Augmentation gaz : quelle évolution du prix du gaz en 2019 ?

Le gaz naturel  % moins cher qu'au tarif réglementé.Economisez  % sur le prix des consommations de gaz en comparant les fournisseurs.
09 73 72 25 00  
Rappel immédiat et gratuit


Augmentation gaz

L'augmentation du prix du gaz est très marquée en 2018 avec une hausse du tarif réglementé gaz de 7,45% au 1er juillet qui fait suite à une augmentation de 6,9% en janvier. La tendance est donc clairement à la hausse. Comment expliquer ces augmentations du gaz ? Quelle solution pour les consommateurs pour se protéger contre ces hausses du prix du gaz ? Quelles prévisions pour 2019 ?

Janvier à Juin 2019 : Pas d'augmentation du prix du gaz !

Face au mouvement des gilets jaunes, le gouvernement a assuré prendre les mesures nécessaires pour ne pas augmenter le prix du gaz entre janvier et juin 2019.

Parmi les mesures annoncées pour le 1er janvier 2019 :

  • Gel de l'augmentation de la TICGN, taxe intérieure sur la consommation de gaz naturel ;
  • Baisse de 2% du tarif réglementé du gaz par rapport à décembre 2018.

Afin de pouvoir assurer cette baisse effective du prix du gaz, le gouvernement a demandé à Engie d'anticiper ses achats de gaz naturel afin de couvrir la période de février à juin 2019.

Dans la pratique, cela revient à suspendre jusqu'en juin 2019 la formule de calcul du tarif réglementé. En cas d'évolution favorable des cours internationaux, le gouvernement reprendra l'ancienne méthode de calcul.

Hausse du prix du gaz - Novembre 2018

Hausse du prix du gaz - Novembre 2018 : +5,4%

Le prix du gaz continue son escalade. En novembre 2018, le tarif réglementé va augmenter de 5,79%. Il s'agit de la 3ème hausse de grande ampleur après celle de janvier (+6,9%) et de juillet (+5,7%).

Cette nouvelle hausse qui va s'appliquer dès le 1er novembre marque donc une nette tendance à la hausse pour les prix du gaz en 2018.

Déjà 1er octobre 2018, le prix du gaz a augmenté en moyenne de +3,25% pour les particuliers suite à la délibération de la CRE. 

Dans le détail, cette hausse du gaz pour le mois de novembre 2018 :

  • +1,9% pour les particuliers qui utilisent le gaz pour la cuisson (tarif base sur la facture) ;
  • +3,6% pour ceux qui utilisent le gaz naturel pour la cuisson et l'eau chaude (tarif B0) ;
  • +6% pour les personnes qui se chauffent au gaz.

Cette nouvelle hausse porte à plus de 16% la hausse du prix du gaz en 2018.

Pour contrer la hausse du prix du gaz, comparez les contrats de gaz à prix fixe !
Plus d'infos et souscriptions au 09 73 72 25 00 - rappel gratuit.

Prix du gaz : une claire tendance à la hausse

Le prix du gaz pour les particuliers correspond au tarif réglementé gaz commercialisé par le fournisseur historique Engie. Le prix au kWh de gaz est fixé par le gouvernement après avis de la Comission de Régulation de l'Energie (CRE).

Dans le cas de l'augmentation du prix du gaz au 1er juillet 2018, la CRE a recommandé une hausse de 6,5%. Le gouvernement a décidé ensuite de l'augmenter de 7,45%.

Les augmentations du prix du kWh de gaz au 3ème trimestre 2018

Après la forte augmentation du mois de juillet, d'autres hausses sont venus se rajouter :

  • + 0,2% en août ;
  • + 0,9% en septembre ;
  • + 3,25% en octobre ;
  • + 5,75% en novembre ;

Pour le mois de novembre 2018, une nouvelle forte augmentation du prix du kWh de gaz devrait avoir lieu avec +5,4% en moyenne. Il s'agit du 7ème mois consécutif de hausse.

Quelle solution pour éviter les augmentations du gaz en 2018 et 2019 ?

Face aux nombreuses augmentations du prix du gaz, il existe une solution simple : souscrire à une offre à prix bloqué. Les offres de gaz à prix fixes permettent de bénéficier d'un prix du gaz bloqué dès la souscription et valable durante toute la durée du contrat.

La plupart des fournisseurs, comme par exemple Total Spring ou Eni, proposent de surcroît une remise sur le prix des consommations de gaz.

D'autres fournisseurs, à l'instar d'Engie, proposent un contrat à prix fixe révisable à la baisse uniquement (en cas de baisse du tarif réglementé).

Offres gaz moins chères que le tarif réglementé -
Fournisseur Offres En savoir plus
Total Spring
Offre Prix fixe
  •  % de réduction sur le prix du kWh HT du gaz (et/ou de l'électricité) par rapport aux tarifs réglementés ;
  • prix du kWh HT garanti fixe pendant 1 an (évitez les hausses !).
09 75 18 77 00
rappel gratuit
ENI
ENI Webeo
  •  % de réduction sur le prix du kWh HT du gaz par rapport aux tarifs réglementés ;
  • Prix du gaz bloqué pendant 1 an.
09 87 67 54 33
rappel gratuit
Engie
Engie Gaz Ajust
  • prix du kWh HT garanti fixe pendant 3 ans (évitez les hausses !) ;
  • prix révisable à la baisse en cas de baisse du tarif réglementé, à date anniversaire du contrat.

09 87 67 94 10
rappel gratuit

Le saviez-vous ?Plus de 6 millions de clients Engie ont déjà quitté le tarif réglementé depuis 2007. Changer de fournisseur est une procédure gratuite et sans risque. Plus d'informations en contactant le 09 73 72 25 00 ( ) ou en demandant un rappel gratuit

Evolution du prix du gaz depuis 2017

Voici dans le détail l'évolution du prix du gaz depuis 2017 suite aux différents délibérés emis par la CRE pour les différentes classes de consommation gaz :

Evolution du prix du gaz depuis 2017 HT et CTA.
Date Tarif moyen Base B0 B1 B2I
janvier 2017 +2,3 % +0,8 % +1,4 % +2,4 % +2,7 %
février 2017 -0,6 % -0,2 % -0,4 % -0,6 % -0,7 %
mars 2017 +2,6 % +0,9 % +1,7 % +2,7 % +3,1 %
avril 2017 -0,7 % -0,3 % -0,5 % -0,8 % -0,9 %
mai 2017 -3,3 % -1,2 % -2,1 % -3,4 % -4,0 %
juin 2017 - - - - -
juillet 2017 -4,3 % -2,0 % -3,9 % -4,4 % -4,6 %
août 2017 -0,8 % -0,3 % -0,5 % -0,8 % -1,0 %
septembre 2017 - - - - -
octobre 2017 +1,2 % +0,4 % +0,7 % +1,2 % +1,5 %
novembre 2017 +2,6 % +0,8 % +1,5 % +2,7 % +3,1 %
décembre 2017 +1,0 % +0,3 % +0,6 % +1,0 % +1,2 %
janvier 2018 +2,3 % +0,7 % +1,4 % +2,4 % +2,8 %
février 2018 +1,3 % +0,4 % +0,8 % +1,4 % +1,6 %
mars 2018 -3,0 % -1,0 % -1,8 % -3,0 % -3,5 %
avril 2018 -1,1 % -0,4 % -0,7 % -1,2 % -1,4%
mai 2018 +0,4 % +0,1 % +0,2 % +0,4 % +0,5 %
juin 2018 +2,1 % +0,7 % +1,3 % +2,2 % +2,5 %
juillet 2018 +9,2 % +13,5 % +10,6 % +8,9 % +8,9 %
août 2018 +0,2 % +0,1 % +0,1 % +0,2 % +0,2 %
septembre 2018 +0,9 % +0,3 % +0,5 % +0,9 % +1,0 %
octobre 2018 +3,3 % +1,0 % +2,0 % +3,3 % +3,9 %
novembre 2018 +5,79 % +1,9% +3,6% +6,0% +6,8%
décembre 2018 -2,4% -0,8% -1,5% -2,4% -2,7%
janvier 2019 -2% -0,6% -1,2% -2% -2,3%

Si l'on suite l'évolution à long terme, le prix du gaz a augmenté de 64% entre juillet 2005 et juillet 2018 malgré une baisse entre janvier 2013 et janvier 2016 de 13%. Depuis 2016, le prix du gaz est reparti à la hausse. 

Cette augmentation du prix du gaz est aussi accompagnée par une très forte hausse de la TICGN (Taxe Intérieure sur la Consonsommation de Gaz Naturel) qui est la principale taxe sur le gaz. En effet, depuis 2005, la TICGN a augmenté de 565,4% :

Evolution du montant de la TICGN
Année 2014 2015 2016 2017 2018 2019 2020 2021 2022
Montant TICGN (/MWh) 1,27€ 2,64€ 4,34€ 5,88€ 8,45€ 10,34€* 12,24€ 14,13€ 16,02€
Evolution d'une année à l'autre - +107,9% +64,4% +35,5% +43,7% +22,4 %* +18,4% +15,4% +13,4%
Evolution depuis 2014 +107,9% +241,7% +363% +565,4% +714,2%* +863,8% +1012,6% +1161,4%

* : Augmentation de la TICGN suspendue et maintenue au niveau 2018, mesure prise par le gouvernement au 1er janvier 2019.

De nouvelles augmentations en 2019 et 2020 ?

Hausse prix du gaz

Il est difficile de prévoir les futures évolutions du prix du gaz pour les années à venir. Toutefois, après avoir baissé entre 2013 et 2016, la tendance est clairement à la hausse pour les prochaines années.

En effet, le prix du gaz (tarif réglementé) est calculé selon une formule qui n'inclut pas les diverses taxes. Le prix du gaz est calculé chaque mois en fonction du prix du gaz sur le marché de gros et le cours du barril du barril de pétrole (Brent). Après avoir atteint son niveau de prix le plus bas en 2014, le prix du Brent est reparti à la hausse.

D'autre part, dans le calcul du prix du tarif réglementé formulé par la CRE sont inclus les coûts supportés par Engie.

Le calcul du prix du gaz (tarif réglementé) est donc basé sur :

  • Le coût d'approvisionnement en gaz naturel qui dépend du marché de gros : 60% du prix total ;
  • Le coût de stockage qui fluctue en fonction de la saisonnalité : 5% du prix total ;
  • Le coût d'utilisation des réseaux gaz en France : 25% du prix total ;
  • Les coûts de commercialisation : 10% du prix total.

À ces coûts fixes, il faut rajouter également les différentes taxes qui représentent environ 1/3 du prix total de la facture de gaz.

Le fournisseur historique peut d'ailleurs demander chaque mois à la CRE une révision des tarifs réglementés

Vers la fin des tarifs réglementés du gaz

En juillet 2017, après une demande de l'Anode, le Conseil d'Etat a estimé le maintien du tarif réglementé du gaz contraire à la libre concurrence. Le tarif réglementé du gaz est donc voué à disparaître

Reste au gouvernement de définir les modalités de cette suppression du tarif réglementé qui va concerner près de 5 millions de foyers en France. 

Nul ne peut savoir encore les conséquences pour les particuliers de cette suppression. Il se peut qu'une ouverture totale à la concurrence fasse baisser le prix du gaz.

Une demande similaire a été adressée également au Conseil d'Etat concernant le tarif réglementé d'électricité proposé par EDF. Toutefois, le Conseil d'Etat a désestimé dans ce cas la suppression du tarif régulé. 

Economisez jusqu’à 20€/mois sur votre facture d’énergieProfitez de la même électricité que chez EDF, moins cher.
09 73 72 25 00  
Rappel immédiat et gratuit


Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google Plus