Fin des chaudières au fioul : la surprise d'Édouard Philippe

Profitez du dispositif "chaudière à 1€"Faites remplacer votre chaudière par un installateur local certifié, en profitant des aides aux financement proposées par l'Etat (sous conditions de ressources).
Demande de devis gratuit Annonce

Fin chaudiere fioul Edouard Philippe

Le Premier ministre Édouard Philippe a annoncé le 14 novembre 2018, une série de mesures pour contrebalancer la hausse du coût de carburants. Au-delà des appuis promis aux automobilistes exaspérés par la hausse des tarifs des carburants et des taxes afférents, des mesures d’accompagnement sont aussi assurées aux ménages se chauffant encore au fioul. Pour l’effectivité de la fin des chaudières au fioul qu’il promet pour la fin de ce quinquennat, le Premier Ministre leur propose de multiples aides dont la prime à la conversion des chaudières.


L’objectif de l’incitation gouvernementale à délaisser les chaudières au fioul

Le Premier Ministre Édouard Philippe entend permettre à chaque ménage aisé ou à revenus modestes de prendre part à la transition énergétique. La fin des chaudières au fioul est ainsi programmée d’ici dix ans. Voici d'ailleurs quelques conseils pour choisir entre le fioul et le gaz naturel.

En supprimant ce système de chauffage, le gouvernement pense donc non seulement réduire les diffusions de gaz à effet de serre, mais aussi à se détacher progressivement de la dépendance au pétrole.

Les mesures d’accompagnement promis par le gouvernement

La contrainte financière étant le principal frein entravant le passage du fioul au gaz des foyers français. De multiples aides dont la fameuse prime de conversion de chaudières, sont ainsi promises pour alléger jusqu’au tiers de la facture finale des travaux requis pour ce changement.

Le gouvernement promet donc à chaque foyer français de prendre en charge jusqu’au tiers des frais qu’ils engagent pour le remplacement de leur chaudière au fioul par un modèle moins énergivore et plus respectueux de l’environnement.

Il en est ainsi du Crédit d’Impôt Transition Énergétique ou CITE dont la valeur est augmentée jusqu’à 30%. Cet appui financier délivré par l’État est destiné à faciliter la réalisation de travaux de rénovation énergétique.

Le CITE n’est toutefois pas la seule aide promise pour faciliter cette transition énergétique, la prime à la conversion des chaudières, le prêt Eco-PTZ, la TVA à taux réduit, la prime précarité énergétique, etc. figurent parmi le lot des appuis auxquels les ménages éligibles peuvent prétendre.

Les principales cibles de la fin des chaudières au fioul

Près de 4 millions de ménages français soit près de 10 millions de Français sont encore équipés d’une chaudière au fioul pour leur chauffage. Cette substance se classe d’ailleurs, à la troisième place après l’électricité et le gaz en tant que sources d’énergie pour le chauffage en France.

Son coût est aujourd'hui plus élevé que l’électricité et le gaz et son impact environnemental est bien plus conséquent. De plus, le prux du fioul augmente également avec celui du pétrole et de la fiscalité. Ces foyers souffrent donc aussi de la dernière augmentation des carburants et des taxes afférentes.

Ils constituent les principales cibles de la fin des chaudières au fioul décidée par l’État.

Électricité moins chère ? Jusqu'à 200€/an d'économies en comparant les prix09 73 72 25 00 (Selectra, lundi-vendredi 8h-21h, samedi 8h30-18h30 et dimanche 9h-17h)
Rappel gratuit Annonce

Mis à jour le