Installation panneaux solaires: prix, aide et installateur

Mis à jour le
minutes de lecture

installation panneaux solaires

L'installation de panneaux solaires photovoltaïques est votre premier pas vers la consommation d'une énergie renouvelable. Pour que l'installation soit rentable, il est conseillé de passer par un professionnel qualifié RGE Qualisol/QualiPV, qui saura déterminer la bonne puissance ainsi que les critères d'inclinaison et d'orientation. Démarches et coûts d'installation de panneaux solaires en autoconsommation.

  • Quelles sont les étapes d'une installation de panneaux solaires ?
  • Le choix de l'installateur ;
  • La définition du projet ;
  • Le choix du type de panneaux ;
  • Les démarches administratives ;
  • Le raccordement et la mise en service.

Comment installer des panneaux solaires en autoconsommation ?

Étape 1 : choisir l'installateur

La première étape pour installer des panneaux solaires en autoconsommation est de choisir un installateur qualifié et expérimenté. Seul un professionnel possède l'expertise technique nécessaire pour évaluer l'emplacement optimal, l'orientation et l'inclinaison des panneaux pour maximiser leur efficacité.

De plus, les professionnels sont formés pour respecter les normes de sécurité électrique et structurelle, réduisant ainsi les risques d'accidents ou de dysfonctionnements. Sans oublier que faire appel à un professionnel est obligatoire pour bénéficier des aides financières pour panneaux solaires.

Un installateur professionnel doit avoir la qualification RGE (Reconnu Garant de l'environnement), avec l'un des labels ci-dessous : 

  • Le label QualiPV est une certification française qui atteste de la qualité et de la compétence des professionnels installant des systèmes solaires photovoltaïques. Ce label est décerné par l'association Qualit'EnR et fait partie des qualifications RGE, ce qui signifie que les professionnels qui le possèdent respectent des normes strictes de qualité et de performance ;
  • Le label Qualisol fonctionne exactement comme le label QualiPV, sauf qu'il est réservé aux installations de panneaux solaires thermiques.

Vous pouvez trouver un installateur qualifié sur l'annuaire France Rénov. N'hésitez pas à demander plusieurs devis pour comparer les prix.

Étape 2 : définir le projet

Avant les travaux, il faut évaluer la faisabilité du projet d'autoconsommation. Cela implique une analyse approfondie du site d'installation, en tenant compte de facteurs tels que l'ensoleillement, l'orientation et l'inclinaison du toit, ainsi que de tout obstacle potentiel à la lumière solaire.

Il est également crucial de calculer les besoins électriques du logement, afin de dimensionner l'installation. Cette étape est réalisée par l'installateur professionnel que vous aurez choisi au préalable, ou de manière indépendante par un bureau d'études spécialisé.

Étape 3 : choisir les panneaux et le type de pose

L'étape de sélection des panneaux solaires et du type de pose est cruciale dans le processus d'installation. Il est important de choisir des panneaux adaptés à la zone géographique et au type de consommation envisagée.

Encore une fois, le professionnel RGE est le mieux placé pour vous conseiller sur le type de panneaux solaires le plus adapté.

Les panneaux solaires à couches minces ou silicium amorphe

panneaux solaires photovoltaïques à couches minces ou silicium amorphe

Les panneaux solaires photovoltaïques à couches minces ou silicium amorphe ont un prix très accessible mais ne sont pas très adaptés pour chauffer une maison.

Les panneaux solaires à couches minces constituent la première génération de systèmes solaires. Contrairement aux panneaux solaires traditionnels en silicium cristallin, les panneaux à couches minces sont fabriqués en déposant plusieurs couches de matériaux photovoltaïques sur un substrat, ce qui permet une grande flexibilité et un poids réduit.

On les retrouve notamment sur les calculatrices solaires. Peu coûteux et résistants, ils possèdent une grande résistance aux affres du temps et des conditions climatiques. Leur rendement de 6 et 9%, ce qui est inférieur à celui des panneaux solaires en silicium, mais il est généralement assez stable.

Les panneaux solaires à couches minces ont une meilleure performance dans des conditions de faible luminosité ou d'ombrage partiel par rapport aux panneaux en silicium cristallin. Cela les rend plus adaptés aux environnements avec un ensoleillement variable ou des ombrages temporaires.

Les panneaux solaires à technologies cristallines

panneau solaire technologie cristalline

La technologie cristalline est la plus adaptée et assure une plus longue longévité ainsi qu'un meilleur rendement.

Les systèmes à technologies cristallines constituent quant à eux la dernière génération de panneaux solaires photovoltaïques. Leur longévité est au minimum de 25 ans. On distingue deux grands types de panneaux en silicium cristallin :

  1. Les panneaux solaires monocristallins constitués d’un unique cristal à une seule orientation. Esthétiques et peu encombrants, ils ont un rendement d'environ 25%, mais sont assez coûteux. Ce sont les panneaux solaires idéaux pour ceux qui ne disposent que de peu d’espace à allouer à une telle installation ;
  2. Les panneaux solaires polycristallins sont composés de nombreux cristaux de silicium à multiple orientation. Ce type de panneau solaire a un rendement moyen de 18%. Peu coûteux, ces panneaux constituent l’option la plus intéressante en termes de prix et qualité.

Étape 4 : effectuer les démarches administratives

Pour une installation de panneaux solaires en autoconsommation, il faut effectuer plusieurs démarches administratives (surtout lorsque vous revendez le surplus de production). Ces démarches sont notamment :

  1. L'autorisation d'urbanisme : cette démarche concerne uniquement les installations d'une puissance supérieure à 3 kWc. Dans une construction neuve, la demande d'autorisation est directement intégrée dans le permis de construire. Sur un logement existant, il faut envoyer l’imprimé CERFA 13703*07 à la mairie ;
  2. La demande de raccordement à Enedis : une installation d'autoconsommation avec revente du surplus doit être raccordée au réseau d'Enedis. D'ailleurs, en cas de baisse de production, c'est l'électricité du réseau qui prend le relais pour alimenter votre logement. Pour demander le raccordement de l'installation solaire, vous devez contacter Enedis et lui envoyer l'autorisation d'urbanisme et un plan de masse. Cette démarche prend entre 6 semaines et 3 mois en fonction de la complexité du chantier ;
  3. L'obtention du Consuel : il faut demander l'attestation Consuel pour certifier la conformité de l'installation aux normes électriques en vigueur. La demande doit être faite par le professionnel ayant réalisé l'installation. Comptez environ 20 jours pour cette démarche ;
  4. La signature du contrat avec EDF OA Solaire pour la revente du surplus.

Étape 5 : mettre en service les panneaux solaires

Une fois toutes les étapes administratives et techniques complètes, il ne reste plus qu'à poser les équipements et les mettre en service.

L'installateur se charge de tout : 

  1. la pose des supports, des rails, des câbles, de l'onduleur, etc. ;
  2. l'optimisation de l'installation en veillant à une bonne orientation et inclinaison ;
  3. le branchement nécessaire pour relier l'installation au réseau ou à un système de stockage ;
  4. la mise en service en elle-même, incluant les tests et réglages nécessaires pour assurer la sécurité et la performance des panneaux solaires.

Optimiser l'installation des panneaux solaires pour une meilleure rentabilité

Vous l'aurez compris, le fait de faire appel à un installateur professionnel vous permet d'optimiser les performances de vos panneaux solaires. Différents éléments sont considérés pour cela.

L’inclinaison et l’orientation

L'inclinaison et l'orientation des panneaux solaires sont cruciales pour maximiser l'efficacité énergétique et le rendement des installations photovoltaïques. En théorie, l'angle d'inclinaison idéal est compris entre 30° et 35° pour permettre aux capteurs d'être perpendiculaires aux rayons solaires, bien que cela varie avec les saisons. En pratique, l'inclinaison de la toiture dicte souvent l'angle des panneaux, ce qui peut simplifier l'installation sans nécessiter de travaux supplémentaires.

L'orientation est tout aussi importante. Une orientation plein sud étant idéale pour capter le maximum de lumière solaire. Des orientations sud-est ou sud-ouest peuvent également être très efficaces. Comprendre ces paramètres peut aider à optimiser la production d'énergie tout au long de l'année et à assurer la rentabilité des panneaux solaires.

La localisation

Le niveau d’ensoleillement n’est forcément pas le même dans toute la France. La performance des panneaux solaires fluctue suivant ce critère. Pour un panneau solaire de 1 kWc, la production annuelle sera par exemple de 900 kWh pour une installation à Lille, de 1000 kWh à Nantes et de 1300 kWh à Nice.

1 kWc représentant la puissance maximale qui peut être produite par une installation solaire photovoltaïque respectant toutes les conditions optimales d’efficacité.

Cela étant dit, il faut savoir que les panneaux solaires peuvent être rentables partout en France, même dans les régions les moins chaudes.

Le dimensionnement des panneaux solaires

Il est important que les panneaux solaires puissent répondre parfaitement aux besoins du foyer. Cela implique de trouver l'équilibre idéal entre la production d'énergie et les besoins énergétiques spécifiques du logement.

Une puissance trop élevée revient à un investissement plus important, et de l’énergie gaspillée par la suite.

Une puissance insuffisante, en revanche, forcera le foyer à se tourner très souvent vers l’électricité du réseau - ce qui est contraire à l'intérêt économique et écologique de l'autoconsommation.

Comment ajouter des panneaux solaires sur une installation existante ?

Il est possible d'ajouter des panneaux solaires sur une installation photovoltaïque existante. On parle alors d'une augmentation de puissance. Cela passe par une nouvelle demande de raccordement auprès d'Enedis et l'élaboration d'un nouveau contrat d'achat avec EDF OA Solaire, avec les nouvelles conditions et tarifs en vigueur.

Attention, l'ajout de panneaux solaires n'est autorisé que si les travaux sont réalisés par un installateur professionnel qualifié.

Si vous décidez d'ajouter des panneaux solaires hors obligation d'achat, comme des kits solaires à monter soi-même par exemple, vous n'avez pas besoin de demander un nouveau raccordement. En revanche, ces panneaux ne peuvent pas être sur le même compteur que les panneaux sous contrat d'obligation d'achat.

Comment louer des panneaux solaires au lieu d'acheter ?

La location de panneaux solaires est une option intéressante pour ceux qui souhaitent bénéficier de l'énergie solaire sans l'investissement initial de l'achat. 

En France, il est possible de louer des panneaux solaires avec une option d'achat à long terme. Ce système permet aux utilisateurs de payer un loyer mensuel pour l'utilisation des panneaux et, à la fin du contrat, ils ont la possibilité de devenir propriétaires de l'installation. Les contrats de location peuvent durer jusqu'à 20 ans et offrent souvent des garanties et des services d'entretien pendant toute la durée du contrat.

De plus, les locataires peuvent bénéficier de subventions gouvernementales et de tarifs de rachat subventionnés pour l'électricité produite. Dans certains cas, cela peut même rendre la location plus avantageuse que l'achat, surtout si l'on considère les coûts d'entretien et les évolutions technologiques des panneaux solaires.

Des entreprises spécialisées dans les panneaux solaires, comme Otovo, proposent différentes options de location de panneaux solaires.

Combien coûte l'installation des panneaux solaires ?

En moyenne, pour une installation photovoltaïque de 3 kWc, les prix peuvent osciller entre 8 000 et 30 000 € (incluant la main d'œuvre). Les prix de panneaux solaires varient considérablement en fonction du type de panneaux, de la puissance et même de l'artisan choisi.

Il faut aussi savoir que, si on se focalise beaucoup sur le photovoltaïque dans cet article, il existe d'autres types de panneaux solaires. Pour les installations thermiques, les coûts varient de 5 000 à 7 000 €, tandis que pour les panneaux solaires hybrides, qui produisent à la fois de l'électricité et de la chaleur, les prix commencent à 13 000 €.

Il est conseillé de demander un devis personnalisé pour obtenir une estimation précise adaptée à votre projet.

Prix panneaux solaires en 2024
Type de panneaux solairesPrix d'installation
Panneaux photovoltaïquesentre 8000 et 30 000 €
Panneaux solairesentre 5000 et 7000 €
Panneaux hybridesà partir de 13 000 €

Aide installation de panneaux solaires en 2024 ?

Il existe plusieurs dispositifs pour vous aider à rentabiliser vos panneaux solaires plus rapidement. En 2024, les aides pour panneaux solaires sont :

Aide pour panneaux solaires en 2024
Nom de l'aideCaractéristiques
Prime d'autoconsommation
  • 300 € / kWc (pour une installation de 3 kWc)
  • Prime réservée aux installations avec revente de surplus
Tarif de rachat photovoltaïque
  • Revente du surplus de production à EDF OA Solaire pour générer des revenus
  • Un tarif de 0,1310 € / kWh pour les installations de moins de 9 kWc
TVA réduite
  • TVA réduite à 10 % (au lieu des 20 % habituels)
  • Applicable sur la pose et les matériels
Eco-Ptz
  • Prêt de jusqu'à 50 000 €, à rembourser sous 20 ans, sans intérêt
  • Concerne uniquement les panneaux thermiques et hybrides
MaPrimeRénov
  • Aide de l'ANAH de jusqu'à 4000 € (sous conditions de ressources)
  • Concerne uniquement les panneaux thermiques et hybrides

Installation de panneaux solaires : ai-je besoin d'un fournisseur d'électricité ?

Si vous optez pour une autoconsommation totale, avec une solution de stockage qui vous permet d'être complètement indépendant du réseau, vous n'avez pas besoin de souscrire un contrat d'électricité auprès d'un fournisseur.

En revanche, en cas d'autoconsommation partielle avec revente du surplus, il est nécessaire de souscrire un contrat d'électricité auprès du fournisseur de votre choix. La vente d'électricité et l'achat sont indépendants, ce qui veut dire que vous pouvez choisir un autre fournisseur qu'EDF. Vous pouvez alors vendre votre électricité à EDF, et en acheter à fournisseur alternatif via un contrat de fourniture.

Il existe des offres spécifiques, qui peuvent vous faire bénéficier d'avantages supplémentaires comme :

Cela étant dit, toutes les offres d'électricité sont compatibles avec une installation photovoltaïque. Pour faire davantage d'économies avec vos panneaux solaires, il est conseillé de choisir un contrat d'électricité avec des prix du kWh réduits. Ci-dessous les meilleures offres d'électricité avec panneaux solaires en 2024 :

⚡ Quel fournisseur d'électricité est le moins cher en option base ?
Fournisseur d'électricité Nom de l'offre d'électricité Votre budget annuel Vos économies annuelles* Prix de l'abonnement Prix du kWh
OHM Énergie
GIGA ECO
⚖ Des prix indexés !
📣 Selectra Score : C

Coûts annuels estimés
1240 €
Economies estimées
345 €
166.85 € 0.1883 €
Mint Énergie
ONLINE & GREEN
🌿 Offre verte !
🔐 Des prix bloqués !
📣 Selectra Score : B

Coûts annuels estimés
1241 €
Economies estimées
344 €
168.24 € 0.1883 €
La Bellenergie
PRUDENCE
🌿 Offre verte !
🔐 Des prix bloqués !
📣 Selectra Score : A

Coûts annuels estimés
1247 €
Economies estimées
338 €
150.39 € 0.1924 €
Alterna
05 49 60 54 58
ÉLECTRICITÉ VERTE 100% FRANÇAISE
🌿 Offre verte !
🔐 Des prix bloqués !
📣 Selectra Score : A
Avis sur Alterna : 2.6/5

Coûts annuels estimés
1264 €
Economies estimées
321 €
165.58 € 0.1927 €
Energie d'ici
05 64 27 04 88
ENERGIE BLEUE
🌿 Offre verte !
📣 Selectra Score : C

Coûts annuels estimés
1278 €
Economies estimées
307 €
154.44 € 0.1972 €

*Tarifs € TTC à jour du 22/06/2024. Budget calculé et économies estimées par rapport au tarif de référence pour une consommation annuelle de 5700 kWh en option base (6 kVA)