Vous êtes ici

Enercoop : avis des consommateurs - bon plan ou arnaque ?

Enercoop avis

Enercoop s’affiche aujourd’hui comme un fournisseur militant engagé pour le développement des énergies renouvelables et locales. Proposant une énergie 100% verte, et avec un projet démocratique et engagé, le fournisseur propose des offres qui restent onéreuses. Alors Enercoop, bon plan ou arnaque ? Tour d’horizon des avis Enercoop des clients.

Avis des clients sur Enercoop

52%
des clients recommandent ce fournisseur

Enercoop est noté 2.75/5 par 63 personnes

Prix
Service client
Simplicité

Vous êtes client chez Enercoop ?

Prenez deux minutes pour nous donner votre avis sur votre expérience avec ce fournisseur.

Enercoop : avis positifs

Si le fournisseur est recommandé par 60% des clients et noté 2,93/5 (par 47 personnes au mois de mars 2019) sur Selectra, c’est parce que son offre présente des avantages. Voici les avis positifs des clients Enercoop.

Sur les forums, on trouve plus d’avis négatifs que positifs : les clients ont plus tendance à partager leur avis lorsqu’ils souhaitent se plaindre d’un service. Toutefois, on retrouve souvent, pour Enercoop, de longs avis positifs : les clients Enercoop mettent en valeur l’engagement du fournisseur, et sont eux-mêmes des militants de la cause écologiste. Alors quels sont les avis Enercoop positifs ?

Un fournisseur engagé dans l’écologie

Sur les forums, l’engagement écologique et citoyen d’Enercoop est plébiscité. Les clients Enercoop relèvent notamment les points positifs suivants :

  • Une électricité 100% verte ;
  • Un engagement affiché contre l’énergie nucléaire ;
  • Un engagement militant avec des actions concrètes, comme le soutien aux producteurs locaux.

En effet, Enercoop s’impose comme l’un des fournisseurs les plus engagés pour la protection de l’environnement. Il propose à ses clients de s’engager concrètement à ses côtés : l’électricité fournie est 100% d’origine renouvelable (certifiée par les garanties d’origine).

Les consommateurs semblent également apprécier le fait que les bénéfices d’Enercoop soient réinvestis par l’entreprise dans des projets citoyens : de cette façon, le client peut contribuer directement et de façon concrète au développement des énergies renouvelables et au développement des petits producteurs.

La coopérative Enercoop : une gouvernance pas comme les autres

Les clients Enercoop sont séduits par le fait qu’il s’agisse d’une structure en coopérative (SCIC). À quoi cela correspond-il ? C’est une structure qui permet à de simples clients du fournisseur de devenir sociétaires de l’entreprise et ainsi d’agir directement sur les décisions prises. Il s’agit donc d’un mode de fonctionnement collégial, plus à l’écoute et plus proche de ses clients. Sont également sociétaires d’Enercoop : des associations, des salariés, des producteurs d’électricité, des collectivités, etc.

Un projet global pour l’énergie et l’environnement

Les avis sur internet montrent clairement une chose : les clients Enercoop semblent d’abord emballés par le projet éco-responsable du fournisseur, mais ils sont souvent découragés par les tarifs pratiqués.

Enercoop : avis négatifs

Des tarifs trop élevés

C’est l’avis négatif qui revient le plus sur internet : les tarifs très élevés des offres Enercoop. Un consommateur Enercoop affirme que « sa facture a triplé » par rapport aux tarifs réglementés.

Qu’en est-il réellement ? Les prix sont en effet supérieurs de 17,5% par rapport aux tarifs réglementés pratiqués par EDF. Il s’agit donc d’une offre d’électricité inaccessible pour les petits budgets.

Cela provoque chez les consommateurs un sentiment de défiance : pour certains d’entre eux, être sensible à la cause environnementale ne devrait pas être synonyme de « payer plus cher ». Il s'agit du même type de réaction face aux produits BIO dans les supermarchés : « L'écologie a le vent en poupe et malheureusement beaucoup en profite pour manger une bonne part du gâteau que représente ce nouveau marché très lucratif ».

Ainsi, des clients affirment avoir quitté le fournisseur vert après quelques mois, car les tarifs étaient finalement trop élevés pour leur budget et par rapport aux offres concurrentes.

Pas d’heures creuses

Certains clients Enercoop regrettent l’absence d’une option « heures pleines / heures creuses ».

Une facturation peu claire

Pour un certain nombre de clients Enercoop, les factures du fournisseur ne sont pas assez claires : ils ont même l’impression de payer davantage que leurs consommations réelles. Dans ces avis clients, le service client apparaît comme peu conciliant sur les problèmes de facturation ; de plus, il aurait tendance à rapidement menacer de coupure d’électricité ces clients en cas de problèmes d’entente.

D'autre part, certains clients affirment que leurs factures seraient augmentées sans explication.

Un service client qui ne fait pas l’unanimité

Sur internet, on retrouve des avis très mitigés sur le service client Enercoop. Certains se plaignent du manque de conciliation du fournisseur en cas de litiges sur les facturations. D’autres relèvent le manque de compétence des conseillers pour justifier les sommes facturées.

Notre avis sur l’offre Enercoop

Il faut reconnaître que l’offre d’électricité Enercoop est actuellement (mars 2019) l’offre la plus chère du marché. Au final, le client se retrouve face à un surcoût allant de 20 à 30% par rapport aux tarifs réglementés pratiqués par EDF. Or, ni l’engagement éco-responsable, ni la relation au client ne semblent compenser ces tarifs très élevés.

Alors pour qui l’offre Enercoop est-elle faite ? Elle est conseillée aux consommateurs les plus engagés dans la transition énergétique, et qui sont prêts à sacrifier une partie de leur budget comme un choix militant.

D’autre part, ces clients doivent avoir les moyens d’augmenter leur budget électricité. En effet, il faut admettre que le projet d’Enercoop ne ressemble à aucun autre : il s’agit d’une société structurée comme une coopérative (une SCIC, soit une Société Coopérative d’Intérêt Collectif), dont les bénéfices sont réinvestis dans le développement des énergies renouvelables, ainsi que dans la protection de l’environnement.

Le client Enercoop est donc associé concrètement à une cause éco-responsable et réellement militante.

Toutefois, pour les consommateurs moins aisés mais toutefois concernés par les questions de transition énergétique, nous conseillons les offres vertes de fournisseurs concurrents, moins onéreuses :

  • L’offre verte Total Spring à tarif fixe : une électricité verte (certifiée par les Garanties d’origine) avec  % de remise sur les prix HT et hors abonnement du kWh d’électricité par rapport aux tarifs réglementés. Le fournisseur offre aussi un bonus parrainage de 20€ pour le client et 20€ pour le filleul (ce qui permet de gagner jusqu’à 400 € par an) ;
  • Les offres d’électricité verte Planète Oui : des offres aux tarifs fixes ou indexés, avec des réductions de  % sur le prix de l’abonnement avec l'offre ECO (ce qui en fait une offre particulièrement adapté aux petits logements) pour bénéficier de l’énergie verte à un prix accessible.

Les offres d’Enercoop

L’offre Enercoop : tarif et détails

Enercoop commercialise des offres d’électricité destinées aux particuliers ainsi qu’aux professionnels. Ces offres sont à prix fixes et valables un an, et sont révisables une fois par an. La facturation est bimestrielle et se fait de façon automatique par voie électronique (sauf demande du client).

Il n’existe pas d’option « heures pleines / heures creuses » dans les offres Enercoop. Il n’existe donc qu’un « tarif Base ». Le tarif varie également selon si le consommateur dispose d'un compteur Linky ou pas.

Le fournisseur propose une offre destinée aux particuliers, qu'il résume en trois mots « renouvelable, coopérative et locale » :

  • Une électricité 100% renouvelable : d’origine hydraulique, éolienne, photovoltaïque et biomasse ;
  • Objectif d’approvisionnement en direct avec les producteurs fixé à 100% : Enercoop privilégie largement la démarche de circuit court ;
  • Un projet global citoyen pour la transformation énergétique de la France, et rendu possible grâce aux consommateurs et aux sociétaires des coopératives ;
  • 10 coopératives locales pour fournir le service Enercoop, réparties sur la totalité de la France (sauf entreprises locales de distribution).

Enercoop : un projet engagé pour la protection de l’environnement

 

Né en 2005 sous l’impulsion d’acteurs militants (Biocoop, Greenpeace, Hespul, le CLER), Enercoop est un fournisseur 100% engagé dans l’écologie, les énergies renouvelables et la transition énergétique. Avant-gardiste et militant, le fournisseur s’approvisionne aujourd’hui à 100% auprès de producteurs d’énergies renouvelables et met toute son énergie pour favoriser les circuits courts et la production locale.

Enercoop achète aujourd’hui les garanties d’origine de son électricité renouvelable à ses 85 producteurs locaux implantés en France. L’énergie achetée par le fournisseur ne vient donc que de France. Cela mérite d’être souligné, puisque les fournisseurs concurrents proposant des offres vertes achètent leurs garanties d’origine la plupart du temps à l’étranger, comme par exemple en Allemagne. Chez Enercoop ; l’achat des garanties d’origine et l’achat de l’électricité ne sont donc pas séparés.

La volonté d’Enercoop est clairement affichée : proposer une énergie « écologique, éthique et locale ». C’est donc autour de ses 10 coopératives réparties sur l’ensemble de l’hexagone que fonctionne Enercoop (elles sont implantées dans les régions suivantes : Ile-de-France, Languedoc-Roussillon, Nord Pas-de-Calais Picardie, Rhône-Alpes, Champagne-Ardenne, Provence-Alpes-Côtes d’Azur, Aquitaine, Normandie, et Midi-Pyrénées).

Toutes les coopératives locales fonctionnent de la même façon qu’une petite entreprise et se destinent à accompagner la transition énergétique sur leur territoire en fournissant leur soutien à des « projets citoyens de production ».

Ainsi, des contrats d’approvisionnement avec des producteurs des régions concernées sont passés. Les clients, quant à eux, peuvent devenir sociétaires de l’entreprise en participant à hauteur de 100€ par part.

L'électricité verte, qu'est-ce ce que c'est ?
l'électricité verte

Est appelée électricité verte toute électricité provenant d’une énergie renouvelable. Il existe cinq familles d’énergies renouvelables : l’énergie solaire (photovoltaïque, solaire, thermique…), l’énergie éolienne, l’énergie hydraulique, la biomasse (bois énergie, biocarburants…) et la géothermie. En France, la plus grande part de la production verte est représentée par l’énergie hydraulique (75% des énergies renouvelables et 12% de la production totale d’électricité).

Une électricité 100% verte et locale

Le choix d’une production 100% renouvelable

Enercoop est né en 2005 de la volonté d’acteurs militants (Greenpeace, Biocoop, Hespul, le CLER dit Réseau pour la transition énergétique, les Amis de la Terre et la Nef). Les fées qui se sont penchées sur le berceau de la société coopérative n’ont donc pas manqué de lui insuffler une identité 100% écologique et renouvelable.

À l’avant-garde des offres d’électricité vertes et ayant anticipé la libéralisation du marché de l’énergie en 2007, Enercoop compte dès lors bien se démarquer de ses concurrents. Et de fait, il se revendique comme le seul fournisseur s’approvisionnant à 100% auprès de producteurs d’énergies renouvelables.

Vrai ou faux ? Si elle n’est pas la seule à proposer des offres vertes, la SCIC mise tout sur un circuit court garantissant à ses clients une production locale et entièrement renouvelable.

Nous vendons des tomates bio, nos concurrents vendent des tomates aux pesticides avec une étiquette bio. Aucun fournisseur, pas même nous, ne peut garantir qu’un client reçoit 100 % d’électricité verte chez lui, puisque les électrons d’origine nucléaire, fossile ou renouvelable se mélangent une fois injectés dans le réseau de transport d’électricité. Mais ce que nous garantissons, c’est la destination des euros dépensés par nos clients.

Simon Cossus, directeur général d’Enercoop Languedoc-Roussillon

Enercoop, c’est d’abord le choix d’un "modèle énergétique responsable". Concrètement, qu’est-ce que cela signifie ? Un approvisionnement 100% renouvelable auprès de producteurs locaux. La SCIC achète des garanties d’origine et de l’électricité à ses 85 producteurs locaux répartis sur le territoire métropolitain. En outre, Enercoop achète uniquement son électricité en France.

À l’inverse, les autres fournisseurs qui proposent des offres vertes s’approvisionnent à l’ARENH (Accès Régulé à l'Électricité Nucléaire Historique). Ce système a été mis en place pour permettre aux concurrents d’EDF d’acheter à ce dernier un prix correspondant aux coûts de la production nucléaire. À côté de cet approvisionnement, les fournisseurs achètent des garanties d’origine à des producteurs d’électricité verte français ou européens.

En effet, les garanties d’origines des autres fournisseurs sont souvent achetées à l’étranger, notamment en Allemagne. L’achat de l’électricité est ainsi séparé de l’achat des garanties d’origine, ce qui n’est pas le cas pour Enercoop.

Zoom sur... les garanties d’origine
prise de courant écologique

L’électricité peut être issue de sources dites renouvelables et avoir une origine "verte". Mais lorsqu’elle est injectée sur les différents réseaux, il n’est plus possible de les distinguer des ressources provenant d’un mode de production dit classique. Ainsi, la traçabilité de l’électricité qui circule sur le réseau est impossible à établir.

Pour certifier du caractère renouvelable de leur électricité, les fournisseurs achètent des garanties d’origine (GO). Il s’agit d’un certificat permettant de s’assurer de l’origine verte d’une production d’énergie. Elle est émise par un producteur, certifiée par un organisme désigné par l’État et utilisée pour prouver le caractère écologique de l’énergie injectée au profit du consommateur final.

Du producteur au consommateur final : comment l'électricité verte arrive-t-elle dans les foyers de consommation avec Enercoop ?

  • Les producteurs d'énergies renouvelables produisent de l'électricité. Cette électricité est injectée dans le réseau de distribution.
  • La production des autres énergies non renouvelables (fossile, nucléaire, etc.) est également injectée dans le réseau de distribution.
  • Le client reçoit un mix énergétique via le réseau de distribution commun.

Une électricité locale et made in France

L’ambition d’Enercoop est simple : permettre aux consommateurs d’avoir accès à une énergie "écologique, éthique et locale". C'est que le développement local est au cœur de la stratégie de ce fournisseur alternatif.

Pour pouvoir être au plus près des enjeux des territoires, Enercoop fonctionne sur la base de 10 coopératives réparties partout dans l’Hexagone : Île-de-France (antenne nationale), Languedoc-Roussillon, Nord Pas-de-Calais Picardie, Rhône-Alpes, Champagne-Ardenne, Provence-Alpes-Côte d'Azur, Aquitaine, Normandie et Midi-Pyrénées.

Chaque coopérative locale fonctionne comme une entreprise avec ses spécificités et sa propre organisation locale. Les coopératives ont vocation à accompagner la transition énergétique de leur territoire en soutenant des "projets citoyens de production".

Pour ce faire, elles passent des contrats d'approvisionnement avec des producteurs de leur région, dont certains sont sociétaires de la coopérative. À noter, les clients peuvent également devenir sociétaires moyennant une participation de 100 euros par part.  

Le réseau Enercoop
Coopérative locale Informations générales Contacts
Champagne-Ardenne

Date de création : 2009
Directeur : Emmanuelle SAMMUT
335 sociétaires et 228 clients en 2014

Première coopérative créée en région, elle est impliquée dans un programme de 5 ans
de lutte contre la précarité énergétique dans le département des Ardennes.

23 Rue André Dhôtel
08130 Attigny
03 10 29 00 00
contact@enercoop-ardennes.fr

Site internet : ardennes-champagne.enercoop.fr/

Nord Pas-de-Calais Picardie 

Date de création : 2011
Directeur : Guillaume JOURDAIN
1 000 clients et 400 sociétaires en 2015

Dans le cadre de la "Troisième Révolution Industrielle" lancée par la région Nord Pas-de-Calais, les partenariats avec les structures locales citoyennes ont été renforcés au sein d’un pôle de coopération.

235 Boulevard Painlevé
59000 Lille
03 62 27 97 50
contact@npdcpicardie.enercoop.fr

Site internet : npdcpicardie.enercoop.fr/

Languedoc-Roussillon

Date de création : 2012
Directeur : Simon COSSUS
1 700 clients et 700 sociétaires en 2016

En février 2014, la région Languedoc-Roussillon est entrée au capital de la coopérative. 

15 rue du Faubourg de Nîmes
34000 Montpellier
09 72 12 64 03
contact@enercoop-languedoc.fr

Site internet : languedoc.enercoop.fr/

Provence-Alpes-Côte d’Azur

Date de création : 2013
Directrice : Clémentine THIERRY
200 sociétaires et 1 700 clients en 2016

En 2015, la coopérative a remporté le 1er prix régional des Trophées RSE dans la région PACA. La Région PACA est également entrée au capital de la coopérative.

28 boulevard National
13001 Marseille
04 84 25 89 19
contact@paca.enercoop.fr

Site internet : paca.enercoop.fr/

Bretagne    

Date de création : 2013
Directeur : Nicolas DEBRAY 
500 sociétaires et 2 000 clients en 2014

Parmi les sociétaires et clients d’Enercoop, on compte des collectivités locales ou des acteurs publics locaux à l’instar de la ville de Lorient et  du Syndicat Départemental d’Énergie 35.

6 bis Avenue Louis Barthou
35000 Rennes
02 30 96 65 83
nicolas.debray@enercoop-bretagne.fr

Site internet : 
bretagne.enercoop.fr/

Aquitaine Date de création : 2014
Directeur : Yohann DIDIER
350 sociétaires et 1 500 clients en 2016

87 quai des Queyries
33100 Bordeaux
yohann.didier@enercoop-aquitaine.fr

Site internet : aquitaine.enercoop.fr/

Rhône-Alpes 

Date de création : 2014
Directeur : Frédéric MARILLIER
3 800 clients et 1 500 sociétaires en 2016

Parmi ses projets, Enercoop Rhône-Alpes a finalisé le diagnostic collectif de 13 magasins Satoriz et Biocoop en Rhône-Alpes, en partenariat avec des bureaux d’études.    

31 rue Gustave Eiffel
38000 Grenoble
04 56 40 04 20
contact@enercoop-rhone-alpes.fr

Site internet : 
rhone-alpes.enercoop.fr/

Midi-Pyrénées   Date de création : 2015
Directeur (bénévole) : François RICHER 

26/28 rue Marie Magné
31300 Toulouse
05 32 50 04 90
bonjour@enercoop-midi-pyrenees.fr

Site internet : midipyrenees.enercoop.fr/

Normandie  Date de création : 2015 
Directeur : Laurent Ouvrard
66 sociétaires en 2015

45 avenue Robert Hooke
76800 Saint-Etienne du Rouvray
02 32 80 99 80
contact@normandie.enercoop.fr

Site internet : 
normandie.enercoop.fr/

La primauté de l’hydroélectricité sur les autres sources d’énergies renouvelables

Les énergies renouvelables

Enercoop travaille directement avec des producteurs locaux indépendants pour garantir une meilleure traçabilité des sources d’approvisionnement.

Le fournisseur alternatif privilégie ainsi une énergie 100% française – à l’inverse de ses concurrents qui sont nombreux à acheter des garanties d’origine à l’étranger. Mais la SCIC ne déroge pas à la règle : comme chez les autres fournisseurs, l’électricité verte proposée par Enercoop provient en grande partie de sources hydrauliques. Ainsi, en 2015, il y avait 48 producteurs hydrauliques sur les 85 avec qui Enercoop collabore..

L’hydroélectricité est une source d’électricité renouvelable mature avec des coûts de production très peu élevés. Il s’agit de la première – et de la plus ancienne – source d’énergie électrique renouvelable dans l’Hexagone.

La France dispose du deuxième parc hydroélectrique en Europe, après la Norvège. Le principe de l’hydroélectricité est simple : elle récupère la force motrice des cours d’eau, des chutes voire des marées pour la transformer en électricité.

Il existe deux types d’installations hydroélectriques : celles "au fil de l’eau" qui font passer dans une turbine tout ou partie du débit d’un cours d’eau en continu et celles qui nécessitent des réserves d’eau ("par éclusées" ou "de lac"). Dans tous les cas, les deux types d’installations nécessitent des barrages.

Mais l’hydroélectricité est une source d’électricité établie de longue date. Il y a dès lors peu de marges de manœuvre pour augmenter les capacités en France – bien qu’une grande partie du parc doive être modernisée.

En soi, l’intérêt de soutenir une filière déjà très rentable est donc limité et discutable. Pour pouvoir agir sur le développement des énergies renouvelables, il conviendrait de soutenir davantage les filières émergentes, à l’instar du photovoltaïque, de l’éolien ou encore de la biomasse. Pourtant, force est de constater que toutes les offres d’électricité verte – Enercoop y compris - ont un mix énergétique composé en large majorité par l’hydroélectricité.

Enfin, l’impact de l’hydroélectricité sur l’environnement est fortement décrié par les associations écologistes : en effet, les installations hydroélectriques peuvent avoir un effet perturbateur sur le milieu naturel aquatique et sur les écosystèmes (passages des poissons migrateurs, sédiments, etc.).

Pourquoi l’hydroélectricité est-elle si appréciée des fournisseurs ?

Pour vendre de l'électricité verte, le fournisseur doit acheter des garanties d'origine auprès de producteurs verts. Or, les énergies alternatives (photovoltaïque, éolien, biomasse...) bénéficient dans leur grande majorité de tarifs de rachat attractifs, EDF étant contraint d'acheter l'électricité à un prix élevé fixé par l'État, le surcoût étant compensé par le produit de la CSPE, une taxe sur l'électricité.

Les producteurs bénéficiant de tarifs de rachat n'ont aucun intérêt à vendre des garanties d'origine, dont le produit de vente viendrait se déduire des recettes des tarifs de rachat.

Ainsi, seuls l'hydroélectricité (dont la majorité des productions ne bénéficie pas de tarif de rachat) et les quelques rares producteurs d'énergies alternatives sortis du système des tarifs de rachat ont des certificats de garantie d'origine à vendre.

  • Le réseau Enercoop en quelques chiffres (janvier 2017) :
  • Chiffre d’affaires : 24 677 000 (2015).
  • 140 salariés permanents.
  • 42 000 clients dans l’Hexagone.
  • 124 producteurs locaux : (hydrauliques, éoliens, photovoltaïques et biogaz).
  • Quantité totale produite : 100 Gigawattheures.
  • 47% de la production fournie par des installations détenues par des collectivités locales.
  • 1 coopérative nationale.
  • 10 coopératives locales en Languedoc-Roussillon, Nord Pas-de-Calais Picardie, Rhône-Alpes, Champagne-Ardenne, Provence-Alpes-Côte d'Azur, Aquitaine, Normandie et Midi-Pyrénées.

Électricité moins chère ? Jusqu'à 200€/an d'économies en comparant les prix
09 73 72 25 00  
Rappel gratuitService téléphonique géré par la société Selectra qui prend en charge vos démarches de déménagement ou de changement de fournisseur en vous orientant vers les offres partenaires les plus compétitives dans votre cas. En savoir plus Annonce


Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Linkedin