Aide pour impayé & difficultés à payer une facture électricité gaz

Mis à jour le
minutes de lecture

En France, il existe des aides pour payer les factures d’électricité ou de gaz. Sous conditions de revenus, tout particulier peut avoir droit à une aide publique via le chèque énergie et le Fonds de solidarité pour le logement. Il est aussi possible de compter sur un échelonnement de sa dette avec son fournisseur d’énergie. Il est fortement recommandé de mettre en place une demande d’aide pour éviter une réduction de puissance ou pire, une coupure d’électricité ou de gaz.

Payer la facture avec le chèque énergie

Le chèque Energie est la principale aide pour payer des factures d’énergie.

Versé une fois par an vers le mois d’avril, le montant du chèque énergie varie entre 48 € et 277 € par an en moyenne en fonction des ressources et du nombre d’occupants.

A noter que le chèque énergie peut aussi servir à payer des combustibles pour le chauffage (bois de chauffage, fioul, propane) ou les frais de travaux de rénovation énergétique.

Qui est éligible ?

Cette subvention des pouvoirs publics est attribuée aux ménages modestes sous conditions de ressources.

Pour y prétendre, il ne faut pas dépasser un plafond de ressources de 11 000 € par an (barème 2024).

Pour vérifier votre éligibilité au chèque énergie et son montant pour payer ses factures d’énergie, consultez le tableau ci-dessous (source :Arrêté du 3 mars 2024 fixant les critères d'éligibilité au chèque énergie) :

Barème du chèque énergie selon le revenu fiscal de référence (RFR) et unités de consommation (UC)
 RFR / UC < 5 700 €5 700 € ≤ RFR / UC < 6 800 €6 800 € ≤ RFR / UC < 7 850 €7 850 € ≤ RFR/UC < 11 000 €
1 UC194 €146 €98 €48 €
1 < UC < 2240 €176 €113 €63 €
2 UC ou +277 €202 €126 €76 €

Comment faire la demande ?

Chaque année, près de 6 millions de foyers bénéficient de cette aide pour payer les factures EDF ou toute autre facture d’énergie.

Il n’y a aucune démarche à faire. Le chèque énergie est attribué de manière automatique par le Trésor public en fonction du revenu fiscal du ménage et du nombre d’occupants dans le logement.

Il est envoyé chaque année entre mars et avril.

Comment payer le fournisseur d’énergie ?

Le chèque énergie est du même format qu’un chèque traditionnel. Il peut être utilisé comme tel pour payer vos factures d’électricité ou de gaz. En revanche, vous ne pouvez pas déposer le chèque énergie dans votre banque pour ensuite faire un virement.

Tous les fournisseurs d’énergie ont l’obligation d’accepter le chèque énergie. Dans le cas contraire, vous pouvez contacter le service client au ☎️0 805 204 805 (numéro vert : service et appel gratuits). Vous pouvez aussi les contacter si vous n'avez pas reçu le chèque énergie.

En fonction du montant de l’impayé, le montant du chèque énergie peut couvrir une partie ou bien la totalité de la dette :

  • Dans le premier cas, il est nécessaire de prévoir un second moyen de paiement. Le paiement peut aussi servir d’acompte auprès du fournisseur d’énergie pour faciliter un échelonnement de la dette ;
  • Dans le second cas, il peut rester un surplus d’argent sur le chèque énergie qui peut servir à régler la prochaine facture d’énergie. Il n’y a pas de rendu monnaie avec le chèque énergie, exception faite du règlement d’une facture de solde de tout compte lors de la résiliation du contrat d’électricité.

Négocier avec son fournisseur

Les fins de mois difficiles peuvent arriver à tout le monde. Si vos finances sont précaires de manière ponctuelle, il est conseillé de contacter le service client du fournisseur d’énergie afin de lui faire part de votre situation.

N’attendez pas les lettres de relance, ni les avis de coupure d’électricité / coupure de gaz que le fournisseur peut légalement envoyer en cas de retard de paiement.

Avec l’aide du conseiller, vous pouvez trouver un accord amiable pour vous aider à régler la facture d’énergie.

D’autre part, le conseiller peut aussi réaliser une évaluation du contrat d’électricité ou de gaz afin de vérifier s’il correspond encore à votre profil de consommation. Dans le cas contraire, une nouvelle offre d’électricité peut vous être proposée.

Vous pouvez également être conseillé gratuitement par un conseiller Selectra.

💸⚖️ Comparez gratuitement les offres d'énergie pour économiser ! ☎️ 09 73 72 25 00  📅 Planifier un rappel  💻 Comparer en ligne

Demander un délai de paiement

De manière classique, il est impératif de payer sa facture d’énergie sous un délai de 15 jours en moyenne. À titre exceptionnel, le fournisseur d’énergie peut vous accorder un délai de paiement supplémentaire.

En général, le conseiller détermine la nouvelle date limite de paiement en fonction de vos difficultés financières.

Demander un échelonnement de sa dette

Il est aussi possible d’échelonner le paiement de la facture d’énergie en cas de difficultés financières. En général, les fournisseurs d’énergie établissent un nouvel échéancier en fonction des capacités de remboursement de leur client.

Demander une aide du Fonds de Solidarité pour le Logement

Le (FSL) est un dispositif départemental dont la mission est d’aider les personnes à régler les frais liés à leur logement. Cette aide peut concerner aussi bien les impayés de loyer, les charges liées à la consommation d’électricité / gaz que les factures d’eau ou de téléphone.

Elle peut même prendre en charge les frais liés à l’installation dans le logement (caution et garanties, déménagement, assurance habitation, etc.).

Le dispositif FSL est accordé sous la forme d’un prêt remboursable ou d’une subvention (non remboursable) dont le montant est évalué en fonction du dossier du demandeur.

A noter que le fonds de solidarité pour le logement pour un impayé de facture d’énergie est attribué de manière ponctuelle et ne peut pas en principe faire l’objet d’un renouvellement.

Qui est éligible au FSL ?

Le fond de solidarité pour le logement est accordé à différents types de publics en difficultés pour payer ses factures d’énergie :

  • les locataires ou sous-locataires ;
  • les propriétaires occupant le logement ;
  • les personnes hébergées gratuitement ;
  • les résidents de logement-foyer.

Le FSL est attribué sous conditions de ressources en fonction du barème départemental. La totalité des revenus du ménage sont pris en compte, exceptions faites des allocations logements et autres aides sociales.

Comment faire la demande ?

La demande d’aide au fonds de solidarité pour le logement (FSL) peut se faire directement auprès de la CAF (Caisse d’allocations familiales).

Un travailleur social accompagne les particuliers en difficultés financières dans toutes leurs démarches. Le délai d’instruction de la demande FSL est de deux mois au maximum.

Pendant toute la durée de son instruction, la demande de FSL protège le particulier de toute coupure d’électricité pour impayé. Pendant 2 mois, la procédure est suspendue et la fourniture d’électricité continue.

Les aides des autres organismes : caisses de retraite, MSA, etc.

Il existe différents organismes qui peuvent délivrer à leurs adhérents des aides pour payer les factures d’électricité / gaz. Le plus souvent, ces subventions sont accordées de manière ponctuelle.

Selon certaines conditions de revenus, le particulier avec des impayés de factures d’énergie peut prétendre à :

  • L’aide exceptionnelle de la caisse de retraite (CARSAT) d’un montant de 200 € ;
  • L’aide énergie de la Mutualité Sociale Agricole (MSA) d’un montant de 350 €.

Faire appel au Médiateur de l’énergie

Le Médiateur de l’énergie est un organisme public indépendant dont la mission est de protéger le consommateur notamment dans les litiges avec les fournisseurs d’énergie.

Selon cet organisme, les contentieux liés à des impayés d’électricité ou de gaz explosent depuis quelques années. Sur l’année 2022, le Médiateur de l’énergie est intervenu sur plus de 863 000 dossiers pour des impayés de factures d’énergie (+10 % par rapport à 2021).

Le Médiateur de l’énergie milite pour un « droit à une alimentation minimale en électricité pour tous, tout au long de l’année ». En cas de difficultés financières, il est recommandé de les contacter afin d’obtenir un appui du Médiateur de l’énergie en cas d’impayés avec votre fournisseur d’électricité.

Il peut ainsi intervenir auprès du fournisseur pour qu’il suspende une procédure de coupure d’électricité pour la remplacer par une réduction de puissance (ou la prolonger si elle a déjà eu lieu – voir point suivant).

Quelle durée entre l’impayé et la coupure ?

Le fournisseur d’énergie est en droit de mettre en place une procédure pour que son client paye sa facture d’électricité ou de gaz. Ainsi, la procédure légale en cas d'impayés comprend différentes étapes de relance obligatoires avant une réduction de puissance puis d’arriver à l’ultime étape de la coupure d’électricité.

Lorsque ce type de situation se produit, un technicien Enedis doit se déplacer pour couper l'électricité puis il doit effectuer un autre déplacement pour rétablir le courant. Si c'est la première fois que cela se produit pour le client, la double prestation s'élève à 40,60€.

En revanche, au bout d'une deuxième coupure de courant pour impayé vis-à-vis du même client, que ce soit la première intervention ou la prestation de rétablissement, les deux interventions coûteront chacune 40,60€.

Pour le gaz, la procédure opérée par GRDF coûte 64,10€.

Toutefois, une réduction de ces frais de 80% est accordée aux bénéficiaires habituels du chèque énergie.

14 Jours après réception de la facture d’électricité / gaz

Le paiement d’une facture d’énergie est exigible 14 jours après sa date d’émission ou le cas échéant à la date d’échéance indiquée sur ladite facture.

Après 14 jours, le retard de paiement déclenche une procédure de courrier relance de la part du fournisseur. L’envoi d’un 1er courrier d'avertissement qui vous indique :

  • un délai supplémentaire de 15 jours et les conséquences éventuelles d’un impayé d’électricité ou de gaz si il n’y a pas de régularisation de la facture ;
  • un délai supplémentaire de 30 jours pour les bénéficiaires d’un chèque énergie.

Après le délai supplémentaire de 15 ou 30 jours pour payer la facture

Ensuite après 15 jours, le fournisseur procède à l’envoi d’un 2e courrier si l’impayé n’est toujours pas régularisé.

Cette fois-ci, il s’agit d’un courrier d’avertissement indiquant qu’après un délai de 20 jours supplémentaires, le fournisseur déclenche le début de la procédure de réduction de puissance ou de coupure d’électricité.

Après 30 jours, les bénéficiaires du chèque énergie sont soumis, sans être prévenus par un courrier, à une réduction de puissance automatique pendant une période minimale de 60 jours jusqu’à 1 kVA. Pendant cette période, le fournisseur doit contacter le client au moins 2 fois pour trouver une solution amiable.

Après le dernier délai de 20 jours (cas général) ou 60 jours (bénéficiaires chèque énergie)

Au terme des 20 jours supplémentaires, le fournisseur d’énergie est en droit de demander soit :

  • une réduction de puissance jusqu’à 1 kilovoltampère (kVA) ;
  • une coupure d’électricité. Sachez qu’il n’y a pas de coupure d’électricité pour impayé chez EDF. Le fournisseur historique applique une réduction de puissance jusqu’à 1 kVA.

Après la réduction de puissance de 60 jours sans paiement de la facture, les bénéficiaires du chèque énergie risquent la coupure d’électricité, voire la résiliation de leur contrat d’énergie. Le fournisseur envoie un 2e courrier informant de la coupure d’électricité après un délai de 20 jours suivant la réception de la lettre.

Pas de coupure d’électricité / gaz pour impayé pendant la trêve hivernale

La trêve hivernale est une mesure de protection des consommateurs en précarité énergétique. Pendant cette période, tous les fournisseurs d’énergie ont l’interdiction de couper l’électricité en cas d’impayé du 1er novembre au 31 mars. Toutefois, ils peuvent réduire la puissance jusqu’à 1 kVA sauf pour les bénéficiaires du chèque énergie pour lequel aucune coupure ou réduction est autorisée. A l’issue de la trêve hivernale, la procédure de coupure d’électricité peut être appliquée.

Comment réduire ses factures d'énergie ?

Avec un prix de l’électricité qui s’envole, il est de plus en plus difficile pour certains ménages de payer leurs factures d’énergie dans les délais.

Outre les dispositifs évoqués dans cet article, il existe d’autres aides pour éviter les impayés d’électricité. Ces « aides » vont vous aider à faire des économies d’énergie et à baisser la facture d’énergie.

Les éco-gestes

Au quotidien, il est possible de changer certains comportements pour faire des économies d’énergie :

  • Régler la température du chauffage à 19°C en moyenne dans toutes les pièces. Une baisse de 1°C équivaut à 7 % d’économies sur votre facture d’électricité annuelle ;
  • Souscrire l’option heures creuse, ce qui vous permet de bénéficier d’un tarif du kWh attractif pendant 8 heures par jour en décalant l’usage de certains appareils électriques (lave-vaisselle, lave-linge, programmation du chauffe-eau par contacteur) ;
  • Acheter des appareils électroménagers de classe énergie A à A+++ qui consomment jusqu’à 10 fois moins d’énergie que des modèles d’ancienne génération ;
  • Remplacer les vieilles ampoules à incandescence par des ampoules LED qui consomment jusqu’à 3 fois moins d’énergie !

Le changement de fournisseur

Pour maîtriser le montant de sa facture d’électricité, il est vivement recommandé de changer pour une meilleure offre d’électricité par rapport à votre contrat d’électricité actuel.

Comparez les fournisseurs alternatifs, ils proposent des tarifs de l’électricité attractifs que le tarif réglementé de vente (TRV) d’EDF que cela soit en option Base ou en option Heures creuses/pleines (HCHP).

En juin 2024, les fournisseurs d'électricité les moins chers en option Base sont :

  1. OHM Énergie : 0,1871 € par kWh - Offre Hyper Eco Fixe ;
  2. La Bellenergie : 0,1878 € par kWh - Offre Prudence ;
  3. Mint Énergie : 0,1883 € par kWh - Offre Online & Green.

Prix du kWh TTC pour un compteur 6 kVA en option base

⚡ Quel fournisseur d'électricité est le moins cher en option base ?
Fournisseur d'électricité Nom de l'offre d'électricité Votre budget annuel Vos économies annuelles* Prix de l'abonnement Prix du kWh
OHM Énergie
HYPER ECO FIXE
🔐 Des prix bloqués !
📣 Selectra Score : B

Coûts annuels estimés
1216 €
Economies estimées
369 €
149.88 € 0.1871 €
La Bellenergie
PRUDENCE
🌿 Offre verte !
🔐 Des prix bloqués !
📣 Selectra Score : A

Coûts annuels estimés
1221 €
Economies estimées
364 €
150.39 € 0.1878 €
Mint Énergie
ONLINE & GREEN
🌿 Offre verte !
🔐 Des prix bloqués !
📣 Selectra Score : B

Coûts annuels estimés
1241 €
Economies estimées
344 €
168.24 € 0.1883 €
Ekwateur
ELECTRICITÉ 100% VERTE PRIX FIXE
🌿 Offre verte !
🔐 Des prix bloqués !
📣 Selectra Score : B

Coûts annuels estimés
1245 €
Economies estimées
340 €
197.99 € 0.1837 €
La Bellenergie
CONSTANCE
🌿 Offre verte !
🔐 Des prix bloqués !
📣 Selectra Score : A

Coûts annuels estimés
1245 €
Economies estimées
340 €
174.44 € 0.1878 €

*Tarifs € TTC à jour du 20/07/2024. Budget calculé et économies estimées par rapport au tarif de référence pour une consommation annuelle de 5700 kWh en option base (6 kVA)

⚡ Quel fournisseur d'électricité est le moins cher en option heures pleines / heures creuses ?
Fournisseur d'électricité Nom de l'offre d'électricité Votre budget annuel Vos économies annuelles* Prix de l'abonnement Prix du kWh
OHM Énergie
HYPER ECO FIXE
🔐 Des prix bloqués !
📣 Selectra Score : B

Coûts annuels estimés
1214 €
Economies estimées
361 €
157.98 € 0.2003 € en Heures Pleines /
0.155 € en Heures Creuses
La Bellenergie
PRUDENCE
🌿 Offre verte !
🔐 Des prix bloqués !
📣 Selectra Score : A

Coûts annuels estimés
1218 €
Economies estimées
357 €
158.49 € 0.201 € en Heures Pleines /
0.1555 € en Heures Creuses
La Bellenergie
CONSTANCE
🌿 Offre verte !
🔐 Des prix bloqués !
📣 Selectra Score : A

Coûts annuels estimés
1242 €
Economies estimées
333 €
182.42 € 0.201 € en Heures Pleines /
0.1555 € en Heures Creuses
Mint Énergie
ONLINE & GREEN
🌿 Offre verte !
🔐 Des prix bloqués !
📣 Selectra Score : B

Coûts annuels estimés
1258 €
Economies estimées
317 €
183.68 € 0.2039 € en Heures Pleines /
0.1577 € en Heures Creuses
Alterna
05 49 60 54 58
ÉLECTRICITÉ VERTE 100% FRANÇAISE
🌿 Offre verte !
🔐 Des prix bloqués !
📣 Selectra Score : A
Avis sur Alterna : 2.6/5

Coûts annuels estimés
1262 €
Economies estimées
313 €
174.19 € 0.2064 € en Heures Pleines /
0.1596 € en Heures Creuses

*Tarifs € TTC à jour du 20/07/2024. Budget calculé et économies estimées par rapport au tarif de référence pour une consommation annuelle de kWh en option heures pleines / heures creuses (6 kVA) - sur une base de 2/3 en heures pleines, 1/3 en heures creuses

Seule exception, l’option tarifaire du TRV « Tempo EDF » (6 tarifs différents) qui demeure l’offre d’électricité la plus concurrentielle du marché en juin 2024. A titre d’exemple, au tarif Bleu (300 jours par an) :

  • le prix du kWh en heures creuses est de 0.1296€ contre 0.2068 €  pour l’option classique HC du TRV ;
  • le prix du kW en heures pleines est de 0.1609€ contre 0.27 €  pour l’option classique HP du TRV.

Il n’y a que pendant les jours Rouge (22 jours par an) qu’il est recommandé de réduire drastiquement les consommations d’électricité. En effet, le prix du kWh en heures pleines est de 0.7562€ , soit jusqu’à 3 X plus cher qu’au TRV !

Enfin, à moins d'avoir du chauffage collectif, il est aussi possible de changer pour une meilleure offre de gaz naturel.

🔥 Quel fournisseur de gaz est le moins cher ?
Fournisseur de gaz Nom de l'offre de gaz Votre budget annuel Vos économies annuelles* Prix de l'abonnement Prix du kWh
TotalEnergies
VERTE FIXE GAZ
🌿 Offre verte !
🔐 Des prix bloqués !
📣 Selectra Score : B

Coûts annuels estimés
103 €
Economies estimées
11 €
102.94 € 0.136 €
TotalEnergies
STANDARD FIXE GAZ
🔐 Des prix bloqués !
📣 Selectra Score : C

Coûts annuels estimés
103 €
Economies estimées
11 €
102.94 € 0.1341 €
OHM Énergie
FIXE GAZ
🔐 Des prix bloqués !
📣 Selectra Score : C

Coûts annuels estimés
105 €
Economies estimées
9 €
105.24 € 0.1438 €
Alterna
05 49 60 54 58
GAZ ZEN 1 AN
🔐 Des prix bloqués !
📣 Selectra Score : A
Avis sur Alterna : 2.6/5

Coûts annuels estimés
109 €
Economies estimées
5 €
109.32 € 0.1226 €
Sowee
 Souscrire en ligne
GAZ PRIX FIXE 3 ANS
🔐 Des prix bloqués !
📣 Selectra Score : B
Avis sur Sowee : 1.7/5

Coûts annuels estimés
111 €
Economies estimées
3 €
111.32 € 0.14 €

*Tarifs € TTC à jour du 20/07/2024. Budget calculé et économies estimées par rapport au tarif de référence pour une consommation annuelle de click kWh (classe de consommation B2i)