Vous êtes ici

Raccordement gaz GRDF : Prix, délais, normes et démarches

Déménagement électricité et/ou gaz 09 73 72 25 00 (Service Selectra ; lundi - vendredi 8h/21h ; samedi 8h30/18h30)
Rappel immédiat et gratuit


raccordement gaz GRDF : Prix, délais, démarches

Le gaz naturel est à la fois économique et écologique. Pour en bénéficier dans une nouvelle habitation, il est indispensable de raccorder cette maison au réseau de distribution de gaz public. Cette opération incombe à GRDF, le gestionnaire du réseau de distribution gazier de la France. Les tarifs de ce raccordement varient suivant l’usage prévu du gaz et l’éloignement dudit logement au réseau. Voici tout ce qu’il faut savoir sur le raccordement gaz GRDF.


Comment raccorder mon logement au gaz naturel ?

Raccorder son logement au gaz est une étape indispensable pour une contruction neuve afin de pouvoir souscrire par la suite à une offre de gaz naturel. 

Ma commune est-elle desservie en gaz naturel ? Test d'éligibilité

Avant de faire une demande de raccordement au gaz, il est nécessaire de savoir si la commune où se situe le logement est desservie en gaz naturel. Pour cela, deux solutions :

  1. Tester l'éligibilité au gaz naturel en ligne. Cela prend à peine quelques secondes. Il suffit de préciser le nom de la ville ou son code postal.
  2. Contacter la mairie ;

Si le logement neuf est situé dans une commune desservie en gaz naturel, alors il est possible de faire la demande auprès de GRDF.

La demande de raccordement gaz

Pour raccorder le logement au gaz, il est nécessaire de faire la demande auprès de GRDF.

Pour ce faire, le propriétaire doit remplir le formulaire de demande de raccordement accessible gratuitement en ligne ou de contacter GRDF par téléphone directement au 09 69 36 35 34.

En zone ELD, une procédure de raccordement différenteCertaines communes de France sont couvertes par des ELD (c'est le cas par exemple de Grenoble avec GEG, Bordeaux avec Gaz de Bordeaux, etc.). Dans ce cas, il est nécessaire de contacter l'ELD pour la demande de raccordement au gaz et non pas GRDF.

L’acceptation de l’offre de raccordement

Une offre de raccordement ayant une validité de trois mois est envoyée au demandeur dans les 10 jours ouvrés suivant le dépôt de la demande. Le numéro de Point de Comptage et d’Estimation (PCE) du compteur y est inscrit. Pour accepter cette proposition, le demandeur doit :

  • Payer l’acompte équivalent au moins au 50% du coût total de l’offre ou retourner l’offre signée et datée au gestionnaire de réseau accompagnée d’un chèque de paiement de l’acompte ;
  • Renvoyer l’offre complétée au gestionnaire et y joindre le Cerfa n°13948*03 pour les propriétaires bénéficiant d’un taux de TVA réduit.

La validation du dossier de demande de raccordement

La validation du dossier du demandeur est signifiée par courrier au client dès la réception du justificatif du paiement de l’acompte et du coffret offre complétée. Un des conseillers clients du gestionnaire de réseau de distribution public de gaz contacte par la suite le client pour lui faire part de la suite de l’opération.

Huit jours plus tard, un second courrier communique les identifiants permettant au client de suivre en ligne l’évolution des travaux. Le nom de son interlocuteur technique au sein de l’entité gestionnaire de réseau lui y est aussi communiqué. Ce dernier le tient au courant régulièrement de l’avancée des travaux.

Début des travaux de raccordement

Afin de pouvoir relier l'habitation au réseau de gaz naturel, il est nécessaire de terrasser la chaussée. Ce terrassement est effectuée par un prestataire envoyé par GRDF dans les 24 à 72h précédant le raccordement. Ce n’est qu’ensuite que le branchement au réseau de distribution est réalisé.

Les propriétaires choisissant d’installer eux-mêmes le coffret de comptage doivent s’assurer de le faire 72h avant la date fixée pour le raccordement.

Le certificat de conformité Qualigaz

À la fin de ses prestations, le professionnel qui s’en est chargé doit fournir un certificat de conformité Qualigaz pour confirmer que l’installation est sécurisée.

Ce certificat Qualigaz a un coût et doit être signé par le professionnel qui a effectué les travaux. Si le propriétaire le signe, il engage sa propre responsabilité

Sans le Qualigaz, il est impossible de souscrire ensuite à une offre de gaz naturel. 

La mise en service de l’installation gaz dans l’habitation

Mise en service du compteur gazAppelez Selectra au 09 73 72 25 00 (rappel gratuit) pour l'ouverture du compteur gaz. Nos conseillers sont disponibles du lundi au vendredi de 8h à 21h et le samedi de 8h30 à 18h30. 

L'ouverture du compteur gaz est effectuée lors de la souscription chez un fournisseur de gaz.

C’est au fournisseur de gaz choisi par l’occupant des lieux de contacter GRDF pour demander cette mise en service. Elle fait suite au paiement du reste du montant de la facture des travaux de raccordement.

Le coût du raccordement gaz pour une habitation

Le branchement au réseau de distribution du gaz a un coût qui varie beaucoup d’une situation à une autre. 50% du coût total du raccordement est à payer lors de la commande. Le délai d’attente ne débute qu’après la réception du paiement de cet acompte.

L’habitation est située aux environs du réseau de distribution de gaz

Voici un récapitulatif des tarifs du raccordement gaz :

Tarif du raccordement gaz GRDF pour une habitation située à proximité du logement
Utilisation du gaz Coùt HT TVA 20% TVA 10% TVA 5,5%
Réchauffer la maison 359,35€ 431,22€ TTC 395,29€ TTC 379,11€ TTC
Réchauffer l’eau et pour la cuisson 808,53€ 970,24€ TTC 889,38€ TTC 853€ TTC

Tarifs GRDF 2017

La pose du coffret de comptage

Ce coffret est un élément indispensable pour un branchement au réseau de distribution gazier de la France. Il est à installer sur un socle en périphérie de la propriété.

Cette installation peut être réalisée par le propriétaire lui-même. Dans ce cas, il s’engage à ce que cela soit fait dans les 72h précédant le raccordement.

Si les travaux de pose sont pris en charge par GRDF, leur coût représente un supplément à la facture du raccordement.

Tarif GRDF pour la pose du coffret de comptage
Emplacement du coffret de comptage Tarif HT TVA 20% TVA 10% TVA 5,5%
Inséré dans la clôture 120€ 144€ 132€ 126,60€
Encastré dans le muret 170€ 204€ 187€ 179,35€

Tarifs GRDF 2017

Les propriétaires qui réalisent des travaux d’optimisation de la performance énergétique de son habitation, peuvent prétendre aux critères d’éligibilité édictés dans la réglementation se rapportant à cela.

Le logement est situé à un endroit éloigné du réseau de distribution de gaz

Le coût du raccordement gaz GRDF à prévoir est évalué cas par cas par les agents de ce gestionnaire.

Cette estimation se base sur le catalogue des prestations annexes de GRDF disponible sur la page web du gestionnaire de réseau.

Les délais d’un raccordement gaz GRDF

Le délai de branchement gaz dépend beaucoup de la proximité du logement à raccorder au réseau de distribution public de gaz. Il faut donc en préalable déterminer cette distance avant d’estimer le délai de l’intervention.

Le délai d’attente débute dès le paiement de l’acompte.

  • Pour une habitation avoisinant le réseau de distribution de gaz, le branchement se fait dans les 8 à 10 semaines ;
  • Pour un logement situé assez loin du réseau, mais à une distance n’excédant pas les 35m, le raccordement est réalisé dans les 16 semaines ;
  • Le délai de raccordement gaz d’une maison se trouvant à plus de 35m du réseau de distribution public de gaz, est évalué suite à une étude personnalisée. Il varie en fonction de l’ampleur des travaux à réaliser et de l’éloignement de ladite habitation à ce réseau.

Les normes à respecter dans le cadre d’un raccordement gaz

Le branchement d’une habitation au réseau public de distribution de gaz doit être fait dans le respect des normes en vigueur. Ces dernières assurent la sécurisation du logement et sa performance énergétique. Le point sur ces réglementations.

Le compteur de gaz

Les techniciens du GRDF comme les pompiers doivent pouvoir accéder à cet appareil à n’importe quelle heure du jour de l’année.

Ces agents doivent en effet, pouvoir réaliser une coupure de gaz sans avoir à perdre du temps bloqué loin de ce compteur. Cela justifie la pose du coffret de comptage toujours en limite de l’habitation soit sur un muret soit dans la clôture.

L’entretien de l’installation gaz domestique

Cette action est requise pour optimiser la performance et la longévité de l’installation gaz et chaque appareil qui y est relié.

L’entretien de la chaudière

Selon le décret n°2009-649 du 9 juin 2009, les chaudières ayant une puissance nominale affichée entre 4 et 400 kilowatts doivent être entretenues au moins une fois par an. Cet entretien doit être réalisé par un chauffagiste professionnel agréé et certifié.

Cette action vise à sécuriser l’installation ainsi qu’à optimiser sa performance énergétique et écologique.

L’entretien des radiateurs

La purge des radiateurs est requise avant la mise en fonctionnement du système de chauffage central au gaz.

Tous les robinets gaz à obturation automatique intégrée sont de rigueur depuis le 1er juillet 2015. Les robinets de cuisson dotés d’un embout soudé doivent tous être remplacés par ce modèle.

La réglementation thermique 2012

Cette règle vise à asseoir le confort, la performance énergétique et écologique de toutes les habitations récentes.

Leur consommation énergétique moyenne annuelle doit être égale à 50 kilowattheures d’énergie primaire par mètre carré.

Des professionnels certifiés du domaine du gaz sont en mesure de réaliser un diagnostic de performance énergétique (DPE). Il peut identifier les mesures à prendre pour caler celle-ci dans celle exigée par la réglementation thermique 2012.

D’ailleurs, le DPE est un document à insérer obligatoirement dans tout contrat de vente ou de location. Un DPE élevé augmente la valeur patrimoniale d’une habitation.

La ventilation de chaque pièce

La disposition et la ventilation d’un local contenant une installation de gaz doivent suivre les règles édictées par l’arrêté du 02 août 1977-Titre IV :

  • Les appareils ayant un circuit de combustion isolé de l’air circulant dans ledit local peuvent être installés dans n’importe quelle pièce ;
  • Les équipements à gaz dont le circuit de combustion communique avec l’air circulant dans le local doivent disposer d’un système de ventilation adapté à son fonctionnement, et ce, en plus du dispositif d’aération propre à ce local.
Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google Plus