Vous êtes ici

ERDF raccordement : je fais ma demande en ligne / téléphone

Déménagement ? Vos démarches électricité / gaz par téléphone au :
09 73 72 25 00 (Selectra - lundi-vendredi 8h-21h, samedi 8h30-18h30)
Rappel gratuit Annonce


ERDF raccordement

Lors d'un emménagement dans un logement neuf, il est nécessaire de faire raccorder son logement au réseau électrique ERDF. Cette démarche est obligatoire pour pouvoir mettre en service son compteur électricité. Voici dans le détail la démarche pour pouvoir faire une demande de raccordement ERDF en ligne.

Conseils pour un ERDF raccordementFaire raccorder son logement peut être une démarche complexe. Contactez le 09 73 72 25 00 (lundi au vendredi 8h30 - 21h et samedi 9h-18h)  ou demandez à vous faire rappeler gratuitement

Faire sa demande de raccordement ERDF en ligne

La demande de raccordement à l'électricité peut se faire en ligne en se connectant au portail ERDF

Le raccordement à l’électricité est l’intervention qui consiste à relier son logement au réseau public de distribution de l’électricité afin qu’il puisse être approvisionné en énergie.

Cette démarche doit être faite auprès d’ERDF, le gestionnaire du réseau et non du fournisseur (EDF, Direct Energie, Planète Oui, etc.). Une fois le raccordement effectué, il est possible de demander la mise en service de l’électricité chez le fournisseur de son choix.

Faire sa demande de raccordement ERDF en ligne

Il ne faut pas confondre raccordement de l’électricité (travaux de connexion d’une installation électrique au réseau) et mise en service de l’électricité (simple ouverture de compteur).

Si le client rentre dans un logement dans lequel l’électricité est coupée, mais qui est déjà raccordé au réseau, il est nécessaire de mettre son compteur à son nom en appelant un service de mise en service qui établira un contrat de fourniture d’électricité (09 73 72 25 00 - rappel gratuit).

 

La démarche pour un raccordement ERDF se divise en 4 étapes :

Constituer un dossier pour obtenir un devis de raccordement ERDF

La première étape du ERDF raccordement consiste à déposer une demande de devis de raccordement auprès du gestionnaire de réseaux. Pour ce faire, il est nécessaire de télécharger un dossier de demande de raccordement sur le site d’ERDF. La demande de raccordement à l’électricité doit comprendre les pièces suivantes :

  • une copie du permis de construire (ou d’une autre autorisation d’urbanisme dans certains cas). La commune prend en charge une partie du coût des travaux liés au ERDF raccordement d’électricité du logement, ce pourcentage figure sur l’autorisation d’urbanisme.
  • un plan de situation du terrain sur lequel le logement est construit (extrait de cadastre).
  • le plan de masse : ce document positionne la construction sur le terrain et par rapport à son environnement, et précise le projet de branchement sur le réseau.
  • des photos du projet et notamment des installations électriques présentes avant la construction.
  • la puissance de raccordement souhaitée. Cette puissance détermine la puissance maximale qui pourra être souscrite lors de la mise en service. Pour plus de détails sur le choix de la puissance de raccordement, rendez-vous au paragraphe suivant.
  • un engagement sur l'honneur à prendre en charge les travaux nécessaires sur votre terrain : quelle que soit la participation de votre commune, tout ce qui sera installé surla parcelle sera à la charge du particulier (creusement de la tranchée, pose d’un fourreau pour le câble de branchement, etc.).

Une fois votre dossier de demande de raccordement ERDF complet, ERDF fait parvenir une proposition de devis.

Analyser et approuver le devis de raccordement

Une fois le dossier de demande de ERDF raccordement reçu, le gestionnaire de réseaux analyse le dossier.

Une étude technique est réalisée, en tenant compte de la situation du réseau au moment de la demande.

Au terme de celle-ci, un devis de raccordement à l’électricité est établi par ERDF. Cette proposition de raccordement est mise en ligne sur l'espace client Enedis dans un délai de dix jours à compter de la réception du dossier de demande de raccordement à l’électricité. Si des travaux d’extension du réseau son nécessaires, ce délai peut s’allonger à six semaines.

La proposition de ERDF raccordement est constituée de :

  • un devis des travaux à réaliser par ERDF, et leur description précise ;
  • un échéancier prévisionnel des travaux de raccordement à l’électricité ;
  • le nom et les coordonnées du conseiller ERDF, qui suivra le dossier pour la durée des travaux ;
  • la description des travaux qui sont de la responsabilité du demandeur.

Une fois cette proposition de raccordement à l’électricité reçue, le demandeur a trois mois pour l’approuver. Cette proposition de devis est disponible depuis l'espace client. 

Pour accepter le devis de raccordement ERDF, il est nécessaire de renvoyer la proposition de raccordement à l’électricité signée à ERDF, et régler l’acompte qui est demandé dans ce devis.

Les travaux

Une fois la proposition de raccordement à l’électricité acceptée, ERDF fixe une date de début des travaux et réalise les travaux nécessaires au raccordement (pose du poste de raccordement, etc.).

La mise en service et le Consuel

Une fois le ERDF raccordement effectué, il est alors possible de demander la mise en service de l’électricité afin de mettre le compteur à son nom et faire ouvrir le courant dans le nouveau logement.

Pour cela, adressez-vous à une plateforme de mise en service multifournisseurs au 09 73 72 25 00 (du lundi au vendredi de 8H à 21H et le samedi de 9H à 18H)

Pour demander votre mise en service, il est nécessaire de présenter le certificat Consuel. Le consuel est le nom usuel de l’attestation de conformité des installations électriques délivré par le CONSUEL (Comité National pour la Sécurité des Usagers de l’Électricité).

Si le consommateur fait appel à un électricien pour ses installations d’électricité, c’est à lui de faire les démarches d’obtention du Consuel et de vous délivrer cette attestation une fois qu’il l’a obtenue.

Si vous avez effectué vos travaux vous-mêmes, voici la marche à suivre pour remplir soi-même l'attestation Consuel .

L'ouverture de compteur pour une maison neuve se fait sous dix jours (cinq jours moyennant un supplément de « première mise en service express »), il est donc recommandé de commencer ses démarches de mise en service à l’avance, même si les travaux de raccordement à l’électricité ne sont pas terminés.

La puissance de raccordement

La puissance de raccordement détermine la puissance maximale à laquelle il est possible de souscrire pour son logement. Pour les particuliers, les puissances de raccordement courantes sont :

La majorité des particuliers optent pour le 12 kVA monophasé : en effet, cette puissance de raccordement permet de souscrire à un abonnement en puissances de 3, 6, 9 kVA ou 12 kVA, ce qui englobe la quasi-totalité du parc résidentiel français.

Pour mémoire, 70% des ménages français ont une puissance souscrite de 6 kVA. La puissance de raccordement 36 kVA triphasée est avant tout destinée aux professionnels.

La puissance souscrite correspond à la puissance cumulée d’appareils qui pourront être utilisés simultanément : en 3 kVA, 3 000 watts peuvent être délivrés par le compteur, en 6 kVA, 6 000 watts.

La somme des puissances des appareils que l’on veut faire fonctionner en même temps ne doit pas dépasser la puissance souscrite, sous peine de faire « sauter » les plombs.

La puissance de raccordement déterminant la puissance souscrite maximale, elle doit donc être choisie avec attention, car elle est plus difficile et coûteuse à modifier que la puissance souscrite. Pour infos, la modification de la puissance souscrite est une prestation d'ERDF facturée  € TTC.

Le coût du raccordement

Le coût du raccordement à l’électricité dépend de votre zone de prix ERDF et du type de branchement nécessaire. Ces données sont communiquées dans la proposition de raccordement à l’électricité d’ERDF.

Ces raccordement ERDF prix n'incluent pas la tranchée, la fourniture ni la pose du fourreau.

Raccordement ERDF prix
Zone Puissance de raccordement Branchement souterrain / aérosouterrain Branchement aérien
1 3 kVA sans comptage 1520,12€ 830,02€
12 kVA monophasé 1764,10€ 924,51€
36 kVA triphasé 1847,82€ 1003,44€
2 3 kVA sans comptage 1658,85€ 830,02€
12 kVA monophasé 1905,23€ 924,51€
36 kVA triphasé 1990,14€ 1003,44€
3 3 kVA sans comptage 1845,43€ 830,02€
12 kVA monophasé 2094,20€ 924,51€
36 kVA triphasé 2179,11€ 1003,44€
4 3 kVA sans comptage 1937,52€ 830,02€
12 kVA monophasé 2188,68€ 924,51€
36 kVA triphasé 2273,60€ 1003,44€

Source : « Barème pour la facturation des raccordements au réseau public de distribution d’électricité concédé à ERDF » 

Le raccordement au gaz 

Si le logement nécessite l'utilisation du gaz pour le chauffage ou la production d'eau chaude, un raccordement gaz est également est nécessaire.

La démarche doit être effectuée auprès de GRDF

Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google Plus