Prix panneau solaire : coût, aide et rentabilité en 2024

Mis à jour le
minutes de lecture
autoconsommation_solaire_prix-825x293.png

Avec la baisse des prix des panneaux et la mise en place d'aides gouvernementales pour financer leur installation, les panneaux solaires photovoltaïques se présentent comme un investissement rentable et intéressant. Produire et consommer sa propre énergie représente aussi un véritable enjeu écologique. Alors, quel est le prix des panneaux solaires en 2024 et quelles sont les économies attendues ?

Quel est le prix moyen d'un panneau solaire ?

La moyenne nationale pour le prix des panneaux solaires est de 10 000 € avec une fourchette basse de 8 000 €, et une fourchette haute de l'ordre de 20 000 €, pose incluse.

Obtenez votre devis gratuit pour l'autonconsommation avec Otovo en renseignant votre code postal ci-dessous !

Prix d'un panneau solaire en fonction du type

Bien entendu, le prix d'un panneau photovoltaïque ramené au m² dépend de la technologie utilisée et des performances affichées.

Coût d'un panneau solaire au m² en fonction de sa technologie
TypeFourchette de prix
Panneau solaire standards200 - 300 € / m²
Panneau solaire thermiques200 - 600 € / m²
Panneau solaire hybrides700 - 1 000 € / m²

Faîtes une simulation gratuite pour l’installation de panneaux solaires avec Selectra au :
☎️ 01 82 88 99 60
Annonce - Service Selectra partenaire d'Otovo

Faîtes une simulation gratuite pour l’installation de panneaux solaires avec Otovo :
Devis en ligne Annonce - Service Selectra partenaire d'Otovo

Le prix de l'installation de panneaux solaires

Voici quelques exemples de prix d'installation de panneaux solaires à prévoir, à titre d'indication :

Prix moyen d'une installation de panneaux solaires en 2024
Critère d'installationTechnique de pose
Puissance de l'installationNombre de panneaux*ISBIAB
3 kWc8 à 127 500 à 12 000 €8 700 à 14 000 €
6 kWc16 à 2012 500 à 16 000 €15 500 à 19 500 €
9 kWc25 à 3017 500 à 22 000 €20 500 à 24 500 €

*Considérant qu'un panneau est d'une puissance moyenne de 300 à 330 kWc.

Quels sont les autres facteurs faisant varier le prix des panneaux solaires ?

prix panneaux solaires

Le prix des panneaux solaires varie selon de nombreux paramètres. Il est donc difficile de donner un chiffre précis, celui-ci pouvant varier selon la puissance de l'installation, le type de panneau, la technique de pose ou encore la performance du système. Ce sont autant de facteurs qu'il faut prendre en compte et qui dépendent entièrement des besoins de chaque logement.

  1. La puissance de l’installation électrique
  2. La performance des cellules photovoltaïques
  3. Le type de panneau posé
  4. La technique de pose utilisée et l'accessibilité à la toiture

La puissance de l’installation électrique

La puissance des panneaux solaires est l'un des facteurs les plus influents sur le prix de l'installation. Elle s'exprime en watts-crête (Wc) ou kilowatts-crête (kWc) et correspond à la puissance maximale d'énergie que le panneau est en mesure de fournir dans des conditions de laboratoire, c'est-à-dire :

  • Un ensoleillement de 1 000 W de lumière/m² ;
  • Une température de 25°C ;
  • Une bonne orientation des panneaux ;
  • Aucun ombrage.

En outre, le coût de l'installation est généralement d'autant plus avantageux que sa puissance est élevée. À titre d'exemple, il faut compter 3,6 € / Wc pour une installation photovoltaïque de 3 kWc, contre 1,35 € / Wc pour une installation de 100 kWc.

Prix moyen d'une installation solaire en fonction de sa puissance-crête
Puissance de l'installationPrix au WcPrix global
3 kWc3,6 € / Wc11 000 €
6 kWc2,92 € / Wc17 500 €
9 kWc3,05 € / Wc27 500 €
36 kWc1,81 € / Wc65 000 €
100 kWc1,35 € / Wc135 000 €

Puissance ou surface : laquelle influence le plus le prix des panneaux solaires ?C'est essentiellement la puissance qu'il faut prendre en compte et pas tant la surface ni le nombre de modules, car plusieurs panneaux de la même taille peuvent avoir une puissance différente, tout comme plusieurs panneaux de taille différente peuvent avoir la même puissance.

La performance des cellules photovoltaïques

Quand on parle de performance des cellules photovoltaïques, on parle surtout du rendement des panneaux solaires, c'est-à-dire le rapport entre la quantité d'énergie produite et celle de l'énergie reçue. Les rendements des panneaux solaires varient aujourd'hui entre 7 et 24%, et évidemment, plus le rendement est élevé, plus le prix l'est aussi.

Le rendement des panneaux solaires varie en outre selon le type de panneau, la puissance souhaitée et d'autres facteurs variables comme les conditions d'ensoleillement.

Le type de panneau posé

  • Le prix des panneaux solaires en bref
  • Panneaux monocristallins : 95 - 400 €
  • Panneaux polycristallins : 90 - 200 €

Il existe deux types principaux de panneaux solaires, dont les panneaux monocristallins et les panneaux polycristallins. Ainsi, le prix des panneaux solaires dépend aussi du type de panneau choisi :

  1. Les panneaux monocristallins : un panneau monocristallin est généralement plus cher, du fait surtout de son procédé de fabrication, sachant qu'il est conçu avec un seul cristal de silicium. De plus, il a un rendement supérieur entre 16 et 24 %, et une puissance allant de 300 à 375 Wc. Le prix d'un panneau solaire monocristallin, quant à lui, varie entre 95 et 400 € ;
  2. Les panneaux polycristallins : un panneau polycristallin a un rendement moins important, de 14 à 18 %, ainsi qu'une puissance inférieure. Mais son prix est aussi plus bas, tournant autour de 90 à 200 €.

Quel type de panneaux choisir ?

Cela dépend beaucoup de la puissance de l'installation dont on a besoin ainsi que de la surface dont on dispose pour la mise en place des panneaux. Dans le cas d'une installation de 9 kWc, et considérant qu'un seul panneau fait 1,7 m², il faudrait :

  • 24 panneaux monocristallins pour une surface d'environ 40,8 m² ;
  • 36 panneaux polycristallins de 250 Wc sur un peu plus de 60 m².

La technique de pose utilisée et l'accessibilité à la toiture

Le prix d'installation des panneaux solaires va aussi énormément varier selon la technique utilisée par le professionnel. À savoir qu'il existe deux techniques de pose principales :

  • L'intégration Au Bâti (IAB) ;
  • L'intégration Simplifiée au Bâti (ISB)
Prix des panneaux solaires selon la technique de pose - installation comprise
Puissance de l'installationIntégration Simplifiée au BâtiIntégration Au Bâti
< 3 kWc8 000 € - 9 000 €9 500 € - 11 000 €
6 kWc13 000 € - 15 500 €15 500 € - 18 000 €
9 kWc18 000 € - 20 000 €20 000 € - 30 000 €

Intégration Simplifiée au Bâti

Ce système est plus simple à mettre en place, car les panneaux sont simplement installés sur la toiture existante, en parallèle du plan de toiture et sans contrainte de hauteur. Cette option demande un investissement moins important, mais l'électricité sera revendue à un tarif moins élevé qu'avec un système IAB.

L'intégration Au Bâti

Avec cette technique, les panneaux solaires sont installés dans le plan de la toiture, c'est-à-dire qu'ils remplacent une partie des tuiles ou ardoises et assurent l'étanchéité du toit. Le système ne doit pas dépasser plus de 2 cm le plan de la toiture. Ce type d'installation est plus coûteux, car plus complexe, mais il permet de bénéficier d'un tarif d'achat plus avantageux - une solution plus intéressante pour ceux qui souhaitent vendre la totalité de leur production. À savoir qu'une alternative aux panneaux solaires est l'installation de tuiles solaires.

Le type de toiture peut également avoir un impact sur le prix des panneaux solaires. En effet, certains matériaux composant les toitures rendent la pose des panneaux plus difficile, voire impossible.

C'est le cas des toitures en zinc, lauze, chaume ou tuiles en goudron. Des problèmes d'étanchéité peuvent, par exemple, apparaître sur des toits en chaume, lauze et zinc du fait de la modification de la toiture par l'ajout des panneaux. Lorsque la pose est rendue plus difficile, le prix augmente naturellement.

Quels coûts additionnels faut-il prévoir ?

En plus du prix des panneaux solaires et du coût de la main d'œuvre, il faut également prévoir quelques coûts annexes, surtout pour ceux qui choisissent de revendre une partie ou la totalité de l'énergie qu'ils produisent.

  1. Le paiement de la TURPE
  2. L'entretien des panneaux
  3. Le remplacement de l'onduleur

Le paiement du TURPE

Le TURPE ou Tarif d’Utilisation des Réseaux Publics d’Électricité est une taxe payée par tous les consommateurs d'électricité, raccordés au réseau public. Il s'agit d'un montant qui finance l'acheminement de l'électricité des centres de production aux lieux de consommation. Il sert notamment à financer les activités du gestionnaire de réseau Enedis ou des ELD (sur 5% du territoire), et de la RTE.

Toute personne disposant d'une installation de panneaux solaires et souhaitant revendre leur surplus d'énergie ou la totalité de la production doit être raccordée électriquement au réseau public et s'acquitter du TURPE (ceux qui choisissent l'autoconsommation photovoltaïque totale sans revente d'énergie sont exemptés de cette taxe). Le montant de cette taxe est d'environ 65 € TTC par an.

Il faut également prévoir le prix de raccordement de l'installation au réseau d'Enedis pour une installation en vente totale. Il faudra compter entre 600 et 800 € pour le raccordement des panneaux solaires, si le bâtiment est déjà raccordé et dispose d'un compteur d'électricité, et entre 1 200 et 1 400 € si ce n'est pas encore le cas.

L'entretien des panneaux

Bonne nouvelle : une fois les panneaux solaires installés, il n'y a généralement rien à faire pour les entretenir. Ils fonctionnent seuls, sans aucune manipulation humaine. Il n'y a donc pas de coût d'entretien particulier à prévoir en plus du prix des panneaux solaires. Le particulier peut simplement les nettoyer une fois par an pour augmenter la durée de vie des panneaux solaires. Pour cela, il est possible de nettoyer les panneaux avec un balai télescopique et de l'eau tiède pour débarrasser les feuilles d'arbres qui tombent en automne par exemple.

Le remplacement de l'onduleur central

Un onduleur central est un dispositif qui convertit le courant continu (DC) en courant alternatif (AC), sachant que les panneaux solaires photovoltaïques génèrent généralement de l'électricité en courant continu. Pour les installations qui disposent d'un onduleur central, il est important de le remplacer à la fin de sa durée de vie qui se situe entre 8 et 12 ans.

De manière générale, son remplacement intervient tous les 10 ans environ, et coûte entre 0,3 et 0,6 € / W.

À titre d'exemple, le remplacement d'un onduleur solaire de 3 kW coûtera entre 900 et 1 800 €.

Installer des panneaux photovoltaïques : rentable ?

Il convient de noter que le prix des panneaux solaires a chuté de plus de 80% en 10 ans. Cela signifie que, non seulement, ce type d'installation est plus accessible, mais en plus les économies que l'on peut réaliser permettent de rentabiliser les panneaux solaires encore plus rapidement.

Graphique: selectra.info - Source: IRENA Renewable Cost Database

À titre d'exemple : une famille ayant une consommation moyenne d'électricité de 10 000 kWh par an, payant un prix du kWh à 0,1582€ (tarif réglementé EDF en 2021 pour un compteur de 6 kVA), économise plus de 1 500 € par an en faisant installer des panneaux solaires chez elle. Un installation ayant coûté 13 000 € serait donc rentabilisée en un peu moins de 10 ans.

Mais, ce n'est pas tout... pour ceux qui optent pour une autoconsommation partielle (revente de surplus) ou totale (revente de toute l'énergie produite), ils bénéficient également du tarif de rachat photovoltaïque. En d'autres mots, EDF rachète l'énergie produite par le particulier via sa marque EDF OA Solaire, et ce, pendant 20 ans aux tarifs ci-dessous (en vigueur en 2021) :

Tarif d'achat EDF OA Solaire au trimestre 2 2024
Puissance de l'installationTarif en vente totale (€/kWh)Tarif en vente de surplus (€/kWh)
⩽ 3 kWc0,1430 €0,1301 €
⩽ 9 kWc0,1215 €0,1301 €
⩽ 36 kWc0,1355 €0,0781 €
⩽ 100 kWc0,1178 €0,0781 €

Tarif TTC à jour du 1er mai 2024 au 31 juillet 2024.

À savoir qu'il est également possible de louer sa toiture photovoltaïque à une entreprise et de racheter les panneaux solaires à la fin du contrat de location ou bien même d'opter pour la location de panneaux solaires avec option d'achat.

Le revenu issu de la vente d'électricité photovoltaïque est-il imposable ?

Pour une autoconsommation avec vente de surplus ou une vente totale, il faut déclarer ses revenus issus de la vente d'énergie aux impôts, lorsque la puissance de l'installation est supérieure à 3 kWc. Il existe deux cas de figure ici :

  1. Les revenus sont inférieurs à 305€ : il faut déclarer ses revenus, mais ils ne seront pas imposés ;
  2. Les revenus sont supérieurs à 305€ : seuls 29% des revenus sont imposables au taux normal de sa tranche d'imposition, car un battement forfaitaire de 71% s'applique.

Questions fréquemment posées

Quelle surface de panneaux solaires pour alimenter une maison ?

On estime qu'il faut environ 20 m² de panneaux solaires pour alimenter une maison de 100 m², soit environ :

  • 5 000 € pour des panneaux solaires standards ;
  • 8 000 € pour des panneaux solaires thermiques ;
  • 17 000 € pour des panneaux solaires hybrides.

Quelles aides de l'État pour réduire le prix des panneaux solaires ?

prix panneaux solaires aides

En plus des économies générées par les panneaux solaires et le tarif d'achat lorsqu'on revend une partie ou la totalité de sa production, il existe également des aides de l'État pour réduire le prix des panneaux solaires, et ainsi en faciliter le financement. L'installation de panneaux solaires est également éligible aux nombreuses aides à la transition énergétique.

Pour y voir plus clair, voici un récapitulatif de toutes les aides pour l'installation de panneaux solaires, leurs conditions et leurs montants :

Toutes les aides pour l'installation de panneaux solaires en 2024
Nom de l'aideConditions essentiellesMontant de l'aide
Prime d'autoconsommation
  • Pour les installations en autoconsommation partielle ;
  • Installation par un professionnel RGE.
80 à 380€ / kWc installé
Tarif d'achat EDF OA solaire
  • Pour les installations avec vente de surplus ou en totalité ;
  • Installation par un professionnel RGE.
0,06 à 0,18€ / kWh
TVA réduite
  • Pour les installations d'une puissance inférieure ou égale à 3 kWc
TVA réduite à 10%
Aides de l'ANAH
  • Pour les logements de plus de 15 ans ;
  • Des ressources qui ne dépassent pas les seuils définis par l'ANAH
Jusqu'à 50% du coût total des travaux
MaPrimeRénov
  • Seulement pour les installations solaires thermiques ou hybrides ;
  • Des ressources qui ne dépassent pas les seuils définis par l'ANAH
Jusqu'à 2 500€ selon les revenus
Eco-PTZ
  • Seulement pour les installations solaires thermiques ou hybrides ;
  • Éligibilité à vérifier auprès de la banque
Prêt à taux nul de jusqu'à 30 000€

La prime à l'autoconsommation est la première aide à laquelle on peut prétendre lorsqu'on opte pour une autoconsommation avec vente de surplus. Son montant varie selon la puissance de l'installation et est versé pendant une période de 5 ans :

Prime à l'investissement de l'électricité photovoltaïque en 2023 - Vente du surplus
Tarif d'achat Puissance de site en kWc Date à laquelle la demande de raccordement est complétée
01/11/2022 - 31/01/2023 01/02/2022 - 30/04/2023
Pa moins de 3 kWc 480 € / kWc 500 € / kWc
3 - 9 kWc 360 € / kWc 370€ / kWc
Pb 9 - 36 kWc 200 € / kWc 210 € / kWc
36 - 100 kWc 100 € / kWc 110 € / kWc

Conformément à l'arrêté du 8 février 2023 venant modifier l'arrêté tarifaire S21 du 6 octobre 2021

Autrement, la même aide existe pour les installations en autoconsommation avec revente totale :

Tarif de prime à l'investissement photovoltaïque en 2023 - Revente Total
Tarif d'achat Puissance de site en kWc Date à laquelle la demande de raccordement est complétée
01/11/2022 - 31/01/2023 01/02/2022 - 30/04/2023
Ta moins de 3 kWc 0.2242 € / kWh 0.2349 € / kWh
3 - 9 kWc 0.1906 € / kWh 0.1996 € / kWh
Tb 9 - 36 kWc 0.1365 € / kWh 0.1430 € / kWh
36 - 100 kWc 0.1187 € / kWh 0.1243 € / kWh
Tc 100 - 500 kWc 0.1228 € / kWh 0.1287 € / kWh

Conformément à l'arrêté du 8 février 2023 venant modifier l'arrêté tarifaire S21 du 6 octobre 2021