The parameter is not valid. Make sure to enter the exact machine_name of the block.

Locataire absent lors de l'état des lieux : quels risques ?

Mis à jour le
minutes de lecture
Etat des lieux de sortie locataire absent

L'état des lieux compare l'état d'un logement avant et après le passage du locataire. L'objectif ici est de protéger le locataire et le propriétaire contre tout comportement abusif. Établi de manière contradictoire, l'état des lieux requiert la présence des deux parties concernées. Mais, alors que faire si le locataire est absent ? Est-ce conforme à la loi Alur ? Qu'est-ce que cette situation implique ? Nous répondons à toutes vos questions pour gérer au mieux cette situation.

La présence du locataire est-elle obligatoire ?

L'état des lieux s'effectue avant l'arrivée et au moment du départ du locataire. Ces deux dates sont fixées après accord mutuel entre le propriétaire et le locataire.

Étant donné que ce contrat est rédigé par le locataire et le bailleur, leur présence est nécessaire. Pour autant, la loi Alur ne fixe aucune obligation formelle à ce sujet. L'état des lieux peut se faire en l'absence du locataire. Toutefois, remettre les clefs sans état des lieux n'est pas conseillé !

Que signifie état des lieux ? L'état des lieux consiste à dresser un inventaire du logement et à vérifier son état. Il se réalise deux fois : lors de l'entrée dans le logement et au moment du déménagement, ce qui correspond à l'état des lieux de sortie. Selon la loi Alur, l'état des lieux est obligatoire, et ce, pour un logement meublé ou non. Ce document (papier ou informatique) engage le propriétaire et le locataire du logement.

État des lieux de sortie : pourquoi faut-il être présent ?

Même si la présence du locataire n'est pas obligatoire, une absence est fortement déconseillée. Voici les raisons principales pour lesquelles participer à l'état des lieux est recommandé :

  • Pouvoir indiquer ces remarques au propriétaire. Il est dans l’intérêt du locataire de noter chaque détail du logement en accordant une attention particulière au fonctionnement des appareils ménagers et à l'état général du logement.
  • Le locataire n'a pas ensuite la possibilité de revenir sur les conclusions tirées de l'état des lieux.
  • Si des réparations sont nécessaires, le locataire est dans l'obligation de les réaliser.

Au cas où un désaccord entre le bailleur et le propriétaire apparait, la seule solution serait de confier la décision à un expert juridique (un huissier la plupart du temps). Il est recommandé au locataire d'apporter des preuves soutenant le fait que ces dégradations précédent son emménagement. Dans le cas contraire, il risque de perdre une partie de sa caution.

Peut-on faire une procuration ?

Dans certains cas, une raison simple empêche la réalisation de l'état des lieux : l'indisponibilité du locataire. Face à ce problème la solution est de designer une personne pour faire cet état des lieux à sa place.

Cette personne (souvent un proche) prend alors la responsabilité de vérifier tous les éléments du logement.

Il est d'ailleurs possible que le bailleur fasse la même chose s'il ne peut se rendre sur les lieux du logement. Dans la plupart des cas, c'est l'agence de gestion locative qui effectue l'état des lieux.

Colocation : la présence de tous les locataires est exigée ?

Une location en colocation comporte quelques spécificités concernant l'état des lieux. Il est possible d'établir avec le bailleur un contrat de location individuel (un contrat par colocataire) ou collectif (unique à tous les colocataires) :

  • S'il y a un seul bail (contrat collectif), seule la présence d'un des colocataires est requise. Il est toutefois conseillé aux autres locataires d'y participer ;
  • Si le bail est individuel (plusieurs baux), chacun des locataires doit s'assurer d’être présent lors de l'état des lieux, afin de se protéger juridiquement.

En savoir plus à propos des déménagements