Compteur gaz : index, relève, numéro PCE, urgence

Mise en service du compteur de gaz : 09 73 72 25 00 (Selectra, lundi-vendredi 7h-23h, samedi 8h30-18h30 et dimanche 9h-17h)
Rappel immédiat et gratuit Annonce

Compteur gaz

Le compteur gaz est un appareil qui sert à mesurer la quantité de gaz consommée au sein d'une habitation. Ce volume est mesuré en m3 et permet ensuite au fournisseur de gaz de calculer le montant de la prochaine facture de gaz. Zoom sur le fonctionnement du compteur gaz, comment effectuer un relevé, trouver le numéro PCE et que faire en cas d'urgence.


Comment lire mon compteur de gaz ?

Le compteur de gaz permet au fournisseur de gaz de connaître la quantité de gaz consommée par le client, et donc de facturer ce dernier selon ces consommations réelles.

Tout comme le compteur électrique, le compteur de gaz fournit des informations importantes à ses usagers :

  1. L'index de consommation en kWh/m3
  2. Le numéro PCE
  3. Le matricule du compteur (ou numéro de compteur)

L’index de consommation en kWh/m3

Compteur gaz classique

Lors d’un déménagement ou d’un simple changement de fournisseur gaz à la même adresse, l’index de consommation permet au fournisseur d’identifier le début de la consommation du nouvel utilisateur.

Cette procédure peut être effectuée facilement en notant les cinq premiers chiffres écrits en blanc sur un fond noir. Cette consommation est indiquée en m3.

Le numéro PCE

Lors du raccordement gaz entre les installations du nouveau logement et le réseau public de gaz appartenant à GRDF, le gestionnaire de réseau attribue un nouveau numéro d'identification au compteur gaz : le PCE gaz.

Ce numéro unique composé de 14 chiffres permet d’identifier et de relier le bon compteur gaz au bon logement comme par exemple dans une résidence composée de plusieurs appartements.

Il est possible de retrouver le numéro PCE sur n'importe quelle facture de gaz. Dans le cas d'une première mise en service du compteur gaz, le PCE figure sur le certificat de mise en conformité Qualigaz.

Numéro PCE Gaz facture

Ce numéro reste le même peu importe le changement d’utilisateurs, de propriétaires ou également lors du remplacement des anciens compteurs gaz par les compteurs Gazpar.

Le numéro PCE est demandé aux utilisateurs par le fournisseur de gaz avec lequel le contrat commercial a été effectué. Il permet au fournisseur d'énergie de distinguer avec précision un compteur de gaz à un autre et à relier le bon compteur au bon contrat d’énergie.

De plus, lors d'un déménagement, le numéro PCE est également requis pour procéder à la fermeture du compteur gaz.

Le matricule du compteur (ou numéro de compteur)

Le numéro de compteur électrique comme le numéro de compteur gaz est composé de deux éléments distincts :

  1. le numéro de série du compteur : il correspond à l’identifiant du compteur et se matérialise par une série de chiffres gravés sur le dispositif de comptage,
  2. le numéro de matricule du compteur : il correspond à trois chiffres parmi le numéro de série du compteur. C'est en fait le numéro de matricule qui figure sur les factures et permet de retrouver son compteur. Pour retrouver son numéro de compteur, il faut aller voir sur son compteur ou sur sa facture d'énergie.

Comment trouver son compteur de gaz ?

sceptique-garcon

Au moment de souscrire à leur abonnement de gaz, les nouveaux arrivants devront donner à leur fournisseur d'énergie des informations indiquées sur le compteur de gaz.

Les compteurs étant la propriété du gestionnaire du réseau de distribution, c’est ce dernier qui décidera de l'emplacement le plus approprié par rapport à l'arrivée du réseau de gaz.

Afin de reconnaître son compteur gaz, il faut se référer au numéro du compteur de gaz (numéro de matricule), présent sur le contrat et les factures de gaz.

De forme métallique, ce boitier peut avoir été placé par les techniciens GRDF à l’intérieur comme à l’extérieur du logement. Ci-dessous, quelques conseils et indications pour trouver son compteur gaz facilement.

Les compteurs gaz situés à l’intérieur du logement

Situé préférentiellement vers la sortie du logement, le compteur de gaz peut avoir été placé aux endroits suivants :

  • Dans l'entrée, à côté de la porte principale ;
  • Près de la chaudière à gaz;
  • Dans la cuisine ou la buanderie ;
  • Dans le garage ;
  • Au fond d'un placard.

Si le logement est un appartement, le compteur peut être trouvé en suivant les conduites de gaz depuis la cage d'escalier jusqu'à l'intérieur de l'appartement.

Les compteurs gaz situés à l’extérieur du logement

Fixés à une partie murale, posés sur socle ou bloqués dans la terre, les coffrets contenant les compteurs gaz respectent une norme stricte définie par le gestionnaire de réseau.

En copropriété lorsque le gaz est individuel, il est possible que les compteurs gaz de tous les logements soient installés au même endroit dans les parties communes :

  • Cage d'escalier ;
  • Palier ;
  • Armoire extérieure commune ;
  • Gaine collective de l'immeuble.

Pour ne pas se tromper et identifier le bon compteur, il faut alors se référer au numéro de compteur gaz gravé sur l'appareil. Deux cas de figure se présentent alors pour trouver ce numéro :

  1. le propriétaire ou locataire a déjà souscrit à un contrat de gaz : le numéro de compteur est indiqué sur la dernière facture reçue ;
  2. aucun contrat de gaz n'a encore été souscrit : le numéro de compteur peut être transmis par le précédent occupant du logement, sinon il faudra alors se mettre en contact avec GRDF.

Comment relever son compteur de gaz ?

Indiqué en mètre cube, l’index du compteur gaz peut être demandé aux nouveaux arrivants afin d’ouvrir le compteur ou de souscrire un nouveau contrat avec un fournisseur.

La relève du compteur gaz peut être également demandée aux consommateurs ayant choisi l'option d'auto-relève (facturation basée sur la consommation réelle).

Pour effectuer la relève du compteur de gaz, rien de plus simple ! Il suffit de noter la suite de chiffres qui apparait sur l'index de consommation du compteur. Concrètement, il s'agit des cinq premiers chiffres en partant de la gauche qui sont indiqués sur le compteur gaz :

  • Chiffres sur fond noir ou situés avant une virgule : ce sont bien ces 5 chiffres qu'il faut relever ;
  • Chiffres sur fond rouge ou situés après une virgule : ne doivent pas être relevés.

Comment mettre le compteur gaz à son nom ?

La démarche à suivre étape par étape

comparatif_gris

À l’occasion d’un déménagement ou lors du changement de fournisseur, il est nécessaire de procéder à l'ouverture du compteur gaz.

Cette mise en service consiste à mettre le compteur de gaz au nom de l’utilisateur du logement.

Pour mettre le compteur gaz à son nom, le locataire ou propriétaire doit souscrire une nouvelle offre de gaz naturel auprès du fournisseur gaz de son choix.

Cette ouverture engendre des frais de mise en service du compteur et s'effectue auprès du fournisseur de gaz. La mise en service doit se planifier en amont du déménagement afin d’éviter toute coupure de gaz lors de l'emménagement.

  • Liste des informations à fournir au moment de souscrire une offre de gaz :
  • Le nom de l'ancien habitant ;
  • L'adresse exacte du logement : la rue, le nº de la maison ou de l'appartement, le bâtiment, l'étage, l'escalier, etc ;
  • La date prévue de l'emménagement ;
  • Le numéro de PCE (Point de Comptage et d'Estimation) ;
  • Le relevé d'identité bancaire ou RIB, afin d'automatiser les prélèvement.

Une fois le fournisseur contacté, un technicien du gestionnaire de réseau GRDF sera en mesure d’ouvrir le compteur gaz. L'ouverture du compteur intelligent et communiquant Gazpar nécessite également l'intervention d'un technicien GRDF.

Ouverture de compteur expressPour demander une ouverture de compteur express et profiter de réductions sur le prix du gaz, contactez Selectra au ☎️ 09 73 72 25 00 - Rappel gratuit .

Mise en service compteur gaz : bien choisir son fournisseur de gaz

Depuis l'ouverture du marché de l'énergie à la concurrence, de nombreux fournisseurs alternatifs proposent un prix du gaz bien plus avantageux que le tarif réglementé. L'ouverture du compteur de gaz peut donc être l'occasion de changer de fournisseur d'énergie pour faire des économies durables sur ses factures d'énergie.

Le prix du gaz varie en fonction de :

  1. la classe de consommation du logement (base, B0, B1)
  2. la localisation du logement, aussi appelée zone tarifaire gaz
Prix du gaz selon le fournisseur et la classe de consommation
🔥
Fournisseur
💰
Tarif Gaz*
Cuisine gaz
Base
Cuisine + eau chaude
B0
Cuisine + eau chaude + chauffage
B1
Total Direct Energie
Offre Online
09 74 59 46 79
Rappel gratuit
0.0693 € 0.0693 € 0.0477 €
Happe
Offre Gaz
09 74 59 14 85
Rappel gratuit
0.0693 € 0.0693 € 0.0477 €
Eni
Offre Webeo
09 74 59 46 84
Rappel gratuit
0.0649 € 0.0649 € 0.0445 €
Gaz tarif réglementé
Tarif réglementé gaz
0.0759 € 0.0759 € 0.0519 €

Tarifs à jour au 1er décembre 2020. 
* Prix du kWh de gaz pour logement situé à Paris (zone tarifaire 2).
Les prix du gaz diffèrent selon la zone tarifaire.

Pour connaître sa zone tarifaire de gaz, il est possible d'utiliser l'outil ci-dessous en renseignant le nom de sa commune :

Trouver ma zone tarifaire gaz

Retrouvez la zone tarifaire dont dépend votre commune :
  • Ambléon (1300)
  • Ambronay (1500)
  • Ambutrix (1500)
  • Ambérieu-en-Bugey (1500)
  • Ambérieux-en-Dombes (1330)
 

Les délais d'ouverture du compteur gaz

délais

Il faudra compter entre 24h et 10 jours pour l'ouverture du compteur gaz. Ce délai varie en fonction de la prestation choisie par le client.

Plus généralement, le délai d'ouverture du compteur de gaz normal est de 5 jours ouvrés pour une habitation déjà raccordée au réseau de distribution nationale de gaz.

Dans le cas d'un logement neuf, il faudra patienter environ 10 jours. Afin de réduire ce temps d'attente, GRDF a mis en place une solution une offre "Express et Urgence" afin de bénéficier d'un délai raccourci (entre 24 et 48h) pour ouvrir son compteur gaz.

Mise en service gaz d'urgence L'option "Urgence" permet l'ouverture du compteur le jour même. Elle est toutefois facturée 149,35€ TTC.

Que faire en cas de dysfonctionnement du compteur gaz ?

Les types de disfonctionnements du compteur gaz

Voici les dysfonctionnements qui peuvent être rencontrés pour les compteurs de gaz :

  • L'index affiché sur le compteur ne correspond pas à celui relevé par le technicien ;
  • Le compteur ne fonctionne pas ou est en panne ;
  • Le compteur gaz n’affiche pas toutes les informations ;
  • Des modifications ont été apportées au compteur ;
  • La facture est disproportionnée par rapport à votre consommation d’énergie.

Comment savoir si mon compteur gaz tourne trop vite ? Pour savoir si un compteur gaz tourne plus vite que d'habitude ou est en panne, il suffit de regarder les relevés d'index. Si ceux-ci indiquent une différence de consommation trop importante en comparaison avec les mois précédents, ils se peut que le compteur soit défectueux et déréglé. Ces erreurs d'affichage sont souvent le signe de rouages usés. En cas de compteur gaz qui tourne trop vite, il est conseillé de contacter GRDF, qui décidera de l'éventuel remplacement de l'appareil.

Qui contacter en cas de dysfonctionnement du compteur gaz

Coût pour le déplacement du technicien GRDFLa prestation sera gratuite si le dysfonctionnement est avéré par le technicien, en revanche cette dernière est payante si le technicien ne détecte pas d’erreur sur le compteur.

dysfonctionnement

C’est le fournisseur de gaz avec lequel vous avez conclu un contrat commercial qui sera en charge de la gestion des dysfonctionnements ou des erreurs liés au compteur gaz. Ce n’est donc pas le gestionnaire de réseau GRDF qu’il faudra contacter en cas de problèmes éventuels sur le compteur.

En cas de coupure lors de l'arrivée dans un nouveau logement, il est nécessaire de contacter d'abord un fournisseur de gaz afin qu'il mette en marche le compteur. Ce dernier met par la suite en relation le particulier avec un technicien GRDF pour convenir d'un rendez-vous pour la mise en service effective du compteur gaz sur le réseau GRDF. 

Que faire en cas d'urgence ?En cas d'urgence, c'est-à-dire quand une fuite de gaz a été détectée, le client doit impérativement composer le numéro Urgence Gaz GRDF au 0 800 47 33 33 (numéro vert, gratuit). Ce service est disponible 24h sur 24, 7j sur 7.

Les deux modèles de compteurs gaz en France

Deux modèles de compteurs gaz cohabitent en ce moment en France. Les compteurs traditionnels et les nouveaux compteurs Gazpar. 

Le Compteur de gaz traditionnel ou compteur sec

Compteur gaz classique

À l'heure actuelle, il est encore le compteur de gaz le plus répandu dans les foyers français.

Constitué d'une simple chambre volumétrique déformable qui mesure la quantité de gaz consommée, il sera à l’horizon 2022 totalement remplacé par une nouvelle génération de compteurs intelligents : Gazpar.

Cette vidéo présente dans le détail le fonctionnement d'un compteur gaz traditionnel :

 

Gazpar, le nouveau compteur gaz communiquant

Compteur gaz Gazpar

Reconnaissable par sa couleur jaune, le compteur gaz intelligent et communiquant Gazpar aura remplacé les anciens compteurs gaz d’ici 2022.

Cette révolution dans l’analyse de la consommation gaz des clients, met fin à une facturation basée sur une estimation et se base directement sur la consommation réelle des utilisateurs.

En communiquant directement les données au gestionnaire de réseau, ce dernier adresse par la suite les informations relevées au fournisseur de gaz afin d’établir plus précisément les factures d’énergie.

  • Les bénéfices de l’utilisation du compteur gaz communiquant Gazpar :
  • Réduire et limiter les déplacements de techniciens grâce aux interventions réalisables à distance et sous 24h ;
  • Une facture éditée en fonction de la consommation réelle de l’utilisateur ;
  • Une meilleure gestion du budget énergétique ;
  • Des conseils et un suivi précis offert aux utilisateurs afin de suivre leur consommation énergétique et de réaliser des économies.
 

Infos utiles sur le gaz en France

Lexique compteur gaz :

  • Fournisseur historique : un fournisseur est considéré comme historique dans une énergie s’il commercialise ou a commercialisé des tarifs réglementés de vente dans cette énergie. Les fournisseurs historiques en gaz naturel regroupent ENGIE (ex GDF Suez) et les Entreprises Locales de Distribution (ELD).
  • Fournisseur alternatif : les fournisseurs alternatifs regroupent les fournisseurs qui ne sont pas des fournisseurs historiques.
  • Mise en service : cas d’un client s’installant sur un site. Deux cas sont possibles : la mise en service sur un nouveau site (un nouvel hébergement) : une pose du compteur doit être effectuée puis une mise en service de l’installation doit être opérée. La mise en service sur un site existant : le client arrive sur un site suite au départ d’un autre client, auquel cas la pose du compteur a déjà été effectuée. La mise en service doit être ensuite opérée afin que le client nouvellement arrivé puisse être alimenté en énergie.
  • Site : lieu de consommation de gaz ou d’électricité d’un même client. Un site peut comprendre plusieurs points de livraison (compteurs). Plusieurs sites peuvent dépendre d’un même client.
  • Site en offre de marché : site ayant signé un contrat hors tarifs réglementés avec son fournisseur historique ou un fournisseur alternatif.

L’utilisation du gaz naturel par les foyers Français

Au 30 juin 2020, le marché de détail du gaz désservait 11,4 millions de sites (particuliers et professionnels) en France pour une consommation annuelle d’environ 484 TWh.

La relève automatique à distance opérée par le compteur Gazpar est entrée en action depuis 2016. Ce déploiement s’effectue jusqu'en 2022 afin de desservir la totalité des clients bénéficiant du gaz naturel en France. Analyse et décryptage du compteur gaz et de son utilisation.

Avec de sérieux atouts (performance énergétique, bilan environnemental, économie sur la facture énergétique), ce sont plus de 10 millions de ménages français qui tirent aujourd’hui profit du gaz naturel.

En effet, plus d'un tiers des foyers français utilisent le gaz naturel pour leurs besoins courants d’énergie (chauffage, eau chaude sanitaire, ventilation et climatisation, cuisson, éclairage, etc.)

Les logements raccordés au gaz sont équipés d'un compteur permettant de mesurer la consommation de gaz en mètres cubes. Avec ces données transmises par le gestionnaire de réseaux, le fournisseur de gaz est ensuite à même de fournir une facture détaillée à son client correspondant à la consommation propre du foyer.

 

Quel gaz est utilisé en France ?

Le gaz Butane et le gaz Propane

Le butane et le propane sont tous les deux des gaz de pétrole liquéfié, dits GPL. Ces mélanges d’hydrocarbures n’ont pas les mêmes compositions et n’auront donc pas les mêmes propriétés physiques. Par conséquent, leur stockage sera différent.

  • Les bouteilles peuvent contenir du butane ou bien du propane,
  • Les citernes ne pourront contenir que du gaz propane, puisqu'elles sont installées en extérieur où les températures peuvent être négatives.

En effet, avec une meilleure résistance au froid, le gaz propane va logiquement être recommandé pour un usage extérieur : barbecues externes, planchas, etc. 

Néanmoins, en raison de sa pression qui augmente très rapidement, il est strictement interdit, pour des raisons de sécurité, de conserver et d'utiliser des bouteilles de propane en intérieur du logement.

Le gaz butane pourra en revanche s'utiliser au sein d'un logement afin d'alimenter les cuisinières ou encore comme chauffage d'appoint. Le butane peut également s'utiliser à l'extérieur, à condition que les températures soient supérieures à 0°C.

Le gaz naturel

Issu d’un processus long de décomposition des matières organiques, le gaz naturel est considéré comme une énergie fossile, au même titre que le pétrole.

Il contient principalement du méthane (CH4), un hydrocarbure pauvre en molécules de carbone, d’où son bilan environnemental positif. Le gaz naturel est distribué par le réseau de la ville et peut servir pour de nombreuses utilisations à la maison.

Le gaz vert

Ce gaz appartient aux énergies renouvelables. Il est actuellement produit par la fermentation de matières organiques en milieu anaérobie (privé d’oxygène).

Cette méthanisation est obtenue par l’exploitation de plusieurs matières comme les déchets ménagers, le bois, les boues issues de l’épuration des eaux usées lors de l'assainissement ou encore de déjections animales provenant d’exploitations agricoles (lisier). Ce gaz renouvelable est ensuite injecté dans le réseau public.

Comment est acheminé le gaz naturel ?

C’est le gestionnaire de réseau GRDF qui a pour mission d’acheminer chaque jour le gaz naturel a plus de 11 millions de clients répartis sur le territoire national.

GRDF développe, exploite et maintient le réseau français à travers plus de 9 451 communes, en garantissant sécurité et qualité de service à ses usagers.

GRDF est d'ailleurs le propriétaire des compteurs gaz déployés en France

  • GRDF : le plus long réseau de gaz naturel en Europe !
  • 198 886 kilomètres de réseau de gaz naturel, soit presque 5 fois le tour de la terre,
  • 293 TWh de gaz naturel acheminé,
  • 762 millions d'euros investis pour entretenir et exploiter le réseau,
  • 1 million d'euros consacré chaque jour à la sécurité du réseau.

D’où provient le gaz naturel consommé sur le territoire national ?

Les importations provenant de Norvège, de Russie, des Pays-Bas et d’Algérie satisfont à plus de 99% la demande française de gaz naturel.

Afin de limiter les conséquences d’aléas techniques ou géopolitiques, la France tente toutefois de poursuivre sa diversification.

Électricité moins chère ? Jusqu'à 200€/an d'économies en comparant les prix09 73 72 25 00 (Selectra, lundi-vendredi 7h-23h, samedi 8h30-18h30 et dimanche 9h-17h)
Rappel gratuit Annonce

Mis à jour le
 

Sur le même sujet :