Isolation garage : avantages, techniques, coûts

Réduisez votre facture d'électricité et de gazPour faire des économies, changez de fournisseur en contactant un conseiller Selectra au :
☎️ 09 73 72 25 00
Rappel immédiat et gratuit

Profitez de --% de réduction sur le prix de votre électricitéAvec Mega Energie, profitez d'une remise sur le prix du kWh par rapport au tarif réglementé d'EDF.
Souscrire en ligne - Rappel gratuit

Isoler son garage n'est pas forcément une priorité lorsqu'on envisage des travaux de rénovation énergétique dans son logement. Mais il faut savoir qu'il est indispensable de bien isoler son garage surtout lorsque celui-ci est mitoyen au logement. En effet, un garage accolé à une habitation peut avoir un impact sur l'efficacité énergétique de cette dernière s'il n'est pas pourvu d'une bonne isolation thermique. "Comme un gros glaçon appliqué contre votre tasse de café chaud" si l'on reprend les propos d'Engie.


Pourquoi isoler son garage ?

voiture garage isolé

Lorsqu'on isole son logement, le garage n'est généralement pas une priorité. Si celui-ci est situé à l'extérieur et est décollé de l'habitation, il n'est effectivement pas nécessaire de l'isoler, à moins de vouloir en faire une pièce habitable supplémentaire. Toutefois, lorsque le garage est attenant à la maison, il partage forcément un ou plusieurs murs avec celle-ci et doit donc être bien isolé pour ne pas en impacter la performance et la consommation énergétiques.

Autrement dit, l'isolation du garage est en particulier nécessaire lorsque celui-ci est mitoyen au logement ou situé au sous-sol. Un garage bien isolé fait bénéficier de plusieurs avantages :

  • Moins de pertes de chaleur sachant qu'un garage mal isolé constitue un véritable pont thermique entre l'extérieur et l'intérieur de l'habitation, particulièrement de la pièce attenante. Et qui dit moins de pertes de chaleur, dit forcément économies d'énergie et donc économies de chauffage ;
  • Moins d'humidité : isoler son garage permet de protéger ses affaires de l'humidité et des potentiels dégâts pouvant être causés par l'humidité (moisissures par exemple). C'est d'autant plus important si une chaudière à gaz est installée dans le garage ;
  • Moins de courant d'air : isoler son garage permet un gain de confort considérable, car cela limite les courants d'air et permet aux utilisateurs de passer un temps plus agréable dans leur garage.

Quelles parties du garage isoler ?

Toutes les parties du garage peuvent être isolées pour conserver un bon confort thermique. Les murs et la porte sont généralement à isoler en priorité, mais si le garage est situé au sous-sol, alors les plafonds doivent également être considérés en priorité, étant la partie directement attenante à l'habitation.

  1. Isoler la porte
  2. Isoler les murs
  3. Isoler le plafond

Isoler la porte

La porte du garage est la partie la plus sensible aux températures extérieures. Voilà pourquoi il faut y porter une attention particulière en termes d'isolation. Il existe différents types de portes de garage (basculante, sectionnelle, pliante, etc.), ainsi que différents matériaux (bois, pvc, acier, etc.).

Plusieurs techniques d'isolation peuvent donc être utilisées, mais en règle générale, le plus simple est de placer des plaques ou rouleaux d'isolants directement sur la porte.

Astuce : utiliser un kit d'isolation pour la porte du garage Il existe des kits d'isolation pour la porte du garage, qui sont des solutions simples et peu chères. Ils coûtent entre 10 et 50€ dans les magasins de bricolage, et sont faciles à installer. Ce sont souvent des plaques ou des rouleurs à fixer sur la porte. Ils incluent déjà les adhésifs, ce qui les rend très faciles d'installation.

Une autre alternative est de remplacer la porte du garage, car les modèles les plus récents ont déjà de bonnes propriétés isolantes. Les portes sectionnelles, par exemple, ont une double paroi et sont donc déjà isolées. Le remplacement d'une porte de garage est une opération onéreuse, pouvant coûter entre 150 et 4500€ selon le modèle, la taille, la marque, etc.

Enfin, il y a deux points importants à ne pas négliger lorsqu'on parle d'isolation du garage, en plus de l'isolation de la porte donnant sur l'extérieur :

  1. Isoler la porte communicante avec le logement : la porte qui donne sur l'extérieur n'est pas la seule à isoler. Il est tout aussi important de considérer celle qui permet d'entrer dans la maison depuis le garage (si le garage est attenant au logement). Les portes en bois ont un pouvoir isolant naturel, mais celles en acier doivent être isolées ;
  2. Isoler le bas de la porte : en cas de porte ancienne, il peut y avoir un grand écart entre le bas de la porte et le sol, laissant échapper la chaleur et entrer la poussière, la pluie, etc. Il faut donc l'isoler, en optant par exemple pour un joint de seuil en caoutchouc.

Isoler les murs

Les murs du garage étant les surfaces les plus vastes, ils sont à isoler en priorité. Il est possible de n'isoler que les murs mitoyens à la maison. Cela est une solution moins chère et idéale si le but est seulement de protéger le logement des déperditions de chaleur. S'il s'agit d'isoler le garage pour le protéger de l'humidité et améliorer son confort thermique, toutefois, il est recommandé d'isoler tous les murs. Il existe différentes techniques d'isolation possibles ici :

  1. L'isolation des murs par l'intérieur : il s'agit de la technique la plus courante, car la plus simple et la moins onéreuse. Elle consiste à poser le matériau isolant sur les parois intérieures du garage, soit par fixation directe, soit à l'aide d'une ossature métallique, selon le type d'isolant utilisé. Le seul bémol de cette technique : elle fait perdre de la surface à l'intérieur du garage ;
  2. L'isolation des murs par l'extérieur : il s'agit ici de poser un nouveau revêtement de façade. C'est une technique beaucoup plus complexe et chère à mettre en place. Voilà pourquoi elle est surtout utilisée en cas de rénovation complète de la façade.

Ajouter du double vitrage aux fenêtres de son garage pour éviter les pertes de chaleur En plus des murs, il faut savoir que les vitres des portes et fenêtres sont également une grande source de perte de chaleur. Pour limiter ces pertes, il peut être intéressant d'opter pour du double vitrage pour les fenêtres. Il faut compter entre 150 et 250€ par mètre carré pour effectuer ce type de travaux.

Isoler le plafond

L'isolation du plafond du garage est tout aussi indispensable lorsque celui-ci est situé sous un étage de la maison. Selon les estimations, isoler le plafond du garage permet de faire jusqu'à 10% d'économies d'énergie. Cela permet aussi un gain de confort considérable dans les pièces situées au-dessus. Il existe, ici aussi, différentes techniques d'isolation possibles, selon la structure du plafond :

  1. L'isolation du plafond sous une pièce chauffée : lorsque que le garage est situé sous une pièce de la maison, il est possible d'opter pour des dalles de polystyrène sous la sous-face du plancher. Alternativement, on peut également réaliser un sous-plafond de garage, c'est-à-dire poser un isolant sous le plafond ;
  2. L'isolation du plafond sous charpente : pour un garage individuel où le plafond est situé directement sous la toiture, on peut opter pour une isolation sous-toiture classique, comme pour l'isolation de combles aménagés par l'intérieur ;
  3. L'isolation d'une toiture plate : ici, la technique préconisée est la technique du faux-plafond. Il n'est pas recommandé de placer l'isolant directement sous la toiture, mais à la place, laisser une lame d'air entre l'isolant et la surface froide pour un maximum d'efficacité.

Pourquoi isoler aussi son garage phoniquement ? L'isolation phonique est aussi importante que l'isolation thermique en termes de confort. Cela est encore plus vrai pour un garage qui est une pièce qu'on utilise généralement pour bricoler, stocker sa machine à laver, jouer d'un instrument de musique, etc. Il existe des isolants appelés thermo-acoustiques qui permettent de protéger une pièce à la fois du froid et des bruits. Pour un garage, il est par exemple recommandé d'opter pour des dalles à absorption phonique, constituées d'un isolant en mousse lisse ou à picots.

Comment isoler son garage ?

isolation garage méthodes
  1. Les différents types d'isolants
  2. Les différentes techniques d'isolation

Les différents types d'isolants

Tous les types d'isolants que l'on peut utiliser pour un logement peuvent être choisis pour l'isolation d'un garage. Toutefois, il y a quelques propriétés à prendre en compte pour être sûr d'avoir les résultats les plus efficaces. Par exemple, il est important d'opter pour un isolant aux bonnes propriétés thermiques et acoustiques. Comme le garage est une pièce souvent humide, il est aussi intéressant de se tourner vers des matériaux ayant des propriétés de régulation de l'hygrométrie. De nombreux isolants répondent à l'un ou plusieurs de ces critères :

  • Le liège ;
  • La fibre de bois ;
  • La laine de verre ou de roche ;
  • Le polyuréthane ;
  • Le polystyrène expansé ou extrudé ;
  • La ouate de cellulose.

Les différentes techniques d'isolation

Tout comme pour une maison, il existe différentes techniques d'isolation d'un garage, selon la configuration de la pièce, la partie à isoler et les objectifs recherchés. En règle générale, les matériaux isolants seront :

  • Soit directement collés ou fixés à la partie à isoler ;
  • Soit placés sur une ossature métallique (dans le cas des murs notamment) ;
  • Soit posés sur des tasseaux de bois.

Pour les murs et la toiture, il faudra aussi choisir entre l'isolation par l'intérieur ou l'isolation par l'extérieur. La première technique étant plus utilisée, car plus simple et moins chère à mettre en place.

Quel coût pour isoler son garage ?

isolation garage prix

L'isolation du garage nécessite un certain investissement, comme tous les travaux de rénovation énergétique. Mais cela est souvent rentable grâce aux économies sur les factures d'énergie que l'on réalise après les travaux.

Le budget à prévoir dépend d'un très grand nombre de facteurs : le type d'isolant, la technique d'isolation, la surface du logement, l'artisan, etc. Voici quelques fourchettes de prix pour isoler son garage à titre d'indication :

Prix pour isoler son garage en 2022
Type d'isolation Méthode d'isolation Prix en €
Isolation de la porte Remplacement de la porte 150 à 4 500 €
Kit d'isolation 10 à 50 €
Isolation des murs Isolation par l'intérieur 25 à 100 €/m²
Isolation par l'extérieur 100 à 160 €/m²
Isolation du plafond Faux plafond 50 à 60 €/m²
Dalle isolante 45 à 90 €/m²

Peut-on isoler son garage soi-même pour faire des économies ?Il est tout à fait possible d'isoler soi-même son garage, surtout pour les plus bricoleurs. Toutefois, effectuer les travaux soi-même ne permet pas de bénéficier des aides de l'Etat pour la rénovation énergétique. De plus, faire appel à un professionnel reste la meilleure solution pour s'assurer d'utiliser les bons types d'isolants et la technique la plus adaptée.

Quelles aides de l'Etat pour financer l'isolation du garage ?

Si l'isolation du garage demande un certain investissement de départ, il ne faut pas oublier que les travaux d'isolation sont éligibles aux aides de l'Etat pour la rénovation énergétique, sous certaines conditions. Ces aides permettent de faciliter le financement des travaux. Pour isoler son garage, le particulier peut notamment bénéficier de :

  • MaPrimeRénov : une aide attribuée par l'Anah, dont le montant varie selon les ressources des ménages (moins les revenus sont élevés, plus le montant augmente). L'isolation des murs et du plafond du garage est éligible à MaPrimeRénov ;
  • L'éco-PTZ : un prêt à taux nul réservé aux travaux de rénovation énergétique, dont l'isolation thermique d'un garage. Le montant du prêt va de 10 000 à 50 000€ selon le nombre de travaux à réaliser ;
  • La TVA à 5,5% : pour les travaux de rénovation énergétique, la TVA réduite à 5,5% (main d'oeuvre et matériel), contre un taux classique de 20% ;
  • La prime énergie dans le cadre des CEE : la prime énergie est attribuée par les fournisseurs d'énergie et son montant dépend du type de travaux ainsi que du fournisseur lui-même. Attention, le dispositif des CEE a été récemment modifié pour mettre fin à l'isolation à 1€.
Mis à jour le