Quelle abonnement d’électricité pour une pompe à chaleur ?

Des questions sur les pompes à chaleur ?Pour faire des économies, changer ou entretenir sa pompe à chaleur, contactez un expert Selectra au :
☎️ 09 71 07 88 47
Rappel immédiat et gratuit

choisir un abonnement d'électricité pour une pompe à chaleur

Les logements chauffés à l'aide d'une pompe à chaleur électrique consomment en moyenne plus d'électricité et doivent donc choisir un contrat adapté. Alors que certains préféreront les offres à prix fixes pour une protection durable, la plupart optent pour une offre d'électricité indexée en option heures creuses pour profiter d'un prix du kWh encore plus avantageux. À cause des récentes hausses du prix de l'électricité, il convient de comparer ces offres d'électricité. Quelle offre d'électricité choisir avec une pompe à chaleur ? Comment estimer la facture chauffage électrique ? Voici l'essentiel à savoir.


Notre sélection d’offres d’électricité pour les foyers équipés d’une pompe à chaleur

En novembre 2022, les 3 fournisseurs d'électricité les plus avantageux pour les gros consommateurs d'électricité :

  1. OHM Energie : 0.1665 € par kWh avec l'offre Classique - ☎ 09 71 07 14 21 - Rappel gratuit
  2. TotalEnergies : 0.1740 € par kWh, et 30 € de prime sous réserve d'éligibilité avec l'offre Heures Éco Electricité ;
  3. EDF : 0.1740 € par kWh et une hausse limitée à 15% en 2023 grâce au bouclier tarifaire, avec le tarif réglementé de l'électricité ;

Référencement gratuit, sélection de fournisseurs partenaires et non partenaires classés par montant des économies par rapport au TRV
TotalEnergies, non-partenaire de Selectra pour l'offre Heures Éco

L'offre OHM Classique Électricité

  • OHM Classique Électricité en bref
  • Indexation sur le tarif réglementé de l'électricité ;
  • 6 € de réduction par MWh HT ;
  • Activation du contrat au 31 mars 2023.

OHM Energie
Prix du kWh de l'offre OHM Classique
Prix indexés

3 kVA

0.1665€
au lieu de 0.1740€

6 kVA

0.1665€
au lieu de 0.1740€

9 kVA

0.1665€
au lieu de 0.1740€

Tarifs € TTC en option Base à jour au 1er novembre 2022
En orange : prix du kWh du tarif réglementé de l'électricité (Tarif Bleu EDF)

Grille tarifaire OHM Classique Électricité - Tarif Base

Puissance Abonnement
€ TTC/an
Prix du kWh
€ TTC/kWh
3 kVA 104.04 € 0.1665 €
6 kVA 137.04 € 0.1665 €
9 kVA 171.12 € 0.1665 €
12 kVA 205.56 € 0.1665 €
15 kVA 238.20 € 0.1665 €
18 kVA 271.92 € 0.1665 €
24 kVA 342.24 € 0.1665 €
30 kVA 410.64 € 0.1665 €
36 kVA 480.60 € 0.1665 €

à jour au 1er novembre 2022

Grille tarifaire OHM Classique Électricité - Heures pleines / heure creuses

Puissance Abonnement
€ TTC/an
Prix du kWh
€ TTC/kWh
6 kVA 145.56 € heures pleines : 0.1766 €
heures creuses : 0.1395 €
9 kVA 185.40 € heures pleines : 0.1766 €
heures creuses : 0.1395 €
12 kVA 224.04 € heures pleines : 0.1766 €
heures creuses : 0.1395 €
15 kVA 261.72 € heures pleines : 0.1766 €
heures creuses : 0.1395 €
18 kVA 309.48 € heures pleines : 0.1766 €
heures creuses : 0.1395 €
24 kVA 371.64 € heures pleines : 0.1766 €
heures creuses : 0.1395 €
30 kVA 446.04 € heures pleines : 0.1766 €
heures creuses : 0.1395 €
36 kVA 499.20 € heures pleines : 0.1766 €
heures creuses : 0.1395 €

à jour au 1er novembre 2022

L'offre Heures Éco TotalEnergies Électricité

  • TotalEnergies Heures Éco Électricité en bref
  • Évolution du prix jusqu'à 2 fois par an ;
  • Prix du kWh HT comparable à celui du tarif réglementé ;
  • 30 € de remise sous réserve d'éligibilité avec Heures Éco Électricité.

TotalEnergies
Prix du kWh offre Heures Éco
Prix fixés librement par TotalEnergies

3 kVA

0.1740€
au lieu de 0.1740€

6 kVA

0.1740€
au lieu de 0.1740€

9 kVA

0.1740€
au lieu de 0.1740€

Tarifs € TTC en option Base à jour au 1er novembre 2022
En orange : prix du kWh du tarif réglementé de l'électricité (Tarif Bleu EDF)

Grille tarifaire Heures Éco TotalEnergies - Tarif Base

Puissance Abonnement
€ TTC/an
Prix du kWh
€ TTC/kWh
3 kVA 104.05 € 0.1740 €
6 kVA 137.01 € 0.1740 €
9 kVA 171.11 € 0.1740 €
12 kVA - € - €
15 kVA - € - €
18 kVA - € - €
24 kVA - € - €
30 kVA - € - €
36 kVA - € - €

à jour au 1er novembre 2022

Grille tarifaire TotalEnergies Heures Éco - Heures pleines / heure creuses

Puissance Abonnement
€ TTC/an
Prix du kWh
€ TTC/kWh
6 kVA 145.54 € heures pleines : 0.1936 €
heures creuses : 0.1330 €
9 kVA 185.36 € heures pleines : 0.1936 €
heures creuses : 0.1330 €
12 kVA 224.04 € heures pleines : 0.1936 €
heures creuses : 0.1330 €
15 kVA 261.70 € heures pleines : 0.1936 €
heures creuses : 0.1330 €
18 kVA 297.47 € heures pleines : 0.1936 €
heures creuses : 0.1330 €
24 kVA 368.83 € heures pleines : 0.1936 €
heures creuses : 0.1330 €
30 kVA 438.49 € heures pleines : 0.1936 €
heures creuses : 0.1330 €
36 kVA 507.13 € heures pleines : 0.1936 €
heures creuses : 0.1330 €

à jour au 1er novembre 2022

Le tarif Bleu d'EDF en triphasé

  • Tarif Bleu en bref
  • Offre adaptée aux compteurs de 18 kVA ou plus ;
  • Contrat disponible uniquement en option heures creuses ;
  • Prix du kWh en heures creuses plus avantageux que le tarif Bleu en monophasé.

EDF
Prix du kWh Tarif Bleu Triphasé
Prix fixés par les pouvoirs publics

Heures Pleines

0.1841€
au lieu de 0.1740€

Heures creuses

0.1149€
au lieu de 0.1740€

Abonnement

294.25€
au lieu de 269.66€

Tarifs € TTC en option Heures creuses 12 kVA à jour au 1er novembre 2022
En orange : prix du kWh du tarif réglementé de l'électricité en option Base

Grille tarifaire tarif Bleu triphasé

Tarifs EDF en triphasé - l'option heures pleines / heures creuses
Puissance compteur EDF
Abonnement annuel Prix du kWh HP Prix du kWh HC
6 kVA 144.32 € 0.1841 € 0.1470 €
9 kVA 183.63 € 0.1841 € 0.1470 €
12 kVA 221.81 € 0.1841 € 0.1470 €
15 kVA 258.98 € 0.1841 € 0.1470 €
18 kVA 294.25 € 0.1841 € 0.1470 €
24 kVA 360.61 € 0.1841 € 0.1470 €
30 kVA 428.27 € 0.1841 € 0.1470 €
36 kVA 494.92 € 0.1841 € 0.1470 €

Tarifs en € TTC à jour au 1er novembre 2022
HP : heures pleines, HC : heures creuses. Il n'y a pas d'heures pleines / heures creuses pour la puissance de 3 kVA.
Les tarifs mentionnés dans le tableau sont les tarifs réglementés EDF.

Quels sont les critères pour choisir l’offre d’électricité adaptée à l’utilisation d’une pompe à chaleur ?

Choisir un contrat d'électricité pour une pompe à chaleur ne s'improvise pas et il faut tenir compte de plusieurs critères :

La puissance de la pompe à chaleur

Généralement, la puissance d'une pompe à chaleur est de 15 à 20 kW, même si 4,5 kW suffisent à chauffer 100 m². Le principal sera de déterminer si la pompe à chaleur servira pour le chauffage, l'eau chaude sanitaire ou les deux à la fois.

La puissance du compteur

Les pompes à chaleur électrique nécessitent une puissance de compteur minimum de 9 à 12 kVA, et jusqu'à 18 kVA si le foyer est équipé d'autres équipements énergivores, comme une borne de recharge électrique.

Autrement, de plus gros consommateurs d'électricité, comme des artisans avec leur atelier à domicile peuvent opter pour un abonnement EDF triphasé. Dans ce cas de figure, une puissance de compteur de 36 kVA sera nécessaire.

Quelle puissance électrique choisir selon son logement ?
Puissance du compteur Votre profil de consommation
3 kVA Studio ou un petit appartement non chauffé à l'électricité.
6 kVA

70% des Français possède un compteur de 6 kVA, qui correspond :

  • à un petit logement (ex : 20-80 m²) chauffé à l'électricité
  • ou à un grand logement (ex : 80-120 m²) non chauffé à l'électricité
9 kVA Logement de taille significative (>80 m²) chauffé à l'électricité
12 kVA Grande maison chauffée à l'électricité ou une installation électrique complexe (ex : plusieurs corps de bâtiments) et/ou vous êtes en triphasé
36 kVA triphasé Logement dont la somme des éléments branchés dépasse les 12 000 W ou dont la distance entre l'installation électrique et le compteur est supérieure à 100 mètres

L’option tarifaire

On retrouve sur le marché deux principales options tarifaires pour l'électricité :

Depuis les fortes hausses du prix de l'électricité, l'option heures pleines heures creuses redevient très facile à rentabiliser par rapport au tarif Base. Ainsi, en août 2022, il faut seulement réaliser 31% de sa consommation en heures creuses pour que l'option soit plus avantageuse que le tarif Base, contre 60% en août 2022.

Le conseil de l'expert Il peut être judicieux de choisir un abonnement d'électricité en heures creuses pour un logement équipé d'une pompe à chaleur. En activant le chauffage pendant les heures creuses, il est possible de faire des économies non négligeables, surtout si le foyer possède une bonne inertie thermique.

Comment changer de fournisseur d’électricité ?

Pour changer de fournisseur d'électricité, rien de plus simple :

  1. Comparez les offres d'électricité directement en ligne, et gratuitement ;
  2. Contactez le fournisseur de votre choix pour souscrire au nouveau contrat ;
  3. Il se chargera des démarches de résiliation gratuitement, et le tout sans risque de coupure.

Des questions sur les pompes à chaleur ?Pour faire des économies, changer ou entretenir sa pompe à chaleur, contactez un expert Selectra au :
☎️ 09 71 07 88 47
Rappel immédiat et gratuit

Comment consommer moins avec une pompe à chaleur ?

Il existe toute une série de bonnes pratiques, qui, mises bout à bout permettent une réduction non négligeable de la consommation d'une pompe à chaleur :

  1. Conserver une température constante ;
  2. Décaler l'utilisation des radiateurs pendant les heures creuses ;
  3. Opter pour un boitier d'effacement diffus ;
  4. Mieux isoler son logement ;
  5. Suivre de près sa consommation électrique ;
  6. Utiliser un chauffage d'appoint.

Conserver une température constante

Une pompe à chaleur consomme beaucoup plus d'énergie lors de la montée en température. À l'inverse, lorsqu'il s'agit de conserver une température constante, la consommation électrique est moindre.

De fait, pour faire des économies, il peut être judicieux de baisser la température de un à deux degrés au maximum, plutôt que d'éteindre l'appareil, notamment en cas d'absence de courte durée.

Le saviez-vous ? L'association négaWatt affirme qu'une baisse de 1 à 2 °C permettrait de réduire la facture de chauffage de 8 à 16%, soit une économie de 7 000 à 9 500 GWh par an si 30% des foyers français appliquaient cette mesure.

Décaler l'utilisation des radiateurs pendant les heures creuses

Allumer ses radiateurs pendant les heures creuses permet de chauffer son logement lorsque le prix du kWh est le plus avantageux. En revanche, cette mesure n'est pertinente que si le logement possède un déphasage assez important pour conserver la chaleur jusqu'à la prochaine période d'heures creuses.

Pour ce faire, il convient d'isoler correctement son foyer, notamment bien isoler sa toiture, à l'origine de jusqu'à 30% des déperditions de chaleur.

Opter pour un boîtier d'effacement diffus

L'effacement diffus consiste à limiter la demande d'électricité pendant les pics de consommation. Pour ce faire, des opérateurs comme Voltalis proposent gratuitement l'installation de boîtiers sur les radiateurs électriques. Le dispositif permet alors de moduler l'alimentation de l'appareil en question pendant 10 minutes.

Plus simplement, le boitier d'effacement diffus engendre des micro-coupures, assez courtes pour diminuer la consommation, sans engager le confort des utilisateurs.

À titre d'illustration, une étude menée par le CSTB (Centre Scientifique et Technique du Bâtiment) et l'ADEME montre qu'un effacement pendant 33% du temps engendrait une diminution de 13% de la facture électrique.

Mieux isoler son logement

Puisque la meilleure énergie est celle que l'on ne consomme pas, isoler thermiquement son logement est sans doute le meilleur moyen pour réduire la consommation énergétique d'une pompe à chaleur. En effet, une bonne isolation permet de réduire considérablement les déperditions de chaleur, et de surcroit la quantité d'énergie nécessaire au maintien d'une température convenable dans le logement. À ce propos, ce type de travaux trouve tout son sens dans ce contexte de sobriété énergétique, d'autant plus que plusieurs aides (souvent cumulables) existent.

Suivre de près sa consommation électrique

Suivre sa consommation électrique de près permet d'avoir conscience de l'énergie réellement consommée, et d'être plus à même à respecter les bonnes pratiques en matière de sobriété énergétique. Depuis l'arrivée des compteurs communicants Linky, plusieurs solutions existent pour suivre fidèlement sa consommation électrique. Parmi les plus connues, on retrouve :

Utiliser un chauffage d'appoint

Choisir un chauffage d'appoint, c'est :

  • Pouvoir retarder l'allumage de sa pompe à chaleur, notamment à l'intersaison ;
  • Avoir la possibilité de se chauffer en partie au gaz plutôt qu'à l'électricité ;
  • Améliorer les performances de son système de chauffage sans forcément devoir assumer le coût financier important d'une pompe à chaleur.

Ainsi, même si l'utilisation d'un chauffage d'appoint reste un complément au chauffage principal, ce type de dispositif peut grandement contribuer à réduire les dépenses énergétiques associées à une pompe à chaleur.

Réduisez votre facture de chauffage d'électricité, gaz ou fioulPour faire des économies, changer de chaudière, pompe à chaleur ou contrat d'énergie, contactez un expert Selectra au :
☎️ 09 73 72 25 00
Rappel immédiat et gratuit

Besoin d'accompagnement pour le chauffage ? 🧰🏡Faites appel à un professionnel agréé, en bénéficiant des aides aux financement proposées par l'Etat (sous conditions de ressources).
Demande de devis gratuit

Questions fréquentes sur les offres d'électricité adaptées aux logements avec pompe à chaleur

Est-ce qu'une pompe à chaleur consomme beaucoup d'électricité ?

De manière générale, la pompe à chaleur fait partie des équipements les plus énergivores d'une maison. Ainsi, il faut compter en moyenne :

  • 51 kWh/m²/an pour une pompe à chaleur aérothermique ;
  • 35 kWh/m²/an pour une pompe à chaleur géothermique.

D'autres paramètres comme les matériaux isolants du bâti, le rendement de la pompe à chaleur, les habitudes du foyer et le nombre de radiateurs font fortement varier le rendement d'un tel dispositif.

Comment calculer la consommation électrique d'une pompe à chaleur ?

On obtient la consommation d'une pompe à chaleur en multipliant sa puissance par la durée de fonctionnement. Par exemple, une pompe à chaleur de 1 kW qui fonctionne 100 jours dans l'année, à raison de 8 heures par jour consommera annuellement :

Consommation électrique annuelle = 1 kW X 100 jours X 8 heures = 800 kW par an

Combien consomme ma pompe à chaleur ?

 

Puissance de la pompe*

kW

Nombre de jours de fonctionnement*

jours

Nombre d'heures quotidiennes de fonctionnement*

heures
 
Mis à jour le
 
 

Analyse des fournisseurs d'énergie en France