Contrat d'électricité - gaz en colocation : gérer de A à Z

Mis à jour le
minutes de lecture

colocation edf

La souscription d'un contrat d'énergie à l'emménagement de la colocation et sa résiliation lors du départ du logement peut se faire en ligne ou par téléphone. Si seul un des colocataires s'en va, il est possible de modifier les co-titulaires du contrat, là aussi par téléphone ou en ligne. Si tous s'en vont, il faut résilier sans frais le jour du départ du dernier colocataire.

✍🏼 La souscription d’un contrat d'électricité - gaz en colocation

La démarche de souscription d’un contrat reste la même qu’il s’agisse d’un seul habitant ou de colocataires. En outre, la démarche spécifique d'ouverture de compteur pour un étudiant n'est pas différente d'une autre.

A noter que si l'on connait les précédents colocataires, il n'est pas possible de demander le transfert du contrat, à moins de demander un changement de noms sur le contrat pour éviter les frais d'ouverture de compteur. Mais cela peut être fastidieux : faites-le si vous connaissez très bien les anciens occupants et qu'ils n'ont pas encore résilié leur contrat.

Il faut contacter le service d'ouverture de compteur d'EDF au 3404, ou un fournisseur moins cher. Il est disponible du lundi au samedi, du 8h à 20h. La souscription peut aussi se faire en ligne.

💸⚖️ Comparez gratuitement les offres d'énergie pour économiser ! ☎️ 09 73 72 25 00  📅 Planifier un rappel  💻 Comparer en ligne

Il est recommandé de souscrire une semaine avant l'emménagement, car il peut y avoir des délais de traitement pour ouvrir un compteur.

📋 EDF Déménagement : les 3 démarches à effectuer en 2024

1

Au moins 1 semaine avant l'emménagement, il est indispensable de souscrire un nouveau contrat d'électricité ou de gaz pour le prochain logement. Pour souscrire chez EDF, appelez le 34 04 ;

2

Le jour du déménagement, il faudra joindre les conseillers EDF au 34 04 pour demander la résiliation du contrat

3

Dans les semaines qui suivent, vous recevrez la facture de clôture, qu'il faudra régler.

La souscription du contrat est suivie de la mise en service du compteur. Cette opération engendre automatiquement des frais, qui sont répercutés sur la première facture et devront donc être réglés par le ou les titulaires du contrat.

Ces frais sont les mêmes chez tous les fournisseurs d'énergie.

👬 Un ou deux co-titulaires : que choisir ?

La demande de souscription peut être déposée par :

  • un seul des colocataires qui agira au nom des autres : son nom seul figurera sur le contrat en tant que titulaire ;
  • deux des colocataires en une seule demande conjointe : le contrat est souscrit aux deux noms, qui sont co-titulaires.

Les fournisseurs n'acceptent pas plus de deux titulaires par contrat.

Qu'il y ait un ou deux co-titulaires du contrat, il est toujours possible de modifier les co-titulaires dans le futur, notamment quand l'un des titulaires s'en ira. Si vous savez qu'un des colocataires restera longtemps dans le logement, mettez-le en titulaire ou co-titulaire.

De ce fait, il n'y a pas vraiment de différences entre choisir un ou plusieurs titulaires, si ce n'est que :

  • tant qu'un des co-titulaires est dans le logement, il n'y aura pas à contacter EDF lors du départ d'un des titulaires (même si c'est recommandé) ;
  • la responsabilité en cas de litige avec EDF peut reposer sur plusieurs personnes (et pas une seule).

Enfin, dans tous les cas, il n'y aura qu'un seul RIB lié au contrat, pour les prélèvements automatiques.

💰 Comment partager les frais des factures d'énergie en colocation ?

La vie en colocation offre bien des avantages : un logement plus grand, de la convivialité et surtout le partage des charges, notamment des factures d'énergie.

Cas 1 : Le contrat est au nom d’un seul colocataire

Les colocataires peuvent choisir de désigner l’un d’entre eux comme titulaire du contrat d'énergie. À l’arrivée des factures, ce sera à lui de partager le montant dû à ses colocataires et de récupérer la somme en question auprès de chaque concerné.

Ce cas de figure requiert un certain niveau de confiance, car celui dont le nom apparaîtra sur le contrat sera considéré par EDF et par la loi comme le seul responsable du paiement des factures. Si l’un des colocataires refuse de payer sa part, le titulaire aura juridiquement du mal à faire valoir ses droits et récupérer la somme due.

La répartition des frais doit se faire suivant un système défini au préalable par tous les concernés. On tient généralement compte du temps de présence de chacun dans l’habitation ainsi que du niveau d’utilisation de l’énergie en question de chaque colocataire pour un partage plus équitable.

Pour éviter tout problème, il est conseillé d’établir une charte de colocation préalablement à la souscription du contrat.

Cas 2 : Le contrat est au nom de plusieurs colocataires

Les co-titulaires du contrat d'énergie de la colocation sont tenus aux yeux de la loi de prendre en charge le paiement des factures EDF. Le règlement est effectué par un seul d’entre eux, mais la solidarité des autres co-titulaires est ici reconnue par le fournisseur.

La répartition des frais doit être au préalable écrite avant l’entrée dans la colocation pour éviter d’éventuels soucis. Cet accord confère ainsi, aux autres colocataires le pouvoir d’assigner en justice, celui qui rechigne à s’acquitter de sa part, surtout si cette personne n'est pas sur le contrat.

Contrairement à ce qu’on peut imaginer, cette solution n’est pas plus compliquée à mettre en place. Elle offre d’ailleurs beaucoup plus de transparence dans la gestion du contrat et permet à chaque colocataire d’utiliser les factures en tant que pièce justificative de domicile.

Un nouvel arrivant aura toujours la possibilité d’ajouter son nom au contrat sur simple demande auprès du fournisseur concerné, en remplacement d'un des co-titulaires. Son nom sera inscrit sans que cela influe sur le contenu du contrat.

📉 Colocation et dépenses énergétiques : comment réduire les factures ?

Il n'existe pas de contrat EDF spécial étudiant. Mais il existe bien des offres d'électricité moins chères que d'autres - et pareil pour le gaz.

De plus, les démarches de souscription et de résiliation sont les mêmes pour tous les fournisseurs. Les contrats d’énergie sont d'ailleurs tous sans engagement et résiliables gratuitement. Aucune coupure d'électricité n'est à craindre lors du changement d'offre d'énergie, qui prend en général 10 minutes à être fait et en un seul appel.

Ci-dessous une liste d’offres d’énergie avec remises qui vont permettre de réduire les factures d'énergie de la colocation.

⚡ Quel fournisseur d'électricité est le moins cher en option base ?
Fournisseur d'électricité Nom de l'offre d'électricité Votre budget annuel Vos économies annuelles* Prix de l'abonnement Prix du kWh
La Bellenergie
PRUDENCE
🌿 Offre verte !
🔐 Des prix bloqués !
📣 Selectra Score : A

Coûts annuels estimés
306 €
Economies estimées
61 €
114.1 € 0.1924 €
Energie d'ici
05 64 27 04 88
ENERGIE BLEUE
🌿 Offre verte !
📣 Selectra Score : C

Coûts annuels estimés
313 €
Economies estimées
54 €
116.04 € 0.1972 €
OHM Énergie
GIGA ECO
⚖ Des prix indexés !
📣 Selectra Score : C

Coûts annuels estimés
316 €
Economies estimées
51 €
127.4 € 0.1883 €

*Tarifs € TTC à jour du 22/06/2024. Budget calculé et économies estimées par rapport au tarif de référence pour une consommation annuelle de 1000 kWh en option base (3 kVA)

Et voici également les meilleures offres de gaz du moment.

🔥 Quel fournisseur de gaz est le moins cher ?
Fournisseur de gaz Nom de l'offre de gaz Votre budget annuel Vos économies annuelles* Prix de l'abonnement Prix du kWh
EDF
AVANTAGE GAZ OPTIMISÉ
⚖ Des prix indexés !
📣 Selectra Score : C
Avis sur EDF : 1.8/5

Coûts annuels estimés
90 €
Economies estimées
13 €
90.36 € 0.1128 €
Sowee
 Souscrire en ligne
GAZ PRIX FIXE 3 ANS
🔐 Des prix bloqués !
📣 Selectra Score : B
Avis sur Sowee : 1.7/5

Coûts annuels estimés
102 €
Economies estimées
1 €
102.46 € 0.1234 €
TotalEnergies
OFFRE VERTE FIXE GAZ
🌿 Offre verte !
🔐 Des prix bloqués !
📣 Selectra Score : C

Coûts annuels estimés
103 €
Au même prix que le TRV Prix Repère CRE 102.94 € 0.136 €

*Tarifs € TTC à jour du 22/06/2024. Budget calculé et économies estimées par rapport au tarif de référence pour une consommation annuelle de click kWh (classe de consommation B2i)

❎ Comment gérer le départ d’un ou de tous les colocataires ?

La colocation n’a pas une vocation définitive, et peut être rompue à n’importe quel moment par chacun des concernés. La gestion d’une telle situation varie suivant la qualité et le nombre des colocataires voulant quitter l’habitation.

Dans tous les cas, à chaque départ de colocataire, il est recommandé demander une facture de régularisation pour que chacun paye exactement ce qu'il doit.

Le titulaire du contrat quitte la colocation

Le contrat étant en son nom, son départ de la colocation revient à résilier le contrat d'énergie en cours à la date de son départ. Il n’est de ce fait, redevable que de la quote-part des factures couvrant la période de sa présence sur les lieux. Cet ancien titulaire doit cependant encore s’acquitter de ce qu’il doit de la facture de régularisation émise suite à cette résiliation, au même titre que les autres colocataires.

Pour éviter que les habitants restants aient à souscrire un nouveau contrat d’abonnement EDF - et aient à payer les frais inhérents, il est possible de remplacer le nom du titulaire d’origine sur le contrat. Cela peut se faire via le service client téléphonique d'EDF ou depuis l'espace client en ligne d'EDF si un compte a déjà été créé - ou du fournisseur de son choix.

Le Relevé d’Identité Bancaire (RIB) qui était utilisé pour le paiement des factures devra aussi être changé.

Tous les co-titulaires du contrat quittent la colocation

Dans cette situation, le contrat en cours doit être clôturé. La démarche peut être faite le jour du déménagement s'il n'y a qu'un compteur électrique, une semaine avant s'il y a aussi un compteur de gaz.

Pour communiquer le déménagement à EDF, plusieurs options sont disponibles :

Le compte est arrêté à la date désirée et indiquée par les co-titulaires. Une facture de clôture est ensuite émise par le fournisseur pour compenser les éventuelles différences entre la somme due et celle payée par les consommateurs selon la quantité d’énergie dépensée. Cette facture de solde est payée par les colocataires selon les quote-parts dont ils ont convenu dans la charte de colocation.

Les risques encourus par les co-titulaires en cas de non-résiliation L’oubli de cette rupture de contrat expose les signataires à quelques soucis. Ils seront tenus de payer les factures de consommation énergétique du nouvel occupant des lieux jusqu’à ce qu’il daigne mettre le compteur à son nom ou jusqu’à ce que les anciens co-titulaires résilient le contrat en question.