Location meublée : quels sont les avantages et inconvénients

Pour votre déménagement, pensez à la mise en service de l'électricité ! 09 71 07 07 55  
Rappel immédiat et gratuit


Location Meublée

La location meublée ne constitue qu’une petite partie du secteur locatif actuel et porte souvent sur de petites superficies. Elle affiche une forte attractivité, mais les locataires hésitent encore à l’occuper. Le point sur les avantages location meublée et ses inconvénients pour être sûr de prendre la bonne décision.


Les avantages de la location meublée

Une habitation est dite meublée lorsqu’elle est proposée à la location (encadrée donc par un contrat de location), accompagnée de quelques mobiliers.

Ce type de location ne porte que sur une petite partie du secteur locatif, mais il semble qu’il soit aujourd’hui de plus en plus recherché par les locataires. Cela s’explique notamment par la prise de conscience des avantages qu’elle offre.

Il semble toutefois que les privilèges qu’elle offre pour le locataire sont loin de concurrencer ceux qu’il procure au bailleur. Ce dernier est invraisemblablement celui qui gagne le plus dans une location meublée.

Les privilèges accessibles au locataire

Un contrat de location à durée plus intéressante

Logement étudiant

Les étudiants peuvent bénéficier d'une location meublée d'une durée de 9 mois.

L’un des principaux atouts de ce type de location réside dans la flexibilité de son contrat. L’explication de cette souplesse réside dans le fait que ce genre d’habitation est à l’origine mise en place pour les personnes ne possédant pas un portefeuille assez fourni.

La loi préconise de ce fait de conclure chaque bail de location meublée pour au moins un an avec tacite reconduction si le contrat de location d’une habitation vide est conclu pour au moins trois ans.

Il est même possible pour un étudiant de demander à ce que cette durée minimale de bail pour un logement meublé soit ramenée à neuf mois sans tacite de reconduction.

Cette relative rapidité de contrat permet à chaque locataire de ne pas s’engager sur le long terme. Le preneur de ce type de location n’a pas besoin de veiller à respecter le préavis de résiliation.

En effet, il est libre de quitter son logement une fois la fin de son contrat arrivé. S’il n’en informe toutefois, pas son bailleur, son contrat est reconduit automatiquement pour une durée définie identique à celle du précédent contrat.

Vers la fin du bail de location, le locataire n’a qu’à fixer la date de son déménagement et à réaliser l’état des lieux sans avoir à se soucier d’autres formalités requises pour clore un contrat de location nue.

Obtenir une habitation toute prête

Recevoir un logement prêt à être utilisé et disposant de l’essentiel de tous les équipements et accessoires d’utilité quotidienne fait également partie des avantages d’une location meublée. Une habitation meublée doit permettre à chaque locataire de manger, de dormir sans qu’il ait à dépenser pour acquérir les matériels nécessaires pour cela.

Des espaces équipés tels qu’une salle de bain, une salle de séjour, etc doivent aussi être équipés.

Un locataire qui est assez limité dans le domaine financier n’a pas toujours envie ni les capacités de s’investir dans l’acquisition de ces mobiliers requis pour sa vie au quotidien.

De plus, des frais supplémentaires pour le déménagement de ces équipements et leur installation à la nouvelle adresse sont ici évités (calculer un devis déménagement).

Quels équipements doit comporter une location meublée ?Les mobiliers et des équipements que doit présenter au minimum un logement meublé sont listés par le décret du 5 août 2015 prévue par la Loi Alur.

La possibilité de déménager selon son bon vouloir

Le locataire d’une habitation meublée peut décider de déménager à tout moment sans avoir à présenter des pièces justificatives.

Toutefois, il est tenu de respecter un mois de préavis contre trois moins pour les autres types de location. Le déménagement peut d’ailleurs, se faire très rapidement puisque le locataire est arrivé dans les lieux avec très peu de bagages.

Les atouts d‘une location meublée pour un bailleur

La location meublée est certes, très appréciée des locataires, mais elle l’est bien plus par les propriétaires.

L’un des avantages d'une location meublée est la possibilité de demander à un locataire de libérer les lieux à la fin du contrat signé par les deux parties prenantes.

Quand l’année de location en meublé tire à sa fin, le bailleur peut récupérer la maison en question sans fournir d’explications.

À la fin de ce bail, le propriétaire peut changer tous les termes du contrat et d’imposer leur acceptation au locataire pour accepter de renouveler.

Si l’ancien occupant du logement n’est pas disposé à les accepter, il n’a le choix que de remettre les clés à son bailleur. Ceci étant, il est flagrant que le propriétaire dispose de plus de privilèges que le preneur surtout en cas de désaccords entre eux.

Les inconvénients d’une location meublée

Les points négatifs d’une location meublée pour un propriétaire

contrat de location meublé

Le contrat de location meublée est assorti de quelques limitations vis-à-vis du propriétaire. Il doit notamment proposer un bail sur au moins une année à son potentiel locataire. Si ce dernier est un étudiant, il ne peut pas lui faire une proposition de bail de durée inférieure à neuf mois.

Toutefois, ces limitations sont amoindries par le fait que ces durées imposées au propriétaire sont relativement brèves en comparaison avec celles en cours pour une location nue.

Le bailleur peut décider de changer les modalités du contrat à sa fin avant son renouvellement. Toutefois, ce propriétaire se doit d’accorder un délai de préavis d’au moins trois mois à son locataire pour étudier la pertinence de tous les termes du nouveau contrat qui lui est proposé vis-à-vis de son profil.

La loi présume en effet qu’il est impossible pour un bailleur de savoir à l’avance que le locataire refusera ou acceptera de se conformer aux nouvelles conditions.

Le propriétaire ne peut donc pas lui imposer un nouveau contrat le jour du renouvellement tacite sans lui avoir laissé le temps d’y penser. Le locataire peut être contraint à quitter le logement que s’il refuse de se conformer aux nouveaux termes du contrat.

Proposer tous les équipements et mobiliers utiles à la vie quotidienne est une des obligations d’un propriétaire proposant une habitation meublée.

Toutefois, cette obligation n’est pas en soi un véritable problème, car le bailleur peut très rapidement récupérer son investissement. Le loyer d’un logement meublé est en général bien plus élevé que celui d’une habitation vide.

Les inconvénients d’une habitation meublée pour le locataire

Une situation précaire

Le locataire subit une certaine précarité de sa situation lorsqu’il opte pour une location meublée. Le contrat est en effet, contracté pour au moins un an ou neuf mois si le preneur est un étudiant.

Cela implique le bailleur ne s’engage vis-à-vis de son locataire que pour cette durée assez courte sauf s’il veut bien reconduire tacitement le contrat de location. Ceci fait que le preneur peut se retrouver sans maison à la fin de son contrat et qu’il n’a aucun recours légal pour contester cela.

De plus, si le bailleur pense modifier les termes du contrat, le locataire ne peut que soit les accepter soit se chercher un autre logement. Quelle que soit la raison avancée par le locataire, il ne peut prétendre à un maintien dans cette maison ou à un renouvellement de son contrat s’il refuse les nouvelles conditions avancées par son propriétaire.

Un loyer plus cher

Choisir d’habiter dans une maison déjà meublée, permet un déménagement plus facile tout en bénéficiant d’autres avantages location meublée certains.

Toutefois, ce choix est assorti d’un autre désavantage majeur : le montant du loyer est assez élevé. Les tarifs en cours pour louer une habitation meublée sont de 5 à 30% plus cher que les prix pratiqués pour la location d’une maison vide.

Prix loyer location meublée

Une location meublée est bien souvent plus chère qu'une location vide.

Veiller sur la propriété d’autrui

Les équipements et les mobiliers qui équipent déjà un logement meublé n’appartiennent pas au locataire. Ce dernier se doit donc de les rendre à l’état dans lequel ils lui ont été présentés lors de l’entrée dans les lieux.

La comparaison des états des lieux de sortie et d’entrée (état des lieux contradictoire) permet de déterminer avec précision la part de dégradations imputables au locataire et ceux dont la réparation doit être à la charge du propriétaire.

Les objets endommagés à cause des actions ou faites ou non effectuées du locataire doivent être remplacés ou réparés.

Le coût de ce remplacement ou réparation est retenu sur son dépôt de garantie. Si aucune dégradation causée par une faute du locataire n’est observée, il peut récupérer la totalité de son dépôt de garantie.

Enfin, que ce soit une location meublée ou une location non-meublée, des charges locatives peuvent être dues.

Un espace impersonnel

L’habitation dans laquelle le locataire va emménager dans le cadre d’une location meublée est déjà équipée. Le nouvel occupant des lieux a fréquemment du mal à se sentir bien chez lui, car le décor et les équipements lui sont imposés.

Non seulement ce qu’il y a dans ladite maison n’est pas à lui, mais il ne peut pas aussi la redécorer comme bon lui semble. La touche personnelle qui fait qu’un occupant d’un lieu s’y sente bien chez lui est ici absente.

Location meublée en zone tendueDans les zones à forte demande locative, villes situées en zone tendue, la loi d’encadrement des locations vides s’applique aussi sur les locations meublées. L'encadrement des loyers est calculé à partir de l'Indice de Référence des Loyers (IRL).

Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google Plus