Vous êtes ici

Dossier location appartement : constituer un dossier béton !

Déménagement : mise en service électricité et/ou gaz 09 73 72 25 00  
Rappel immédiat et gratuit


Dossier location

Les documents qu’un propriétaire peut ou non demander à un locataire sont précisés par la loi. Il est ainsi, déconseillé de verser une quelconque somme d’argent, et ce, même si vous n’êtes pas le seul à vouloir les clés de cette maison. À conditions équivalentes, une petite chose peut suffire à faire basculer le choix du bailleur d’un candidat à un autre. C’est une des raisons motivant la constitution d’un dossier location appartement en béton.


Les documents requis pour la constitution d’un dossier location appartement

Avant de visiter l’appartement qu’il convoite, un locataire doit penser à se constituer un dossier locatif complet. Il transmettra ainsi une image plus sérieuse et prudente au propriétaire.

Cela lui permettra de passer devant tous les concurrents qui n’ont pas pensé à se munir d’un tel dossier avant la visite des lieux.

Les documents à fournir obligatoirement

Un décret du 5 novembre 2015, en relation avec la loi Alur indique tous les éléments qu’un bailleur peut exiger ou non de son éventuel locataire. Ce dernier doit donc anticiper sur la demande de ce propriétaire en se procurant les pièces que la loi lui impose de présenter.

Voici les éléments que doit contenir obligatoirement un dossier de location appartement :

  • La photocopie d’un justificatif d’identité signé avec une photo récente tel qu’une carte d’identité, un passeport, un permis de conduire, une carte de séjour, etc. ;
  • Des documents confirmant l’activité professionnelle (comme une convention de stage ou d’alternance, un contrat de travail, extrait K du registre du commerce et des sociétés, un certificat d’identification de l’INSEE, une carte professionnelle, etc.) ou une carte d’étudiant ou un certificat de scolarité pour les étudiants ;
  • Des documents certifiant les ressources du candidat à la location c’est-à dire les 3 derniers bulletins de salaire pour les salariés et les 2 derniers bilans pour les travailleurs indépendants. L’avis d’attribution d’une bourse estudiantine est aussi valable pour les étudiants. Le titre de propriété d’un bien immobilier, un justificatif de rentes viagères, de versements d’indemnités, d’allocations, etc. peuvent aussi être utilisés à cet effet ;
  • un document attestant du domicile comme les 3 quittances de loyer, une facture de consommation énergétique établie au nom du candidat, un avis de taxe d’habitation, un titre de propriété pour une habitation principale, etc. Un individu logeant gratuitement chez un autre, dois fournir une déclaration sur l’honneur de l’hébergeur ;
  • le candidat éligible à une aide au logement doit présenter une copie d’une simulation prouvant la valeur de l’aide à laquelle il peut prétendre. La lettre de la CAF confirmant la possibilité à cette prétention peut aussi être fournie à la place de cette copie ;
  • il faut dans la mesure du possible trouver au moins un garant. En effet, la plupart des propriétaires préfèrent les candidats qui ont une ou plusieurs personnes se portant caution et s’engager à prendre en charge le loyer si le locataire a du mal à le faire. Chaque garant doit fournir une lettre d’engagement, des pièces justificatives de solvabilité et d’identité. En principe, ces éléments sont les mêmes documents que le candidat à la location doit fournir.

Attention ! La loi interdit tout versement d’une somme quelle que soit sa valeur lors de la constitution ou de la remise du dossier locatif à son éventuel bailleur. Toute demande d’argent émanant d’un propriétaire dans le cadre d’une demande de location, est une escroquerie.

Les documents facultatifs pouvant être ajoutés au dossier location

Pour optimiser ses chances de remporter les clefs de la location convoitée, le candidat doit se démarquer de ses rivaux. Pour ce faire, il doit s’assurer de présenter le dossier de location le plus complet et le mieux présenté.

Le prétendant peut donc alors insérer des documents supplémentaires à son dossier. La fourniture de ces pièces n’est certes, pas obligatoire, mais elle est recommandée. Elle revient à confirmer la solvabilité et le sérieux du postulant.

Il est ainsi, possible de joindre à son dossier location appartement, une lettre de recommandation de son ancien bailleur et/ou de sa banque, une lettre expliquant les raisons poussant le candidat à préférer cette habitation à une autre, une page de garde détaillant les points forts du postulant, etc. Il faut également relier le dossier de location ou le mettre dans une pochette de couleur.

Un conseil Le dossier de location constitué doit être préalablement copié en plusieurs exemplaires. Le candidat doit en effet, en laisser un exemplaire à chaque bailleur et/ou agent immobilier pour chaque visite.

Les documents que le propriétaire ne peut pas demander à son locataire

Le propriétaire peut être tenté de demander des documents confidentiels à la personne qui voudrait louer son bien immobilier. En vertu de la loi du 6 juillet 1989 et de celle du 17 janvier 2002, le candidat a tous les droits de refuser de les lui fournir.

Il en est ainsi des pièces trop confidentielles telles que :

  • un portrait photo, la carte vitale ;
  • la Relevé d’Identité Bancaire ou RIB ;
  • une attestation de bonne tenue du compte bancaire ou d’absence de crédit ;
  • une copie du contrat de mariage ou du certificat de concubinage ;
  • un extrait de casier judiciaire ;
  • le dossier médical du candidat à la location.

Démarquez-vous de vos concurrents ! Chaque candidat à une location doit veiller à sortir du lot des prétendants. Il doit mettre en avant ses qualités comme le fait qu’il ne fume pas, etc. pour amener le propriétaire à le choisir. Et si le postulant a conservé une bonne entente avec son ancien bailleur, il peut lui demander de lui écrire une lettre de recommandation.

Un bon dossier location suffit-il pour réussir à obtenir les clefs d’une prochaine adresse ?

Avoir un dossier location en béton n’est pas toujours suffisant pour remporter la mise. Certes, cela permet de transmettre une image sérieuse et prévoyante du candidat. Mais en fin de compte, il choisira toujours de louer son bien immobilier à une personne qui lui paraît la plus sympathique et sérieuse. Avoir un dossier solide et bien constitué ne suffit donc pas toujours pour remporter la mise.

Une présentation soignée du dossier de location

Les documents constituant le dossier de location appartement doivent être préalablement triés. Ceux attestant de la solvabilité d’un côté et ceux confirmant l’identité de l’autre côté.

Les copies sont à séparer des originaux. En effet, ce sont les copies certifiées que le candidat doit remettre à son propriétaire. Les originaux doivent juste être montrés au bailleur ou à l’agent immobilier, puis conservés pour une utilisation ultérieure.

Le dossier est à conserver dans une chemise cartonnée pour une protection optimisée. Il est même conseillé de le relier si les moyens financiers le permettent.

L’instauration d’une bonne entente avec le bailleur

L’entente avec le propriétaire est évidemment la première des choses à soigner bien avant la constitution du dossier locatif. Le bailleur recherche certes, le locataire le mieux solvable. Cependant, lorsque les postulants sont nombreux, c’est surtout celui avec qui il entretient le meilleur rapport qui pourra signer le contrat de location.

Chaque candidat doit donc veiller à ne pas manquer aux règles de la politesse. Il doit aussi s’assurer de ne pas s’effacer derrière son garant si ce dernier l’accompagne.

Les documents présentés doivent-ils être des originaux ou des copies ?

Les propriétaires et les agences immobilières qui mettent leur bien à la location, exigent certains documents de leurs candidats. Ces derniers sont tenus par la loi de fournir ces pièces.

Il est fréquent que les bailleurs demandent des pièces originales pour éviter tout risque de falsification. Les candidats à la location doivent s’y soumettre si la demande ne concerne pas les pièces que la loi lui permet de ne pas fournir.

Il est toutefois, souvent difficile de demander des pièces originales pour chaque visite. Le candidat peut donc faire de nombreuses copies certifiées conformes aux originaux. Ce sont ces copies qu’il remettra au bailleur.

Ce n’est qu’une fois le logement convoité obtenu que le locataire doit remettre les éléments originaux à son propriétaire. Ce dossier locatif constitué d’éléments originaux doit être apporté et remis au bailleur lors de la signature du contrat de location ou lors de l'état des lieux.

Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google Plus