Installation chaudière gaz : démarches et tarifs en 2024

Mis à jour le
minutes de lecture

Il faut compter entre 500 € et 1 500 € HT pour l'installation d'une chaudière gaz, en fonction du modèle et de l'artisan chauffagiste. Depuis le 1ᵉʳ janvier 2022, la RE 2020 interdit l'installation de ces chaudières dans les logements individuels neufs, sauf pour ceux ayant obtenu un permis d'aménager avant cette date. Qu'est-ce que cela signifie ? Tout savoir sur l'installation des chaudières gaz.

Est-il encore possible d'installer une chaudière à gaz en 2024 ?

La chaudière à gaz est interdite depuis le 1ᵉʳ janvier 2022, mais cette interdiction concerne uniquement les installations dans les logements individuels neufs. Cela ne signifie aucunement qu'il n'est plus possible de se chauffer au gaz. Ceux qui disposent d'un chauffage au gaz peuvent continuer de l'utiliser, et en cas de dysfonctionnement, il reste possible de réparer son équipement gaz ou même de remplacer ce dernier par une chaudière gaz neuve dans un logement existant.

  • Ce qu'il faut retenir de l'interdiction des chaudières gaz
  • Tous les modèles de chaudière à gaz sont interdits à l'installation dans les constructions individuelles neuves depuis le 1ᵉʳ janvier 2022 ;
  • Les logements neufs individuels pour lesquels le permis d'aménager a été déposé avant le 31 décembre 2023 peuvent installer une chaudière à gaz ;
  • Les logements neufs individuels pour lesquels le permis de construire a été déposé avant le 31 décembre 2023 peuvent installer une chaudière à gaz.

Peut-on installer une chaudière gaz dans un immeuble collectif en 2023/2024 ?

Il sera toujours possible d'installer une chaudière gaz dans un logement collectif en 2024. L'interdiction des chaudières à gaz concerne les maisons individuelles neuves depuis 2022, et s'étendra à l'habitat collectif en 2025.

Cela est dû au fait que le gouvernement agit "secteur par secteur". C'est aussi un laps de temps considéré nécessaire pour laisser au secteur du bâtiment la possibilité de s'adapter à ces changements.

Quelles sont les étapes d'une installation de chaudière gaz ?

La chaudière gaz est un système de chauffage économique et écologique aujourd'hui très prisé. Mais il faut rappeler que son installation est une procédure technique qui nécessite l'intervention d'un professionnel, afin de garantir un équipement sécurisé et en bon état de fonctionnement.

Ce dernier devra procéder à la dépose de l'ancienne chaudière, puis à l'installation de la nouvelle, en effectuant tous les raccordements dans le respect des normes en vigueur. À titre d'indication, voici les quelques étapes d'une installation de chaudière gaz :

  1. Le raccordement hydraulique
    Le chauffagiste commence par installer les accessoires nécessaires à l'ensemble du circuit de chauffage
  2. Le raccordement électrique
    Le chauffagiste raccorde la chaudière gaz à une ligne électrique
  3. Le raccordement au gaz
    La chaudière est raccordée au branchement gaz pour assurer son alimentation
  4. Le raccordement à l'eau chaude et froide
    La chaudière doit être raccordée à un circuit d'eau sanitaire pour délivrer de l'eau chaude et froide
  5. Le raccordement des vidanges
    La chaudière est raccordée à un robinet de vidanges qui permet le nettoyage du circuit de chauffage
  6. Le raccordement au conduit d'évacuation des fumées
    La chaudière gaz est reliée à un conduit d'évacuation, pour rejeter les fumées de combustion à l'extérieur du domicile. Selon le modèle, il peut s'agir d'un conduit de cheminée ou d'une ventouse
  7. La mise en eau
    Le chauffagiste va ajuster le niveau d'eau et le niveau de pression nécessaires au bon fonctionnement de la chaudière
  8. La mise en service
    Une fois la chaudière installée, le professionnel met en service l'installation et délivre un certificat de conformité appelé Qualigaz Evonia pour certifier que l'équipement a été installé dans le respect de toutes les normes de sécurité.

Où peut-on placer une chaudière à gaz ? Le plus souvent, on installe une chaudière à gaz dans une buanderie, un grenier ou une cuisine. En règle générale, il est aussi déconseillé d'installer sa chaudière au-dessus d'une plaque de cuisson, d'une machine à laver ou de tout autre appareil créant de la vapeur, car cela peut l'endommager plus facilement. Dans tous les cas, l'installateur pourra vous assister sur l'emplacement idéal de votre chaudière gaz.

installation chaudiere gaz

À qui s'adresser pour l'installation de sa chaudière gaz ?

  1. Est-il possible d'installer sa chaudière gaz soi-même ?
  2. Pourquoi faire appel à un professionnel ?
  3. Comment trouver un professionnel agréé ?

Est-il possible d'installer sa chaudière gaz soi-même ?

Il n'est pas obligatoire de recourir à un professionnel pour l'installation d'une chaudière à gaz. Rien n'empêche le particulier d'effectuer les travaux lui-même, s'il a des connaissances en bricolage, mais recourir à un installateur de chaudière gaz professionnel est fortement recommandé compte tenu de la dangerosité du gaz naturel.

De plus, même si l'installation en elle-même ne nécessite pas de savoir-faire particulier, le raccordement de l'appareil est plus complexe. Comme mentionné plus haut, la chaudière gaz doit être raccordée à une ligne électrique, à un branchement gaz, à un conduit d'évacuation, etc.

Par ailleurs, si l'installation peut se faire par soi-même, la mise en service, elle, doit obligatoirement être réalisée par un chauffagiste professionnel agréé. Effectivement, c'est lors de la mise en service que le professionnel procède au contrôle et à la vérification de l'installation afin d'établir le certificat de conformité qui permet à la chaudière d'être couverte par l'assurance. Il est pourtant assez rare de trouver un professionnel qui soit prêt à se déplacer uniquement pour une mise en service.

Pourquoi faire appel à un professionnel ?

Faire appel à un professionnel pour l'installation de sa chaudière gaz est le meilleur moyen de garantir une totale sécurité de l'appareil. C'est aussi la manière la plus simple d'obtenir son certificat de conformité, et ainsi de bénéficier de la garantie constructeur, qui couvre les pannes et les dysfonctionnements éventuels de la chaudière.

Ce n'est pas tout, l'installation d'une chaudière gaz peut être éligible à des aides de financement accordées par l'État, selon le modèle choisi. Pour être éligible à ces aides à la rénovation énergétique, l'installation doit obligatoirement être réalisée par un professionnel qualifié RGE

Les chaudières à gaz ne seront plus éligibles à la prime CEE en 2024 !

Les chaudières à gaz ne sont plus éligibles à l'aide MaPrimeRénov depuis janvier 2023, et le gouvernement annonce qu'elles seront aussi exclues de la prime CEE dès janvier 2024. C'est ce qui ressort d'un arrêté publié au Journal Officiel du 6 octobre 2023.

Comment trouver un professionnel agréé ?

Il existe un grand nombre de professionnels sur le marché, rendant difficile de trouver un artisan fiable. Pour bien choisir son installateur de chaudières gaz, le premier réflexe est de s'assurer qu'il dispose bien des qualifications requises pour ce type d'installation. En général, les qualifications RGE et Qualigaz sont exigées pour ce type d'installation au gaz.

Le moyen le plus simple de trouver des professionnels disposant de ces qualifications est de consulter les annuaires officiels du gouvernement pour être sûr d'avoir des informations fiables et à jour. L'annuaire France Rénov, par exemple, liste tous les professionnels agréés par région, en précisant leurs qualifications. Il est aussi possible de chercher directement sur le site internet de Qualigaz, où l'on peut effectuer des recherches par localisation, en renseignant seulement sa ville et son code postal.

Il est par ailleurs recommandé de demander plusieurs devis d'installation avant de choisir son professionnel. Cela permet de comparer les différents tarifs et services. Le même artisan peut ensuite être utilisé pour l'entretien de la chaudière gaz - qui est une intervention obligatoire.

Combien coûte l'installation d'une chaudière gaz ?

prix installation chaudiere gaz

Le coût d'une installation de chaudière gaz est très variable. Il dépend fortement du professionnel choisi, de la complexité des travaux, du modèle de la chaudière, etc. La main d'œuvre de l'artisan varie entre 500 et 1 500 € pour la pose d'une chaudière gaz en fonction des contraintes techniques qu'il pourra rencontrer. En moyenne, on estime le tarif horaire d'un chauffagiste professionnel entre 40 et 100 €, déplacement compris - encore une fois en fonction de l'étendue des travaux.

S'il s'agit du remplacement d'une chaudière fioul par une chaudière gaz, il faudra prévoir des travaux de raccordement complémentaires, qui feront gonfler le devis. Le coût d'un raccordement au gaz de ville coûte entre 800 et 950 €.

On ne parle ici que de l'installation de la chaudière. Il faut ajouter à ce prix le coût de la chaudière elle-même. De la chaudière gaz la plus classique aux technologies les plus avancées (chaudière gaz condensation ou chaudière gaz à basse température par exemple), il faut compter entre 500 € et jusqu'à 3 000 € (selon les estimations d'Engie).

Exemples de tarifs d'installation de chaudière gaz

Avec Proxiserve, les prix moyens sont de :

  • 2 000 € pour une chaudière à gaz à condensation de 22 kW (avec ventouse et thermostat offerts) ;
  • 1 700 € pour une chaudière basse température avec cheminée de 24 kW.

Quelles sont les aides de l'État pour une chaudière à gaz ?

Il existe effectivement des aides de l'État pour l'installation d'une chaudière gaz, mais elles ne concernent que les chaudières gaz à très haute performance énergétique (THPE), comme les chaudières gaz à condensation. Autrement dit, la chaudière à gaz classique n'est pas éligible, même si elle est considérée plus économique et écologique que les chaudières électriques et au fioul par exemple. Voici les aides auxquelles on peut prétendre pour financer le remplacement d'un appareil par une chaudière gaz :

  • L'éco-PTZ : il ne s'agit pas d'une prime ici, mais d'un prêt bancaire dont le taux d'intérêt est nul, contrairement à un prêt classique. Il n'est accordé que dans le cadre de travaux d'économies d'énergie, incluant le remplacement d'une vieille chaudière par un nouvel équipement gaz plus performant. Le montant du prêt peut aller jusqu'à 50 000 € selon le nombre de travaux envisagés par le particulier ;
  • La TVA réduite : l'installation d'une chaudière gaz HPE ou THPE, ou encore d'une pompe à chaleur hybride gaz est éligible à la TVA à taux réduit à 5,5 %, contre le taux standard de 20 %.

Avant le 30 juin 2021, il était possible de bénéficier de la prime Coup de Pouce Chauffage proposée par les fournisseurs d'énergie dans le cadre du dispositif Certificats d'Économies d'Energie (CEE). Cette prime énergie était dédiée au remplacement d'une chaudière fioul ou gaz classique par un modèle à gaz THPE, mais elle a été supprimée par l'État.

Questions fréquemment posées

Quels sont les principaux avantages d'une chaudière à gaz ?

Parmi les avantages notables de la chaudière à gaz, on peut citer :

  • Son faible encombrement (pas de stockage de combustible) ;
  • Son prix relativement abordable en comparaison à une chaudière à granulés, ou une PAC eau-eau ;
  • La durée de vie de l'appareil est relativement longue (20 ans) ;
  • Le gaz est un combustible moins cher que l'électricité.

Quels sont les inconvénients d'une chaudière à gaz ?

  • Si la chaudière fonctionne au propane, il faut une citerne pour le stockage ;
  • Entretien annuel obligatoire ;
  • Pas écologique par rapport à d'autres solutions comme la pompe à chaleur qui fonctionne aux énergies renouvelables ;
  • Plus chère qu'une chaudière électrique ;
  • Pas éligible à toutes les aides au remplacement d'une chaudière.