment augmenter son loyer ?

Grâce à un calcul simple, l'IRL permet de connaître la hausse potentielle du loyer.

Quel trimestre de référence choisir ?

indice de référence des loyers

Il s’agit de choisir le trimestre de référence du contrat ou de l’année précédente par rapport à celui du dernier trimestre publié. Celui-ci deviendra le nouvel IRL de référence du contrat de bail.

  1. Le propriétaire veut augmenter le loyer par rapport à l’année dernière : il doit utiliser l’indice de référence actuel du même trimestre que l’indice de référence du contrat (de l’année précédente).
  2. Le propriétaire veut augmenter le loyer pour la première fois depuis le début du contrat de location : il s’agit d’utiliser l’indice de référence prévu dans le bail ou, à défaut, le dernier indice de référence publié par l’Insee au moment de la signature du bail.

Comment calculer l’augmentation du loyer avec l’IRL ?

Pour calculer l’augmentation du loyer, il suffit de faire le calcul suivant :

Montant du loyer x Nouvel IRL du trimestre de référence / Ancien IRL

Afin d’effectuer ce calcul, le propriétaire doit donc avoir en sa possession les chiffres suivants :

  • le montant du loyer hors charge avant l'augmentation ;
  • l'Indice de Référence des Loyers du trimestre de référence prévu dans le contrat ou, lorsque le bail ne le précise pas, le dernier IRL annoncé par l’INSEE au moment de la signature du bail (exemple : il s'agissait de l'IRL du troisième trimestre, on prendra donc toujours en compte l'IRL du troisième trimestre) ;
  • l'IRL du même trimestre de l’année passée.
Exemple de calcul pour la révision du loyer

Pour un contrat de bail signé le 1er février 2020, il sera possible d’en réévaluer le loyer le 1er février 2021. Étant donné qu'aucun trimestre de référence n'a été fixé par le locataire et le bailleur, il faut alors prendre en compte le dernier IRL publié par l'Insee à la signature du contrat, c'est-à-dire celui du 4ème trimestre 2019, soit 130,26.

Le nouvel IRL de référence est donc celui publié au 4ème trimestre 2020, soit 130,52.

Si le prix initial du loyer est de 600 euros, le calcul du loyer après révision est alors : 600 x 130,52 / 130,26 = 601,20€.

Le nouveau montant du loyer après augmentation est donc 601,20€ hors charges.

Il est également possible de calculer l'augmentation de son loyer grâce à l'outil gratuit disponible sur le site l'Institut National de la Consommation :

Calculer l'augmentation de mon loyer

Augmentation des loyers : faut-il faire un avenant au bail ? Le propriétaire n’est pas obligé de faire un avenant au bail pour appliquer l’IRL et augmenter le loyer.

Délai d’application de l’augmentation du loyer selon l’IRL

indice de référence des loyers

À partir du moment où le propriétaire fait la demande d’augmentation du loyer, celle-ci s’applique.

  • L’application de la hausse des loyers est immédiate : les prochains loyers dus sont revus à la hausse.
  • Le propriétaire dispose d’une période d'un an à compter de la dernière date de révision du bail pour réviser le loyer. Au-delà d’un an, le propriétaire ne peut pas revaloriser le loyer et perd le montant de la hausse associée. Ainsi, pour un contrat dont la date de révision est fixée au 8 octobre 2021, le propriétaire a jusqu’au 7 octobre 2021 pour revaloriser le loyer.

L’application de la hausse des loyers est-elle rétroactive ? L’application de la hausse des loyers est effective pour les loyers dus après la demande d’augmentation des loyers. Pour les loyers précédant la date de hausse du loyer, aucune revalorisation n’est possible.

Contourner l'encadrement des loyers

Dans les zones tendues, le loyer ne peut pas être augmenté entre 2 locations. Néanmoins, le propriétaire dispose de plusieurs solutions pour augmenter tout de même son loyer pour une remise en location :

  1. Le loyer peut-être augmenté de l’IRL. Le montant de base du loyer est celui du dernier loyer appliqué au précédent locataire, s’il n’a pas été révisé au cours des douze derniers mois, c’est le dernier loyer de référence à la date de signature du nouveau contrat de location qui doit être utilisé.
  2. Le loyer est sous-évalué : le montant du loyer est manifestement inférieur aux prix pratiqués dans le quartier pour des logements similaires. Au renouvellement du bail, le propriétaire peut le réajuster. Le propriétaire doit identifier minimum 3 loyers, voire 6 pour des loyers situés dans des agglomérations de plus d’un million d’habitants.
  3. Des travaux ont été effectués depuis le départ de l’ancien locataire : selon le montant des travaux (au minimum 50% du montant annuel du loyer), la hausse de loyer est plus ou moins importante. L’augmentation annuelle est de 15% du montant total TTC des travaux minimum.

Bien souvent, les locations ne font pas l’objet de travaux d’ampleur suite au départ du locataire, ni de sous-évaluation. L’IRL reste la seule option toujours envisageable pour les bailleurs. Mieux vaut ainsi bien calculer le prix du loyer dès la première mise en location. À noter qu'une hausse via l'IRL ne peut pas s'appliquer si le loyer a déjà été révisé dans l'année.

Le plafonnement des loyers à Paris et Lille Les villes de Paris, Lille, Hellemmes et Lomme plafonnent les loyers. Les hausses de loyer pratiquées pour des travaux ou une réévaluation ne peuvent dépasser le loyer de référence majoré du quartier, fixé par décret.

Qu’est ce que l’indice de référence des loyers ?

Vous allez signer ou faire signer un contrat de location ?Retrouvez les modèles de contrats de location pour les logements meublés et logements vides ainsi que les modèles d'état des lieux et état des lieux contradictoire

L’indice de référence des loyers est une base pour augmenter son loyer en zone tendue, en logement vide ou meublé. Il sert aussi à augmenter le loyer pour les baux en cours.

Un indice calculé par l’Insee

L’IRL (Indice de Référence des Loyers) est un indice créé et défini par la loi loi Elan du 26 Juillet 2005. Par la suite, chaque nouveau trimestre, l’Insee publie l’indice de référence des loyers.

L'IRL sert de base pour réviser les loyers des logements meublés ou vides via les contrats de location.

indice de référence des loyers

L'IRL étant calculé en fonction de l'indice des prix à la consommation, il préserve les locataires d'une augmentation de loyer déconnectée de l’évolution du pouvoir d’achat. Parallèlement, il garantit aux bailleurs la possibilité d'augmenter raisonablement les loyers : ils sont ainsi encouragés à entretenir au mieux leur logement et à investir dans la location.

Toutefois, les propriétaires bailleurs ne peuvent imposer une hausse de loyer au locataire qu'une fois par an et selon deux conditions :

  • le contrat de bail doit prévoir la possibilité d'une révision annuelle du loyer ;
  • l'augmentation du loyer ne peut être supérieure à l'évolution de l'IRL sur les 12 derniers mois.

Le projet d'encadrement des loyers est particulièrement utile dans les zones "tendues", c'est à dire les villes dans lesquelles la demande en logement est plus forte que le nombre de biens disponibles. Le prix des loyers y est donc très élevé et nécessite d'être régulé pour éviter les abus.

IRL : qu'en est-il des loyers soumis à la loi de 1948 ? Les loyers soumis à la loi de 1948 ainsi que les baux commerciaux représentent toutefois une exception : leur réévaluation annuelle est régie par des règles spécifiques non liées à l'IRL. Les locataires et bailleurs de ce type de logement ne sont donc pas concernés par l'IRL.

Le calcul de l’indice de référence des loyers

Le calcul de l’indice de référence des loyers se fait donc sur la base de l’inflation constatée au cours des douze derniers mois. L’Insee en déduit une hausse moyenne des prix à la consommation, que le bailleur peut répercuter une fois par an sur le montant de son loyer.

Comprendre ce que signifie l'IRL Le tout premier indice est de 100, il s’agit du 4e trimestre de 1998. Si 10 ans plus tard, l’indice est de 120, alors cela signifie que 120€ de 2008 valent en réalité 100 euros de 1998 : on peut acheter autant en 2008 avec 120€ qu’en 1998 avec 100€.
Ainsi, d’une année sur l’autre, l’indice de référence des loyers augmente selon l’évolution des prix à la consommation afin de permettre aux propriétaires de conserver leur pouvoir d’achat.

L’indice des loyers commerciaux (ILC)

Depuis la loi de modernisation de l’économie du 4 août 2008, il existe l’indice des loyers commerciaux (ILC), mis en application à partir du 7 novembre 2008. Cet indice sert donc également à la révision du loyer, comme pour l’IRL classique, mais pour un bail commercial.

Les parties prenantes d’un bail commercial ne sont pas contraintes d’utiliser l’indice des loyers commerciaux : celui-ci est une autre option à l’indice du coût de la construction (ICC).

Historique des valeurs de l'indice des loyers commerciaux (2020, 2019 et 2018)
📆 Année 📌 Trimestre 🕘 Date de parution 📊 Indice ↗️ Évolution annuelle
2020 3e trimestre
2e trimestre
1er trimestre
18 décembre
25 septembre
30 juin
115,70
115,42
116,23
+0,09%
+ 0,18%
+ 1,39%
2019 4e trimestre
3e trimestre
2e trimestre
1er trimestre
20 mars (2020)
19 décembre
21 septembre
21 juin
116,16
115,60
115,21
114,64
+ 1,84%
+ 1,90%
+ 2,33%
+ 2,48%
2018 4e trimestre
3e trimestre
2e trimestre
1er trimestre
22 mars (2019)
19 décembre
19 septembre
26 juin
114,06
113,45
112,59
111,87
+ 2,45%
+ 2,41%
+ 2,35%
+ 2,20%

L’indice des loyers des activités tertiaires (ILAT) Cet indice est instauré le 7 mai 2011, dans la loi 2011-525 traitant de la simplification et de l’amélioration de la qualité du droit. Cet indice s’adresse aux baux commerciaux concernant des activités autres que commerciales. L’Insee le calcule en combinant les indicateurs suivants : le niveau des prix à la consommation, de la construction neuve et du PIB en valeur.

F.A.Q.

❌ Le locataire peut-il refuser l’augmentation du loyer selon l’IRL ?

Le locataire peut refuser l’augmentation du loyer selon l’IRL si celle-ci n’est pas réalisée dans les règles :

  • Le propriétaire a déjà révisé le loyer au cours des douze derniers mois ;
  • Le propriétaire n’utilise pas le bon indice de référence : l’indice utilisé fausse la hausse de loyer à appliquer réellement.

Si le locataire souhaite contester l’augmentation de loyer, voici ce qu’il peut faire :

  1. Adresser un courrier recommandé avec accusé de réception au propriétaire ;
  2. Si la discussion avec le propriétaire n’aboutit pas, le locataire peut saisir la Commission Départementale de Conciliation associée au logement qu’il loue ;
  3. Si la conciliation n’aboutit pas, le juge des contentieux tranchera.

✏️ Quand avertir le locataire d’une augmentation de loyer ?

Pour une augmentation de loyer avec l’IRL, le propriétaire prévient le locataire juste avant la révision annuelle en rédigeant une lettre recommandée. Si le contrat prévoit une date de révision du loyer, le propriétaire doit envoyer la lettre juste avant cette date. Sinon, le loyer peut être révisé à la date d’anniversaire de la signature du contrat. L’augmentation prendra effet tout de suite.

Voici un modèle de lettre d’avis d’augmentation du loyer :

[Nom, prénom
Adresse du propriétaire
Téléphone
E-mail]

[Nom, prénom
Adresse du locataire]

Fait à [Ville], le [Date],

Lettre recommandée avec accusé de réception

Objet : Révision du loyer avec l’IRL

Madame, Monsieur,

Je fais référence au contrat de bail signé le [date de signature du bail] concernant le logement situé [adresse du logement].

Ce contrat indique une révision annuelle du loyer le [date établie dans le bail ou date d'anniversaire du contrat] avec prise d'effet immédiate. Selon l'article 17-1 de la loi sur les rapports locatifs du 6 juillet 1989, la révision est calculée via l'Indice de Référence du Loyer (IRL) publié par l'Insee.

Comme le contrat de location date du [date de signature du bail], le trimestre de référence à utiliser est le [numéro et année du trimestre de référence] dont l’indice est de [valeur de l’indice]. A cette date, la valeur du dernier IRL est de [valeur de l’indice], alors que sa valeur était de [IRL du trimestre de référence de l'année précédente] l'année dernière.
En appliquant la formule indiquée par le gouvernement : Nouveau loyer = loyer actuel x nouvel IRL du trimestre de référence / IRL du trimestre de référence de l'année précédente, la nouvelle valeur du loyer est déterminée. Son nouveau montant est de [valeur en €] euros.

Je vous remercie d’avance de bien vouloir appliquer cette révision dès le prochain règlement du loyer.

Je vous prie d'agréer, Madame/Monsieur, l'expression de mes salutations distinguées.

[Prénom, Nom du propriétaire]

[Signature]

📅 Date ou trimestre de référence de l’IRL

Selon la date de signature du contrat, le trimestre de référence de l’IRL sur lequel s’appuyer varie. En effet, il faut utiliser le dernier IRL publié à la date de signature du contrat. Cependant, si le contrat de location prévoit une date de révision annuelle des loyers, le trimestre de référence à utiliser est le dernier publié à la date mentionnée.

Le dernier indice de référence des loyers est de 130,52 au 4ème trimestre 2020.

Mis à jour le

Déménagement : faites des économies lors de la mise en service du compteur électriqueAvec Mega Energie, profitez d'une remise de --% sur le prix du kWh par rapport au tarif réglementé d'EDF.
Souscrire en ligne - Rappel gratuit Annonce