TICGN, taxe sur le gaz : évolution et augmentation en 2019

Le gaz naturel 15% moins cher qu'au tarif réglementéEconomisez 15% sur le prix des consommations de gaz en comparant les fournisseurs.
09 73 72 25 00 (Selectra, lundi-vendredi 8h-21h, samedi 8h30-18h30 et dimanche 9h-17h)
Rappel immédiat et gratuit

Jusqu'à 10% de réduction sur les factures d'énergie avec l'offre Online de Total Direct EnergieJusqu'à 10% de réduction sur les factures d'énergie avec l'offre Online de Total Direct Energie
TICGN

La TICGN ou taxe intérieure de consommation sur le gaz naturel, est l'une des trois taxes actuellement appliquées à la facture de gaz naturel des consommateurs particuliers et professionnels. Les particuliers qui jusque-là bénéficiaient d’une exonération de cette taxe, en sont depuis 2014 redevables.


Objectifs et évolution de la TICGN

Quel est l’objectif de cette taxe ?

La TICGN a pour vocation de taxer les consommateurs de gaz pour son utilisation en tant que combustible : c’est par exemple le cas lorsque ce dernier est utilisé pour le chauffage de la maison, dans les chaudières à gaz ou pour la cuisson des aliments avec l’utilisation des cuisinières à gaz.

Quelle est son évolution depuis 1986 ?

  • 1986 : création de cette taxe qui est affectée au budget de l’État. Son recouvrement est assuré par la Direction générale des douanes et prélevée auprès des fournisseurs de gaz naturel ;
  • 1er avril 2008 : la quasi-totalité des professionnels consommant de gaz naturel paie la TICGN, taxe intérieure de consommation sur le gaz naturel ;
  • 1er avril 2014 : les particuliers en sont désormais redevables ;
  • 1er janvier 2016 : La TICGN absorbe la Contribution au service public du gaz (CSPG) ayant pour but de financer essentiellement le soutien au développement du biométhane et la Contribution au Tarif Spécial de Solidarité Gaz (CTSSG) pour la compensation des charges liées aux tarifs sociaux du gaz pour les ménages précaires puis transformée en Chèque Energie en 2018.

Quelles sont les perspectives pour 2019 ?

Un calendrier d'augmentation progressive de cette taxe a été instauré par les précédents gouvernements en prévoyant son évolution jusqu’en 2022. La TICGN passe de 1,19€ / MWh en avril 2014 à 8,45€ / MWh au 1er janvier 2018. La prochaine augmentation de 2019 devrait passer le cap des 10€ par MWh et dépasser les 16€ par Mwh en 2022.

Toutefois, face au mouvement des gilets jaunes, le gouvernement a décidé de suspendre l'augmentation prévue de la TICGN pour le 1er janvier 2019 et geler cet impôt.

Estimation du coût de la TICGN et de son évolution jusqu'en 2022 pour les foyers utilisant le gaz naturel pour le chauffage, l'eau chaude et la cuisson des aliments :

Estimation du coût de la TICGN jusqu'en 2022
Année 2019 2020 2021 2022
TICGN en € / Mwh 10,34€* 12,24€ 14,13€ 16,02€
2 personnes dans un 40m2 - Environ 7,4 MWh de gaz / an 76,5 €* 90,6 € 104,5 € 118,5 €
3 personnes dans 80m2 - Environ 13 MWh de gaz / an 134,4 €* 159,1 € 183,7 € 208,2 €
4 personnes dans 120 m2 - Environ 18,5 MWh de gaz / an 191,3 €* 226,4 € 261, 4 € 296,3 €

* : Augmentation de la TICGN 2019 suspendue par le gouvernement.

Quelles sont les raisons de cette explosion des coûts ?

Les raisons avancées par le gouvernement sont majoritairement liées au coût de la transition énergétique :

  • Les montants reversés grâce aux chèques-énergie doivent augmenter de 25% dès 2019. Cet effort de solidarité prend également en compte l'aide à l'isolation thermique pour les personnes les moins aisées ;
  • La hausse de la contribution de la taxe Climat-Énergie (ou taxe carbone) visant les énergies les plus polluantes. Facturée directement au consommateur, le Plan de financement 2018 du gouvernement Macron prévoit de relever son niveau à 86,50 € en 2022.

Les cas d'exonérations prévues par le gouvernement

L'article 266 quinquies informe que la TICGN n'est pas appliquée dans les circonstances suivantes :

  • Lorsque le gaz naturel est utilisé autrement que comme combustible (notamment comme matière première) ;
  • Lorsque cette énergie à un double usage dans certains procédés métallurgiques, de réduction chimique ou d'électrolyse ;
  • Lorsque le gaz est utilisé pour la fabrication de produits minéraux non métalliques, de produits énergétiques, pour la production d'électricité, pour les besoins de son extraction et de sa production, pour le biométhane (injecté dans les réseaux de distribution). Ces exonérations ont été mises en place en 2003 à l'occasion de la directive 2003/96/CE en charge de restructurer la taxation des produits liés à l'énergie.

Comment faire valoir une exonération de TICGN ?

Modalités d'exonération de la taxe TICGN

Afin de bénéficier de l’exonération de cette taxe, les consommateurs doivent procurer une attestation à leur fournisseur de gaz naturel, en transmettant également une copie aux services douaniers. Document qui est à régulariser chaque année.

Pour les personnes en charge de la gestion d'immeubles équipés en chauffage collectifune attestation d'exonération totale (immeubles comportant 100% de logements) ou partielle (immeubles comportant des logements et des locaux professionnels) doit être transmise au fournisseur d’énergie pour bénéficier de l'éxonération de la taxe. 

Le cas des agriculteurs

Les exploitants de fermes agricoles qui utilisent le gaz dans le cadre de leur activité professionnelle peuvent se faire rembourser une partie des taxes. Ce remboursement partiel concerne :

  • La Taxe intérieure de consommation (TIC) sur les achats de gazole non routier et de fioul lourd ;
  • Et la taxe intérieure sur la consommation de gaz naturel (TICGN).

Où s’informer sur les taxes liées à la consommation intérieure ?

Les consommateurs souhaitant s’informer davantage sur la TIC : la taxe intérieure de consommation peuvent faire appel à l’un des 70 bureaux répartis sur le territoire national. Interlocuteurs privilégiés, ils ont vocation à répondre aux interrogations des consommateurs.

Par exemple sur Paris, le bureau concerné se trouve à l'adresse suivante :

BUREAU DE DOUANE DE PARIS PRINCIPAL
30 RUE RAOUL WALLENBERG
75019 PARIS

Par exemple dans les Bouches-du-Rhône, le bureau concerné se trouve à l'adresse suivante :

BUREAU DE DOUANE DE PORT DE BOUC ENERGIES
17 QUAI DE LA LIBERTE
13528 PORT DE BOUC

Par exemple dans le Gard, le bureau concerné se trouve à l'adresse suivante :

BUREAU DE DOUANE DE NIMES
244 RUE MARCEL-PELLISSIER
30021 NIMES CEDEX 1

Par exemple dans le Nord, le bureau concerné se trouve à l'adresse suivante :

BUREAU DE DOUANE DE DUNKERQUE ENERGIES
RUE L'HERMITTE
BP 86368 59385 DUNKERQUE CEDEX 1

Par exemple dans le Finistère, le bureau concerné se trouve à l'adresse suivante :

BUREAU DE DOUANE DE BREST
14 QUAI DE LA DOUANE
CS 72917 29229 BREST CEDEX 02

Par exemple dans les DOM en Martinique, le bureau concerné se trouve à l'adresse suivante :

FORT-DE-FRANCE PORT (CELLULE ENERGETIQUE)
Centre d’Affaires AGORA, Bâtiment D
ZAC de L’Étang Z’Abricots BP 81005
97 261 FORT-DE-FRANCE CEDEX

 

Quelles sont les taxes actuellement appliquées aux utilisateurs de gaz naturel en France ?

Ce type d’énergie est aujourd’hui taxée par trois contributions qui représentent environ 25% de la facture de gaz TTC d'un ménage. Ces trois contributions sont :

  • La contribution tarifaire d'acheminement ou CTA qui sert au financement des personnes des entreprises de l'industrie des énergies ;
  • La taxe interne de consommation sur le gaz naturel ou TICGN liée directement à l'utilisation du gaz en tant que combustible ;
  • La taxe sur la valeur ajoutée ou TVA qui s'applique à la fois sur l'abonnement et les consommations des foyers, mais également sur les deux taxes énoncées plus haut.

À noterComme pour l'électricité, deux TVA sont appliquées sur le gaz naturel : la TVA réduite à 5,5% sur le montant de l'abonnement et incluant la contribution tarifaire d'acheminement ou CTA. La TVA au taux normal de 20% est appliquée sur le montant des consommations d'énergie, incluant la TICGN.

Comparaison des offres de gaz naturel en France pour la fin d'année 2018

Les taxes et contributions au gaz naturel étant fixes, les solutions existantes pour les consommateurs afin de faire des économies sur leur facture d'énergie consistent à sélectionner attentivement et à prendre le temps de comparer les offres des différents fournisseurs d'énergie. Comparaison des tarifs de 4 fournisseurs de gaz naturel et de leurs offres en octobre 2019 :

Tarifs du gaz naturel en octobre 2019 pour les fournisseurs suivants
Tarif Gaz Prix du gaz TTC
Total Spring
Total Spring
Offre fixe
Direct Energie
Direct Energie
Offre Online
Eni
Eni
Offre Webeo
Gaz tarif réglementé
Engie
Tarif réglementé du gaz
Base -€ 0.0703€ 0.0686€ 0.0789
B0 -€ 0.0703€ 0.0686€ 0.0789
B1 -€ 0.0496€ 0.0491€ 0.0560
B2i -€ 0.0496€ 0.0491€ 0.0560
Plus d'infos / souscrire 09 75 18 77 00 09 87 67 54 76 09 87 67 54 33 Contact

Affectée au Budget de l'Etat, la TICGN doit très fortement augmenter au cours des années à venir : de plus de 44% en 2019 jusqu’à 172 % en 2022 selon le Projet de Loi de Finances (PLF 2018) adopté en décembre 2017.

Le rendement attendu de la taxe intérieure sur la consommation de gaz naturel pour 2017 s'élève à 1,7 milliards d'euros.

Toutefois, face à la grogne des gilets jaunes, le gouvernement a annulé la hausse prévue de la TICGN prévue pour le 1er janvier 2019. 

Toutes les taxes liées à l'énergie sont appliquées de la même façon à l'ensemble des fournisseurs d’énergie. Néanmoins, les concurrents d'Engie sont libres de proposer le prix du gaz qu'ils souhaitent afin de pouvoir rivaliser avec le tarif réglementé du gaz.

Par ailleurs, il est possible que le gouvernement actuel exonère de TICGN les offres contenant du biométhane d'origine française.

Électricité moins chère ? Jusqu'à 200€/an d'économies en comparant les prix09 73 72 25 00 (Selectra, lundi-vendredi 8h-21h, samedi 8h30-18h30 et dimanche 9h-17h)
Rappel gratuit Annonce

Jusqu'à 10% de réduction sur les factures d'énergie avec l'offre Online de Total Direct EnergieJusqu'à 10% de réduction sur les factures d'énergie avec l'offre Online de Total Direct Energie
Mis à jour le
 

Sur le même sujet :