Vous êtes ici

Qu'est-ce que l'effacement diffus ?

Emménagement électricité — Selectra :
09 73 72 25 00 (lundi-vendredi 8h-21h ; samedi 8h30-18h30).
Me faire rappeler gratuitement.

L’effacement diffus est une technique permettant à un opérateur, appelé agrégateur d'effacement, de limiter la demande d’énergie des consommateurs lors d’un pic de consommation et d'assurer la stabilité des réseaux" après ses principaux objectifs sont "d'éviter la mise en route de centrales thermiques, fortement émettrices en CO2, lors de ces pics. Cette solution pour répondre aux pics de demande est mise en place par des opérateurs tels que Voltalis, aussi bien chez les particuliers que chez les professionnels et industriels. Son principal objectif est d'éviter la mise en route de centrales thermiques, fortement émettrices en CO2, lors de ces pics.

Le fonctionnement de l’effacement diffus

Effacement diffus

L'effacement diffus consiste à reporter la consommation d'équipements électriques afin de réduire l'amplitude des pics de consommation pour le réseau.

Le principe de l’effacement diffus est assez simple. Les habitations des particuliers ou les locaux professionnels sont équipés d’un boîtier sur leur alimentation en électricité permettant à l'agrégateur d'effacement de contrôler à distance certains équipements électriques du logement (chauffage ou climatisation, par exemple). S’il y a un pic de consommation, l'opérateur peut, grâce à ce boîtier, réduire la consommation du particulier en coupant l’alimentation de certains appareils pendant une durée de 15 à 20 minutes, et ainsi limiter la consommation totale sur l'ensemble du territoire à ce moment précis.

Cette opération se fait via Réseau de transport d’électricité (RTE), et ne peut avoir lieu que si l’économie globale de consommation est de 10 mégawatt (MW) minimum.

L’ajustement diffus intervient donc en lieu et place de l’activation de certaines centrales thermiques, ou d’importations d’électricité. C’est ainsi une réponse aux problématiques environnementales et économiques du marché de l’énergie. En effet, la demande totale d'électricité des foyers français est très volatile, et est en particulier extrêmement sensible aux variations de température : en hiver, on considère donc qu'une température de un degré Celsius de moins entraîne une hausse de la demande nationale d'électricité au moment de la pointe à 19H de 2300 MW, soit l'équivalent de deux fois la consommation d'une agglomération comme Marseille ! Il est donc essentiel d'être à même de limiter l'ampleur de ces pics pour en amoindrir l'impact environnemental.

L'effacement diffus, des économies pour le consommateur

Tous les consommateurs sont potentiellement concernés, aussi bien les gros consommateurs tels que les industriels ou les commerciaux que les particuliers.

Le consommateur est en général volontaire pour couper l’alimentation de certains appareils afin de consommer moins d’énergie. En réalité, il y trouve un avantage, puisque sa facture d’énergie peut être réduite de 15% en moyenne grâce à ces microcoupures d’électricité, normalement trop courtes pour nuire au confort. Une étude menée par l'ADEME (Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie) et le CSTB (Centre Scientifique et Technique du Bâtiment) en 2012 a montré que, pour le chauffage, un effacement pendant 33% du temps permettait de réaliser une économie d'énergie de 13% environ. Pour d'autres appareils comme les cumulus électriques, la consommation est simplement différée dans le temps et il n'y a alors pas d'économie d'énergie réalisée.

Au niveau de l’impact environnemental, on peut regretter que la diminution de la consommation d’électricité ne soit que temporaire, et préférer les travaux permettant de réduire structurellement la consommation d’énergie (ex : isolation). Toutefois, l’effacement diffus à grande échelle permet d’éviter l’activation en période de pic de consommation des centrales de production d’électricité thermique, chères et polluantes.

L’effacement diffus, une économie monétisée par l'agrégateur d'effacement

L'agrégateur d'effacement peut revendre l'économie d'électricité qu'il réalise sur le marché de l'électricité. Techniquement, on considère qu'une partie de l'électricité injectée dans le réseau n'a pas été soutirée et constitue donc une production supplémentaire d'électricié susceptible d'être revendue.

Cette conception a fait l'objet d'un contentieux entre EDF et Votalis. Le fournisseur d'électricité considérait qu'il devait être indemnisé par l'agrégateur car l'électricité non consommée avait dû être injectée dans le réseau. La CRE, saisie du contentieux, a considéré que l'économie réalisée sur la consommation d’électricité pouvait être revendue par l'opérateur (Voltalis) à RTE comme de l’électricité produite (on parle de Négawatts).

Voir :  Quel différend a opposé Voltalis à EDF devant la CRE?

L'avis des consommateurs

L'effacement diffus n'est pas à proprement parler une nouveauté. Le système EJP (effacement des jours de pointe), même s'il n'est plus proposé à la souscription depuis 1998, est un mécanisme d'effacement fonctionnant à partir du signal prix. Pendant 22 jours par an (les jours dits de "Pointe mobile"), le kWh d'électricité est près de 5 fois plus cher que pendant les autres jours de l'année. De ce fait, le client EJP a une forte incitation à réduire sa consommation pendant 22 jours d'hiver. Cet effacement permet d'éviter d'avoir à recourir à des moyens de production d'électricité coûteux et polluants. Les options tarifaires Tempo et, dans une moindre mesure, heures pleines / heures, sont également des systèmes tarifaires incitent le client à reporter sa consommation pendant des périodes où la demande d'électricité est moindre.

Les consommateurs ayant choisi d'installer le boîtier Voltalis (qui reste, pour l'instant, le seul agrégateur d'effacement en France qualifié par RTE) sont globalement satisfaits et expriment des avis positifs : le service étant gratuit, les consommateurs y voient la possibilité de réduire leur consommation tout en faisant un geste écologique, et même les logements mal isolés semblent ne pas souffrir de conséquences négatives durant les micro-coupures. Certains regrettent, néanmoins, que l'Etat ne récompense pas davantage ce geste citoyen en faisant, par exemple, profiter les détenteurs de boîtiers Voltalis de tarifs d'électricité plus bas le reste du temps.

Profiter de l'effacement diffus

L'un des régulateurs sur le marché de l'électricité français est Voltalis, il propose aux particuliers et professionnels de s'équiper de son boitier BluePod pour faire jusqu'à 15% d'économie sur sa facture d'électricité. Pour souscrire vous devrez : Boîtier Bluepod

  • remplir et renvoyer le formulaire d'inscripition à disposition sur leur site internet 
  • être en adéquation avec les pré-requis du système, c'est-à-dire : une bonne liaison de télécommunication et un foyer tout électrique d'au moins 80m²

Le système est compatible avec tous les fournisseurs (Direct EnergiePlanète OuiEDF, GDF Suez). Consultez notre classement des fournisseurs, appelez Selectra au 09 73 72 25 00 (du lundi au vendredi de 8h à 21h et le samedi de 9h à 18h) ou formulez une demande de rappel gratuit en ligne.

Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google Plus