Vous êtes ici

Prix des raccordements maison neuve : eau, électricité, gaz, télécom, tout à l’égout

Déménagement électricité et/ou gaz 09 73 72 25 00 (Service Selectra ; lundi - vendredi 8h/21h ; samedi 8h30/18h30)
Rappel immédiat et gratuit


Des ouvriers creusent dans le sol pour le raccordement

Étape indispensable lors de l’acquisition d’un bien, le raccordement d’un logement ou terrain neuf aux différents réseaux nécessite des démarches en amont, et génère des coûts. Ce guide vous permettra de procéder à la réalisation de vos démarches, sans surprises concernant les prix des raccordements.


Le raccordement à l’eau

Robinet qui coule

Pour être viabilisé, un terrain doit obligatoirement être raccordé au réseau d'eau potable. Afin que cela puisse se faire, le propriétaire doit accomplir quelques formalités et prendre en charge les coûts liés à la réalisation des travaux. Le propriétaire du terrain neuf peut se renseigner auprès de la mairie, qui pourra lui communiquer la liste des documents administratifs à fournir pour formuler sa demande de raccordement, ainsi que les coordonnées de l'entreprise de distribution d'eau compétente pour procéder au raccordement. Le propriétaire devra directement traiter avec cette dernière pour faire réaliser les travaux, qui pourront débuter aussitôt que la mairie aura délivré l'autorisation d'ouvrir les tranchées.

Il y a au moins 1 mois de délai entre la demande et l'intervention effective des techniciens. L’idéal est d’avoir l’eau installée sur le chantier avant l'intervention des maçons.

Le dossier de demande de raccordement à l’eau

Après l'accord de la mairie, il sera nécessaire de transmettre un dossier à l’entreprise de distribution d’eau qui procèdera à votre raccordement, contenant notamment les pièces suivantes :

  1. le formulaire de « Demande de branchement » ;
  2. un plan cadastral ;
  3. un plan de situation ;
  4. une copie du permis de construire pour une construction neuve ou une autorisation de la mairie.

Coût du raccordement à l'eau

Les prix du raccordement d’un terrain neuf à l’eau varie souvent entre 800 et 1000 euros. Il dépend surtout de :

  • la localisation du terrain et de son éloignement des réseaux ;
  • la distance entre les limites de la propriété et la construction elle-même.

Le raccordement à l’électricité

Technicien compteur électrique

Le branchement au réseau est assuré par le gestionnaire de réseau de distribution ENEDIS - ou la régie (ELD) dont dépend votre ville. Toutefois, vous pouvez adresser votre demande de raccordement électrique :

  • Soit au fournisseur d'électricité de votre choix, qui se chargera de la demande et du suivi de votre dossier auprès du gestionnaire de réseau de distribution. Ce service d'accompagnement est généralement gratuit. Trouver un fournisseur d'électricité compétitif pour votre futur logement en appelant gratuitement le 09 73 72 25 00.
  • Soit directement au gestionnaire de réseau de distribution : numéro de téléphone Enedis.

Le dossier de demande de raccordement à l'électricité

Ensuite, il sera nécessaire de transmettre à ENEDIS un dossier de demande de raccordement à l'électricité, contenant notamment les pièces suivantes :

  1. une copie du permis de construire (ou autre autorisation d'urbanisme) ;
  2. un extrait du cadastre (ou autre plan de situation) ;
  3. le plan de masse établi par le maître d’œuvre ou l'architecte pour l'accès à la rue et les branchements réseaux ;
  4. des photographies du terrain ;
  5. un engagement à régler les travaux à votre charge ;
  6. la puissance de raccordement souhaitée.

Le coût du raccordement à l'électricité

Si ENEDIS ne fournit plus aucune grille tarifaire, il délivrera toutefois un devis sous 10 jours ouvrés suite à la demande du client - et jusqu’à six semaines s’il s’agit d’un raccordement complexe ou nécessitant une extension de réseau. La proposition détaille les travaux à la charge du gestionnaire et, le cas échéant, ceux à la charge du client. Elle comporte également un calendrier de chantier, élément important pour le propriétaire afin d’avoir une visibilité sur la suite des travaux.

Le prix du raccordement électrique varie selon de nombreux critères :

  • la configuration du terrain ;
  • la localisation du logement par rapport au réseau ;
  • la taille du logement ;
  • l'installation : monophasé 12 kVA ou triphasé 36 kVA ;
  • si le branchement est aérien ou souterrain ;
  • si le branchement liaison se fait en domaine public, privé ou les deux.

Par expérience, nous savons que le prix du raccordement au réseau électrique peut aller de 500 € à 2500 € pour les travaux les plus complexes. Le devis a une validité de trois mois, au cours desquels le client devra manifester son accord ou non, et de verser le cas échéant un acompte avant le début des travaux. Ensuite, l'installation électrique devra être garantie par l'obtention du certificat Consuel, qui coûte entre 62€ et 120€ pour un particulier, selon sa situation.

Afin que l’électricité fonctionne, il est nécessaire par la suite de contacter un fournisseur pour en demander la mise en service de l'électricité. Pour cela, vous pouvez appeler gratuitement un conseiller Selectra au 09 73 72 25 00, qui se chargera de toutes les démarches ainsi que de la prise de rendez-vous avec un technicien. L'ouverture d'un compteur électrique par ENEDIS coûte   € TTC en délai standard, indépendamment du fournisseur.

Le raccordement au gaz naturel

Cuisson au gaz

En France, 11 millions de personnes sont raccordées au réseau de gaz naturel, qui est une énergie économique et respectueuse de l’environnement. Dans le cadre de la construction d’un logement neuf, certains propriétaires peuvent être intéressés par un raccordement au gaz. Toutefois ces démarches peuvent prendre de nombreuses semaines, c'est pourquoi il est nécessaire d'anticiper sa demande au maxiumum.

La demande de raccordement au gaz

Celle-ci se fait auprès du gestionnaire du réseau de distribution GRDF. Les clients potentiels peuvent appeler le 09 69 36 35 34 (numéro de téléphone de GRDF).

Le client reçoit l’offre de raccordement d’une validité de trois mois (par mail ou par courrier) sous 10 jours ouvrés, ainsi que les modalités de retour de l'offre de raccordement. Afin d’accepter l’offre de raccordement qui lui est proposée par GRDF, le client devra tout d’abord régler en ligne ou par chèque un acompte de 50% minimum du montant de l’offre, ou retourner par courrier la proposition signée et datée, accompagnée d’un chèque d’acompte de 50% minimum du montant de l’offre. Le client devra également renvoyer la « fiche coffret » complétée - ainsi que l’attestation simplifiée (Cerfa n°13948*03) dûment complétée et signée s’il bénéficie d'un taux de TVA réduit.

Dès lors que l’offre et le paiement sont réceptionnés, le dossier est validé par GRDF. Le client sera par la suite contacté par un conseiller client afin de lui expliquer les étapes suivantes. Il sera possible pour le client de suivre son raccordement en ligne, et sera régulièrement informé par le conseiller technique de la date prévue et de l’avancée du dossier.

Conservez précieusement votre n° PCE (Point de Comptage et d'Estimation) figurant sur votre offre de raccordement. En effet, il s’agit de la référence que GRDF et votre fournisseur de gaz vous demanderont par la suite pour le suivi de votre dossier.

Les travaux de raccordement au gaz naturel

  1. Les travaux de raccordement nécessitent au préalable une ouverture sur le domaine public, 24h à 72h avant la date prévue du raccordement. Le propriétaire est tenu de notifier GRDF s'il prend en charge la pose du coffret avant l'ouverture du domaine public.
  2. Ensuite les travaux peuvent démarrer et sont en général réalisés par un prestataire. Par ailleurs, la présence du propriétaire sur place n’est pas indispensable.
  3. Il faut ensuite obtenir le certificat de conformité Qualigaz auprès d'un professionnel, obligatoire pour attester de la sécurité de l'installation.
  4. Après avoir réglé le solde éventuel de l'offre de raccordement, il est temps de souscrire un contrat chez le fournisseur de son choix. Pour cela, vous pouvez appeler gratuitement un conseiller Selectra au 09 73 72 25 00, qui se chargera de toutes les démarches, dont la prise de rendez-vous avec un technicien GRDF.
  5. A la date que vous aurez fixée avec votre fournisseur de gaz naturel, un technicien viendra en effet procéder à la pose d’un compteur et à la mise en service de l’installation de gaz. Lors de cette intervention, la présence du propriétaire ou d’un représentant est nécessaire.

Coûts du raccordement au gaz

Le coût des travaux de raccordement au gaz varie selon la proximité du logement avec le réseau et selon l'usage désiré : chauffage, eau chaude-cuisson ou les deux. Comme pour le réseau électrique, plus la localisation est éloignée, plus il sera nécessaire de creuser pour insérer les canalisations - ce qui coûtera assurément plus cher. On ne peut donc donner de prix exact puisqu’il dépend de plusieurs caractéristiques et sera défini avec précision lors du devis. Il est toutefois possible d’obtenir une idée des coûts selon les différentes situations :

  • Il faut compter 400 € pour le chauffage seul et 900 € pour l'eau chaude et la cuisson pour un logement à proximité du réseau ;
  • Le certificat Qualigaz coûte 197,71 € TTC en juin 2016 pour les particuliers.
  • L'ouverture du compteur de gaz par GRDF coûte   € en délai standard pour un particulier, indépendamment du fournisseur.

Si la pose du coffret de comptage en limite de propriété est incluse dans le coût du raccordement, l'encastrement du coffret gaz dans un mur ou une façade peut engendrer un coût supplémentaire allant de 100 à 200 €.

Le raccordement au réseau téléphone - Internet

Le raccordement de téléphone consiste à raccorder un logement au réseau de téléphonie. Le raccordement d’un logement neuf au réseau Telecom nécessitera de contacter un fournisseur internet le plus tôt possible, idéalement dès le début des travaux.

Les étapes du raccordement au téléphone

Câbles réseau internet

Dans le cas de la construction d’une maison individuelle, il est important de prévoir le raccordement au téléphone dès le début des travaux. Aussi dans la plupart des cas, l’adduction au réseau Télécom étant souterraine, elle doit être réalisée en coordination avec la pose des réseaux électriques et d’eau. Dans quelques cas particuliers, l’opérateur doit procéder à un raccordement aérien via un poteau téléphonique, après demande d'autorisation auprès du service de voirie de la mairie.

Lorsque les travaux de raccordements sont finis, il sera nécessaire de contacter votre opérateur de téléphonie afin que la mise en service de la ligne téléphonique soit faite. La plupart des abonnements incluent aujourd'hui la téléphonie fixe via la box internet, en ADSL ou en fibre. Pour trouver un abonnement compétitif, vous pouvez appeler gratuitement un conseiller Selectra au 09 75 18 80 51, qui se chargera de toutes les démarches et même de la prise de rendez-vous avec un technicien. Les frais de mise en service et de déplacement du technicien sont à la charge du client, dont la présence est obligatoire pour la réception du client.

Et pour le raccordement à la Fibre optique (FTTH) ?

Pour les clients vivant dans une zone où la fibre optique se déploie, effectuer des travaux supplémentaires ne sera pas nécessaire, puisque la fibre est tout simplement raccordée au logement par le même endroit que la ligne téléphonique. Ce sont les techniciens de l’opérateur de réseau qui se chargeront de l’installation. Généralement offerte lors d’une souscription à une offre internet de fibre optique, cette intervention est néanmoins parfois facturée par certains opérateurs. Pour tester votre éligibilité à la fibre optique, votre débit potentiel et souscrire un contrat Internet, vous pouvez appeler gratuitement un conseiller Selectra au 09 75 18 80 51.

Coût du raccordement au réseau téléphonique

Les travaux se déroulant sur la propriété du particulier sont à la charge du propriétaire du logement, et les travaux effectués sur le domaine public sont à la charge de l’opérateur. Le tarif des interventions pour l'ouverture de la ligne et la mise en service par le technicien tourne autour de 100€ TTC.

Le raccordement au tout à l'égout

Selon la loi (article L1331-1 du Code de la santé publique), le raccordement au réseau communal d’assainissement est obligatoire dans les cas suivants:

  • Si les réseaux d'égouts sont établis sous la voie publique ;
  • Si les immeubles concernés ont accès à cette voie publique, directement ou non.
tranchée pour raccordement à la maison

Généralement, un délai de deux ans est accordé pour procéder au raccordement, à compter de la mise en service du réseau public de collecte. S’il s’avère que le logement n’a pas d’accès à ces réseaux, il doit nécessairement être doté d'une installation d'assainissement non-collectif, afin de traiter les eaux usées de manière individuelle. Sinon, un particulier qui n'a pas d'obligation de raccordement mais qui souhaite se raccorder au tout-à-l'égout peut solliciter l'autorisation de sa commune pour effectuer les travaux à sa charge.

Demande d'autorisation du raccordement à la mairie

Un particulier n’a pas la possibilité d’effectuer par lui-même de raccordement direct sur le domaine public. Une intervention sur la voie publique nécessite la délivrance par l'autorité compétente, des documents autorisant une entreprise à effectuer les travaux sur la partie publique :

  • une autorisation d'occuper le domaine public ;
  • une permission de voirie.

Il est également possible que le choix de l'entreprise qui effectuera les travaux soit imposé par la mairie. Plusieurs cas de figure peuvent en effet se présenter :

  • soit le particulier choisit librement l’entreprise qui effectuera les travaux - celle-ci devra néanmoins effectuer les démarches nécessaires auprès de la collectivité pour être autorisée à procéder aux travaux ;
  • soit le particulier a le choix parmi une liste d'entreprises possédant un agrément pour travailler sur le réseau d'assainissement - comme c’est le cas dans certains établissements publics de coopération intercommunale ;
  • soit le client n’a pas le choix et la collectivité lui impose une entreprise.

Coûts du raccordement au tout-à-l'égoût

  • La partie à effectuer sous le terrain privé est aux frais du propriétaire. Il en est de même concernant la mise hors d'état de servir des fosses sceptiques (vidage et désinfection) et autres installations de même nature utilisées jusqu'alors. Le prix de ces travaux peut varier de quelques centaines à plusieurs milliers d'euros, selon :
    • la longueur du raccordement jusqu'au réseau d'assainissement ;
    • la nature du terrain ;
    • le département dans lequel le logement est situé ;
    • les prix pratiqués par l'entreprise en charge du raccordement.
  • En ce qui concerne la voie publique, la commune peut se charger de la partie des branchements située sous la voie publique si la construction est postérieure à la mise en place du réseau de collecte des eaux usées. Il existe des communes proposant une aide financière pour les travaux de raccordement dès lors que l'usager remplit certaines conditions. Il est donc important de se renseigner auprès des mairies pour savoir si des aides sont proposées, et de remplir le cas échéant nu dossier de subvention. En plus des frais d'installation à payer, la commune est en droit d’exiger le paiement d'une redevance communale, qui lui permet de couvrir les charges d'investissement et d'entretien du réseau.
Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google Plus 
 

Participez à un achat groupé Télécom pour réduire vos factures internet et mobile !Pré-inscription gratuite et sans engagement ici : club-telecom.selectra.info/fdf