Vous êtes ici

Prix de l'électricité 2016 : Quel tarif en France et en Europe ?

Évolution du prix de l'électricité 2016

En France, le marché de la fourniture d'électricité pour les particuliers est ouvert à la concurrence. Cela signifie que depuis 2007, il existe des fournisseurs alternatifs à EDF qui proposent des offres différentes et avantageuses par rapport au tarif bleu. Pour autant, par manque d'informations, le fournisseur historique d'électricité français reste largement leader du marché hexagonal malgré des tarifs peu compétitifs.
Tour d'horizon des prix de l'électricité des différents fournisseurs d'électricité en France en 2016.


Des différences de prix de l'électricité importantes d'un fournisseur à l'autre

Comment expliquer qu'il y ait plusieurs prix de l'électricité ?

Pour commencer, rappelons qu'il n'existe pas un prix de l'électricité mais des prix de l'électricité, constitués d'une part fixe et d'une part variable : l'abonnement et le prix du kWh.

Le montant de l'abonnement varie selon votre fournisseur, l'offre et la puissance souscrite de votre compteur d'électricité, tandis que le prix du kWh varie selon votre fournisseur, votre offre et votre option tarifaire.

Le marché de l'énergie français vu comme une forteresse avec différents soldats

Il y a aujourd'hui une dizaine de fournisseurs d'électricité en France : EDF, Engie, Direct Energie, Lampiris, Planète Oui, Happ-e, Enercoop pour ne citer qu'eux.

Certains proposent une seule offre, tandis que d'autres permettent de choisir entre plusieurs offres.

Le point commun entre toutes ces offres de marché est qu'elles se comparent toutes au tarif réglementé bleu d'EDF, qui sert de référence tant il est connu de tous les Français.

Par exemple, Planète Oui propose une offre similaire au tarif bleu, à la différence d'un abonnement HT moins cher qu'EDF, sous conditions.

Quant à Direct Energie, il propose entre autres une offre verte, 100% en ligne et même une offre duale électricité et gaz; à côté de son offre principale basée sur une réduction du prix HT du kWh par rapport au tarif bleu d'EDF.

D'ailleurs, EDF propose lui aussi une offre de marché, qui n’affiche cependant pas de réduction par rapport aux tarifs réglementés.

Il existe deux principales options tarifaires : l’option Base et l’option heures pleines et heures creuses. Ces options sont proposées par tous les fournisseurs.

Les options Tempo et EJP demeurent sous monopole et ne sont proposées qu’avec les tarifs réglementés.

Les autres fournisseurs ne proposent donc que les options Base et HPHC.

  • Le tarif Base consiste en un prix du kWh identique toute la journée.
  • Le tarif Heures pleines/Heures creuses consiste en un prix du kWh d'électricité variable selon des tranches horaires fixées par ERDF. Le prix du kWh est plus cher qu’en option Base 16 heures par jour, mais moins cher 8 heures par jour.
  • Le tarif Tempo consiste en un prix du kWh peu cher 300 jours par an (jours bleus), moyennement cher 43 jours par an (jours blancs) et très cher 22 jours par an (jours rouges) - la couleur du jour indiquant le prix du jour n'étant annoncée que la veille au soir.
  • Le tarif EJP impose des prix dissuasifs les jours de pointe pour lisser la demande d'électricité. Il n'est plus possible de souscrire cette offre.
 

Comparaison des prix de l'électricité chez les différents fournisseurs d'énergie

Pour les ménages disposant d'un compteur 6 kVA (comme la majorité des Français), les prix TTC de quelques offres d’électricité sont présentés dans le tableau ci-dessous :

Prix TTC de l'électricité avec compteur 6 kVA, en fonction des fournisseurs  
Offre Montant de l'abonnement Prix du kWh option base Prix du kWh heures pleines Prix du kWh heures creuses Plus d'infos / Souscrire
Logo Direct energie
Offre Directe
  €   €   €   € 09 88 81 30 14Me faire rappeler
Logo Happ-e
Offre Happ-e
  €   €   €   € 09 75 18 65 41Me faire rappeler
Logo Planète Oui
Planète Oui
  €   €   €   € 09 87 67 55 21Me faire rappeler
Logo Lampiris
Offre Lampiris
  €   €   €   € 09 75 18 77 00Me faire rappeler
Logo Engie
Offre Elec Fixe 2 ans
  €   €   €   € Contacter Engie
Logo EDF
Tarif bleu
  €   €   €   € Contacter EDF

Pour plus de détails sur ces tarifs, consultez cette page dédiée aux fournisseurs alternatifs.

89,4% des particuliers français sont toujours aux tarifs réglementés d'EDF

Parts de sites fournis aux tarifs réglementés et en offre de marché au 30 juin 2015
Type de tarif Résidentiels Pourcentage
Réglementé 28 232 000 89,4 %
Offre de marché 3 353 000 10,6 %
Totaux 31 585 000 100%

Source : Observatoire des marchés de détail au 2ème semestre 2015, CRE

Par manque d'information, près de 9 Français sur 10 sont toujours aux tarifs réglementés de l'électricité, vraisemblablement par habitude, malgré l’existence d’offres moins chères. Pour autant, le changement de fournisseur est une démarche facile et sans risques, qui permet de réduire sa facture d'électricité :

  • Pas de frais de résiliation ni d'ouverture de contrat ;
  • Pas de changement technique sur la ligne : l'électricité reste la même, et il n'y a pas de changement de compteur ;
  • Pas d'interruption de fourniture ;
  • Principe de réversibilité : un client d'une offre à prix de marché peut revenir aux tarifs réglementés à tout moment, sans frais de résiliation.

En janvier 2016, il est possible d'économiser jusqu'à 10% sur le prix du kWh HT d'électricité par rapport aux tarifs réglementés d'EDF. Ainsi, le comparateur électricité révélait qu'un foyer consommant 17 000 kWh d'électricité par an (maison chauffée à l'électricité de grande taille) économiserait par exemple 156 € par an en quittant les tarifs réglementés d'EDF pour l'offre Online de Direct Energie (Plus d'informations au 09 88 81 30 14).

Les prix de l'électricité à la hausse en 2016

Comment évoluent les prix de l'électricité ?

Depuis le mois d'octobre 2014, les tarifs réglementés HT sont régis par une nouvelle règle de calcul dite « par empilement ».

Par le passé, EDF faisait la demande d'augmenter les tarifs réglementés au gouvernement, qui approuvait généralement cette demande, ce qui conduisait à des hausses régulières chaque année.

La règle par empilement permet au gouvernement de piloter la hausse de façon plus précise, car l'ensemble des coûts de la filière sont pris en compte de façon séparée :

  • pour plus de 50% : le prix de l'ARENH qui finance l'exploitation du parc de centrales nucléaires d'EDF ;
  • pour près de 40% : le TURPE qui finance ERDF et RTE ainsi que les autres ELD en charge de la maintenance et le développement des réseaux de transport et de distribution d'électricité ;
  • le complément à la fourniture d'électricité, qui finance l'obligation de capacité des fournisseurs ;
  • les frais de commercialisation d'EDF, qui intègrent une rémunération « normale ».
Des pièces d'un euro dans une ampoule

Cette nouvelle formule tarifaire prévoyait une baisse du tarif bleu pour les particuliers, toutefois ils a connu une hausse de 2,5% au 1er août 2015, en raison d'un rattrapage tarifaire imposé par le Conseil d'Etat.

Afin de rattraper en une fois le manque à gagner pour EDF lié à l'insuffisance des hausses des prix pour couvrir les frais de sa production d'électricité nucléaire sur la période 2012-2013, la CRE (qui régule le marché de l'énergie) avait proposé une hausse de 11,6%.

Habile, la ministre en charge de l'Energie Ségolène Royal a décidé de modérer cette hausse à 2,5%. En contrepartie, le rattrapage sera opéré sur trois ans, ce qui permet de préserver temporairement le pouvoir d'achat des ménages.

Prix de l'électricité HT : Des hausses régulières depuis 2006

Augmentations hors taxes des tarifs réglementés (consommations résidentielles)
2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015
+1,7% +1,1% +2% +1,9% +3% +1,7% +2% +5% +2,5% +2,5%

Toutefois, les prix de l'électricité pratiqués en France sont relativement faibles comparés à ceux pratiqués dans le reste de l'Union européenne.

A ce titre, vous trouverez ci-dessous les prix de l'électricité en France puis de plusieurs pays d'Europe entre 2007 et 2015 pour un ménage ayant une consommation moyenne :

 
 

Source : Eurostat. Prix HT par kWh pour un ménage consommant 2 000 MWh par an.

L'importance grandissante des taxes dans le prix de l'électricité

Les taxes sur l'électricité augmentent de plus en plus vite, et viennent allourdir la facture d'électricité des français.

Si les tarifs réglementés hors taxes évoluent une fois par an en général, les taxes sur l'électricité évoluent en général tous les 1er janvier.

Fixée à 19,5 €/MWh en 2015, la CSPE a augmenté le 1er janvier 2016 pour atteindre 22,5 €/MWh afin de couvrir les charges prévisionnelles de service public.

Ajoutons que le plafond de la TCFE est passé de 9,5 €/MWh à 9,6 €/MWh en 2015 et que la TVA à taux normal est passé de 19,6% à 20% en 2014.

Décomposition du prix de l'électricité (en c€/kWh), pour le tarif réglementé d'EDF au 1er janvier 2016

 

Notre conseil : comparer avant de choisir

Comparer les offres d'électricité des différents fournisseurs

Ainsi le prix de l'électricité en 2015 peut vraiment varier d'un fournisseur à l'autre, selon l'offre proposée.

On entend souvent les gens se plaindre de payer leur énergie trop chère alors qu'il est simple et gratuit de changer de fournisseur quand on le souhaite pour faire des économies !

De plus, les offres de fourniture d'électricité se sont diversifiées pour séduire des clientèles variées :

  • Un prix de l'abonnement moins cher pour les petits consommateurs ;
  • Un prix du kWh moins cher pour tous ceux qui souhaitent réaliser des économies d'énergie ;
  • Des offres à prix HT fixes pour éviter l'évolution annuelle des prix de l'électricité ;
  • Des offres d'électricité vertes pour les ceux qui veulent mettre en pratique leurs valeurs écologistes.

Le plus simple pour s'y retrouver et choisir l'offre qui correspond le mieux à son profil de consommation est de comparer les offres d'électricité sur le marché.

En quelques clics, à partir des informations que vous renseignez (usage de l'électricité, surface du logement, qualité de l'isolation, etc.), vous obtenez une comparaison des offres des différents fournisseurs d'énergie en France.

Vous pouvez même savoir le montant des économies par rapport au tarif réglementé bleu d'EDF.

Enfin, sachez qu'il est même possible de faire un devis d'offre d'électricité et/ou de gaz directement depuis le site de comparaison d'offres d'énergie pour ensuite y souscrire et faire des économies.

Se joindre à un achat groupé d'électricité

Des bonshommes de toutes les couleurs

Un achat groupé d'électricité consiste à négocier un tarif de groupe pour les contrats de fourniture d'électricité des participants.

Il est même possible de bénéficier d'un achat groupé de gaz pour faire baisser encore plus sa facture d'énergie.

Pour cela, vous pouvez par exemple vous inscrire gratuitement en ligne pour la prochaine opération d'achat groupé du Club Selectra.

En 2015, l'opération d'achat groupé d'énergie organisée par Familles de France et le Club Selectra a réuni plus de 66 000 inscrits.

Les négociations avec les fournisseurs d'énergie ont abouti à des réductions allant jusqu'à -12% sur le kWh HT d'électricité et -14% sur celui du gaz !

Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google Plus 
 

Achat groupé télécom : les offres lauréatesDécouvrez les offres lauréates négociées par Familles de France et Selectra sur les offres box et mobile !