Contrat d’électricité courte durée: démarche, demande, prix

Mis à jour le
minutes de lecture

Logement provisoire, travaux et événements... plusieurs situations nécessitent la souscription d'un contrat d'électricité de courte durée. De nombreux fournisseurs d'énergie proposent désormais des offres de branchement provisoire pour répondre à ces besoins électriques ponctuels. Par définition, ce sont des branchements à caractère temporaire, c'est-à-dire qu'ils ne peuvent pas être utilisés pour alimenter une installation définitive. Alors, comment souscrire un contrat d'électricité courte durée et à qui s'adresser ?

Les contrats d'électricité événementiel

Un événement ponctuel, comme les concerts, festivals ou spectacles, nécessite souvent un approvisionnement en électricité pour l'éclairage, la musique, les effets spéciaux, etc. Plusieurs fournisseurs proposent des contrats d'électricité de courte durée pour ce type d'événements. Ces contrats courent généralement sur une période inférieure ou égale à un mois.

Cependant, comme ces événements ne durent que quelques jours, voire quelques heures, il est plus intéressant d'opter pour un ou plusieurs groupes électrogènes. Une demande de branchement provisoire pouvant en effet impliquer de longues démarches et des coûts assez conséquents. Ci-dessous notamment les coûts d'un branchement provisoire pour une durée d'engagement inférieure à 28 jours selon le barème d'Enedis :

Coût d'un branchement provisoire ≤ 28 jours

Type de branchement

Prix TTC

Branchement non fixe

159,60 €

Branchement fixe

67,20 €

Source : barème Enedis à jour en mai 2023

Il existe différents groupes électrogènes sur le marché, pouvant répondre aux besoins des événements festifs, notamment :

  • Les groupes électrogènes diesel ou biodiesel : ils peuvent être utilisés comme alimentation principale ou de secours ;
  • Les groupes électrogènes gaz ou biogaz : ils sont davantage réservés à l'alimentation de secours, notamment en complément d'une autre source d'énergie principale ;
  • Les groupes électrogènes hydrogène : ce sont des solutions plus durables, avec un faible impact sur l'environnement.

Les contrats d'électricité de chantier

La construction d'un nouveau bâtiment et les travaux provisoires dans un logement nécessitent également de l'électricité. Il faut en effet une alimentation électrique pour brancher les outils, éclairer l'espace de travail, etc.

Lorsque la durée de chantier est supérieure ou égale à 28 jours, la demande doit se faire auprès d'un fournisseur d'électricité, qui transmet la requête à Enedis. De nombreux fournisseurs d'électricité proposent en effet des contrats d'électricité de courte durée ou provisoires spécialement pour les chantiers. Le prix d'un branchement de chantier est aussi le même chez tous les fournisseurs, car il est fixé par Enedis :

Coût d'un branchement de chantier ≥ 28 jours

Puissance

Type de branchement

Prix TTC

BT ≤ 36 kVA

Branchement non fixe

244,80 €

Branchement non fixe semi-équipé

183,60 €

Branchement fixe

103,20 €

BT ≤ 250 kVA

Branchement non fixe

422,40 €

Branchement non fixe semi-équipé

361,20 €

Branchement fixe

308,40 €

Source : barème Enedis à jour en mai 2023

Avec EDF

Le fournisseur historique d'électricité EDF propose des contrats d'électricité courte durée pour vous faire bénéficier d'un raccordement et d'un compteur provisoires pour votre chantier. Un branchement de chantier chez EDF peut être demandé pour une durée maximale de 24 mois, renouvelable sous certaines conditions.

Il faut savoir que la demande du contrat d'électricité s'effectue auprès d'EDF, mais c'est Enedis qui installe le branchement et le compteur. Ainsi, il est conseillé d'effectuer sa demande au moins 3 semaines à l'avance - ce qui correspond au délai de traitement Enedis. Toutefois, depuis mai 2022, les demandes de branchement auprès d'EDF doivent être réalisées au plus tôt :

  • 40 jours avant la date de mise en service souhaitée ;
  • 60 jours avant pour les chantiers dans la ville de Paris.

En ce qui concerne la démarche en elle-même, il faut souscrire le contrat auprès d'EDF en appelant le 34 04, du lundi au samedi de 8 h à 20 h.

  • Les documents à fournir pour un contrat d'électricité de courte durée chez EDF :
  • L'adresse exacte du branchement ;
  • Les dates de début et fin du chantier ;
  • Les dates souhaitées pour le branchement et l'installation du compteur ;
  • Le type de branchement ;
  • La puissance électrique souhaitée.

Avec Engie

Chez Engie, on parle de contrat d'électricité temporaire pour les chantiers, à savoir que la durée maximale d'un branchement électrique provisoire est d'un an. Le fournisseur recommande d'effectuer la demande de branchement provisoire au moins 10 jours avant la date souhaitée de la mise en service du compteur de chantier. Selon l'ampleur des travaux (notamment s'il faut procéder à une extension du réseau), il faut anticiper les démarches de jusqu'à 6 mois à l'avance.

Un contrat d'électricité de courte durée Engie n'est pas bien différent d'un contrat classique, c'est-à-dire qu'il faut souscrire un abonnement auprès du fournisseur, en choisissant la puissance électrique la plus adaptée. La différence majeure, en revanche, se trouve au niveau du prix de l'abonnement. La part abonnement n'existe pas dans un contrat temporaire, car elle est remplacée par la location mensuelle du compteur. Celle-ci est facturée par Enedis en plus du prix de raccordement.

  • Les documents à fournir pour un contrat d'électricité de courte durée chez Engie :
  • La puissance du compteur en kVA ;
  • Le type de branchement ;
  • La date de la pose et de la dépose du compteur ;
  • L'adresse du branchement.

Avec TotalEnergies

TotalEnergies propose également des contrats d'électricité de courte durée pour les chantiers. La démarche est la même, c'est-à-dire qu'il faut souscrire un contrat auprès de TotalEnergies, et ce dernier formule la demande de raccordement provisoire auprès d'Enedis. Pour les installations de plus de 36 kVA, une convention de raccordement sera adressée par Enedis.

  • Les documents à fournir pour un contrat d'électricité de courte durée chez TotalEnergies :
  • La puissance du compteur en kVA ;
  • L'adresse exacte du chantier ;
  • La date de raccordement souhaitée ;
  • La date de dépose du compteur.

Les contrats pour location courte durée

Généralement, dans une location, le locataire doit souscrire un contrat d'électricité et donc recevoir des factures d'électricité à son nom. Cependant, certaines situations peuvent faire qu'il est plus intéressant de garder le compteur au nom du propriétaire, notamment dans les locations de courte durée, comme les locations saisonnières ou meublées de tourisme. Ces logements ne constituent pas la résidence principale du locataire ni du propriétaire. D'ailleurs, ils sont occupés pour une durée maximale de 90 jours consécutifs.

Ici, pas besoin de souscrire un contrat d'électricité de courte durée, car les factures d'électricité sont envoyées au propriétaire, qui peut ensuite ajouter le montant des factures au loyer dû par le locataire. Il peut également déterminer une somme fixe à l'avance sur une base prévisionnelle. Il tient donc au propriétaire de choisir un contrat d'électricité adapté, à savoir que les contrats à prix fixe et les contrats week-end sont généralement avantageux pour les locations de courte durée.

Les contrats à prix fixe

Les fournisseurs d'électricité proposent généralement deux types de contrats : les contrats à prix indexés où les tarifs évoluent suivant les prix du marché, et les contrats à prix fixes où les tarifs sont bloqués peu importe les variations du tarif réglementé. Cette seconde option permet de se protéger des hausses de prix. De plus, elle permet une meilleure anticipation du budget énergie - ce qui peut permettre au propriétaire de déterminer plus facilement la somme à facturer à son locataire.

Plusieurs fournisseurs proposent des contrats à prix fixe, et c'est pourquoi il est intéressant de les comparer avant de souscrire :

⚡ Qui est le meilleur fournisseur d'électricité fixe en option base?
Fournisseur d'électricité fixe Nom de l'offre Budget annuel - TTC Économies sur le tarif EDF Abonnement annuel - TTC Prix du kWh - TTC
Alterna
05 49 60 54 58
ÉLECTRICITÉ VERTE 100% LOCALE
🌿 Offre verte !
🔐 Des prix bloqués !
Budget annuel estimé
1719€
Vous gagnez
370€
165.58€ 0.2018€
La Bellenergie
PRUDENCE
🌿 Offre verte !
🔐 Des prix bloqués !
Budget annuel estimé
1742€
Vous gagnez
347€
152.54€ 0.2064€
La Bellenergie
CONSTANCE
🌿 Offre verte !
🔐 Des prix bloqués !
Budget annuel estimé
1766€
Vous gagnez
323€
176.47€ 0.2064€
TotalEnergies
STANDARD FIXE ÉLECTRICITÉ
🔐 Des prix bloqués !
Budget annuel estimé
1792€
Vous gagnez
297€
150.64€ 0.2132€
La Bellenergie
GARANCE
🌿 Offre verte !
🔐 Des prix bloqués !
Budget annuel estimé
1802€
Vous gagnez
287€
212.42€ 0.2064€

*Tableau à jour du 28/02/2024. Budget calculé pour une consommation de 7700 kWh par an à Nantes en option base (6 kVA) .

Les contrats week-end

Les contrats week-end sont généralement proposés aux logements équipés d'un compteur Linky. Ce sont des contrats qui offrent des prix avantageux du vendredi soir au dimanche soir, et parfois les jours fériés. Ils sont donc intéressants pour ceux qui peuvent déplacer leur consommation électrique pendant le week-end. Dans les locations saisonnières, le logement est le plus souvent occupé pendant ces jours, d'où l'intérêt de choisir cette option pour les propriétaires.

Voici pour comparer :

Comparatif de l'offre EDF Vert Électrique Week-End et du Tarif réglementé de l'électricité
EDF
Vert Électrique Week-End
EDF
Tarifs réglementés de l'électricité
Puissance souscrite Abonnement annuel €/kWh Heures Pleines €/kWh Heures Creuses Abonnement annuel €/kWh Heures Pleines €/kWh Heures Creuses
6 kVA 156.36 € 0.2756 € 0.1933 € 156.12 € 0.27 € 0.2068 €
9 kVA 198.6 € 0.2756 € 0.1933 € 200.4 € 0.27 € 0.2068 €
12 kVA 239.64 € 0.2756 € 0.1933 € 241.56 € 0.27 € 0.2068 €
15 kVA 278.88 € 0.2756 € 0.1933 € 280.8 € 0.27 € 0.2068 €
18 kVA 317.76 € 0.2756 € 0.1933 € 319.68 € 0.27 € 0.2068 €
24 kVA 399.36 € 0.2756 € 0.1933 € 401.28 € 0.27 € 0.2068 €
30 kVA 473.52 € 0.2756 € 0.1933 € 475.56 € 0.27 € 0.2068 €
36 kVA 548.64 € 0.2756 € 0.1933 € 537.48 € 0.27 € 0.2068 €
Infos / Souscription

Tarifs € de l'offre Vert Électrique Week-End du fournisseur EDF à jour du 28/02/2024

Comparatif de l'offre OHM Énergie OHM Soir et Weekend et du Tarif réglementé de l'électricité
OHM Énergie
OHM Soir et Weekend
EDF
Tarifs réglementés de l'électricité
Puissance souscrite Abonnement annuel €/kWh Heures Pleines €/kWh Heures Creuses Abonnement annuel €/kWh Heures Pleines €/kWh Heures Creuses
3 kVA 115.92 € 0.2991 € 0.1799 €
6 kVA 158.76 € 0.2991 € 0.1799 € 156.12 € 0.27 € 0.2068 €
9 kVA 202.08 € 0.2991 € 0.1799 € 200.4 € 0.27 € 0.2068 €
12 kVA 244.32 € 0.2991 € 0.1799 € 241.56 € 0.27 € 0.2068 €
15 kVA 283.56 € 0.2991 € 0.1799 € 280.8 € 0.27 € 0.2068 €
18 kVA 324.72 € 0.2991 € 0.1799 € 319.68 € 0.27 € 0.2068 €
24 kVA 408.72 € 0.2991 € 0.1799 € 401.28 € 0.27 € 0.2068 €
30 kVA 485.16 € 0.2991 € 0.1799 € 475.56 € 0.27 € 0.2068 €
36 kVA 562.56 € 0.2991 € 0.1799 € 537.48 € 0.27 € 0.2068 €
Infos / Souscription

Tarifs € de l'offre OHM Soir et Weekend du fournisseur OHM Énergie à jour du 28/02/2024

Quels sont les types de contrat d'électricité ?

Que ce soit un contrat d'électricité classique, un contrat d'électricité courte durée ou un contrat d'électricité pour une résidence secondaire, il est possible de choisir entre plusieurs options :

  • Les tarifs réglementés EDF : les prix du kWh sont fixés et régulés par les pouvoirs publics. Seul le fournisseur historique EDF commercialise le TRV ;
  • Les offres de marché : elles sont proposées par les fournisseurs alternatifs. Il existe deux types d'offres de marché, soit les contrats à prix fixe et les contrats à prix indexés.

Comment souscrire un contrat d’électricité ?

Depuis l'ouverture du marché de l'énergie à la concurrence, les consommateurs sont libres de choisir leur fournisseur d'électricité. Pour souscrire un contrat, il est donc conseillé de comparer les fournisseurs d'énergie sur le marché afin de trouver le contrat le moins cher. Ensuite, il suffit de souscrire auprès du fournisseur de son choix, soit en ligne soit par téléphone, selon les méthodes de souscription proposées par ce dernier.

La souscription d'un contrat d'électricité est gratuite, c'est-à-dire qu'aucun frais n'est facturé par le fournisseur d'énergie. En revanche, s'il s'agit d'un nouveau logement, il faudra payer pour les frais d'ouverture du compteur.

Comment souscrire un contrat d'électricité courte durée ?

Vous l'aurez compris, il est tout à fait possible de souscrire un contrat d'électricité courte durée pour des chantiers et événements ponctuels. Mais cela passe par la souscription d'un contrat d'électricité auprès d'un fournisseur d'énergie, puis par l'installation d'un branchement et d'un compteur provisoire par Enedis. En résumé, voici les étapes à suivre :

  1. Souscrire un contrat d'électricité auprès d'un fournisseur d'énergie qui propose des offres de branchement provisoire. Après la réception de la demande, le fournisseur sollicite une prestation technique auprès d'Enedis ;
  2. Un conseiller Enedis contacte le demandeur pour préparer l'intervention. Il faudra signer une lettre d'engagement et préparer le matériel nécessaire à la réalisation du branchement ;
  3. Enedis établit un planning d'intervention à réception de la lettre d'engagement. Ensuite, un technicien vient installer le branchement à l'adresse et la date indiquées ;
  4. Payer la prestation au fournisseur d'énergie, qui reversera la somme correspondante à Enedis. Seuls les prix de la consommation électrique sont directement facturés par le fournisseur ;
  5. Confirmer la dépose du branchement : quelques jours avant la fin du contrat, un conseiller Enedis vient confirmer la date de dépose. Si le projet se termine plus tôt, il est possible de demander la dépose avant la date de fin initialement définie. Si, au contraire, le projet se termine plus tard, le branchement doit être déposé à la date prévue initialement. Une nouvelle demande doit être adressée au fournisseur d'énergie pour une éventuelle prolongation.