Quelle est l’origine de l’électricité consommée en France ?

Mis à jour le
minutes de lecture

Le bilan de RTE de 2023 fait état d'une production d'électricité en France de 494,3 TWh, soit une augmentation de 11 % par rapport à 2022 (445.2 TWh), mais toujours en-dessous des valeurs historiques. Cette baisse de production est essentiellement due à la faible production des centrales nucléaires, qui représente la principale source de production d'électricité en France (63 %). Voici l'essentiel à savoir sur les derniers chiffres sur le mix énergétique en France.

D’où vient l’électricité produite en France ?

En France, la provenance de l'électricité que nous consommons est - par ordre d'importance :

  1. Du parc nucléaire, qui représente 63 % de la production d'électricité en 2023, soit 320,4 TWh ;
  2. Des énergies fossiles via les centrales thermiques et au fioul, représentant 32,6 TWh en 2023 (soit au plus bas niveau depuis 2014 grâce au moindre recours à la filière gaz en 2023) ;
  3. Des énergies renouvelables : 58,8 TWh pour la production hydraulique, 50,7 TWh pour l’éolien et 21,5 TWh pour le solaire photovoltaïque.

Source : Bilan électrique RTE 2023 - Graphique : Selectra

  • Origine de l'électricité en France : l'essentiel à retenir
  • La production totale d'électricité en France s'élève à 494,3 TWh en 2023 toutes sources d'énergie confondues ;
  • La production d'électricité nucléaire en France représente 63 % (avec une production de 320,4 TWh), contre 54 % l'année dernière ;
  • Les centrales thermiques d'EDF, vouées à être définitivement fermées, restent une solution particulièrement efficace pour palier aux pics de consommation. Leur arrêt complet induirait une diminution de 5,2 GW de la capacité de production. À titre d'exemple, il faudrait environ 15,6 millions de panneaux photovoltaïques pour produire autant d'énergie* ;
  • Les énergies renouvelables sont en forte progression. Par exemple, la part d'électricité éolienne est passée de 4,3% de la production d'électricité en France en 2016 à 8,4%** sur le premier trimestre 2022.

Source : RTE - Production électrique 2023 -
* Estimation sur la base de panneaux photovoltaïques de 320 watts, source : dataweb.usitc.gov
**Source : transition energetique.eco/combien-eolienne-france

Production d'électricité par filière en temps réel

L’électricité d’origine nucléaire en France

Selon RTE, en 2023, la France produit 494,3 TWh d'électricité nucléaire. 32 réacteurs fonctionnent sur les 56 au total.

Disponibilité du parc nucléaire français
Réacteurs nucléaires disponibles
Réacteurs nucléaires disponibles à 100%
Réacteurs nucléaires partiellement disponibles
Réacteurs nucléaires partiellement disponibles
Réacteurs nucléaires à l'arrêt
Réacteurs nucléaires à l'arrêt
32 5 18

Dernière mise à jour : aujourd'hui à 22 avril 2024 - Source RTE

Développée pendant les années 1950-1960, la filière nucléaire subit aujourd'hui une forte pression de la part des mouvements écologistes, alors même que l'opinion publique reconnait l'utilité du nucléaire pour faire face aux tensions sur le réseau électrique.

Pourquoi autant de réacteurs nucléaires sont à l'arrêt ?

Le parc nucléaire français compte de nombreuses installations vieillissantes. Ainsi, un calendrier de maintenance déjà bien rempli, associé à des imprévus est responsable de la non-exploitation du parc dans ses pleines capacités :

  • Les fissures décelées sur certains circuits ont conduit à arrêter d'urgence 15 réacteurs
  • De la corrosion a été détectée sur le circuit primaire des réacteurs, et seulement 15 centrales avaient été contrôlées en septembre 2022 ;
  • Les anomalies semblent aussi concerner les centrales les plus récentes.

Quel est l'état des réacteurs français au 22 avril 2024 ?

Au 22 avril 2024, 32 réacteurs sont en état de fonctionnement.

Etat des réacteurs nucléaires français
CentraleRéacteurPuissanceEtatDébut de la maintenanceFin de la maintenance
BELLEVILLE BELLEVILLE 1 1310 MW En fonctionnement - -
BELLEVILLE 2 1310 MW En fonctionnement - -
BLAYAIS BLAYAIS 1 910 MW En fonctionnement - -
BLAYAIS 2 195/910 MW Maintenance planifiée 21-04-2024 22-04-2024
BLAYAIS 3 910 MW En fonctionnement - -
BLAYAIS 4 0/910 MW Maintenance planifiée 03-02-2024 22-04-2024
BUGEY BUGEY 2 910 MW En fonctionnement - -
BUGEY 3 0/910 MW Maintenance planifiée 11-11-2023 06-06-2024
BUGEY 4 0/880 MW Maintenance planifiée 09-03-2024 13-06-2024
BUGEY 5 880 MW En fonctionnement - -
CATTENOM CATTENOM 1 0/1300 MW Maintenance planifiée 13-04-2024 05-06-2024
CATTENOM 2 1300 MW En fonctionnement - -
CATTENOM 3 0/1300 MW Maintenance planifiée 09-04-2024 02-05-2024
CATTENOM 4 0/1300 MW Maintenance planifiée 16-02-2024 12-08-2024
CHINON CHINON 1 0/905 MW Maintenance planifiée 07-02-2023 15-05-2024
CHINON 2 905 MW En fonctionnement - -
CHINON 3 905 MW En fonctionnement - -
CHINON 4 0/905 MW Maintenance planifiée 17-02-2024 12-05-2024
CHOOZ CHOOZ 1 1500 MW En fonctionnement - -
CHOOZ 2 0/1500 MW Maintenance planifiée 23-02-2024 12-06-2024
CIVAUX CIVAUX 1 1380/1495 MW Maintenance planifiée 04-04-2024 26-04-2024
CIVAUX 2 1495 MW En fonctionnement - -
CRUAS CRUAS 1 915 MW En fonctionnement - -
CRUAS 2 915 MW En fonctionnement - -
CRUAS 3 915 MW En fonctionnement - -
CRUAS 4 0/915 MW Maintenance planifiée 13-04-2024 08-07-2024
DAMPIERRE DAMPIERRE 1 745/890 MW Maintenance planifiée 05-04-2024 18-05-2024
DAMPIERRE 2 0/890 MW Maintenance planifiée 03-02-2024 07-05-2024
DAMPIERRE 3 890 MW En fonctionnement - -
DAMPIERRE 4 890 MW En fonctionnement - -
FLAMANVILLE FLAMANVILLE 1 1330 MW En fonctionnement - -
FLAMANVILLE 2 0/1330 MW Maintenance planifiée 23-02-2024 18-06-2024
FLAMANVILLE 3 1675 MW En fonctionnement - -
GOLFECH GOLFECH 1 1310 MW En fonctionnement - -
GOLFECH 2 1310 MW En fonctionnement - -
GRAVELINES GRAVELINES 1 910 MW En fonctionnement - -
GRAVELINES 2 183/910 MW Maintenance forcée 21-04-2024 22-04-2024
GRAVELINES 3 910 MW En fonctionnement - -
GRAVELINES 4 0/910 MW Maintenance planifiée 20-01-2024 03-08-2024
GRAVELINES 5 910 MW En fonctionnement - -
GRAVELINES 6 0/910 MW Maintenance planifiée 05-04-2024 16-05-2024
NOGENT NOGENT 1 1310 MW En fonctionnement - -
NOGENT 2 1310 MW En fonctionnement - -
PALUEL PALUEL 1 0/1330 MW Maintenance forcée 20-04-2024 22-04-2024
PALUEL 2 0/1330 MW Maintenance planifiée 02-02-2024 10-05-2024
PALUEL 3 1330 MW En fonctionnement - -
PALUEL 4 1330 MW En fonctionnement - -
PENLY PENLY 1 1330 MW En fonctionnement - -
PENLY 2 1200/1330 MW Maintenance planifiée 13-04-2024 03-07-2024
ST ALBAN ST ALBAN 1 1335 MW En fonctionnement - -
ST ALBAN 2 0/1335 MW Maintenance planifiée 08-03-2024 23-04-2024
ST LAURENT ST LAURENT 1 915 MW En fonctionnement - -
ST LAURENT 2 915 MW En fonctionnement - -
TRICASTIN TRICASTIN 1 915 MW En fonctionnement - -
TRICASTIN 2 915 MW En fonctionnement - -
TRICASTIN 3 915 MW En fonctionnement - -
TRICASTIN 4 0/915 MW Maintenance planifiée 19-01-2024 31-07-2024

Données RTE
Les réacteurs nucléaires Fessenheim 1 & 2 ont définitivement été mis à l'arrêt en 2020.

L’électricité d’origine fossile

L'électricité d'origine fossile regroupe :

  • L'électricité qui vient des centrales à charbon ;
  • L'électricité produite à partir de pétrole ;
  • L'électricité des centrales thermiques à gaz.

Alors que ces moyens de productions ont tendance à être remplacés par des énergies renouvelables, il n'est pas impossible que les certaines centrales à charbon soient relancées pour l'hiver.

Bien qu'étant polluantes, ces dernières, rapide à mettre en service permettent de palier aux pics de demandes et d'éviter les blackouts. En outre, le ministère de la Transition énergétique a affirmé que la part d'électricité produite à partir de charbon ne dépassera pas 1% de l'électricité produite.

La part des énergies renouvelables dans le mix énergétique français

Les énergies renouvelables hors hydroélectricité représentent encore une partie très minoritaire de l’origine de l’électricité produite en France. Toutefois, on assiste à un véritable décollage des filières solaires et de l’éolien ces dernières années.

  • L'énergie hydraulique est la principale source d'électricité verte en France, avec 5645 GWh provenant de cette filière. Elle est issue à 82% de Rhône-Alpes, Provence-Alpes-Côte d'Azur, Midi-Pyrénées et d'Alsace ;
  • L'énergie photovoltaïque, souvent utilisée en autoconsommation, représente en France 8833 GWh d'électricité produite. Alors que la France reste en retrait dans ce domaine par rapport à d'autres pays comme l'Allemagne, les projets photovoltaïques doivent faire face à l'opposition de certains courants écologistes, à l'instar du projet de parc solaire de 44 000 panneaux de TotalEnergies à Saint-Cirq-Lapopie ;

    Source : RTE - Graphique : Selectra

  • L'éolien est la troisième source d'électricité en France. Avec 5849 GWh produite chaque année, la France est à ce jour le 3ᵉ plus grand producteur éolien, derrière l'Allemagne et l'Espagne.

    À jour en mars 2024 - Source : Ministère de la Transition Écologique et RTE - Graphique : Selectra

De manière générale, la part de consommation d'électricité renouvelable en France est en constante hausse sur les dernières années.

Graphique: Selectra - Source: Ministère de la Transition Écologique (SDES)

La France est-elle importatrice ou exportatrice d'électricité ?

Depuis 1981, la France était exportatrice d'électricité. En 2022, toutefois, le solde s'est inversé, sous l'effet de la crise de production nucléaire. Mais en 2023, La France reprend sa place de première exportatrice nette d’électricité en Europe, à hauteur de 50,1 TWh (au contraire, nous sommes un gros importateur de gaz). Plus précisément, en 2023, elle a été importatrice 29% de l’année (contre 67% du temps en 2022). Par ailleurs, plus de 60% des importations françaises d’électricité ont été décarbonées cette année.

Cette position d'exportatrice a permis de réduire la facture énergétique de la France de 4 milliards d’euros. En comparaison, l'augmentation des importations avait augmenté la facture énergétique française de 8 milliards d’euros. Pour information, la facture énergétique d'un pays se calcule en fonction du bilan entre la valorisation des importations et celle des exportations d’énergie, toutes énergies confondues.

Les émissions de gaz à effet de serre dans la production électrique

Il faut savoir que le mix énergétique français est déjà largement décarboné. Cependant, la France continue ses efforts pour augmenter le volume d'électricité décarbonée, et de réduire les émissions de gaz à effet de serre générées par la production électrique. En 2023, les émissions de gaz à effet de serre ont d'ailleurs atteint leur niveau le plus faible depuis le début des années 50, soit 161,1 MtCO2eq.

Il s'agit d'une baisse de 32 % par rapport à 2022, où les émissions ont atteint 23,8 MtCO2eq. Cette importante baisse est due à un volume de production des unités thermiques fossiles relativement faible, mais également à la reprise de la production nucléaire et hydraulique.

Questions fréquentes sur l’origine de l’électricité

Où la France achète son électricité ?

Selon un rapport de 2022 de EnAppSys, la France n'est plus le premier exportateur d'électricité, au profit de la Suède. À ce jour, l'électricité importée en France provient principalement de :

  • L'Allemagne ;
  • La Suisse ;
  • L'Espagne ;
  • Le Royaume-Uni ;
  • La Belgique ;
  • L'Italie.

Qui fournit l’énergie en France ?

Les principaux fournisseurs d'énergie en France sont EDF et Engie (69,2% du marché particulier) les fournisseurs historiques respectivement pour l'électricité et le gaz. En outre, on trouve d'autres fournisseurs d'énergie alternatifs en France tels que :

Comment l'électricité arrive-t-elle chez nous ?

L'électricité est produite par des producteurs qui peuvent être des groupes industriels, des entreprises spécialisées ou encore des particuliers. Ensuite, elle est transportée sur de longues distances par des lignes très haute tension. Ce transport est assuré et géré par RTE (Réseau de Transport d'électricité).

Enfin, c'est le gestionnaire du réseau de distribution Enedis qui s'occupe d'acheminer l'électricité jusqu'au compteur électrique. Les fournisseurs d'électricité, eux, assurent la fourniture et la commercialisation.

marché électricité