Vous êtes ici

Consommation Chauffage Electrique : les vrais chiffres !

Economisez jusqu’à 20€/mois sur votre facture d’énergie Profitez de la même électricité que chez EDF, moins cher, en comparant les fournisseurs.
09 74 59 22 84  
Rappel immédiat et gratuit


Consommation Chauffage Electrique

Afin de réduire leurs factures d’électricité et pour alléger le budget énergie, les consommateurs ont la possibilité de calculer la consommation du chauffage électrique au sein du foyer. Estimation de la consommation des radiateurs électriques avec les principaux fournisseurs d’énergie et paramètres à prendre en compte pour réduire la consommation de son chauffage électrique.


Les chiffres de la consommation du chauffage électrique en France

Selon les données de l’ADEME, 31 % des logements individuels et collectifs en France sont équipés de chauffage électrique. Poste clé des dépenses d’énergie, le chauffage représente 67% de la consommation d’énergie du logement.

L’ONPE, l’Observatoire National de la Précarité Énergétique, déclare que 5,1 millions de ménages, soit 12 millions d’individus sont en situation de précarité énergétique en France. C’est la loi du 12 juillet 2010 qui définit la précarité énergétique : « est en situation de précarité énergétique une personne qui éprouve dans son logement des difficultés particulières à disposer de la fourniture d’énergie nécessaire à la satisfaction de ses besoins élémentaires en raison de l’inadaptation de ses ressources ou de ses conditions d’habitat ».

L'ADEME précise qu'en France, ce sont 3,5 millions de ménages qui déclarent souffrir du froid dans leur logement chaque hiver.

 

Quels facteurs font varier la consommation électrique du chauffage ?

Différents facteurs vont faire varier la consommation finale de son chauffage électrique :

  • La localisation géographique du logement ;
  • Le type d’habitation : appartement, maison et le volume à chauffer en m² ;
  • Le nombre d’ouverture vers l’extérieur comme les parois, les fenêtres et les portes fenêtres ;
  • La qualité de l’isolation du logement ;
  • Sa date de construction ;
  • Les équipements installés : radiateur, convecteurs, chaudière électrique, etc.

Consommation d’énergie des radiateurs électriques

Avantages et inconvénients des différents modèles de radiateurs électriques

La consommation du chauffage varie également en fonction du type de radiateur électrique installé dans le logement. Comparaison des modèles pour choisir son radiateur électrique :

Comparaison des modèles de radiateurs électriques
Modèles de radiateurs électriques Principe Avantages Inconvénients Échelle de Prix
Le convecteur Ce radiateur utilise la méthode de la convection pour chauffer l'air ambiant. Recommandé comme chauffage d'appoint seulement ou en cas de besoins ponctuels.
  • Peu cher à l'achat ;
  • Discret ;
  • Installation simple et rapide ;
  • Chauffage rapide.
  • Très énergivore ;
  • Pas très intéressant sur le long terme ;
  • Assèche l'air ambiant ;
  • Diffusion inégale de la chaleur.
Les premiers prix démarrent à 20€.
Le panneau rayonnant Utilisation de la chaleur sous forme de rayonnement. Un panneau permet de chauffer une pièce de 20m2 dans un logement correctement isolé.
  • Permet de chauffer une surface importante ;
  • Une meilleure répartition de la chaleur ;
  • Moins de sensation d'air sec.
  • Prix plus cher à l'achat ;
De 100 à 1000€
Le radiateur à inertie Constitué de matériaux à inertie (fonte, alu ou liquide), ce type de radiateur abrite une résistance électrique qui chauffe le matériau.
  • Diffusion d'une chaleur continue ;
  • Stocke de l'électricité pour une énergie différée ;
  • Économe en énergie.
  • Perte de chaleur à l'arrière de l'appareil.
De 200 à  1200 €
Le radiateur à accumulation Accumule de l'énergie via une puissante résistance et diffusion au cours de la journée.
  • Économies d'énergie sur le long terme en l'optimisant avec les heures pleines et les heures creuses ;
  • Appareil résistant.
  • Prix élevé à l'achat ;
  • Appareil encombrant, lourd et peu esthétique ;
  • Demande un temps pour le chauffage ;
  • Pas toujours adapté pour de légers travaux de rénovation.
De 800 à 2000 €
Le plancher rayonnant Chauffage par des câbles électriques placés sur un isolant.
  • Permet une diffusion homogène de la chaleur ;
  • Système esthétique et qui s'adapte à toutes les formes d'énergie.
  • Adapté plus généralement pour les sols avec du carrelage.
De 70 à 120 € HT/m2
Le plafond rayonnant FIlm chauffant collé au plafond sur un panneau isolant.
  • Diffusion de la chaleur à l'ensemble de la pièce ;
  • Chauffage réactif ;
  • Solution adaptée aux logements neufs.
  • Nécessite une hauteur sous plafond de 2,40 m pour éviter les risques de surchauffe ;
  • Coût d'installation plus élevé que le chauffage au sol.
De 80 à 120 € HT/m2

Économiques à l'achat, les convecteurs et les panneaux rayonnants représentent plus de 90 % des systèmes de chauffage électrique installés dans les maisons individuelles et les immeubles collectifs. Cependant, leurs usages sur le long terme restent plus coûteux que d’autres solutions pouvant faire appel aux énergies renouvelables.

Ce type d’installation convient d’avantage aux résidences secondaires qui ne peuvent pas bénéficier de réductions fiscales.

En revanche, les chauffages électriques de «nouvelle génération» comme les accumulateurs de chaleur, le plancher ou le plafond rayonnant bénéficient de la chaleur diffusée par rayonnement. Ces technologies sont plus coûteuses à mettre en œuvre, cependant elles sont moins gourmandes en énergie et permettent de faire des économies sur le long terme.

Quelle puissance pour le chauffage électrique ?

Pour faire des économies sur les factures d’électricité, les consommateurs doivent également prendre en compte la puissance du chauffage électrique. Si la puissance est insuffisante ou sous-évaluée pour chauffer la pièce, le radiateur fonctionne alors en sur-régime en augmentant la consommation d’énergie. De la même manière, un chauffage à la puissance surévaluée consomme toujours plus qu’un chauffage bien calibré.

La puissance du radiateur électrique peut aller de 600 watts à plus de 2500 watts. Le choix de la puissance doit se faire en fonction de son utilisation réelle et sur les conseils de son fournisseur.

  • Puissance inférieure 1000 watts : les radiateurs électriques ont vacation à stabiliser la température d’une petite pièce de moins de 15m²;
  • Puissance comprise entre 1000 et 1500 watts : ce type d’appareil maintient la chaleur d’une pièce et chauffe également l’habitation ;
  • Puissance supérieure à 1500 watts : ces appareils sont destinés à chauffer rapidement une pièce. Ces radiateurs électriques performants sont capables de chauffer une pièce en quelques minutes seulement.

Calcul de consommation du chauffage électrique

La méthode de calcul de la consommation du chauffage électrique

Afin de détecter des anomalies, d’anticiper sa consommation d'énergie ou de faire la comparaison entre les fournisseurs d’énergie, les ménages ont la possibilité de calculer la consommation électrique de leurs radiateurs.

Il faut alors prendre en compte :

  • Le prix du kWh ;
  • La puissance du radiateur ;
  • La durée d’utilisation de l’appareil.

Pour calculer la consommation de son radiateur électrique, la formule est la suivante :

Consommation du chauffage électriquePrix du kWh x Puissance du radiateur en kWh x Nombre d’heures x Nombre de jours utilisés dans le mois = Tarif en €/mois

Estimation de la consommation d’énergie par un chauffage électrique

Par exemple, pour un compteur d'une puissance de 6 kVA en tarif base pour EDF, on peut estimer sa consommation en calculant le prix du kWh.

Pour EDF, le prix du kWh est de 0,1452€. Nous supposon également que le chauffage électrique d'une puissance de 2000 Watts (2kWh) fonctionne 12 heures par jour

Le prix à payer sera donc de : 0,1452€ x 2kW x 12h x 30j = 104,544 €/mois.

Calcul de la consommation du chauffage électrique 
Fournisseurs d'énergie EDF
EDF
Direct Énergie
Direct Energie
CDiscount Énergie
Cdiscount Energie
Prix du kWh 0,1452€ 0,1396€ 0,1322€
Tarif en €/mois 104€ 100€ 95€
Tarif en € / an 1254€ 1206€ 1142€
Infos 09 69 32 15 15 09 74 59 46 79
rappel gratuit
09 74 59 43 88
rappel gratuit

Les astuces pour réduire la consommation de son chauffage électrique

Le chauffage est le premier poste de dépense d’énergie du foyer, il est impératif de l’optimiser afin de réduire ses factures et sa consommation. Quelques réflexes permettent de réaliser ces économies d’énergie :

  • Vérifier l’isolation de son logement : cette étape clé permet de conserver la chaleur au sein du foyer et permet aussi d’éviter les hausses de consommation. En France, on dénombre : 7 millions de logements actuellement mal isolés. Des conseillers des Espaces Info Energie, membres du réseau FAIRE, peuvent renseigner les consommateurs sur les techniques et sur les aides financières disponibles comme la pose et l’équipement par de fenêtres double vitrage ;
  • Programmer son chauffage pour éviter de consommer toute la journée. On peut également baisser ou éteindre son chauffage la nuit. Seules les pièces à vivre demandent à être chauffées, il est également possible de contrôler (à distance ou non) la température des pièces à l’aide de thermostats connectés et autonomes ;
  • Sélectionner un fournisseur d’électricité qui permet de faire de réelles économies sur ses factures d’énergie. Avec la libéralisation du marché en 2007, de nombreux fournisseurs d’énergie sont aujourd’hui en concurrence et proposent des offres qui permettent de faire des économies sur le prix du kWh ou sur le prix de l’abonnement ;
  • Sélectionner un abonnement adapté. Le consommateur a le choix d’un abonnement «de base» ou en heures pleines / heures creuses. En fonction de ce choix, les ménages peuvent optimiser leurs consommations. Par exemple, les radiateurs à accumulation ont l’avantage de garder la chaleur produite pendant la nuit (en heures creuses) et la diffuse encore le matin et au cours de la journée ;
  • Aérer modérément son logement en hiver : 10 et 15 minutes par jour suffisent pour aérer son logement les jours de froid. Les radiateurs doivent alors être éteint et rallumer quand les portes et les fenêtres sont fermées;
  • Les radiateurs et convecteurs électriques doivent régulièrement être nettoyés afin que le dispositif conserve sa puissance et sa performance ;
  • Fermer ses volets en hiver permet d’éviter les déperditions de chaleur. Également, les portes des pièces les moins utilisées peuvent rester fermées, ce qui permet de consommer moins de chauffage;
  • Régler judicieusement son thermostat: la température idéale des pièces à vivre est de 19/20°C, et 17°C dans les chambres.
  • Comment mieux réguler mon chauffage électrique ?
  • Utiliser un interrupteur horaire : ce dispositif permet de programmer les radiateurs électriques en fonction d'une plage horaire définie et de réduire ses factures d'électricité ;
  • Installer un contacteur pour faire fonctionner les appareils de préférence en soirée et la nuit ;
  • Gérer sa consommation d'électricité avec un programmateur de chauffage qui permet de régler la température sur une période donnée et de la réguler en fonction des aléas climatiques.

Est-ce un bon plan d’installer un radiateur électrique chez soi ?

Énergivores, les radiateurs électriques n'ont pas bonne réputation et sont de plus en plus délaissés dans les habitations neuves. De plus, le prix du kWh d’électricité reste plus élevé que celui du gaz et incite davantage les consommateurs à se tourner vers d’autres solutions plus économiques.

Cependant, les radiateurs électriques connaissent des avantages non négligeables. Moins chers à l’achat, ils sont faciles à installer, ne nécessitent pas de travaux et engagent moins d’entretien qu’une chaudière à gaz par exemple.

De plus, les consommateurs doivent trouver le juste milieu entre une puissance efficace, mais cependant adaptée au logement afin que la facture d’électricité reste raisonnable.

Réduire sa consommation électrique en baissant le chauffage Baisser le chauffage d’un degré permet d’économiser 7% d’énergie !

L’achat de radiateurs électriques doit dont être anticipé et calculé dans son budget, ainsi que les frais secondaires qu’il occasionne. Les radiateurs électriques sont adaptés aux petits espaces et reste une bonne alternative dans un logement parfaitement isolé et intégrés d’émetteurs équipés de thermostats programmés.

Changer d’énergie au profit d’une énergie renouvelable À l’occasion de la rénovation du logement et d’un changement de système de chauffage, les ménages peuvent opter pour une énergie renouvelable en remplacement du gaz, du fioul ou de l’électricité. L’approvisionnement en électricité est alors assuré par une source d'énergie le plus souvent locale et dont la disponibilité est assurée sur le long terme (source d'énergie renouvelable garantie par les certificats d'origine).

Électricité moins chère ? Jusqu'à 200€/an d'économies en comparant les prix
09 73 72 25 00  
Rappel gratuitService téléphonique géré par la société Selectra qui prend en charge vos démarches de déménagement ou de changement de fournisseur en vous orientant vers les offres partenaires les plus compétitives dans votre cas. En savoir plus Annonce


Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Linkedin