Quelle est l’origine de l’électricité consommée en France ?

Un devis moins cher pour l’électricité? Contactez Selectra au 09 73 72 25 00 (lundi-vendredi 8H-21H; samedi 9H-18H) ou déposez une demande de rappel gratuit.

L’importance de l’électricité au sein du mix énergétique français

L’électricité joue en France un rôle particulièrement important. Notre mix énergétique est caractérisé par l’importance de l’électricité par rapport aux autres énergies comme le gaz. En 2008, la France se situait au 5ème rang pour la consommation d’électricité dans le monde avec 549,2 TWh par an, loin toutefois derrière les Etats-Unis, premier consommateur mondial avec 4 163,6 TWh en 2008.

Cependant, tandis que les Etats-Unis, le Japon et l’Allemagne privilégient en grande partie les énergies fossiles, la France produit la majeure partie de son électricité au moyen de centrales nucléaires. Les deux premiers producteurs d’électricité au monde en fonction de leur capacité totale installée sont d’ailleurs EDF avec 136,3 GW et GDF Suez avec 107 GW.

Remarque: il est nécessaire de bien distinguer deux notions lorsqu’on appréhende la question du mix énergétique et de l’origine de l’électricité:

  • La production d’électricité en France, exprimée en TWh ou GWh (1 TWh = 1000 GWh), est la quantité d’électricité produite, en une année, par les centrales situées en France;
  • La puissance installée en France, exprimée en GW, est, à un moment donné, la quantité d’électricité qui peut être produite par les centrales situées en France. Il y a donc ici une différence de taille : en effet, toutes les centrales ne fonctionnent pas en permanence à 100% de leur capacité. Une centrale d’une puissance d’1TW et qui fonctionnerait pendant 1 heure à pleine puissance aurait produit, au bout d’1h, une quantité d’1TWh d’électricité.

Une origine à 75% nucléaire pour l’électricité produite en France

L’origine de l’électricité produite en France

Selon RTE, en 2012, la production nette d'électricité s'élevait à 541,4 TWh. Cette production se décompose de la manière suivante:

  • les centrales nucléaires produisent 404,9 TWh d’électricité (soit 74,8 % de l’électricité produite),
  • les centrales hydrauliques 63,8 TWh (11,8 %),
  • les centrales thermiques classiques 47,9 TWh (8,8 %),
  • l'éolien 14,9 TWh (2,8 %),
  • les panneaux photovoltaïques 4 TWh (0,7 %),
  • et les autres énergies renouvelables 5,9 TWh (1,1 %).

Évolution de l’origine de l’électricité produite en France: la domination du nucléaire

L’Agence Internationale de l’Energie retrace les évolutions de l’origine de l’électricité produite en France depuis les années 1970. Trois éléments saillants sont observables sur le graphique ci-dessous:

  • une très forte poussée de l’énergie nucléaire dans les années 1980, à la suite des mises en service successives de nombreuses centrales nucléaires et une domination actuelle du mix par l’électricité nucléaire,
  • une stagnation de la production d’hydroélectricité en France, la quasi-totalité du potentiel hydroélectrique français ayant déjà été exploitée,
  • une très forte baisse de la production d’électricité à partir du pétrole (oil) et du charbon (coal) au tournant des années 70/80. Le nucléaire a permis de subvenir aux besoins de production français en remplaçant en grande partie ces sources très émettrices de CO2 et de particules polluantes,
  • l'apparition récente de l'éolien et du solaire,
  • la stagnation de la production depuis 2005,
  • et, enfin, de manière plus triviale, on peut constater l’effet de la crise de 2008-2009 sur la consommation.

Les évolutions récentes de l’origine de l’électricité en France

Analyse de l’évolution de l’origine de l’électricité entre 2011 et 2012

La production totale sur le territoire national a diminué de 0,3% par rapport à celle de l’année précédente. La répartition en 2012 de la production entre les différentes filières se distingue nettement de celle de 2011, notamment par le fléchissement de la production nucléaire. Au contraire, l’hydroélectrique est revenu au niveau de sa moyenne sur les dix dernières années (le manque de précipitations avait limité l’utilisation du parc hydraulique en 2011).

La place du renouvelable dans le mix énergétique français

Les énergies renouvelables hors hydroélectricité représentent encore une partie très minoritaire de l’origine de l’électricité produite en France. Toutefois, on assiste à un véritable décollage des filières solaires et de l’éolien ces dernières années.

La production issue des sources d’énergies renouvelables hors hydraulique a fortement augmenté en 2012 (+4,7 TWh). Elle représente 24,8 TWh, soit 4,6 % de la production française. 60 % est issue de la production éolienne (3 % de l’ensemble de la production). La production photovoltaïque est en forte hausse (66,7 %) par rapport à 2011 et atteint 4 TWh soit 0,7 % de la production totale. La production issue des centrales à combustible renouvelable augmente de 0,3 TWh et couvre 1,1 % de la production. Avec l'hydraulique, la production issue de l’ensemble des sources d’énergies renouvelables atteint 16,4 % de la production française.

Les énergies renouvelables vont continuer à progresser dans les années à avenir, selon le rapport de RTE 2012, d’importants projets de raccordement éolien offshore et de centrales photovoltaïques se profilent: 3 583 MW de puissance supplémentaire pour le parc éolien raccordé au réseau de transport, dont 2 127 MW offshore, sont en attente à la fin 2012. Cela représente 24 projets ayant signé une « proposition d’entrée en file d’attente » suite à une étude approfondie du raccordement ou une « proposition technique et financière », dont 18 projets en éolien terrestre et 6 en offshore. Quatre autres projets pour le parc photovoltaïque, représentant 333 MW de puissance à raccorder au réseau de transport, sont en file d’attente.

NB: Quelle est la différence en 1 GW et 1GWh?

Le watt W (kilowatt, gigawatt, térawatt) indique la quantité d’électricité qui peut être produite par une installation à un moment T ou qui est nécessaire pour faire fonctionner un équipement. C’est donc au moyen de cette unité qu’est exprimée la capacité de puissance d’une centrale. C’est aussi à l’aide de cette unité qu’est exprimée la puissance d’une ampoule par exemple. Le wattheure Wh (kilowattheure, gigawattheure, mégawattheure, térawattheure) indique au contraire la quantité d’électricité consommée ou produite pendant un instant donné. Ainsi, une lampe fonctionnant pendant 1h au moyen d’une puissance de 1W aura consommé 1Wh. De même, une centrale produisant pendant 1h de l’électricité avec une puissance de 1W aura produit 1Wh d’électricité.

EDF reste, de très loin, le premier producteur d’électricité en France. Et l’énergie nucléaire reste, de très loin, la première origine de l’électricité produite par EDF en France, permettant à EDF d’afficher un très fort taux de production d’électricité sans émission de CO2.

Les producteurs d’électricité en France

Les principaux producteurs d’électricité en France sont les groupes suivants: EDF, GDF Suez, laCompagnie Nationale du Rhône, Enel, Vattenfall, E.ON, Direct Energie.

Électricité moins chère ? Jusqu'à 200€/an d'économies en comparant les prix09 73 72 25 00 (Selectra, lundi-vendredi 8h-21h, samedi 8h30-18h30 et dimanche 9h-17h)
Rappel gratuit Annonce

Jusqu'à 10% de réduction sur les factures d'énergie avec l'offre Online de Total Direct EnergieJusqu'à 10% de réduction sur les factures d'énergie avec l'offre Online de Total Direct Energie
Mis à jour le