Faut-il choisir les prix fixes pour son contrat d'énergie

Faites des économies sur votre facture d’énergieProfitez de la même électricité, moins chère. Contactez un conseiller Selectra au :
☎️ 09 73 72 25 00
Rappel immédiat et gratuit

Baissez le montant de votre facture d'électricité avec Sowee, filiale EDFProfitez d'un prix HT bloqué pendant 3 ans et réalisez de vraies économies d'énergie grâce à la station connectée Sowee :
Souscrire en ligne - Rappel gratuit Annonce - Service Selectra non partenaire d'EDF

 

A la fin septembre 2013, 21% des foyers avaient déjà quitté les tarifs réglementés du gaz, à la recherche de prix plus compétitifs pour leur énergie. Plusieurs options concurrences sont en effet disponibles, parmi lesquelles les offres à prix fixes, comme les best-sellers eni Astucio Eco, Engie gaz à prix fixes 2 ans ou EDF Mon Contrat Gaz. Les offres de gaz à prix fixes sont-elles le meilleur choix pour votre gaz ? Quelle offre choisir ?


Prix indexés, tarifs réglementés et prix fixes

Type d’offre Le principe Avantages Inconvénients Notre avis Plus d’infos
Offre à prix indexés Garanti X% moins cher par rapport aux tarifs réglementés Les prix du kWh HT les plus bas
Parfois garanti toujours moins cher que les tarifs réglementés
Suit l'évolution des tarifs réglementés, à la hausse comme à la baisse Les meilleures offres garantissant contractuellement des économies
Tarifs réglementés Evolution chaque mois à la hausse ou à la baisse selon formule tarifaire Le choix de millions de français Prix peu compétitifs
Augmentations régulières
Il est possible de payer le même gaz et la même qualité de service pour moins cher
Offre à prix fixes Prix bloqué pendant 1 à - ans La hausse des prix est retardée pendant toute la durée du contrat Prix pas toujours compétitifs
Le consommateur peut toujours voir les taxes augmenter
L'offre la plus économique en période de hausse des tarifs réglementés

Deux exemples pour comprendre

 
 

Les graphiques ci-dessus ​schématisent l'évolution du prix du gaz par trimestre sur - années consécutives dans deux scénarios différents :

  • Dans le cas 1, les tarifs réglementés du gaz augmentent lentement. Résultats : l'offre à prix indexé reste toujours la moins chère et l'offre à prix fixes reste toujours la plus chère. Si les tarifs réglementés du gaz venaient à baisser (ce qui peut se produire dans la réalité même si on en parle moins que des années de hausse), l'ordre de compétitivité des offres resterait identique : la moins chère resterait l'offre indexée et la plus chère l'offre à prix fixes.
  • Dans le cas 2, les tarifs réglementés du gaz augmentent rapidement. Résultats : l'offre à prix fixes qui était la plus chère au début finit par devenir la plus compétitive. Son prix est en effet resté stable pendant que le prix des deux autres offres augmentaient. Attention toutefois : en fin de contrat, lors du renouvellement tarifaire, le prix de l'offre à prix fixes serait alors nécessairement revu à la hausse. In fine, la hausse est simplement retardée.
Mis à jour le