Tarif de rachat photovoltaique EDF OA Solaire 2024

Mis à jour le
minutes de lecture
edf_oa-solaire_tarif-rachat-photovoltaique-825x293.png

Grâce au tarif de rachat photovoltaïque, vous pouvez vendre une partie de votre production à 13 centimes d'euros à EDF. Concrètement, si vous avez produit un surplus d'énergie de 5000 kWh, vous obtenez un revenu annuel de 650 €. Le tarif de rachat est révisé tous les 3 mois par la Commission de Régulation de l'Energie (CRE). Quant aux aides financières et primes accordées par le gouvernement, elles peuvent aussi évoluer tous les trimestres ou d'une année sur l'autre.


Qu'est-ce que le tarif de rachat photovoltaïque ?

Le tarif de rachat photovoltaïque est un dispositif mis en place par l'État pour encourager la production d'électricité solaire à l'échelle domestique. Il consiste à permettre aux producteurs indépendants de revendre une partie ou l'intégralité de leur production à un prix régulé par les pouvoirs publics, afin de bénéficier de revenus supplémentaires. C'est EDF qui rachète cette électricité.

Conséquence directe ou pas, la production solaire est d'ailleurs à la hausse en France :

Source : RTE - Graphique : Selectra

Par rapport à l'Europe, la France est d'ailleurs assez bien positionnée :

Données en TWh de la production brute d'électricité d'origine solaire - Source : EurObserv'ER, 2023 - Graphique : Selectra

Le tarif de rachat photovoltaïque 2024

Un particulier qui installe des panneaux photovoltaïques a deux options : revendre la totalité de l'électricité solaire ou en consommer une partie et revendre le sur-plus de production. Selon son choix, la grille tarifaire du tarif de rachat n'est pas la même.

Le prix de revente d'électricité photovoltaïque varie aussi en fonction du type d'installation (IAB, ISB, Non intégré) et de la puissance du panneau photovoltaïque choisie.

Tarifs de rachat photovoltaïque en revente totale

En moyenne, entre le 1ᵉʳ février 2022 et le premier février 2023, les tarifs de revente totale ont augmenté de 31%. Ces tarifs évoluent tous les trois mois. Voici les tarifs en vigueur en 2024 :

Tarifs de rachat électricité solaire - Revente totale
Type installationPuissance (kWc)Tarifs
Integration au bâti (IAB + prime IAB plus valable depuis le 30/09/18)de 0 à 3 kWc0,1430 € / kWh
de 3 à 9 kWc0,1215 € / kWh
Intégration simplifiée au bâti (ISB)de 0 à 3 kWc0,1430 € / kWh
de 3 à 9 kWc0,1215 € / kWh
Non intégré au bâti ou IAB / ISB < 100 kWcde 9 à 36 kWc0,1355 € / kWh
de 36 à 100 kWc0,1178 € / kWh

Tarifs valables du 1er mai 2024 au 31 juillet 2024.

Tarifs de revente photovoltaïque en revente de surplus

Pour les producteurs qui ont choisi la revente partielle (soit après auto-consommation), le tarif de revente est moins élevé. Voici la grille pour le 2ème trimestre 2024 (en attendant l'évolution qui devrait être publiée par la CRE bientôt) :

Tarifs de rachat électricité solaire - Revente en surplus après auto-consommation
Type installationPuissance (kWc)TarifsDétail
Sur bâtiment et respectant les critères généraux d’implantation≤ 3 kWc0,1301 € / kWh+ prime de 300 € par kWc
≤ 9 kWc0,1301 € / kWh+ prime de 230 € par kWc
Sur bâtiment et respectant les critères généraux d’implantation≤ 36 kWc0,0781 € / kWh+ prime de 200 € par kWc
≤ 100 kWc0,0781 € / kWh+ prime de 100 € par kWc

Tarifs valables du 1er mai 2024 au 31 juillet 2024.

L'autoconsommation avec revente du surplus de production est la configuration la plus courante chez les particuliers. Elle permet en effet de consommer une énergie gratuite la plupart du temps, et de revendre le surplus de production au lieu de le gaspiller. Au contraire, en cas de production insuffisante, le réseau prend le relais car ces installations sont raccordées au réseau d'Enedis.

Montant des primes d'investissement à l'autoconsommation en 2024

Outre le tarif de rachat, les nouvelles installations solaires donnent aussi droit à une prime de financement dont le montant est revu périodiquement et dépend de la puissance de l'installation. Il s'agit de la prime d'autoconsommation.

En 2023, l'arrêté du 8 février 2023, JO du 17 février 2023 modifiant l'arrêté du 6 octobre 2021 fixant les conditions d'achat de l'électricité produite par les installations implantées sur bâtiment évolue.

La prime à l'investissement pour les installations de moins de 100 kWc, jusque-là versée en 5 ans, sera perçue en une fois, lors de la première facture électrique.

+32% sur la prime d'investissement en 2023, la prime à l'investissement pour les installations avec revente de surplus raccordées entre le 1ᵉʳ février et le 30 avril s'élève à 500 € / kWc contre 380 € / kWc au 1ᵉʳ février.

Source : photovoltaique.info

Dans le détail, voici les nouveaux montants de prime pour l'investissement dans une installation solaire avec revente du surplus.

Prime autoconsommation avec vente de surplus
Puissance d'installationPrix par kWcPrix total
< 3 kWc370 € / kWc 1 110 €
< 9 kWc280 € / kWc2 520 €
≤ 36 kWc200 € / kWc7 200 €
≤ 100 kWc100 € / kWc10 000 €

Tarifs valables en juin 2024.

Un contexte légal en faveur de l'auto-production

Panneau solaire piscine

Avec la loi pour la transition énergétique et la croissance verte (LTECV), le gouvernement s'engage en faveur des énergies renouvelables. Il encourage ainsi les productions responsables et les démarches d'autoconsommation.

C'est dans ce contexte qu'il a mis en place le système d'obligation d'achat et un cadre légal favorable pour les particuliers qui s'engagent dans ce type de projet. Cette réglementation doit notamment participer à l'atteinte des objectifs en termes de mix énergétique en France :

  • Multiplier par 2 la capacité de production d'énergie renouvelable entre 2017 et 2028 ;
  • Produire 60% de l'énergie de chauffage avec le renouvelable d'ici à 2028 ;
  • Ramener la production nucléaire à 50% du mix électrique d'ici à 2035.

Source : Accord de Paris sur le climat

Voici quelques exemples de mesures avantageuses pour le consommateur :

  • Dans le cadre d'une mission de service public, EDF et les ELD régionales sont obligées d'accepter toute demande de rachat d'électricité solaire d'un particulier ;
  • Le tarif de rachat photovoltaïque est intéressant en 2024 pour les reventes de sur-plus de production : il est supérieur au prix de marché de l'électricité ;
  • Un contrat de vente de 20 ans entre EDF Obligation d'Achat (EDF OA) et le particulier peut être mis en place ;
  • La revente d'électricité photovoltaïque génère des revenus supplémentaires non imposables (pour les installations d'une puissance inférieure à 3kW-crête) ;

Comment facturer sa production d'électricité à EDF OA ?

facture edf oa

Pour revendre son électricité solaire photovoltaïque à EDF, il faut obligatoirement se créer un espace personnel EDF OA sur la plateforme en ligne EDF OA solaire.

Une fois ce compte créé, il faut simplement aller sur la rubrique "ma situation" et cliquer sur "établir". Un parcours guidé débute alors. Le particulier doit simplement valider ses données, saisir son index de production totale et de non-consommation. EDF affiche alors le tarif de rachat photovoltaïque 2020 en vigueur pour la quantité d'énergie revendue. Après validation, le mail de facturation est directement envoyé au service client EDF OA.

Le tarif de rachat photovoltaïque 2024 : quel retour sur investissement ?

Devenez autonome en produisant votre propre électricitéEconomisez 70% en moyenne sur votre facture d'électricité avec l'autoconsommation et rendez votre maison autonome. Contactez un conseiller Selectra et demandez votre étude personnalisée (service gratuit et sans engagement) :
 

Le prix de l'investissement initial

Prix d'installation d'un panneau solaire 3kw ?

Le prix d'une installation de panneaux solaires d'une puissance 3 kWc peut varier entre 8000 et 11 000 euros, en fonction de nombreux facteurs : qualité et type de panneaux solaires, configuration du toit, tarifs de l'installateur choisi, etc.

Le prix d'une installation de panneaux solaires photovoltaïques (achat du matériel + pose) varie selon plusieurs critères :

  • La puissance de l'installation, mesurée en watts-crête (Wc) ou kilowatts-crête (kWc) ;
  • Le type de panneau choisi : monocristallin, polycristallin ou amorphe ;
  • Le type de pose choisi : en surimposition de toiture ou en intégration au bâti (IAB).

À titre indicatif, voici un tableau sur les fourchettes de prix applicables pour l'achat et la pose de panneaux solaires :

Combien coûtent l'achat et l'installation des panneaux solaires ?
PuissancePrix moyen total
(installation + raccordement + administration)
Prix batterie de stockage
au kWh stocké
Prix Raccordement
3kwc9 000€Entre 500 et 1 000 €1 000 à 2 000€
6 kwc14 000€
9 kwc19 000€

Parallèlement à ces coûts, il faut ajouter :

  • Entre 1 000 et 2 000 € pour remplacer l'onduleur tous les 10 ans ;
  • Environ 20€ pour payer la taxe d'utilisation du réseau de distribution électrique (TURPE) une fois par an ;
  • Si la puissance solaire est supérieure à 3kW, les revenus générés par la revente d'électricité renouvelable sont imposables. Le gouvernement considère, en effet, qu'au-delà de cette puissance, l'activité devient professionnelle.

Un investissement rentable sur du long terme

Avec le tarif de rachat photovoltaïque 2024, l'investissement dans l'installation de panneaux solaires est en moyenne amortie au bout de 10 ans. De plus, ce type d'installation revalorise votre logement et peut augmenter son prix d'achat. Les avantages des panneaux solaires en autoconsommation sont multiples.

Les ménages engagés dans une démarche d'autoconsommation voient également leur facture d'électricité baisser immédiatement. Selon les estimations d'EDF ENR, ils feraient une économie de 60% sur leur facture d'énergie.

Ces économies pourraient même monter à 80% si les propriétaires décident d'installer une batterie solaire de stockage. Comme son nom l'indique, elle permet de stocker l'électricité produite et non consommée pour pouvoir l'utiliser a posteriori, lorsque le consommateur en a réellement besoin. Cette batterie est comprise dans l'offre EDF, mon soleil et moi.

Quel est le rendement d'un panneau solaire ?

panneaux solaire illustration

Le rendement d'un panneau solaire photovoltaïque correspond à la part d'électricité produite sur la quantité totale de lumière captée par le panneau. Il dépend notamment de sa puissance (en watts-crêtes) et de sa technologie.

Le consommateur a, en effet, le choix entre 3 types de technologies lors de son installation de panneaux solaires photovoltaïques :

  • Le monocristallin qui a un rendement pouvant atteindre les 18% et coûte en moyenne 350€/m² ;
  • Le polycristallin qui a un rendement compris entre 13 et 15% et coûte en moyenne 300€/m² ;
  • Le polycristallin qui a un rendement compris entre 6 et 9% et coûte en moyenne 250€/m². Il a également une durée de vie inférieure aux 2 autres technologies.

La smartflower ou la fleur solaire d'EDF La smartflower ou la fleur solaire d'EDF a été commercialisée par EDF-ENR jusqu'en 2017. Le prix d'installation des panneaux solaires Smartflower oscille entre 15 000 et 23 000 €. Plus chère que les panneaux solaires en termes d'installation, elle produisait 40% de plus.

Les aides pour financer un projet d'autoconsommation

panneau solaire technologie cristalline

Pour encourager les démarches d'autoconsommation des particuliers, l'État a mis en place différentes aides financières dédiées au photovoltaïque. De plus, avec une hausse moyenne de 30% entre 2022 et 2023 des montants de revente de l'électricité photovoltaïque, les particuliers n'ont jamais autant été incités à produire leur propre électricité.

Installer des panneaux solaires permet de bénéficier de :

  • Une TVA réduite à 10% lorsqu'ils sont installés par un professionnel RGE qualifiés Quali’PV, qu'ils ont une puissance inférieure ou égale à 3 kW et que le logement a plus de deux ans ;
  • Une exonération d'impôt sur les revenus générés par la revente de l'électricité solaire lorsque la puissance des panneaux ne dépasse pas les 3 kW ;
  • Une aide financière de plusieurs milliers d'euros de l'Anah pour les foyers aux plus faibles revenus ;
  • Des aides de l'ADEME et des régions ;
  • Une prime à l’autoconsommation, désormais versée en une fois contre 5 ans auparavant.

Le crédit d'impôt a été supprimé depuis janvier 2014.

Petit lexique des panneaux solaires

Watts-crête (Wc) ou kilowatts-crête (kWc) : puissance de production électrique maximale d'un panneau solaire.

Intégration Au Bâti (IAB) : le panneau solaire est directement intégré dans la toiture et ne dépasse pas 2 cm de la toiture. Il remplace les tuiles et assure l'étanchéité du toit à leur place. À savoir qu'une autre alternative aux panneaux solaires est l'installation de tuiles solaires.

Intégration Simplifiée au Bâti (ISB) : le panneau solaire est posé en parallèle de la toiture et peut être posé sans contrainte de hauteur.

 
 

En savoir plus à propos d'EDF