Entretien Chaudière Gaz : déroulement, tarifs 2020, pièges à éviter

Votre contrat d'entretien de chaudièreDevis en ligne 24h/24 avec Garanka :
Demande de devis en ligne

Depuis 2009, l’entretien annuel d’une chaudière à gaz est obligatoire pour des raisons de sécurité afin d’éviter d’éventuelles fuites et explosions. La maintenance d’une chaudière permet également d’anticiper les pannes, et donc de futures dépenses. Le point sur ce qu’est un entretien de chaudière gaz, qui du locataire ou propriétaire doit payer l’entretien, le prix selon les options et le contrat choisis. Toutes les informations nécessaires sur l’entretien d’une chaudière à gaz et les réponses aux questions les plus fréquemment posées.


  • L’essentiel à savoir :
  • L'entretien de la chaudière est une obligation légale qui permet toutefois d'optimiser les performances de l'appareil et d'éviter des accidents commme les intoxications au monoxyde de carbone.
  • Le prix moyen d’une visite unique d’entretien : 130 € en moyenne
  • Le prix moyen d’un contrat d’entretien annuel : 184 € en moyenne
  • Pour éviter les arnaques et choisir le meilleur prestataire pour effectuer l’entretien de sa chaudière, il est conseillé d’effectuer plusieurs devis pour comparer les prix et les prestations proposées.
  • Le locataire est généralement responsable du coût de l’entretien sauf pour les chauffages au gaz collectifs pour lesquels le propriétaire ou le syndicat de copropriété doivent alors prendre en charge les frais.
  • 15 jours au plus tard après l’entretien, le chauffagiste doit remettre à l’utilisateur une attestation de réalisation de maintenance.

Combien coûte l’installation d’une chaudière neuve ? 💸

Profitez du dispositif "chaudière à 1€"Faites remplacer votre chaudière par un installateur local certifié, en profitant des aides aux financement proposées par l'Etat (sous conditions de ressources).
Demande de devis gratuit Annonce

Les prix pour le remplacement puis l'installation d’une nouvelle chaudière à gaz peuvent varier entre 3000 et 8000€ selon le type de chaudière installée (murale, au sol, condensation etc) et dépendent aussi des prix pratiqués par les prestataire agréés.

Le coût de la visite unique d’entretien de chaudière gaz 👷‍♂️

L’entretien d’une chaudière gaz permet de réduire voire de supprimer les risques de dysfonctionnements d’une chaudière gaz. Cette démarche doit être obligatoirement réalisée par un chauffagiste expérimenté et agréé.

À la fin de sa prestation, ce professionnel doit remettre un certificat de conformité de l’installation mise en place. Cette démarche a toutefois, un coût qui peut varier selon les prestations incluses ou non dans l’entretien de la chaudière gaz.

Le tableau ci-dessous montre le panorama des prix d'entretien pratiqués par les principaux prestataires en France pour une chaudière à gaz :

Prix moyens pour l'entretien d'une chaudière gaz - visite unique
Prestataires Prix Les avantages
Engie 119,42 € ✔️ Programmation automatique de la visite tous les ans
✔️ Attestation d’entretien délivrée le jour-même
✔️ Inclus dans le tarif : déplacement et main d’oeuvre
✔️ Paiement comptant ou mensuel (9,95€/mois) possibles
Proxiserve 115 € ✔️ Offre sans engagement
✔️ Paiement en une fois
Garanka 128,15 € ✔️ Offre sans engagement
✔️ Paiement comptant
✔️Devis en ligne
Total Direct Energie 149 € ✔️ Contrat sans engagement d'1 an
✔️ Paiement après la visite seulement

Prix actualisés au 21/09/2020

Le coût de l’entretien de la chaudière à gaz est assujetti à la TVA. Cette taxe influe sur le montant de ce coût. Elle change selon l’âge de l’habitation (moins ou plus de deux ans) en question et de la performance de l’appareil (Haute Performance énergétique HPE ou non)

Le contrat d’entretien de la chaudière à gaz 📄

Aussi dénommée contrat de maintenance, cette formule offre de nombreux avantages à l’utilisateur. L’utilisateur peut, selon les clauses du contrat souscrit, prétendre à de nombreuses interventions d’un technicien sans avoir à payer de suppléments. En général, les termes de ce contrat sont déterminés suivant l’âge de la chaudière à gaz en question.

Opter pour ce type de contrat d’entretien est aussi une garantie de l’optimisation du fonctionnement de l’appareil de chauffage. Il en est de même pour sa durée de vie, sa salubrité et pour son aspect écologique. Le client n’a plus à se soucier de la date d’entretien, car c’est au prestataire de l’appeler pour fixer ce rendez-vous.

Prix moyens pour l'entretien d'une chaudière gaz - contrat annuel
Prestataire Offre Prix TTC Services inclus
Engie Sécurité 171,02 € ✔️ Délai d'intervention et tarif garantis pour les dépannages (illimités)
✔️ Montant réglable en une fois ou 14,25€/mois
Proxiserve Sécurité 106,80 € ✔️ Contrôle de présence de monoxyde de carbone
✔️ Nettoyage du conduit u du brûleur
Garanka Totali's 117,15 € ✔️ Sans engagement et un paiement à l’issue de l’intervention
✔️ Vérification de la chaudière et nettoyage si besoin
- Réglages nécessaires à son bon fonctionnement
Total Direct Energie Entretien Chaudière
au Gaz
149 € ✔️ Sans engagement et un paiement à l’issue de l’intervention
✔️ Vérification de la chaudière et nettoyage si besoin
✔️ Réglages nécessaires à son bon fonctionnement

Prix actualisés au 21/09/2020

Comment résilier un contrat d'entretien de chaudière gaz ? Pour les contrats d’entretien de chaudière gaz à durée indéterminée, la résiliation est possible à tout moment, sous réserve de respecter le délai de préavis mentionné sur le contrat, notamment en cas non respect des termes du contrat par le prestataire. Néanmoins, les contrats à durée déterminée ne peuvent être résiliés qu'à la date anniversaire de la signature du contrat. Toutes les infos à connaître pour ne pas se faire avoir au moment de la signature du contrat d'entretien de sa chaudière.

Entretien de chaudière : responsabilité du propriétaire ou du locataire ?

Normalement, la prise en charge de l’entretien annuel légal d’une chaudière à gaz revient à la personne qui occupe les lieux (tout comme pour une chaudière gaz à condensation).

Il existe en réalité deux cas de figure :

 
Chauffage au gaz collectif   🧍‍♂️ 🧍‍♀️  Chauffage au gaz individuel 🧍
L’entretien est à la charge du propriétaire du logement ou du syndic de propriété. L’entretien est à la charge du locataire, sauf s’il est mentionné dans le contrat de bail que le propriétaire est responsable de l’entretien de la chaudière.

a) La maintenance d’une chaudière individuelle chauffant un logement en location

L’entretien ressort de la responsabilité de l’occupant des lieux. Cependant, il est tout à fait possible que le bail de location signé entre le propriétaire et le locataire donne cette responsabilité au propriétaire. Ce dernier conserve toutefois, le droit de demander à son locataire un remboursement des frais de maintenance et de contrôle de la chaudière.

Le propriétaire peut aussi exiger de son locataire qu’il souscrive un contrat d’entretien de chaudière gaz. Il ne peut cependant pas le forcer à opter pour une entreprise ou une autre même si les deux sont obligés de faire appel à un chauffagiste expérimenté.

Dans ce contexte, le locataire doit exiger de son propriétaire qu’il lui présente les justificatifs de la bonne réalisation de l’entretien annuel de la chaudière bien avant la prise de possession des lieux. Si un dysfonctionnement survient, le propriétaire comme le locataire sont obligés de présenter ces preuves pour assurer que cela n’est pas dû à un défaut d’entretien.

b) La maintenance d’une chaudière collective à gaz

L’entretien d’une chaudière à gaz revient donc généralement au locataire sauf dans les deux cas :

  1. le propriétaire est responsable si la chaudière en question chauffe tous les appartements d’un même immeuble;
  2. le syndicat des copropriétaires est responsable si les appartements réchauffés par la chaudière se trouvent dans une même copropriété. La facture est divisée aux copropriétés par une division de son montant par le nombre des copropriétaires existants.

Comment demander un devis pour l’entretien de sa chaudière ? Le devis permet d’avoir une idée du coût de l’entretien chaudière à gaz et même de trouver l’offre la plus intéressante grâce à une comparaison. Tout devis peut être normalement demandé gratuitement en ligne.

c) Un particulier peut-il réaliser lui-même l’entretien de sa chaudière ?

L’entretien annuel imposé par la loi ainsi que tous les travaux touchant à la partie combustion de cet appareil sont uniquement de la responsabilité d’un chauffagiste expérimenté et agréé.

Quelques actions réalisables par l’utilisateur permettent néannoins d’optimiser le fonctionnement de l’appareil de chauffage :

❌ La chaudière ne doit jamais fonctionner en plein régime;
❌ La pression de cet appareil ne doit pas être inférieure à 1 bar ni supérieur à 2 bar (en général entre 1 et 1,5 bar);
✔️ Toute action de dépannage ou d’entretien doit être réalisée par un chauffagiste;
✔️ La chaudière doit être mise en mode hors gel lorsque l’occupant des lieux prévoit une absence prolongée.

Comment se déroule l'entretien de la chaudière gaz ?

a) Les points vérifiés lors de l’entretien annuel d’une chaudière à gaz

L’entretien consiste en un contrôle, vérification, nettoyage et réglage des éléments de l’appareil de chauffage. Le ramonage du conduit de cheminée est aussi effectué durant cette prestation.

Voici les points principaux que le chauffagiste doit vérifier lors de l’entretien annuel imposé par la loi :

  1. L’échangeur principal est nettoyé. Si cet élément est sale, l’appareil tout entier risque de surchauffer et son pouvoir chauffant diminue. Ce nettoyage optimise la longévité et le fonctionnement de la chaudière ;
  2. La veilleuse doit aussi être vérifiée. Seuls les appareils assez anciens en sont encore équipés. Sa vérification vise également l’optimisation de son fonctionnement en plus de la sécurité des occupants de l’habitation. Une mauvaise combustion pouvant être à l’origine d’une production de monoxyde de carbone ;
  3. Le chauffagiste s’assure alors de la bonne circulation de l’eau ;
  4. Il vérifie ensuite l’état des organes de régulation de l’appareil de chauffage. Ce sont les principaux garants du confort de toute la maisonnée ;
  5. Dans la foulée, le technicien vérifie aussi quelle est la température maximale qui provoque l’arrêt de la chaudière afin que l’eau ne soit pas chauffée à une température excédant les 120°C ;
  6. La pression et le débit sont alors évalués tout en étudiant l’état de la vase d’expansion qui égalise la pression dans tous les tuyaux. Un débit insuffisant ne pose pas de problème, car il se régule par une ouverture ou une fermeture du robinet. le problème de pression est plus grave et relève de la responsabilité du prestataire d’énergie ;
  7. Les éventuelles fuites d’eau sont recherchées visuellement et celles de gaz sont recherchées par la pose d’une mousse sur les parties suspectées. Des bulles vont apparaître s’il y a effectivement une fuite de gaz ;
  8. Le taux de monoxyde de carbone est évalué pour tous les modèles non étanches. Si celui-ci s’affiche dans les 10 à 20 ppm3, il s’agit d’un dysfonctionnement et c’est au chauffagiste de le solutionner. Si la concentration excède toutefois les 50 ppm3, la chaudière doit être arrêtée sur le champ.

b) L’attestation de réalisation de la maintenance de l’appareil de chauffage 📝

attestation entretien chaudière gaz

L'attestation est délivrée par le technicien 15 jours après la maintenance de la chaudière à gaz.

Cette attestation est un document relatant tous les points entretenus et optimisés, des conseils personnalisés pour mieux utiliser l’appareil de chauffage. Les données qu’elle renferme sont de nature informative sauf si un taux assez conséquent de monoxyde de carbone a été détecté. Elle est remise aux personnes qui ont mandaté le chauffagiste pour l’entretien par ce professionnel.

Ce document est la preuve de la réalisation de cet entretien annuel de la chaudière gaz. Il est à conserver précieusement, car l’assurance l’exigera en cas d’accidents. Tout locataire se doit donc de conserver les deux dernières attestations dans les deux ans suivant la réalisation du dernier entretien. Ces documents sont à remettre au propriétaire lorsqu’il déménage.

c)Les pénalisations risquées pour un défaut d’entretien de chaudière à gaz ⚠️

La loi exige que toute chaudière gaz soit entretenue au moins une fois par an (décret n°2009-649 du 09 juin 2009). Elle n’impose toutefois, aucune sanction pour sa non-réalisation.

Le propriétaire peut demander à son locataire, les preuves de la réalisation de cet entretien. Si ce dernier n’arrive pas à fournir ces preuves, le propriétaire peut retenir le coût de cet entretien sur la caution.

Une chaudière à gaz non entretenue peut être à l’origine d’une asphyxie, d’une intoxication au monoxyde de carbone, d’un incendie, etc.

Entretien de la chaudière gaz : des avantages économiques et écologiques
  • Une économie de 8 à 12% d’énergie* :Un entretien convenablement réalisé représente aussi un réglage optimal de l’appareil de chauffage. Les saletés encrassant les éléments de la chaudière portent atteinte à sa performance. En la nettoyant et en la réglant, le chauffagiste lui permet de retrouver sa performance d’origine.
  • 5 fois moins de pannes et une longévité doublée* : La détection des éventuels dysfonctionnements, le nettoyage et le réglage de l’appareil de chauffage réduisent les risques de pannes. Cela rallonge également la durée de vie de l’appareil qui est ici en très bon état de fonctionnement.
  • Réduction de la quantité de CO2 rejetée* : Le rejet de CO2 porte atteinte à l’environnement. Lorsque la chaudière à gaz fonctionne normalement sans aucun dysfonctionnement, il ne doit rejeter qu’une quantité infime de gaz polluant, car elle consomme peu de combustible. Près de 62% des émissions de gaz à effet de serre sont dus au chauffage des habitations et des bâtiments du secteur tertiaire.

* : source ADEME

Entretenir sa chaudière à gaz pour toujours plus de sécurité 🦺

L’entretien annuel de la chaudière est certes, une obligation légale, mais elle est avant tout une mesure sécuritaire. Elle réduit le risque d’accidents dus à des défaillances de cet appareil de chauffage.

Le monoxyde de carbone est un gaz indétectable, car il est inodore et incolore. Cependant, à forte concentration, elle peut asphyxier voire même tuer les occupants d’une habitation. Ce gaz se dégage des appareils de chauffage à combustible mal entretenus.

Lors de son passage, le chauffagiste doit aussi vérifier le taux de monoxyde de carbone dans l’air ambiant pour toutes les chaudières non étanches. Si cette concentration approche dangereusement les 50 ppm, la chaudière doit tout de suite être arrêtée et réparée.

La chaudière n’est remise en marche que lorsque les conditions de sécurité sont rétablies.

❓ FAQ ❓

Quelle est la période idéale pour entretenir une chaudière à gaz 🍁☀️

C’est durant la période estivale que les chauffagistes sont les moins sollicités. Il est donc conseillé de réaliser la maintenance de sa chaudière à gaz durant cette période. D’autant plus que pendant l’été, l’appareil de chauffage tourne au ralenti, car il n’assure en général que le chauffage de l’eau.

Ramonage de la chaudière 🧹

Le ramonage, une obligation légale

En plus de l’entretien proprement dit de la chaudière, le conduit de fumée doit aussi être ramoné au moins une fois par an durant la période de chauffe.

Cette disposition est stipulée dans l’article 31.6 du Règlement Sanitaire Départemental et sa réalisation doit être justifiée par la remise d’une attestation par le chauffagiste. Ce ramonage doit être réalisé par un professionnel chauffagiste certifié par l’OPQCB.

L’utilité du ramonage de la chaudière

Ce ramonage mécanique consiste en la vérification et la désobstruction de la cheminée. Toutes les saletés encrassant le conduit sont éliminées et l’élimination de la fumée est alors plus facile. Cette démarche est surtout de mise pour les chaudières à gaz reliées à un conduit permettant l’évacuation des produits de la combustion.

Mis à jour le